ESVB: Entente Sportive du Val Baugeois; club de foot de Bauné, Cornillé, Lué et Chaumont
logo esvb
photo hazard

E.S. Val Baugeois

[INFO CLUB] Changement de date

Du fait des travaux en cours à la salle de Cornillé, qui ne seront pas achevés à la date du 6 avril 2019 initialement prévue pour la soirée théâtre, celle-ci est reportée au samedi 25 mai 2019.

02/12 L'équipe B sombre à Fougeré

Seule en piste suite au report du match de l'équipe première, l'équipe B se déplaçait à Fougeré, équipe de milieu de tableau, l'occasion pour Nicolas Logerais de retrouver son ancien club, ou plus exactement, la fusion de son ancien club (Fougeré/Cheviré-le-Rouge ayant fusionné avec Vaulandry en 2017).

En début de match, après une frappe hors cadre de chaque côté, ce sont les locaux qui ouvrent le score à la suite d'une interception manquée de David Jourdan qui permet à l'attaquant des noir et jaune de dribbler Kévin Bloin et malgré le retour de Logerais, pousser le ballon au-delà de la ligne (1-0, 5'). Par la suite, le Val Baugeois met le pied sur le ballon et seuls un dégagement contré de Kévin Bloin et une passe en retrait trop molle de Julien Malet fait passer des sueurs froides aux visiteurs. Les Baunéens se procurent même beaucoup d'occasions, avec pêle-mêle une frappe au-dessus de Corentin Lessiau, un coup-franc non cadré d'Alexandre Hardouin, une frappe de Rémi Martin sortie par le gardien, une double occasion avec Alexandre Viau et Clément Couvreur stoppée par le portier local, beaucoup sollicité en première mi-temps ; mais le score en restera là.

Malheureusement, les bonnes intentions de la première période seront balayées par un début de seconde période catastrophique du Val Baugeois qui encaisse quatre buts dans le premier quart d'heure, sur la vivacité de l'ailier gauche local mais aussi et surtout des erreurs individuelles qui se paient cash, même en D5. Stéphane Houdoyer, exceptionnellement entraîneur de la B, prenant acte de la perte du match en cours, décide de changer de système et de jouer à trois derrière, un choix payant qui permettra à l'équipe de se procurer quelques situations d'attaque, notamment par Fabien Hervé, sans réussir à sauver l'honneur. Les contres locaux, en dépit des efforts des attaquants fougeréens, ne donneront plus rien, entre autres grâce à la vigilance de Bloin.

Miraculeusement passée entre les gouttes, cette rencontre ne restera clairement pas dans les annales du Val Baugeois. La rencontre de la semaine prochaine face à la lanterne rouge Les Rairies devra être abordée avec un état d'esprit beaucoup plus conquérant sur les deux mi-temps, pour enfin accrocher la victoire !

Pour finir, une information anecdotique concernant l'équipe première : la victoire 13-0 sur le terrain en Challenge du District face à Briollay est devenue une victoire 13-0 par pénalité, à la suite de la participation d'un joueur visiteur suspendu. Le Val Baugeois se serait donc qualifié même en cas de défaite, mais on en était loin !

Cinquième division - 8ème journée - dimanche 02/11/18 à 13h

Stade Roger Bresteau - Fougeré

Fougeré/Vaulandry B 5-0 ES Val Baugeois B (1-0)

Compo ESVB : K. Bloin, L. Pantais, J. Malet, N. Logerais (cap), D. Jourdan, C. Lessiau, M. Dechâtre, T. Hmida, F. Hervé, A. Hardouin, M. Perez. Entrés en jeu : C. Couvreur, A. Viau, R. Martin

25/11 Le Val Baugeois voit rouge

En ce jour de Sainte-Catherine, le Val Baugeois avait l'occasion de prendre racine en haut du classement en affrontant Saint-Melaine-sur-Aubance, avant-dernier au coup d'envoi avec 3 points au compteur.

Les locaux sont les premiers à se mettre en action, Jimmy Loret s'essaie dans l'axe aux 25m mais sa frappe passe au-dessus. Dans un match haché où l'arbitre siffle au moindre contact, et parfois même sans qu'il y ait contact, le Val Baugeois est cueilli en contre : une diagonale parfaite sert l'ailier gauche dont le centre tendu en profondeur est repris par l'avant-centre visiteur, libre de tout marquage, et fusille Ludovic Rabouan à bout portant (0-1, 15'). Les Baunéens ne se découragent pas et trouvent de nombreuses solutions côté gauche, Sullivan Paumier est fauché (sans carton) par le latéral, le coup-franc est tiré par Julien Plessis au troisième poteau (20'). Tristan Mahot récupère le ballon à la suite d'un très bon plaquage au milieu du terrain, il est à la conclusion du mouvement offensif mais le gardien sort sa frappe croisée à ras de terre du bout des gants (25'). La victime dudit plaquage conteste et écope d'un carton blanc (26'). Le Val Baugeois pousse pour égaliser en supériorité numérique et Rabouan n'est pas loin de se muer en passeur décisif, son dégagement lobe toute la défense mais Benjamin Réveillère ne parvient pas à contrôler le ballon seul face au gardien (31'). Paumier déborde encore côté gauche mais son excellent centre en retrait ne trouve personne (34'). Mahot s'essaie de loin, le portier melainois sort le ballon en corner (35'). De nouveau à 11 contre 11, les rouges continuent de pousser et Erwan Jadeau est à la réception d'un corner de Paumier, tiré de la gauche au premier poteau, mais sa tête passe à côté (41'). La mi-temps se termine par un carton jaune adressé à Réveillère pour une faute anodine (45'+1).

