ESVB: Entente Sportive du Val Baugeois; club de foot de Bauné, Cornillé, Lué et Chaumont
logo esvb
photo hazard

E.S. Val Baugeois

[INFO CLUB, MAJ 02/05] Action stage U17, trail René Ferrault, Coupe William

Les U17 partent en stage à Ancenis le week-end des 23-24 juin. Pour finir de le financer, une soirée sera organisée le vendredi 25 mai à Mazé, avec un match amical mélangeant les seniors et U17 des deux clubs (remplace l'entraînement du jeudi), suivi d'une soirée fléchettes. Plus d'infos à venir.

Notez d'ailleurs nos deux rendez-vous de fin d'année habituels du Val Baugeois :

Nous vous attendons nombreux !

13/05 Le Val Baugeois relégué

Ce que chacun au club pressentait depuis quelques temps est devenu réalité, sur les coups de 16h55 ce dimanche : le Val Baugeois est officiellement en D4. Pourtant, le contexte était favorable avec la défaite de Beaucouzé et la réception de la lanterne rouge, l'équipe C du Foyer de Trélazé, une seule victoire au compteur au coup d'envoi et condamnée depuis fort longtemps. Toutefois, les rouges ont encore dû composer avec de nombreux absents, et aligner une équipe avec de nombreux joueurs de B.

Si l'ESVB est dominatrice dans l'utilisation du ballon, c'est le Foyer qui va ouvrir la marque sur un coup-franc côté droit à 22m : le ballon est tiré par un droitier dans la lucarne opposée, battant un Tristan Tréguier qui pestait contre son mur (0-1, 18'). Le Val Baugeois réagit, et sur un corner, à la suite d'un ballon cafouillé, Steven Lucas marque en renard des surfaces (1-1, 21'). Les locaux prennent des risques en défense, et à la suite d'une perte de balle bien inutile, les visiteurs parviennent à centrer ; renvoyé par la défense, le ballon est catapulté de volée des 25m par un joueur trélazéen au ras du poteau d'un Tréguier impuissant (1-2, 35').

En deuxième mi-temps, le Val Baugeois se crée trois occasions franches dans les dix premières minutes, sans parvenir à cadrer. Les banlieusards angevins procèdent en contre et sur l'un d'eux, un joueur orange parvient à centrer de la gauche ; deux Baunéens se gênent, le ballon revient sur l'attaquant trélazéen, excentré côté droit, qui envoie une merveille de balle piquée dans la lucarne opposée (1-3, 60'). Le coup est rude pour le Val Baugeois qui est incapable de profiter d'une supériorité numérique pour carton blanc (63'). Les locaux jettent leurs dernières forces dans la bataille, le Foyer continue de contrer et sur l'une de ces attaques rapides, l'arbitre siffle un penalty généreux que Tréguier détourne sur sa gauche (88').

Le Val Baugeois ne profite donc pas des défaites de Beaucouzé et Étriché, et accuse un retard de 4 points sur Beaucouzé alors qu'il ne reste plus qu'un match à disputer. Le club peut donc d'ores et déjà se mettre en ordre de marche pour préparer la D4 et viser la remontée immédiate. Le dernier match à Morannes dans 2 semaines sera sans enjeu.

Troisième division - 21ème journée - dimanche 13/05/18 à 15h

Stade municipal de Bauné

ES Val Baugeois 1-3 Trélazé Foyer C (1-2)

But pour l'ESVB : S. Lucas (21')

Avertissements : C. Lecossier (63') pour l'ESVB ; 1 pour Trélazé (90'+1)

Exclusion temporaire : 1 pour Trélazé (63')

Compo ESVB : T. Tréguier, N. Logerais, R. Rousseau, E. Jadeau, J. Plessis, C. Lecossier (cap), M. Grégoire, O. Chapeau, D. Robin, S. Lucas, T. Mahot. Entrés en jeu : A. Barth, D. Valy

Juste avant, l'équipe B n'a pas confirmé sa bonne prestation de la semaine précédente (courte défaite 1-2 contre Mouliherne). Si l'inefficacité offensive était toujours présente avec de nombreux tirs non cadrés en position idéale, l'équipe faite de bric et de broc avec douze joueurs tous plus âgés les uns que les autres n'a pas résisté au collectif et au physique mathurinois (buts : 35', 51', 76', 90').

L'équipe B terminera sa saison à la neuvième place, ne pouvant rattraper l'équipe de devant et ne pouvant être rattrapée par les équipes de derrière. Le match à Noyant sera également sans enjeu.

Cinquième division - 21ème journée - dimanche 13/05/18 à 13h

Stade municipal de Bauné

ES Val Baugeois B 0-4 Saint-Mathurin/La Ménitré C (0-1)

Compo ESVB : F. Hervé, L. Pantais, J. Malet, F. Hallier (cap), D. Jourdan, P. Morin, C. Lessiau, F. Gerbaud, F. Lissilour, S. Houdoyer, R. Martin. Entré en jeu : T. Hmida

29/04 Un long dimanche de grisaille

Deux matches seniors, zéro but marqué, onze buts encaissés. On va oublier la rigueur "journalistique" des résumés et faire comme si on n'avait rien vu.

La première, déjà vaincue 8-2 à l'aller, a sombré à domicile 0-5 face à la réserve de Cantenay-Épinard. Sous une pluie battante, les rares occasions baunéennes ont été infructueuses face à de belles individualités visiteuses d'une équipe renforcée par plusieurs joueurs de PH.

La réserve, qui avait résisté grâce à un gardien de gala à l'aller face au leader beaufortais (0-0), a coulé 6-0 sur le grand terrain d'honneur du stade Roger Serreau. Avec un gardien de fortune, les occasions locales ont souvent fini au fond alors que le Val Baugeois faisait jeu égal dans l'utilisation du ballon, au moins dans la première demi-heure.

Au classement, la situation se complique grandement pour l'équipe A : si la défaite de Beaucouzé les laisse à portée, elle a pour corollaire qu'Étriché passe devant. À deux journées de la fin, l'ESVB est 11ème avec un point de retard sur Étriché et quatre sur Beaucouzé, premier non-relégable (différence particulière défavorable face aux deux). Tant qu'il reste un espoir...

Pour l'équipe B, c'est une neuvième place à laquelle l'équipe est bien accrochée. Attention à l'état d'esprit pour ne pas tomber encore plus bas...

Troisième division - 20ème journée - dimanche 29/04/18 à 15h

Stade municipal de Bauné

ES Val Baugeois 0-5 Cantenay-Épinard B (0-2)

Avertissements : C. Lecossier (90') pour l'ESVB ; 1 pour Cantenay

Compo ESVB : F. Hervé, E. Boussiron, C. Lecossier (cap), E. Jadeau, J. Plessis, S. Vidgrin, F. Naulet, S. Paumier, B. Réveillère, S. Lucas, T. Mahot. Entrés en jeu : N. Logerais, A. Barth

Cinquième division - 20ème journée - dimanche 29/04/18 à 13h

Stade Roger Serreau - Beaufort-en-Vallée

Beaufort D 6-0 ES Val Baugeois B (4-0)

Compo ESVB : S. Mignot, J. Malet, L. Pantais, F. Hallier (cap), D. Jourdan, R. Rousseau, R. Martin, R. Pirès, A. Quinchard, P. Morin, D. Robin. Entrés en jeu : C. Lessiau, T. Hmida

22/04 L'ESVB se donne le droit d'y croire

Avec 5 points de retard sur le 9ème à 4 journées de la fin, le Val Baugeois abordait cette confrontation directe face à Étriché, 1 point devant l'ESVB au classement, avec la ferme intention de mettre un terme à presque trois mois sans victoire et de valider par un résultat ses deux dernières prestations intéressantes.

Le public avait répondu présent à l'appel lancé par les différents acteurs du club pour l'opération sauvetage et n'a cessé d'encourager son équipe pendant les 96 minutes de la rencontre.

Le Val Baugeois est le premier à se mettre en action : sur la première attaque, Benjamin Réveillère profite d'une erreur d'appréciation d'un défenseur de l'Alerte : sa frappe croisée du droit fait mouche (1-0, 2') ! Les visiteurs réagissent : Julien Plessis est averti pour une faute de main aux 20m, le coup-franc légèrement côté droit est boxé par Tristan Tréguier (12'). Dans la foulée, sur un mauvais dégagement du gardien d'Étriché, Sullivan Paumier voit sa frappe lobée passer juste au-dessus (14'). Beaucoup de tension dans ce match, et l'arbitre dégaine un carton blanc pour Matthieu Grégoire qui conteste une faute (24'). Pas gênés pour un sou, les Blancs d'un jour continuent leur pressing : Tristan Mahot récupère un ballon aux 40m, et lance Paumier côté gauche, il élimine le dernier défenseur et dribble le gardien avant de pousser le ballon au fond (2-0, 25') ! Il fait chaud en cette première période et l'homme en vert (qui passera en jaune à la mi-temps) décide d'une pause boisson. Cette interruption casse le rythme des locaux qui vont vivre, comme la semaine dernière, une fin de première période cauchemardesque : une passe axiale trop molle de Nicolas Logerais permet à l'attaquant d'Étriché de devancer Edouard Boussiron pour aller battre seul Tréguier (2-1, 40'). L'Alerte continue de pousser et sur un mauvais contrôle de Paumier à 70m de son but, une longue contre-attaque permet à l'attaquant étrichéen de frapper : sa tentative peu puissante passe sous le ventre de Tréguier (2-2, 45') !

Le début de seconde période est équilibré et les deux équipes se rendent coup pour coup : si la première occasion est baunéenne, une série de têtes dans la zone dangereuse lance le double buteur adverse mais sa frappe lobée est claquée par Tréguier en corner (53'). Sur l'action suivante, sur un bon travail de Mahot et Réveillère dans l'axe, Steven Lucas peut se présenter seul face au gardien et parvient à le devancer, mais le ballon est sauvé sur la ligne par un défenseur (54') ! L'Alerte est à son tour sanctionnée d'un carton blanc (63') et le Val Baugeois en profite : Florian Naulet parvient à devancer la sortie lointaine du gardien mais son contre bute sur le dos d'un défenseur (66'). Mais ce n'est que partie remise : Benjamin Réveillère, lancé dans une position similaire à son premier but, pique son ballon devant le gardien et marque (3-2, 70') ! Christophe Lecossier, sur l'engagement, reçoit à son tour un blanc (71'), et la fin de match se tend, avec beaucoup d'erreurs techniques et de fautes des deux côtés et des ballons qui, envoyés aux quatre coins du stade, deviennent vite une denrée rare. Suite à un enchaînement de cafouillages, une frappe étrichéenne à l'entrée de la surface est annihilée par une belle envolée de Tréguier (88'). L'ESVB a de quoi tuer le match, mais Naulet seul face au gardien manque son tir (90'+4). L'arbitre siffle la fin du match alors que Mahot partait seul au but (90'+6), mais l'essentiel est ailleurs.

Au classement, le Val Baugeois passe devant et condamne quasiment son adversaire du jour. La mauvaise nouvelle vient d'Angers avec la victoire de Cœur d'Afrique qui conserve ses 5 points d'avance (différence particulière favorable). Beaucouzé perd et l'ESVB revient à 4 points (différence particulière défavorable), mais la donne reste la même : il faudra prendre, sur les trois derniers matches, 5 points de plus que l'une de ces deux équipes pour se sauver. À défaut d'une bonne opération, les Baunéens se sont donné le droit d'y croire encore. C'est le principal.

La semaine prochaine face à la réserve de Cantenay-Épinard, il faudra le même niveau d'engagement, le même niveau de soutien populaire et un degré de vigilance encore plus important face à une équipe qui joue encore l'accession et qui avait infligé un 8-2 cauchemardesque à nos rouges à l'aller.

Troisième division - 19ème journée - dimanche 22/04/18 à 15h

Stade municipal de Bauné

ES Val Baugeois 3-2 Étriché (2-2)

Buts pour l'ESVB : B. Réveillère (2', 70'), S. Paumier (25')

Avertissements : J. Plessis (12'), E. Boussiron (18') pour l'ESVB ; 3 pour Étriché (47', 58', 90'+3)

Exclusions temporaires : M. Grégoire (24'), C. Lecossier (71') pour l'ESVB ; 1 pour Étriché (63')

Compo ESVB : T. Tréguier, E. Boussiron, N. Logerais, O. Chapeau, J. Plessis, D. Beaumont (cap), M. Grégoire, S. Paumier, B. Réveillère, S. Lucas, T. Mahot. Entrés en jeu : F. Naulet, C. Lecossier. Non entré : S. Mignot.

15/04 Copie conforme

Nouveau déplacement pour l'équipe fanion sur le synthétique de Beaucouzé, dans une confrontation directe pour le maintien. En cas de victoire, nous pouvions revenir à 1 point de notre adversaire du jour. Stéphane Houdoyer pouvait s'appuyer sur un groupe quasiment au complet (hors blessés de longue durée), avec le seul Edouard Boussiron (qui se pensait suspendu, mais non !) manquant à l'appel, et la première apparition du jeune Florian Naulet, 17 ans et autorisé à jouer en double surclassement, et titulaire au pied levé par suite d'une alerte sur le genou de Matthieu Grégoire.