En seconde mi-temps, le Val Baugeois accentue sa pression pour tenter de revenir au score. Lancé par Tom Pauzet sur le côté droit, Réveillère croise trop sa frappe face au gardien (51'). Sur un corner de Paumier tiré au second poteau, la tête de Mahot file dans les nuages (53'). L'ESVB obtient un excellent coup-franc à 20m excentré côté droit, Paumier tire côté ouvert, le gardien boxe : dans la continuité, le ballon est cafouillé dans la surface mais aucun baunéen ne peut reprendre (55'). Les visiteurs sortent peu de leur camp et seul un coup-franc excentré côté droit, qui flotte dans les 6m sans toucher personne, laisse un frisson au maigre public baunéen (60'). Le Val Baugeois croit égaliser lorsque Réveillère s'échappe dans le dos de la défense, parvient à se débarrasser de son dernier défenseur à l'épaule, dribble le gardien, mais n'arrive pas à devancer le retour d'un autre bleu qui dégage en corner (63'). Un centre de Mahot côté droit est repris de volée par Ludovic Garlin au second poteau, au-dessus (75'). Le match entre alors dans une dimension parallèle : Jadeau est ostensiblement fauché à l'angle de la surface, pas faute (84'), puis Réveillère est aussi ostensiblement balancé dans le dos par l'avant-dernier défenseur, pas faute non plus (85'). Ces deux bien curieuses décisions énervent l'attaquant baunéen qui tacle en retard le porteur du ballon visiteur : l'arbitre dégaine le second carton jaune synonyme d'exclusion (86'). Déjà inefficace à 11 contre 11, la tâche du Val Baugeois devenait impossible, d'autant plus lorsqu'un attaquant melainois s'échappe dans le dos de la défense ; Loret tente le tacle du désespoir mais n'attrape que le joueur et se fait exclure aussi (90'). Le coup-franc à 22m dans l'axe est expédié en lucarne par un exocet visiteur (0-2, 90'+3). L'arbitre fera l'économie d'une dizaine de minutes de temps additionnel, en cumulé, sur les deux mi-temps, en sifflant sur l'engagement...

Le Val Baugeois paie un lourd tribut à ce match, avec deux buts adverses sur leurs deux seules occasions, deux cartons rouges (et les suspensions qui vont avec) et une défaite complètement inattendue face à une équipe mal classée. L'ESVB stagne dans le ventre mou du classement...

Quatrième division - 7ème journée - dimanche 25/11/18 à 15h

Stade municipal de Bauné

ES Val Baugeois 0-2 Saint-Melaine-sur-Aubance B (0-1)

Avertissements : B. Réveillère (45'+1, 86'), J.-F. Racineux (62') pour l'ESVB

Exclusion temporaire : 1 pour Saint-Melaine (26')

Exclusions : B. Réveillère (86'), J. Loret (90') pour l'ESVB

Compo ESVB : L. Rabouan, F. Naulet, J. Loret, E. Jadeau (cap), M. Masson, S. Paumier, J. Plessis, B. Réveillère, T. Mahot, L. Garlin, T. Pauzet. Entrés en jeu : J.-F. Racineux, A. Barth. Non entré : D. Beaumont.

18/11 Festival offensif pour le Val Baugeois

Opposé à l'équipe B de Briollay, classée neuvième en D5, le Val Baugeois avait une hiérarchie à respecter. Elle l'était d'autant plus que l'adversaire est arrivé à 12, sans arbitre de touche, avec un gardien de fortune à qui un généreux baunéen, arbitre assistant et rédacteur de cette brève, aura prêté ses gants, et dans l'ensemble décimé par les blessures avant même la rencontre.

Face à un adversaire de niveau inférieur et diminué, le Val Baugeois ne tarde pas à se mettre en action. Dès les premières secondes, Sullivan Paumier semble se faire faucher dans la surface mais l'arbitre, l'ancien président Pascal Morin, ne bronche pas (1'). On retrouve le même Paumier dans les minutes suivantes à la réception d'un centre mais le ballon termine sa course dans la future école de Bauné (4'). Un peu plus tard, l'omniprésent Paumier s'engouffre dans la surface, le gardien adverse plonge dans ses pieds mais relâche le ballon et reste à terre, le ballon revient sur Tristan Mahot qui peut centrer, en deux temps, sur Paumier qui marque d'une tête plongeante dans le but vide ; l'arbitre valide le but (1-0, 9'). Quasiment sur l'engagement, Cédric Mareau est lancé sur la droite, l'arbitre assistant de fortune tergiverse à lever le drapeau, l'attaquant baunéen marque et c'est le moment choisi par le remplaçant-entraîneur-arbitre briollaytain pour lever son drapeau. L'arbitre central n'y croit pas et valide à nouveau le but (2-0, 10'). Tristan Mahot tente sa chance dans l'axe et y va à son tour de son drop (15'). Erwan Jadeau, à la récupération d'un ballon mal renvoyé par la défense, s'essaie à 20m dans l'axe mais le gardien sort sa tentative (18'). Paumier tente lui aussi dans l'axe et cette fois, le gardien visiteur de fortune met son pied plutôt que sa main et le ballon rentre dans les filets (3-0, 25'). Ludovic Garlin, pour sa première apparition en équipe première, est à la réception d'un centre côté droit mais bute sur le portier adverse (30'). Le score ne reste pas immobile pour autant, car Paumier s'échappe dans le dos de la défense et s'offre un triplé (4-0, 33'). L'ESVB ne s'arrête pas et un centre de Jadeau côté gauche n'est pas repris par deux têtes plongeantes (38'). La première mi-temps s'achève avec la blessure du gardien adverse (45'), sérieusement touché au poignet gauche.