Le Val Baugeois, conscient de sa situation et encouragé par sa bonne prestation à Corzé, est le premier à se mettre en action et obtient un coup-franc axial à 25m : la tentative de David Beaumont au ras du poteau est bloquée par le gardien (2'). Erwan Jadeau avait eu une alerte à la cuisse jeudi à l'entraînement, sa douleur s'est réveillée dès la 4ème minute, ce qui l'obligera à sortir assez vite. Beaucouzé réagit et déborde côté droit, mais l'attaquant à la réception ne cadre pas (7'). Le défenseur central et capitaine local monte et slalome du côté gauche, avant de s'effondrer (seul ?) dans la surface. L'arbitre désigne le point de penalty ; Tristan Tréguier se met en évidence et plonge sur sa droite pour repousser la tentative (19') ! Christophe Lecossier répond d'une volée lointaine de 35m, loin du cadre (21'), alors que les banlieusards angevins se distinguent sur coup de pied arrêté, une tentative excentrée à droite est boxée par Tréguier (22'). Arrive le tournant du match, sur une intervention anodine de Tristan Mahot, un Beaucouzéen se blesse au coude (25') et ne peut être évacué que par les pompiers ; le match sera interrompu 28 minutes ! Cet intermède sera fatal au Val Baugeois : si un joueur beaucouzéen, servi sur un centre en retrait de la droite au point de penalty, pèche par excès d'altruisme (45'+9), le SCB va profiter des erreurs baunéennes. Lecossier est heurté par David Beaumont, ce qui permet à Beaucouzé de partir à 4 contre 1 dans leur dos : l'attaquant, lancé probablement hors-jeu, s'en va seul pour tromper Tréguier (1-0, 45'+26). Sur l'action suivante, Beaucouzé part de nouveau à 2 contre 1, Nicolas Logerais revient mais son dégagement est contré : le meneur de jeu local, dans la surface, parvient à se retourner et trouver la lucarne d'un Tréguier impuissant (2-0, 45'+28).

Ces deux buts juste avant la pause ne découragent pas des Baunéens volontaires. Sullivan Paumier passe régulièrement sur sa gauche, mais ses deux centres inspirés ne trouvent pas preneur (50', 52'). Beaucouzé opère en contres et Tréguier doit sortir à 20m pour devancer l'attaquant venu à sa rencontre (53'). Le gardien local se laisse pousser des ailes et sort de sa surface, ballon en main, sur le côté, mais le coup-franc de Beaumont est mal tiré (56'). Quelques instants plus tard, un autre coup-franc du même Beaumont dans l'axe à 30m est claqué en corner (58'). Sur une action anodine côté gauche, Paumier concède la touche, et se prend un croc-en-jambes, ballon en main par le latéral beaucouzéen : de manière inexplicable, l'arbitre sort un blanc aux deux joueurs (60') ! Le Val Baugeois est coupé dans son élan, mais continue d'obtenir de multiples coups-francs bien placés, mais ni Beaumont (69'), ni Paumier (74'), ni Plessis (78') n'inquiètent le gardien. Jimmy Loret, seul au second poteau à la réception d'un corner joué à deux côté droit, ne cadre pas sa tête (80'). Arrive la plus grosse action de la seconde période, un long cafouillage dans la surface locale ne profite ni à Tristan Mahot ni à Plessis, avant que Loret ne se fasse sécher sur une intervention pied en avant d'un défenseur adverse : pas de penalty cette fois (84'). L'ESVB tente le tout pour le tout pour inscrire un but mais, lancé de la gauche entre deux défenseurs, Mahot ne peut devancer la sortie du gardien dans ses pieds (90'+3).

Encore une fois, un match globalement abouti du Val Baugeois, mais qui paie cash ses erreurs sur ses temps faibles et n'est pas efficace sur ses temps forts. Beaucouzé se rapproche du maintien, l'ESVB reste coincé à l'avant-dernière place, mais perd peu de terrain grâce à la défaite de Cœur d'Afrique (-5 points, différence particulière favorable) et au nul d'Étriché (-1 point, nous les jouons dimanche prochain).

Il reste quatre matches, dont trois à domicile, pour aller chercher un maintien qui n'est pas impossible. Dimanche prochain contre Étriché, il faudra le soutien de tous pour aider notre équipe à aller chercher cette victoire indispensable ! Avec deux prestations encourageantes consécutives mal récompensées, on a le devoir d'y croire !

Troisième division - 18ème journée - dimanche 15/04/18 à 13h

Stade Jacques Aubineau - Beaucouzé

Beaucouzé C 2-0 ES Val Baugeois (2-0)

Exclusions temporaires : S. Paumier (60') pour l'ESVB ; 1 pour Pellouailles/Corzé (60')

Compo ESVB : T. Tréguier, J. Loret, N. Logerais, E. Jadeau, S. Lucas, C. Lecossier, F. Naulet, S. Paumier, B. Réveillère, D. Beaumont (cap), T. Mahot. Entrés en jeu : J. Plessis, O. Chapeau, M. Grégoire.

08/04 Des progrès pas payés

L’équipe fanion se déplaçait chez Pellouailles-Corzé, deuxième du classement, sur le stabilisé de Corzé.

Un match qui semblait déséquilibré sur le papier mais seulement sur le papier.

La première situation est pour l’ESVB, Plessis récupère un ballon aux 25 mètres mal dégagé par la défense mais sa volée s’envole au-dessus des cages (5’). Dans les minutes qui suivent, un corner bien frappé par Grégoire est repris d'une tête piquée par Mahot mais la balle échappe de peu au cadre (12’). Le match est finalement très accroché et les Pellouaillais ont beaucoup de mal à se procurer des occasions, la première étant une frappe écrasée des 25 mètres que Tréguier capte sans problème. Grégoire bien lancé en profondeur côté droit tente une volée des 18 mètres mais il but sur un gardien adverse vigilant. Les latéraux baunéens jouent haut et Jadeau se permet une incursion dans la surface et après un contre favorable puis une déviation de Lissilour, il frappe en force premier poteau mais il n’ouvre pas le score grâce à un très bel arrêt du pied du portier adverse (29’). Une réaction des locaux a lieu sur contre-attaque et l’attaquant adverse tente un lob par-dessus Tréguier et le ballon passe juste au-dessus de la barre transversale (34’).

Les deux équipes sont donc renvoyées dos à dos à la mi-temps avec ce commentaire de l’arbitre « on ne voit aucune différence entre le 2ème et le 11ème ».