Les secousses du terrain rendant impossible la moindre course pour le malheureux portier visiteur, il ne peut tenir la touche et les infortunés Briollaytains doivent démarrer la seconde période à 10. La domination locale peut donc reprendre sur le même rythme et avec le même sérieux. Les Baunéens ne tardent pas à redémarrer le compteur buts : à la réception d'un centre de Benjamin Réveillère côté droit, Julien Plessis manque sa demi-volée mais le ballon lui reste dans les pieds et il peut donc facilement pousser le ballon dans le but ouvert (5-0, 53'). Réveillère s'échappe côté droit et se mue ensuite en buteur (6-0, 55'). David Robin, seul à la réception d'un centre, s'emmêle inexplicablement les pinceaux et bute sur le gardien au sol (61'). Mais le Val Baugeois récupère très vite le ballon et Tom Pauzet, servi en retrait par Paumier à l'angle de la surface, trouve la lucarne opposée d'une frappe parfaite pied droit (7-0, 62'). Les visiteurs perdent à nouveau deux joueurs sur blessure, et pour ne pas se retrouver à huit, le président Berranger accepte de prendre le second drapeau de touche (68'). Réduits à neuf, les valeureux briollaytains n'ont guère que leur courage à opposer aux déferlantes baunéennes et le festival offensif continue. Réveillère s'échappe dans l'axe et devance le gardien d'un subtil pointu (8-0, 71'). Après de multiples ratés, Robin, muet depuis mars 2017 en compétition, finit - non sans mal ! - par trouver l'ouverture et parvient à mettre ses pieds dans le bon sens pour pousser le ballon au fond (9-0, 74'). Peu en réussite jusqu'ici, Garlin profite des boulevards laissés par le sous-effectif local pour conclure et faire tilter le panneau d'affichage du stade de Bauné (10-0, 78'). Pour ne pas sombrer dans un ennui profond, Rémi Rousseau n'appuie pas assez sa passe en retrait à Ludovic Rabouan, le portier baunéen se fait contrer mais le ballon sort en touche (79'). Jimmy Loret voit le gardien avancé, pas dans l'axe, et frappe de 40m, imparable (11-0, 80') ! Rabouan manque son contrôle sur une nouvelle passe en retrait et doit se jeter en taclant pour éviter le pire (85'). L'ESVB ajoutera deux nouveaux buts, Tom Pauzet s'offre un doublé (12-0, 87'), puis sur une frappe de Mahot relâchée par le gardien, Erwan Jadeau se jette et devance la sortie du gardien qui l'accroche et l'arbitre signale le point de penalty. Le Val Baugeois offre un cadeau à son gardien et laisse Rabouan exécuter la sentence : mal tiré au sol sur la gauche du gardien, mais le second portier d'un jour ne plonge pas assez promptement pour stopper la tentative et le vétéran baunéen, sorti de sa retraite cet été, inscrit son premier but "depuis les U15" (13-0, 90').

Il faut tout de même saluer le courage des joueurs de Briollay, qui ont subi tous les malheurs possibles dans un match de football mais qui n'ont pas lâché le match, arrivé à son terme. Le Val Baugeois accède donc facilement aux seizièmes de finale qui auront lieu dimanche 13 janvier. Côté baunéen, il faudra louer le sérieux de l'équipe qui a respecté le jeu et l'adversaire de bout en bout.

Challenge du District Hubert Sourice - "Trente-deuxième" de finale - dimanche 18/11/18 à 14h30

Stade municipal de Bauné

ES Val Baugeois 13-0 Briollay B (D5) (4-0)

Buts pour l'ESVB : S. Paumier (9', 25', 33'), C. Mareau (10'), J. Plessis (53'), B. Réveillère (55', 71'), T. Pauzet (62', 87'), D. Robin (74'), L. Garlin (78'), J. Loret (80'), L. Rabouan (90' sp)

Compo ESVB : L. Rabouan, R. Rousseau, J. Loret, E. Jadeau (cap), D. Beaumont, M. Masson, S. Paumier, J. Plessis, C. Mareau, T. Mahot, L. Garlin. Entrés en jeu : B. Réveillère, D. Robin, T. Pauzet. Non entré : F. Naulet.

11/11 Pas d'armistice pour les tirailleurs baunéens

L'équipe première se déplaçait à Avrillé dans le cadre de la 6ème journée, une équipe classée 5ème avec 3 points d'avance.

Le Val Baugeois démarre bien mais est trop approximatif dans le dernier geste, tout d'abord par Mahot qui frappe au dessus puis par Lucas qui tire dans le petit filet extérieur, pour ouvrir le score. Après 15 minutes passées dans le camp Avrillais, ceux-ci se décident à sortir et leur centre est repoussé par Naulet sur Plessis à 25 mètres des buts Baunéens, il remonte le terrain puis trouve un relais avec Lucas qui lui remet dans le rond central avant de lancer Réveillere en profondeur qui bat le gardien d'une frappe croisée du droit (0-1, 19'). Ce diable de Réveillere proche de doubler la mise peu de temps après sur un centre de Lucas mais sa tête passe juste au dessus du but. Le Val Baugeois a besoin d'un second souffle pendant les 10 minutes suivantes mais Avrillé reste inoffensif hormis sur un coup franc aux 25 mètres qui sera dévié par le mur. Finalement, l'ESVB prend le large sur une touche au niveau de la surface de réparation de Jadeau qui envoie Plessis sur le bord de la ligne de sortie de but qui se débarasse de son défenseur en longeant la ligne avant de centrer au second poteau pour Lucas, libre de tout marquage, qui pousse la ballon au fond des filets (0-2, 32'). Le Val Baugeois est même à deux doigts de prendre le large juste avant la mi-temps, Paumier fraîchement entré en jeu est lancé sur la droite et adresse un bon centre au point de pénalty pour Réveillere qui manque légèrement son contrôle et permet au défenseur de revenir contrer sa frappe, le ballon revient vers Jadeau seul à 12 mètres des cages qui décide de tenter les 3 points après avoir vu France-Afrique du Sud hier soir, sa frappe passe entre les perches mais ça ne compte pas pour un but dans notre sport. Une fin de mi-temps maîtrisée par l'ESVB qui aurait même pu se mettre plus à l'abri.