La seconde mi-temps reprend et suite à un coup-franc dégagé par la défense sur le côté le frappeur du coup-franc précédent peut retenter sa chance et le ballon file devant le but des rouges sans que personne ne prenne le ballon, ce maudit ballon finissant sa course sur un Pellouaillais seul au second poteau qui pousse le ballon au fond (1-0, 49’). Une ouverture du score qui va pousser l’ESVB à se découvrir un peu plus et on croit à l’égalisation quand, après un jeu à 3 des milieux axiaux, Mahot est lancé en profondeur et centre au sol pour Réveillere seul aux 6 mètres, le ballon légèrement dévié par le gardien gêne le nouvel entrant qui ne peut faire mieux qu’envoyer le ballon à quelques centimètres du poteau (59’). Suite à une échauffourée démarrée par l’attaquant corzéen, Jadeau et lui partent se calmer 10 minutes après avoir reçu un blanc chacun (63’). A 10 contre 10, les rouges se procurent une nouvelle occasion, Mahot, plus inspiré qu’en première mi-temps, passe le ballon à Beaumont aux 18 mètres qui enchaine contrôle-frappe mais sa frappe n’est pas assez enroulé et passe à 1 mètre des buts adverse (66’). Sur un bon renversement de jeu, le latéral droit local peut centrer pour un attaquant qui effectue une tête lobée qui trompe Tréguier (2-0, 71’). Un but qui fait mal aux Baunéens qui se découvrent et la vitesse des attaquants locaux fait mal dans le dos de la défense mais ils jouent mal le coup ou tombent sur un Tréguier bien placé.

Un match équilibré où les Baunéens subissent de plein fouet la réussite d’une équipe dans une dynamique positive mais à coup sûr, si l'ESVB réitère ce genre de performance, cela paiera assez rapidement. Notons également un arbitrage de très bonne qualité.

Le Val Baugeois est désormais à 5 points du 8ème, Cœur d'Afrique, et à 4 points du 9ème, Beaucouzé où nous nous rendrons dimanche prochain. Vous avez dit match couperet ?

Troisième division - 17ème journée - dimanche 08/04/18 à 15h

Terrain stabilisé de Corzé

Pellouailles/Corzé B 2-0 ES Val Baugeois (0-0)

Avertissements : C. Lecossier (90') pour l'ESVB ; 1 pour Pellouailles/Corzé

Exclusions temporaires : E. Jadeau (63') pour l'ESVB ; 1 pour Pellouailles/Corzé (63')

Compo ESVB : T. Tréguier, J. Loret, N. Logerais, E. Jadeau, S. Lucas, C. Lecossier, M. Grégoire, T. Mahot, F. Lissilour, D. Beaumont (cap), J. Plessis. Entrés en jeu : B. Réveillère, O. Chapeau.

Pendant ce temps, l'équipe B a subi sa première défaite depuis presque trois mois sur le terrain de Baugé. Encore traumatisée de la non-victoire de la semaine dernière, le Val Baugeois tarde à se mettre dans le match et encaisse deux buts rapidement, l'un sur une perte de balle de David Robin aux 20m dans l'axe (1-0, 8') et l'autre sur une sortie manquée de Fabien Hervé sur corner (2-0, 10'). L'ESVB réagit et croit même revenir mais le but de Rémi Martin est refusé pour un hors-jeu imaginaire (21').

En seconde mi-temps, le Val Baugeois pousse mais est pris en contre (3-0, 54') et se démoralise en encaissant deux nouveaux buts en contre dans le dernier quart d'heure (4-0, 80') (5-0, 82'). Baugé se retrouve réduit à 10 par la suite du départ de deux de leurs joueurs et l'ESVB en profite pour sauver l'honneur sur une frappe de Sébastien Mignot, repoussée par le gardien sur Rémi Martin (5-1, 90'). Un match à oublier, il faudra être plus solide dans les têtes avant de se déplacer chez le leader vernantais la semaine prochaine.

Cinquième division - 17ème journée - dimanche 08/04/18 à 13h

Stade des Maucardières - Le Vieil-Baugé

Baugé C 5-1 ES Val Baugeois B (2-0)

But pour l'ESVB : R. Martin (90')

Compo ESVB : F. Hervé, J. Malet, F. Hallier (cap), D. Jourdan, P. Morin, R. Rousseau, C. Lessiau, F. Gerbaud, A. Quinchard, D. Robin, R. Martin. Entrés en jeu : T. Hmida, S. Mignot. Non entré : S. Vidgrin.

01/04 Chiffre du jour : 0

Zéro, comme le nombre de points amassés par l'équipe première. Zéro, comme le nombre de buts marqués et encaissés par la B.

Pourtant, tout avait bien commencé pour l'équipe première dans ce match capital face à Angers Cœur d'Afrique. Après plusieurs occasions intéressantes de chaque côté, Benjamin Réveillère lancé en profondeur obtenait un penalty pour une faute du gardien. Sullivan Paumier exécute la sentence (1-0, 20'). Le match se tend alors que l'arbitre assistant visiteur lève un peu facilement le drapeau. Les nerfs sont à vif dans cette confrontation directe, et c'est avec un but d'avance que le Val Baugeois regagne les vestiaires grâce à plusieurs arrêts déterminants de Tristan Tréguier.

En seconde mi-temps, comme bien souvent cette saison, le Val Baugeois tarde à sortir des vestiaires et encaisse un nouveau but dans son temps faible : une passe peu inspirée de Matthieu Grégoire dans l'axe aboutit à une perte de balle au milieu du terrain et une supériorité numérique bien exploitée par les visiteurs sur la contre-attaque (1-1, 53'). Paumier fauche un Angevin dans la surface, l'arbitre signale le point de penalty une nouvelle fois ; Tréguier plonge du bon côté mais c'est insuffisant (1-2, 61'). Le Val Baugeois pousse de manière désordonnée, l'équipe se coupe en deux et il faut toute la vigilance de Tréguier pour ne pas encaisser de but en contre. Les changements offensifs tentés par l'entraîneur baunéen permettent au Val Baugeois de se procurer la dernière occasion, mais une tête en pivot de Jimmy Loret passe à côté (90').

Joker grillé pour le maintien, mais rien de rédhibitoire à ce stade : il faut rester solidaire !

Troisième division - match en retard de la 12ème journée - dimanche 01/04/18 à 15h15

Stade municipal de Bauné

ES Val Baugeois 1-2 Seiches/Marcé B (1-0)

But pour l'ESVB : S. Paumier (20' sp)

Avertissements : T. Mahot (24') et S. Lucas (26') pour l'ESVB ; 2 pour Angers Cœur d'Afrique (45'+1, 78')

Compo ESVB : T. Tréguier, J. Loret, O. Chapeau, E. Jadeau, E. Boussiron (cap), J. Plessis, M. Grégoire, S. Paumier, B. Réveillère, S. Lucas, T. Mahot. Entrés en jeu : F. Lissilour, R. Martin

L'équipe B, elle aussi, pourra se mordre les doigts en ce jour du poisson. Bien qu'alignant un effectif réduit, le Val Baugeois a été dominateur pendant l'essentiel de la rencontre face à une équipe brionnaise étonnamment faible. Alexis Quinchard fut le premier à se mettre en évidence, sans parvenir à ajuster le gardien sorti à sa rencontre (13'). Grâce à un bon travail de David Robin au poteau de corner, Rémi Rousseau tente sa chance en angle fermé, repoussé par le gardien (19'). Le Val Baugeois tente le plus souvent de loin, sans être dangereux, jusqu'à l'action du match : le défenseur brionnais vole de la tête le ballon à son gardien, le ballon file vers le but et Quinchard semble mettre les poignets pour boxer le ballon au fond ! Ballon déjà rentré, pas réellement touché, nul ne le sait vraiment ; mais alerté par son assistant, l'arbitre refuse ce but (40').