Le début de seconde mi-temps est encore à l'avantage des rouges et Réveillere se présente face au gardien mais est sanctionné d'un hors-jeu alors qu'il était parti d'au moins 5 mètres dans son propre camp. Le Val Baugeois met finalement le troisième but sur un exploit de Paumier sur la gauche, il entre dans la surface, se débarasse de 2 joueurs avant de battre le gardien au premier poteau (0-3, 53'). Les visiteurs sont proches de prendre définitivement le large, Réveillere, bien lancé par Mareau, devance la sortie du gardien et le bat d'un grand pont, alors seul face au but vide, sa frappe heurte le montant ! Les locaux sont finalement dangereux sur une attaque rapide quand un milieu se retrouve seul aux 16 mètres mais rate son contrôle, ce qui permet à Rabouan de sortir dans ses pieds et d'être cité dans le résumé du match. Jadeau n'est pas loin de donner plus d'avance à la victoire des rouges mais, bien lancé plein axe entre deux défenseurs il pousse son ballon légèrement trop loin ce qui permet au gardien de sortir et de gagner son duel. Enfin, Le Val Baugeois touche une nouvelle fois le poteau sur une frappe de Lucas des 25 mètres. La fin de match est maîtrisée malgré les nerfs des locaux qui s'échauffent.

Grâce à cette victoire (qui aurait pu être plus lourde), l'ESVB passe devant son adversaire du jour. Place désormais au 32ème de finale du Challenge Hubert Sourice le weekend prochain face à Briollay.

Quatrième division - 6ème journée - dimanche 11/11/18 à 13h

Stade Auguste Delaune - Avrillé

Avrillé C 0-3 ES Val Baugeois (0-2)

Buts pour l'ESVB : B. Réveillère (19'), S.Lucas (32') et S.Paumier (53').

Compo ESVB : L. Rabouan, F. Naulet, E. Jadeau (cap), J.Loret, D. Beaumont, M. Masson, S.Lucas, T. Mahot, B. Réveillère, J. Plessis, T.Pauzet. Entrés en jeu : C.Mareau, S.Paumier.

Dans le même temps, l'équipe B se rendait aux confins du département du côté de Parçay-les-Pins, entente Vernoil C-Parçay B classée 8ème, dans une ambiance de guerre des tranchées sous une pluie incessante et plutôt forte, un terrain en pente de plus en plus boueux, et des locaux vêtus de chasubles jaunes par-dessus les maillots car de la même couleur que les maillots du Val Baugeois ! Le capitanat est donné à Rémi Rousseau, dont le cri de guerre d'avant-match se transforme en murmure de guerre. À sa décharge, c'est sa première, et il s'entraînera pour avoir un plus bel organe à l'avenir, le général Vidgrin veille et a été là pour rectifier et monter le son.

Dans ces conditions bizarres et une pelouse fusante, c'est le Val Baugeois qui domine la première mi-temps, avec de belles combinaisons entre Rémi Rousseau, Rémi Martin et Corentin Lessiau. Les locaux procèdent par contres grâce à la très belle tenue de balle de leur n°10, mais sont maladroits sur les tirs. Le match est viril et les locaux distribuent les tacles et les coups, la mâchoire d'Alexandre Viau reçoit un coup de coude du capitaine adverse à l'insu de l'arbitre (25'). Ledit capitaine qui avouera qu'il a dû y aller fort car lui aussi "[a] mal à l'avant-bras". L'ESVB joue de manière plaisante et ouvre logiquement le score : suite à un centre de la droite de Corentin Lessiau mal dégagé par la défense parcéenne, Rémi Martin récupère le ballon à l'angle des 6m au premier poteau et bat le gardien d'une frappe croisée de près (0-1, 33'). Le Val Baugeois manque de doubler la mise sur un corner de la gauche mais la tête impeccable de Mathieu Perez au second poteau force le gardien local à s'envoler (39'). Les Parcéens manquent l'égalisation sur un coup-franc de la gauche, une tête du n°10 local totalement oublié au second poteau frôle le montant (42'). Le Val Baugeois est euphorique, trop de joueurs sont au pressing et cela laisse des espaces dans le dos et les Parcéens en profitent, Kévin Bloin remporte son duel mais laisse échapper le ballon fusant, parvient d'extrême justesse à le boxer à terre à la limite de la surface, et il faut un retour miraculeux de la défense pour que l'attaquant en chasuble ne profite du but laissé vide (44'). L'arbitre, pas motivé pour officier sous cette pluie battante, décrète la trêve au bout des 45 minutes sonnées.