En seconde mi-temps, le Val Baugeois continue sa domination : Robin part dans une série de dribbles dans la surface adverse mais ne parvient pas à tromper le gardien (58'). La fatigue commence à se faire sentir chez les baunéens les plus âgés, et Brion en profite pour se procurer sa seule occasion, mais Fabien Hervé est vigilant (64'). Bauné pousse mais ne trouve pas la faille, Quinchard oublie de contrôler et préfère la volée, manquée (69'). Le jeu est ensuite longuement interrompu pour une blessure d'un attaquant visiteur (71'). Quinchard à la passe réalise un excellent centre pour Robin, mais sa volée est déchirée et tombe en feuille morte dans les bras du gardien (90'+5).

L'équipe conforte son classement des défenses (4ème), mais hélas aussi son statut de pire attaque. Un nul très frustrant.

Cinquième division - match en retard de la 12ème journée - dimanche 01/04/18 à 13h

Stade municipal de Bauné

ES Val Baugeois B 0-0 Brion B

Compo ESVB : F. Hervé, J. Malet, F. Hallier (cap), D. Jourdan, P. Morin, R. Rousseau, F. Gerbaud, R. Pirès, S. Houdoyer, D. Robin, A. Quinchard. Entré en jeu : L. Pantais.

25/03 Un point c'est tout

Face à Seiches/Marcé emmenée exceptionnellement par l'ancien gardien du Val Baugeois Sylvain Vidgrin, l'ESVB avait à cœur de se racheter après plusieurs prestations décevantes.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que le message a été entendu tout de suite : sur le coup d'envoi, Tristan Mahot est servi côté gauche, élimine deux défenseurs et trompe le gardien seichois d'une frappe croisée alors que l'on jouait depuis seulement 15 secondes (1-0, 1') ! Sur l'engagement, le même Mahot intercepte une passe en milieu de terrain et s'en va de nouveau défier le portier seichois, mais perd son duel (2'). Les Seichois sortent de leur réserve et sur un coup-franc, la tête d'un des leurs au second poteau est captée en deux temps par Tréguier (5'). Les deux équipes se rendent coup pour coup, aux coups de pied arrêtés des visiteurs succèdent des frappes des locaux, notamment Matthieu Grégoire, de retour de blessure. Sur un dégagement anodin, Vidgrin se blesse aux adducteurs, blessure qu'il traîne régulièrement depuis son départ de Bauné : la moquette seichoise ne lui réussit pas. Diminué, il commettra l'irréparable lorsque Mahot lance Réveillère, hors-jeu ; mais le ballon est intercepté par le défenseur, ce qui remet l'attaquant baunéen en jeu, puis prolongé vers l'ancien de l'ESVB qui se déchire inexplicablement sur son dégagement : le ballon file vers le but et Réveillère, d'un tacle rageur, lui évite l'offense d'un but contre son camp tout en soignant ses statistiques personnelles (2-0, 39'). Le Val Baugeois manque de peu le but contre son camp juste avant la pause, la tête défensive d'Olivier Chapeau frôle la lucarne (42').

En seconde mi-temps, les Baunéens restent au vestiaire et le paient cash : sur un coup de pied arrêté que personne n'a dégagé, un joueur seichois place sa tête victorieuse (2-1, 51'). Le Val Baugeois panique, relance de manière risquée et difficilement, et peine à sortir de son camp. Sur un énième coup-franc lointain bien tiré, Tréguier ne peut que relâcher le ballon devant lui, mais Lissilour dégage en catastrophe (64'). Les visiteurs attaquent de plus en plus fort et de plus en plus nombreux jusqu'à ce qu'un nouveau coup de pied arrêté, consécutif à une main parfaitement involontaire de David Beaumont, donne à la réception une nouvelle tête croisée seichoise sur laquelle Tréguier ne peut rien (2-2, 81'). Galvanisés, les visiteurs auront même l'occasion de prendre l'avantage mais Tréguier s'envole parfaitement sur une frappe de 20m excentrée côté gauche (87'). Le dernier mot reviendra tout de même au Val Baugeois, mais sur un coup-franc excentré, Réveillère, en position idéale seul à 8m dans l'axe, reçoit la balle sur le bas-ventre et ne peut contrôler (90'+3).

Frustration d'avoir concédé le nul en ayant mené 2-0, d'autant que tous les adversaires directs ont perdu, ou satisfaction d'avoir retrouvé, au moins sur la première période, un état d'esprit. L'adage "Un point de gagné, deux points de perdus" va donner des cheveux blancs à Dedeys (ou du moins, pour ce qui reste de sa chevelure).

Troisième division - 16ème journée - dimanche 25/03/18 à 15h

Stade municipal de Bauné

ES Val Baugeois 2-2 Seiches/Marcé B (2-0)

Buts pour l'ESVB : T. Mahot (1'), B. Réveillère (39')

Avertissements : T. Mahot et E. Boussiron pour l'ESVB ; 2 pour Seiches/Marcé

Compo ESVB : T. Tréguier, J. Loret, O. Chapeau, E. Jadeau, E. Boussiron, D. Beaumont (cap), M. Grégoire, S. Paumier, B. Réveillère, S. Lucas, T. Mahot. Entrés en jeu : J. Plessis (90'+1, pour toucher la prime de match), F. Lissilour, D. Valy

Juste avant, l'équipe B retrouvait enfin les terrains après un mois sans jouer, face à Allonnes/Brain qui avait causé mille et une misères au collectif de l'ESVB à l'aller (défaite 2-1, 2 penalties arrêtés par Tréguier). Les deux équipes visiteurs jouaient en rouge, nous avons dû chercher d'autres maillots : des maillots bleus de plus de 20 ans, créés pour la section féminine, avec un faux col et un bouton du plus bel effet.