À la mi-temps, certains joueurs parcéens changent de maillot sous leur chasuble, pour certains de couleurs différentes (!) et nul ne peut véritablement contrôler qu'il s'agissait bien des mêmes joueurs avec les bons numéros, sauf un qui a hérité d'un maillot n°15 dont on est sûr qu'il n'est pas valable. On se serait cru à un entraînement ! Les visiteurs n'ont pas eu cette chance et le coup de froid engendré par le repos sur les maillots mouillés aura peut-être été préjudiciable. Hélas, malgré les mises en garde adressées par l'entraîneur à la mi-temps, le Val Baugeois cède d'entrée : un coup-franc côté gauche est repris au second poteau par le n°10 local encore libre de tout marquage, une jolie tête croisée qui bat Kévin Bloin dès la reprise (1-1, 46'). Les visiteurs sont complètement à la rue en ce début de seconde période et il faut toute la maladresse locale pour conserver le score de parité. L'ESVB se procure tout de même une opportunité : lancé idéalement côté droit dans le dos de la défense par Fabien Hervé, Corentin Lessiau se présente seul face au gardien mais fait le mauvais choix en tentant la frappe croisée que le gardien sort en corner (68'). Sur le corner tiré côté gauche par le même Lessiau, le ballon cafouillé par plusieurs joueurs revient sur Fabien Hervé, à hauteur du point de penalty, qui se retourne et tire, mais sa frappe surpuissante trouve le poteau et longe la ligne (69') ! Sans le savoir, le Val Baugeois vient de laisser passer sa chance, les déferlantes locales sont de plus en plus difficiles à supporter pour l'arrière-garde baunéenne qui multiplie les fautes. Après un but refusé pour une position de hors-jeu (76'), la décision finira par arriver sur une action similaire, l'attaquant parcéen s'échappe dans l'axe et bat Bloin sorti loin de son but d'une frappe à ras de terre (2-1, 79'). Le Val Baugeois, trop brouillon, ne se relèvera pas et seule la maladresse locale fera que le score ne bougera plus. L'arbitre sonnera l'armistice sans laisser de temps supplémentaire en dépit des permissions de sortie accordées aux joueurs fatigués et des garnisons fraîches faisant leur retour sur le théâtre d'opérations.

L'occasion était belle pour enfin ouvrir le compteur des victoires, mais un match se joue en deux mi-temps ! L'ESVB reste scotchée à sa 10ème place et peut (encore) nourrir des regrets. Repos la semaine prochaine avant la réception de Noyant B dans 15 jours ; il va falloir songer à convertir en victoires les très bonnes phases de jeu aperçues en première période aujourd'hui !

Cinquième division - 6ème journée - dimanche 11/11/18 à 13h

Stade de Haute Belle - Parçay-les-Pins

E/Vernoil-Parçay C 2-1 ES Val Baugeois (0-1)

But pour l'ESVB : R. Martin (33')

Avertissement pour l'ESVB : R. Martin (82')

Compo ESVB : K. Bloin, J. Malet, F. Hallier, M. Dechâtre, D. Jourdan, R. Rousseau (cap), T. Hmida, C. Lessiau, A. Viau, R. Martin, C. Couvreur. Entrés en jeu : L. Jourdan, M. Perez, F. Hervé.

08/11 Tirage du Challenge du District

Le tirage du second tour intermédiaire, improprement appelé 32ème de finale, a été publié ce jeudi. L'équipe première recevra dimanche 18 novembre à 14h30, au stade de Bauné, l'équipe de Briollay B, actuellement 9ème de son groupe de D5 avec 4 points en 5 matches et qui a bénéficié d'un forfait pour sortir des poules.

Un match très abordable, donc, sur le papier mais qui sera à prendre avec la plus grande prudence : contrairement à Angrie, une défaite aux tirs au but signifiera la fin de l'aventure !

04/11 L'équipe première enchaîne

En recevant Saint-Jean/Saint-Lambert, une équipe classée juste devant elle au classement, l'équipe première avait l'occasion de confirmer son succès d'il y a 15 jours et renouer avec un classement plus conforme à son standing.

Le Val Baugeois démarre bien et croit ouvrir le score d'entrée de jeu mais sur la passe de Reveillere, Davy se voit (à juste titre) refuser son but pour hors-jeu. Et pourtant, l'ESVB encaisse un but très rapidement sur une action côté droit, Loret et Beaumont sont pris de vitesse par l'attaquant adverse qui marque avec l'aide du poteau (0-1, 3'). Heureusement, le Val Baugeois réagit grâce à une action d'école, le ballon est touché par tous les milieux sur la droite, puis Mahot trouve Plessis dans l'axe qui lance en profondeur sur la gauche Jadeau, son centre en une touche de balle trouve Reveillere au 6 mètres qui pousse le ballon dans le but vide (1-1, 18'). La première mi-temps est équilibrée, les deux gardiens sont peu mis à contribution et les rouges peinent à être dangereux. Il faut même un tacle exceptionnel de David Beaumont pour empêcher un duel entre l'attaquant lambertois et Ludovic Rabouan (38').

La pause est salutaire pour le Val Baugeois qui attaque la seconde période pied au plancher, avec deux frappes non cadrées de Tom Pauzet (47') et Steven Lucas (48'). Mathéo Masson tente sa chance des 25 mètres et trouve le poteau (50'). Tom Pauzet s'essaie à deux nouvelles reprises mais le cadre se dérobe à chaque fois (53', 62') alors que Ludovic Davy frappe mollement dans les bras du gardien (58'). Au moment où le public se désespère de l'inefficacité chronique baunéenne, un corner côté droit est repris victorieusement par une tête décroisée au premier poteau de Benjamin Réveillère qui s'offre un doublé (2-1, 68'). Dans une seconde période à sens unique, les locaux poussent et se mettent à l'abri grâce à un centre côté droit de Steven Lucas repris victorieusement au second poteau de près par Erwan Jadeau (3-1, 75'). Les duels sont plus intenses mais Ludovic Rabouan passe une seconde période ennuyeuse, avec un seul arrêt, facile, à effectuer. Ludovic Davy pose la cerise sur le gâteau en interceptant une passe en retrait du latéral droit des visiteurs vers son gardien, en le dribblant pour pousser la balle dans le but vide (4-1, 90'+1). Ce but arrive à la suite d'une action confuse où Erwan Jadeau s'est signalé en râlant, récoltant a posteriori un carton blanc (90'+2). Cette infériorité numérique sera totalement indolore pour l'ESVB plus proche d'ajouter un cinquième but que d'en encaisser un.

Grâce à cette superbe seconde période, l'ESVB gagne son deuxième match d'affilée et trois places au classement, pour atteindre le milieu de tableau et soulager un peu sa différence de buts. Il faudra enchaîner pour rejoindre assez vite le haut du pavé. Prochain match à Avrillé, actuel 5ème, pour retrouver la première partie du classement.

Quatrième division - 5ème journée - dimanche 04/11/18 à 15h

Stade municipal de Bauné

ES Val Baugeois 4-1 Saint-Jean/Saint-Lambert B (1-1)

Buts pour l'ESVB : B. Réveillère (18', 68'), E. Jadeau (75'), L. Davy (90'+1)

Exclusion temporaire : E. Jadeau (90'+2) pour l'ESVB

Compo ESVB : L. Rabouan, F. Naulet, J. Loret, E. Jadeau (cap), D. Beaumont, M. Masson, D. Robin, T. Mahot, B. Réveillère, J. Plessis, L. Davy. Entrés en jeu : R. Rousseau, T. Pauzet, S. Lucas.

Juste avant, l'équipe B recevait son homologue de Gennes/Les Rosiers, pour confirmer ses progrès et arracher sa première victoire.

Comme à Jarzé, Romain Boussiron se signale en se blessant d'entrée (11'). La domination est légèrement gennoise, le milieu de terrain du Val Baugeois pose le mieux le ballon mais ne parvient pas à trouver les attaquants, la seule occasion étant à l'actif de Lucas Jourdan qui s'excentre trop et ne peut redresser son ballon (23'). Le ballon revient donc rapidement vers la cage de Fabien Hervé qui, sur un face-à-face, détourne le ballon dans les pieds d'un attaquant gennois qui ne cadre pas (26') ! L'intensité monte d'un cran et les occasions se font rares, et les deux équipes rejoignent les vestiaires sur un score vierge, une désespérante habitude des locaux.

Au retour des vestiaires, l'intensité ne faiblit pas mais les deux équipes se reposent davantage sur des longs ballons. Le gardien visiteur est fébrile mais les locaux n'en profitent pas, Edouard Boussiron dévissant une tentative de lob (61'), et Mathieu Perez, du coin gauche de la surface, trouvant la touche (66'). La décision arrive enfin sur un coup de pied arrêté : sur un corner côté droit, la tête décroisée d'Edouard Boussiron au premier poteau fait mouche (1-0, 68') ! Gennes pousse pour égaliser et touche à deux reprises les montants. Le Val Baugeois se replie et procède en contre, mais ne parvient pas à se montrer dangereux. Les visiteurs croient égaliser sur une superbe frappe enroulée côté gauche vers la lucarne opposée, mais le ballon heurte une nouvelle fois le poteau avant de longer la ligne (88'). Hélas pour l'équipe B, comme la semaine dernière, des points s'égarent dans le temps additionnel : sur un énième corner, le ballon est cafouillé dans les six mètres pendant plusieurs secondes avant qu'un pointu batte Fabien Hervé qui ne pouvait intervenir (1-1, 90'+2). Gennes poussera pour arracher la victoire dans les derniers instants mais sur un duel viril entre Nicolas Logerais et l'attaquant dans la surface baunéenne, l'arbitre préférera siffler la fin du match (90'+6).

Désormais trois points de perdus pour l'équipe B dans le temps additionnel, l'équipe reste scotchée à sa dixième place et toujours en attente de son premier succès. Il ne faut pas perdre espoir.

Cinquième division - 5ème journée - dimanche 04/11/18 à 13h

Stade municipal de Bauné

ES Val Baugeois B 1-1 Gennes/Les Rosiers B (0-0)

But pour l'ESVB : E. Boussiron (69')

Compo ESVB : F. Hervé, N. Logerais, J. Dupont, M. Dechâtre, R. Boussiron, E. Boussiron (cap), O. Chapeau, J.-F. Racineux, M. Perez, C. Mareau, L. Jourdan. Entrés en jeu : D. Jourdan, A. Viau, T. Hmida

28/10 L'équipe B rentre frustrée du Plessis-Grammoire

L'équipe B était seule à jouer ce dimanche chez son homologue plessiaise pour le compte du rattrapage de la 1ère journée de championnat, disputée début septembre par les autres divisions régionales et départementales. Le Val Baugeois s'est présenté peu renforcé des joueurs absents de l'équipe première la semaine dernière, les joueurs en question ayant préféré s'économiser. Sous un vent violent tout au long du match, le Val Baugeois, qui a débuté contre le vent, se retrouve rapidement en difficulté d'autant que plusieurs des Baunéens jouent loin de leurs standards habituels, et que François Gerbaud doit céder sa place au bout de 10 minutes sur un claquage, laissant l'entraîneur Sébastien Vidgrin sur un côté où, comme on s'en doutera assez vite, sa rapidité n'est pas sa qualité première. De fait, les locaux se procurent plusieurs occasions mais manquent de précision dans le dernier geste ou butent sur un excellent Fabien Hervé. De son côté, le Val Baugeois est peu dangereux en attaque et ne se signale que par Jean-François Racineux qui s'écroule de façon suspecte dans la surface (28'). L'arbitre siffle peu et laisse le match entrer dans une dimension physique où l'ESVB acquerra progressivement du répondant. La mi-temps est sifflée sur un score vierge.