À jaser sur notre maillot vintage, les bleus d'un jour en oublient de jouer. Pour autant, rien ne se passe pendant le début de match avant que Fabien Hallier ne crochette son ailier dans la surface : penalty indiscutable transformé plein centre (0-1, 25'). Déconcentration, impuissance offensive, le Val Baugeois n'est absolument pas dangereux et le collectif allonnais s'approche des cages baunéennes, et il faut toute la vigilance de Fabien Hervé, la clairvoyance défensive de Pascal Morin ou l'activité au milieu de Rémi Rousseau pour que les occasions ne pleuvent pas comme des perles, le tout alors qu'on sentait le collectif de l'UFAB moins abouti qu'au match aller.

Après une soufflante méritée à la pause, l'ESVB revient avec de bien meilleures intentions. Si Hervé doit encore détourner une frappe excentrée vicieuse (48'), les Baunéens prennent petit à petit le contrôle du match, s'approchent de la surface et tentent des frappes, à l'image de David Robin et d'Alexis Quinchard, sans succès. Les visiteurs s'impatientent, s'invectivent, paniquent, et finissent par céder : un centre en retrait de Corentin Lessiau est repris par Romain Pirès ; sa reprise en première intention est contrée par Jean-François Racineux, ce qui prend le gardien à contre-pied (1-1, 73') ! Lessiau, déchaîné, dépose son adversaire côté gauche mais arrivé face au gardien, sa frappe s'envole dans le ciel de Loire-Authion (86'). La fin de match est plus compliquée physiquement mais l'essentiel est assuré. Un nul qui pourrait presque laisser des regrets au vu de la prestation de la seconde mi-temps.

Il s'agit pour l'équipe B de son quatrième match sans défaite. L'ESVB est désormais seule plus mauvaise attaque mais reste la 4ème meilleure défense. Comme on dit : à poursuivre.

Cinquième division - 16ème journée - dimanche 25/02/18 à 13h

Stade municipal de Bauné

ES Val Baugeois B 1-1 Allonnes/Brain C (0-1)

But pour l'ESVB : J.-F. Racineux (73')

Compo ESVB : F. Hervé, J. Malet, F. Hallier (cap), N. Logerais, P. Morin, R. Rousseau, R. Pirès, C. Lessiau, A. Quinchard, D. Robin, R. Martin. Entrés en jeu : S. Mignot, T. Hmida, J.-F. Racineux.

18/03 Maintien : ordre de mobilisation générale !

Le Val Baugeois s'est une nouvelle fois incliné 2-0 sur la pelouse de l'équipe C de la NDC, déjà vainqueur (0-1) à l'aller. La faute à une expression collective insuffisante et à une regrettable inefficacité offensive.

Il reste huit matches pour aller chercher le maintien, et on y arrivera tous ensemble ! Chacun peut apporter sa pierre à cet édifice, et chacun se doit de donner le meilleur de lui-même dans ce but. On y croit !

Pendant ce temps, la pluie d'hier soir a eu raison du match amical qu'avait prévu la B, exempte aujourd'hui en championnat, à Saint-Melaine-sur-Aubance. En espérant une reprise officielle très vite pour reprendre le rythme qui sera soutenu pour la fin de saison (tous les dimanches sans interruption jusqu'au 13 mai !).

Troisième division - 15ème journée - dimanche 18/03/18 à 13h

Stade André Bertin - Angers - terrain n°2

Angers NDC C 2-0 ES Val Baugeois (2-0)

Avertissement : E. Boussiron (44') pour l'ESVB

Exclusion temporaire : 1 pour la NDC (63')

Compo ESVB : T. Tréguier, J. Loret, C. Lecossier, E. Jadeau, J. Plessis, D. Beaumont (cap), O. Chapeau, S. Paumier, B. Réveillère, S. Lucas, T. Mahot. Entrés en jeu : E. Boussiron, F. Lissilour, R. Rousseau.

11/03 Le Val Baugeois est relégable

Le match de l'équipe B ayant été reporté en dernière minute à cause des intempéries d'hier soir, l'équipe première était seule à jouer face à Angers FC, classée 7ème au coup d'envoi à deux points seulement devant les rouges.

L'ESVB est la première à se mettre en action sur le côté droit : un centre de Steven Lucas est dévié par Florian Lissilour au premier poteau pour Benjamin Réveillère au second, mais sa volée ne trouve pas le cadre (2'). Tandis que le club de Monplaisir répliquait par des frappes lointaines (8', 17'), le Val Baugeois est dangereux sur coups de pied arrêtés, mais David Beaumont, sur des coups-francs à mi-distance, tantôt bute sur le gardien (15'), tantôt tire juste au-dessus (34'). Dans un match verrouillé au milieu de terrain, le vent est à l'avantage des Angevins dans cette première période et usent de longs ballons qui perturbent la défense. Sur un bon travail du latéral côté droit conclu par un centre en retrait, Tristan Mahot arrive en retard sur son adversaire à l'entrée de la surface et l'arbitre signale le point de penalty. L'attaquant visiteur se fait justice lui-même et prend Tristan Tréguier à contre-pied (0-1, 40'). La dernière occasion de cette première période est pour les rouges : un coup-franc à 45m de Julien Plessis, tiré bien trop loin, est à deux doigts de lober le gardien et de finir sa course en pleine lucarne : le gardien claque en catastrophe en corner (43').

Frustrée par une première période qui aurait pu (dû ?) se finir sur un score vierge, l'ESVB tarde à se mettre en action et ne tarde pas à le payer : un corner côté droit des Angevins est repris de la tête au premier poteau, le ballon file dans la cage, entre le poteau et le joueur censé le garder (0-2, 51'). Ce but a le mérite de réveiller le Val Baugeois, qui joue plus haut. Christophe Lecossier et David Beaumont tentent tous deux des frappes lointaines, hors cadre (54', 55'). Les rouges posent le pied sur le ballon, et Plessis lance Mahot en profondeur sur son côté gauche ; en bout de course, Mahot parvient à crocheter le gardien et à marquer en angle fermé (1-2, 58') ! Galvanisés, les joueurs de Bauné tentent le tout pour le tout afin d'arracher le nul qui serait un moindre mal dans l'optique du maintien, mais se montrent stériles et brouillons : Lecossier envoie une passe en retrait que Tréguier contrôle avec grande difficulté, avant de se faire contrer sur le dégagement, mais le ballon sort (82'). Julien Malet, fraîchement entré en jeu, perd un ballon à 30m mais Tréguier fait une double parade qui sauve son équipe (84'). Angers FC manque le K.O. sur un coup-franc dans l'axe hors cadre (88'), ce qui laisse à Bauné une dernière occasion : sur un corner tiré côté gauche, la tête impeccable au second poteau d'Olivier Chapeau est captée par le gardien (90'+2). Le Val Baugeois a laissé passer sa chance, alors que l'arbitre ne donnera pas un coup-franc qui semblait évident sur Erwan Jadeau, fauché dans une position inhabituelle pour lui près du poteau de corner adverse (90'+3).