En deuxième période, recadrés et motivés par leurs entraîneurs, les rouges, plus physiques et plus entreprenants qu'en début de match, repartent avec la ferme intention de bonifier ce 0-0. Le match s'équilibre et devient violent par moments. Les deux équipes se portent nombreuses vers l'avant et se coupent progressivement en deux. Fabien Hervé continue de multiplier les parades et peut même compter sur la chance : enfin battu par une frappe d'un joueur du FCPG, l'un des coéquipiers du tireur se mélange les crayons en voulant pousser le ballon au fond et l'envoie inexplicablement sur le poteau (60') ! De l'autre côté, Clément Couvreur, bien servi en retrait par Racineux, chasse les pigeons d'un tir dévissé qui s'envole dans le ciel plessiais (64'). Les vagues des hommes en noir locaux finissent par aboutir : sur une passe de Julien Malet interceptée à 30m du but baunéen, l'attaquant plessiais part dans le dos de la défense, bute sur Hervé mais le ballon rebondit sur le genou du n°7 et lobe le portier visiteur (1-0, 77'). Vexés, les visiteurs se ruent vers l'attaque, Ludovic Garlin lance Racineux en profondeur, le gardien cafouille sa sortie dans les pieds et ne parvient pas à se saisir du ballon avec les mains ; Racineux en profite et marque dans le but vide malgré les protestations des locaux (1-1, 80'). Le Val Baugeois inscrit enfin son premier but en championnat et continue son pressing. Racineux part encore seul dans le dos de la défense et est fauché par derrière par le dernier défenseur, pas de carton ! Le coup-franc de Ludovic Garlin est capté par le gardien (83'). Corentin Lessiau, invisible en première période, s'échappe côté droit mais tope sa frappe au moment de se présenter face au gardien qui se saisit facilement du ballon (87'). Intenable, Racineux obtient un nouveau coup-franc excentré à gauche et Vidgrin veut surprendre le gardien en tirant directement mais, probablement surpris par un faux rebond, se déchire complètement (90'). Le rédacteur entend déjà les remarques qu'un faux rebond ballon arrêté est impossible, mais vous met au défi de trouver une autre explication. La sanction ne se fait pas attendre et sur l'une des dernières actions locales, le n°7 local se présente seul face à Hervé et cette fois, réussit sa frappe croisée qui offre la victoire à son équipe (2-1, 90'+3).

Si les Plessiais méritent leur victoire, le scénario de celle-ci est frustrant pour un Val Baugeois en progrès, qui a mis un terme à plus de 8h45 sans but et qui ne méritait pas non plus de perdre, ce qui n'est pas incompatible avec le début de cette phrase. Malgré la défaite, l'ESVB gagne une place grâce à la grosse défaite de Brion. Prochain match face à la réserve de Gennes/Les Rosiers qui s'est inclinée aujourd'hui au tour intermédiaire du Challenge du District.

Cinquième division - 1ère journée - rattrapage - dimanche 28/10/18 à 15h

Stade de la Pelleterie - Le Plessis-Grammoire

Le Plessis-Grammoire B 2-1 ES Val Baugeois B (0-0)

But pour l'ESVB : J.-F. Racineux (80')

Compo ESVB : F. Hervé, C. Lessiau, J. Malet, D. Jourdan, J. Dupont (cap), S. Vidgrin, O. Chapeau, R. Pirès, L. Garlin, F. Gerbaud, J.-F. Racineux. Entrés en jeu : A. Hardouin, M. Perez, C. Couvreur

21/10 L'équipe première ouvre son compteur en championnat

Après trois défaites inaugurales et une lanterne rouge, il fallait absolument sortir vainqueur du duel contre l'équipe B de Saint-Georges-sur-Loire, guère mieux lotie avec un seul point. Ce duel a été inversé en raison de travaux sur la pelouse de Saint-Georges-sur-Loire et c'est donc à Bauné que ce premier match de la peur avait lieu. Le Val Baugeois s'est imposé 2-1 et gagne deux places.

Un match bien entamé par l’ESVB qui se crée la première occasion avec Reveillere qui entre dans la surface avec le ballon mais sa dernière touche n’est pas bonne pour inquiéter réellement la défense de Saint Georges. Peu de temps après Davy est en bonne position dans la surface mais il écrase trop sa frappe et le gardien la capte sans problème. Les bleus du jour seront récompensés de leur domination sur un coup franc excentré à 35 mètres des buts, Beaumont le frappe vers le second poteau, Jadeau est à la retombée mais loupe sa reprise qui arrive finalement dans les pieds de Plessis à 6 mètres qui ajuste le gardien (12’, 1-0). Le Val Baugeois est à deux doigts de doubler la mise quand Plessis décale Jadeau sur la gauche mais sa frappe croisée frise le montant. La réaction des Saint-Georgeois arrive avec une balle en profondeur pour l’attaquant fraîchement entré en jeu qui s’emmène mal le ballon face à Rabouan et loupe sa frappe. Lucas croit doubler la mise quand il récupère sur le bord de touche puis accélère avant de marquer en duel face au gardien mais l’action est finalement annulée quand l’arbitre assistant signale une faute peu évidente sur la récupération du ballon. Les visiteurs sont finalement à deux doigts d’égaliser juste avant la mi-temps quand Rabouan doit sortir un duel à l’aide de son pied droit. Une première mi-temps plutôt dominée par le Val Baugeois mais qui n’a qu’un but d’avance au moment de rejoindre les vestiaires.

Un début de seconde mi-temps un peu plus équilibré, qui voit finalement les rouges et noir obtenir un pénalty, le virevoltant numéro 10 adverse passant devant Naulet et à l’expérience obtient le pénalty. Le pénalty est transformé bien que Rabouan soit parti du bon côté (59’, 1-1). Un score nul qui ne va pas le rester très longtemps puisque sur un nouveau coup de pied arrêté et une action un peu confuse au niveau des 6 mètres, un défenseur  dégage le ballon dans le talon de Lucas, présent au duel, et qui finit sa course dans les filets (64’, 2-1). Les visiteurs, voulant revenir au score, laissent des espaces dans leur dos et Reveillere en profite mais sa frappe passe juste au-dessus des cages adverses. Sur un débordement de Lucas côté droit, son centre en retrait pour Reveillere est mal repris par celui-ci et ne permet pas de conclure cette occasion. Les Saint-Georgeois bénéficient d’un coup franc dans l’axe à 30 mètres, le ballon est cafouillé et finalement un rouge et noir peut frapper mais le ballon passe juste à côté. Sur un contre Reveillere se retrouve encore sur la droite de la surface mais sa frappe est stoppée par le gardien. Un nouveau contre pour l’ESVB mené par Plessis qui décale le ballon vers l’axe juste avant d’entrer dans la surface, le défenseur central tombe et touche le ballon de la main mais le ballon poursuit sa course et c’est Jadeau qui se retrouve devant le gardien mais sa tergiversation permet à un défenseur de revenir, le ballon revient sur Mahot ce qui lui permet finalement de frapper mais sa frappe est claquée par le gardien. Pour finir le match, c’est une frappe de Jadeau des 25 mètres qui frôlera le montant droit du gardien adverse.