C'est donc avec une intense frustration que le Val Baugeois laisse son adversaire du jour s'échapper, alors que les Baunéens sont désormais en 10ème position, avec 4 points de retard (et un match en moins) sur le 8ème, Beaucouzé. L'ESVB a encore son destin en main (il reste 9 matches), mais il va falloir cravacher et prendre des points assez rapidement pour assurer son maintien.

Troisième division - 14ème journée - dimanche 11/03/18 à 15h

Stade municipal de Bauné

ES Val Baugeois 1-2 Angers FC (0-1)

But pour l'ESVB : T. Mahot (58')

Avertissements : C. Lecossier (53') pour l'ESVB ; 1 pour Angers FC (65')

Compo ESVB : T. Tréguier, E. Boussiron, C. Lecossier, E. Jadeau, J. Plessis, D. Beaumont (cap), T. Mahot, A. Barth, B. Réveillère, S. Lucas, F. Lissilour. Entrés en jeu : O. Chapeau, D. Robin, J. Malet.

25/02 Le Val Baugeois passe en 2-8 sans prime d'équipe

Le Val Baugeois disputait l'un de ses deux matches en retard face à l'une des meilleures équipes de la division sur le synthétique de Cantenay-Épinard. Malheureusement, le Val Baugeois aura été dépassé par les événements en encaissant sa plus lourde défaite de la saison et en subissant deux blessures. Il faudra être plus industrieux pour aller chercher le maintien. Les buteurs sont Tristan Mahot et Christophe Lecossier.

Un début de match attentiste entre les deux équipes et suite à une faute anodine à 25 mètres des buts, le coup-franc Cantenaysien se termine dans les buts baunéens (1-0, 10'). Le match est équilibré puis Mahot réussit à se dépêtrer du marquage adverse pour aller battre le gardien de but malgré une glissade au moment de frapper (1-1, 22'). Les locaux ont la possession mais ne trouvent pas de faille dans le bloc baunéen et sur un coup franc à 40 mètres en faveur des rouges, Lecossier tente sa chance et sa frappe portée par le vent réussit à battre le portier Cantenaysien pas exempt de tout reproche sur ce coup (1-2, 31'). Une chance pour les baunéens qui arrivent à mener sans vraiment être dangereux face à une équipe de Cantenay qui commence à s'énerver. Cependant, en fin de première mi-temps, un coup franc excentré au bord de la surface permet aux locaux d'égaliser grâce à un défenseur qui arrive à passer sa tête devant Hervé (2-2, 40'). Une fin de mi-temps ponctué par la blessure de Lassay,une blessure au ménisque qui l'éloignera des terrains pour au minimum 4 semaines.

La seconde mi-temps redémarre aussi mal qu'elle s'était terminée pour les joueurs de l'ESVB puisque lancé en profondeur l'attaquant local prend de vitesse Mahot et vient battre Hervé en face à face (3-2, 50'). Peu de temps après le Val Baugeois encaisse un but totalement improbable en contre attaque puisqu'une remise aléatoire façon coup du scorpion de la part de l'attaquant cantenaysien pour son partenaire permet un face à face qui ne sera pas manqué (4-2, 55'). La malchance pousuivant l'ESVB, c'est Davy qui blessé à la cheville en première mi-temps ne peut continuer le match. Une réaction baunéenne a lieu mais suite au service de Lissillour, le frappe de Plessis n'accroche pas le cadre. Une nouvelle attaque rapide permet aux cantenaysiens de se présenter seul face aux cages, le ballon d'abord repoussé par Hervé est ensuite repris par un autre joueur local ayant suivi l'action (5-2, 72'). Le Val Baugeois ,n'ayant pas totalement abdiqué, continue ses efforts, Mahot réussit à s'emmener le ballon mais la frappe du jeune joueur de Bauné est dévié par la main du gardien et frôle le montant. Un coup-franc lointain va sonner le glas des espoirs des rouges puisque le ballon porté par le vent trompe Hervé qui ne peut qu'accompagner le ballon dans le but (6-2, 77'). L'ESVB encaissera ensuite 2 buts, le premier suite à une très belle action collective des verts et le dernier sur une frappe contrée reprise par un joueur seul au second poteau.

Une seconde mi-temps qui sera donc à oublier pour le Val Baugeois, même si cette défaite laissera des traces, tout d'abord au classement puisqu'en plus de la défaite, la différence de but en prend un coup, et enfin dans les corps puisque nous repartons avec 2 blessés.

Troisième division - match en retard de la 10ème journée - dimanche 25/02/18 à 15h

Stade du Ronceray - Cantenay-Epinard

Cantenay Epinard 8-2 ES Val Baugeois (2-2)

Buts pour l'ESVB : T.Mahot (22') et C.Lecossier (31')

Avertissement pour l'ESVB : C.Lecossier (63').

Compo ESVB : F.Hervé, J.Loret, O.Chapeau, E.Jadeau, C.Lecossier, A.Lassay (cap), S.Lucas, T.Mahot, L.Davy, D.Beaumont, F.Lissillour. Entrés en jeu : A.Barth, J.Plessis.

Dans le même temps, autre terrain et autres problèmes pour l'équipe B qui recevait Beaufort D, deuxième au classement. Pour la première fois depuis longtemps, l'équipe B a pu faire une feuille de match complète grâce à un attelage de retours de plus ou moins longue date : le vieux du stade François Gerbaud qui n'avait plus joué depuis 10 mois, Laurent Pantais toujours blessé au coude ou Sébastien Mignot qui n'a plus joué depuis septembre à cause d'une blessure au genou. L'objectif était de confirmer les bonnes dispositions de 2018 face à une adversité supérieure.

Sur un terrain très bosselé qui rendait difficile chaque contrôle, la première mi-temps fut assez équilibrée. Alexis Quinchard fut le premier à se mettre en évidence dans le dos de la défense mais un faux rebond annihile sa tentative (5'). Les Beaufortais répliquent sur un mauvais dégagement de la défense baunéenne mais trouvent la barre (19'). Tristan Tréguier saisit à pleines mains une passe en retrait de Fabien Hallier et l'arbitre signale coup-franc indirect : après une grande confusion car personne ne semblait connaître la règle, la défense parvint à se dégager (21'). Clairement gênées par le terrain bosselé, les individualités visiteuses changent leur fusil d'épaule et tentent leur chance de loin ; l'une de ces tentatives force Tréguier à la claquette (33'). Le Val Baugeois parvient à s'approcher de la surface mais pas à cadrer, et la première mi-temps s'achève sur un 0-0.

La seconde mi-temps fut en revanche beaucoup plus compliquée pour les bleus d'un jour (Beaufort jouait en grenat), et il faut une défense solidaire pour repousser les déferlantes de l'USB ; et lorsque la défense était dépassée, Tréguier était à la parade à de multiples reprises. Les attaquants visiteurs ont également beaucoup manqué de réalisme en ne cadrant pas plusieurs tentatives de près. Dans cette attaque-défense, la seule action pour le Val Baugeois fut l'œuvre de Rémi Martin qui parvient à contrer un dégagement du gardien mais sans parvenir à se mettre en position de frappe (78'). Un dernier coup-franc axial capté par Tréguier (90'+3) et l'arbitre renvoie tout le monde au vestiaire sur un score vierge.

Troisième match sans défaite pour l'équipe B qui confirme sa capacité à être solidaire dans un match difficile. À poursuivre.

Cinquième division - match en retard de la 10ème journée - dimanche 25/02/18 à 15h

Stade municipal de Bauné

ES Val Baugeois B 0-0 Beaufort D

Compo ESVB : T. Tréguier, J. Malet, S. Vidgrin, F. Hallier (cap), D. Jourdan, R. Rousseau, R. Pirès, F. Gerbaud, A. Quinchard, D. Robin, R. Martin. Entrés en jeu : T. Hmida, L. Pantais, S. Mignot

18/02 Le Val Baugeois en manque d'inspiration à Daumeray. Fin de 5 mois de disette pour la B

L'ESVB se déplaçait sur le terrain de l'AJAX Daumeray pour entamer ses matchs retours après 2 matchs reportés.

Une entame de match timide des deux côtés puisque peu d'occasions des deux côtés du terrain en ce début de match et que l'on peut résumer par un mot "duel". Une première situation pour l'ESVB avec Mahot qui entre dans la surface mais s'emmèle les pinceaux sur un dribble face au dernier défenseur adverse en oubliant son partenaire Grégoire qui arrivait au second poteau. Une première alerte qui fait réagir les daumeréens et sur un corner, un cafouillage à 8 mètres des buts, permet au numéro 10 des verts de tenter un retourné acrobatique qui se termine sur la barre transversale. Une seconde alerte sur les buts baunéens interviendra à la suite d'un centre après un débordement mais Hervé (qui a remplacé Tréguier au pied levé en ce dimanche matin) sort bien à la rencontre de l'attaquant des verts et l'empêche de frapper. La pression de Daumeray se fait sentir et il faut un tacle salvateur de Jadeau pour empêcher un face à face entre un attaquant Daumeréen et Hervé. Une timide réaction de Bauné s'ensuit avec une passe de Paumier pour Mahot en profondeur mais celui croisera trop sa frappe. Juste avant la mi-temps, la malédiction des blessures est de retour et c'est cette fois-ci Grégoire qui en fait les frais (38'). Une première mi-temps qui se terminera donc sur un score nul et vierge malgré un combat âpre.

La seconde mi-temps recommence et l'ESVB l'entame en étant très bien en place puisque seul une petite erreur de communication entre Hervé et Jadeau donne des frissons aux rouges. La lutte continue en cette seconde période et Mahot récupère un second ballon aux 40 mètres en se l'emmenant de la tête, en une touche de balle il élimine les défenseurs adverses statiques et s'en va défier le gardien de but sorti à sa rencontre, sa frappe du droit est un peu trop croisé et frole le montant. Alors que l'ESVB est bien en place, une récupération à 80 mètres de nos buts va permettre à Daumeray d'orchestrer un contre d'école puisqu'en 3 passes un attaquant local bien parti en profondeur se retrouve face à Hervé et transforme l'occasion (1-0, 60'). Un but qui fait mal au Val Baugeois, qui va tout de même essayer de s'en relever encore une fois avec ce diable de Mahot qui après avoir dribblé 3 joueurs adverses se présente face au portier adverse mais un retour inespéré d'un défenseur vient contrer la frappe du jeune joueur de Bauné et sauver les verts. Sur un nouveau contre, un attaquant Daumeréen prend de vitesse Lassay et vient crucifier Hervé (2-0, 70'). Un second but qui enterre les espoirs baunéens, à deux doigts d'encaisser un troisième but juste après sur un corner bien tiré qui aurait fini dans le petit filet opposé si le joueur de Daumeray n'avait pas toucher le ballon pour l'envoyer au dessus. Une manque de crétivité et de jus qui se fait sentir en fin de match face à un bon bloc des locaux et donc une défaite pour les rouges qui ont tout de même livrer un beau combat. Même si les beaux combats ne rapportent pas toujours de points.

Troisième division - 13ème journée - dimanche 18/02/18 à 15h

Stade Municipal - Daumeray

AJAX Daumeray 2-0 ES Val Baugeois (0-0)

Compo ESVB : F.Hervé, J.Loret, O.Chapeau, E.Jadeau, A.Lassay (cap), A.Barth, M.Grégoire, S.Paumier, T.Mahot, S.Lucas, R.Martin. Entrés en jeu : D.Beaumont, F.Lissilour. Non entré : J.Plessis.

Un peu avant, l'équipe B devait confirmer par une victoire son retour en forme en 2018 sur le terrain annexe de Vivy, son poursuivant immédiat au classement. Bien qu'arrivée en retard (échauffement débuté 10 minutes avant le coup d'envoi !) et privée de gardien, l'équipe se met très vite en action : Alexis Quinchard, lancé en profondeur par Ludovic Davy, perd son duel (8'). La possession est baunéenne mais les jaunes vont inscrire un but sur leur première occasion : servi côté gauche, l'attaquant local tente une frappe lobée qui trompe Sébastien Vidgrin, gardien d'un jour (1-0, 18'). Mais le Val Baugeois réagit et sur un bon travail de Jean-François Racineux côté gauche, son centre trouve Quinchard seul au second poteau qui n'a plus qu'à pousser le ballon dans la cage ouverte (1-1, 29'). L'ESVB pousse et Davy, lancé côté droit, décoche une frappe en angle fermé sur laquelle le gardien vétusien n'est pas exempt de tout reproche et permet aux rouges de prendre l'avantage (1-2, 32'). Nettement supérieur dans tous les compartiments du jeu, le Val Baugeois continue d'attaquer et le libéro local n'a pu qu'accrocher le maillot de Davy parti dans son dos seul au but ; malgré cela, Davy parvient à s'extraire et à tirer mais sa frappe passe au-dessus et l'arbitre ne revient pas à la faute (39'). L'ESVB domine mais manque d'efficacité à l'image de David Robin qui, seul à quelques mètres du but vide, ne trouve pas le cadre (44').

Néanmoins, le Val Bauge


Si vous avez une question, une suggestion, ou autre vous pouvez envoyé un mail en cliquant ici
ou à l'adresse suivante: val.baugeois@gmail.com