Une victoire méritée pour l’ESVB qui aurait pu faire plusieurs fois le break au lieu de se faire peur en cette fin de match. L’équipe quitte la dernière place du groupe grâce à cette première victoire et rejouera dans deux semaines à domicile contre Saint Jean Saint Lambert B.

Quatrième division - 4ème journée - dimanche 21/10/18 à 15h

Stade municipal de Bauné

ES Val Baugeois 2-1 Saint-Georges-sur-Loire B (1-0)

Buts pour l'ESVB : J.Plessis (12'), S.Lucas (64')

Compo ESVB : L. Rabouan, R.Rousseau, F.Naulet, E.Jadeau, D.Beaumont, M.Masson, D.Robin, T.Mahot, B.Reveillere, J.Plessis, L.Davy. Entrés en jeu : A. Barth, N.Logerais, S.Lucas.

Pendant ce temps, l'équipe B se rendait à Jarzé, auteur d'un bon début de saison avec 4 points et 11 buts marqués en deux matches.

Un début de match catastrophique pour l'équipe B, qui encaisse un but très rapidement, l'attaquant lancé dans le dos de la défense, légèrement excentré et sans doute hors-jeu, trompe Fabien Hervé pour ce qui n'était même pas la première occasion locale (1-0, 4'). Sur cette action, Romain Boussiron se claque et doit sortir. Le Val Baugeois réagit et pour son premier match, Ludovic Garlin se retrouve seul face au gardien sur le côté droit mais manque de spontanéité et son tir est arrêté (11'). Une occasion que les rouges vont regretter puisque quelques minutes plus tard, le meneur de jeu local se défait de la défense sur le côté gauche de la surface et adresse une merveille de balle piquée croisée : poteau rentrant (2-0, 15') ! Les débats sont équilibrés mais les frappes baunéennes au-dessus, notamment par un très volontaire Jean-François Racineux qui, dans le jeu et sur coup-franc, voit le cadre se dérober. Jarzé est efficace et l'attaquant est lancé dans le dos de la défense, et se jette les pieds en avant sur le ballon, mais aussi sur la cuisse de Fabien Hervé sorti à sa rencontre : le but est refusé mais le portier visiteur peine à reprendre sa place (28'). Diminué, il rate complètement un dégagement aux six mètres et en deux passes, est battu par l'efficacité clinique locale (3-0, 35'). Le Val Baugeois ne désespère pas et Alexandre Viau coupe de la tête un centre de Ludovic Garlin, mais ça passe à côté (38'). Sur cette action, le meneur local se blesse gravement au genou et doit sortir.

La seconde mi-temps démarre sur un rythme élevé et une frappe molle de Clément Couvreur (48'). Quelques minutes plus tard, un corner renvoyé par la défense baunéenne atterrit droit sur un attaquant jarzéen, légèrement à l'intérieur du coin de la surface, côté droit, qui botte une demi-volée extraordinaire que n'aurait pas reniée Benjamin Pavard (4-0, 52')... Le reste du match est très ouvert, mais Fabien Hervé, remis de sa blessure, limite la casse grâce à quelques parades, alors que les visiteurs continuent à être inefficaces, Ludovic Garlin lancé côté droit bute sur le gardien qui a bouché l'angle (85') et Alexandre Viau, seul à trois mètres du but, en récupérant un ballon relâché par le gardien, se retourne et trouve le poteau (90'+2)...

L'équipe B glisse à l'avant-dernière place en n'ayant toujours pas inscrit le moindre but en championnat, malgré des prestations collectives intéressantes. C'est grave, docteur ?

Cinquième division - 4ème journée - dimanche 21/10/18 à 15h

Stade municipal de Jarzé

Jarzé 4-0 ES Val Baugeois B (3-0)

Compo ESVB : F. Hervé, J. Malet, L. Pantais, M. Dechâtre, R. Boussiron, E. Boussiron (cap), O. Chapeau, J.-F. Racineux, R. Martin, A. Hardouin, L. Garlin. Entrés en jeu : C. Couvreur, A. Viau, R. Pirès

14/10 L'équipe première assure la première place, l'équipe B sort avec les honneurs

L'équipe première se rendait à Angrie pour assurer sa qualification et la première place du groupe, face à l'équipe B locale évoluant en D5. Peu de pression, puisque même une défaite par deux buts d'écart permettait au Val Baugeois de se qualifier pour la suite de la compétition. En revanche, prendre un point était nécessaire pour terminer en tête et s'éviter un tour intermédiaire.

Le début de match est plutôt bon et Naulet est à deux doigts d'ouvrir le score au second poteau sur un corner mais sa reprise passe à côté. Les Angriens répondent mais la frappe de l'attaquant local est bien claquée par Rabouan. L'ESVB reprend la maîtrise du match et Réveillere entre dans la surface, les deux joueurs qui le suivent se percutent, il peut centrer pour Naulet seul à 8 mètres du but qui croise trop sa frappe. La domination baunéenne continue, Réveillere entre dans la surface sur la droite et il tente une frappe au premier poteau qui est déviée à côté par le gardien adverse. Les actions baunéennes manquent souvent d'un peu de précision technique, le terrain ne facilitant pas le travail. Sur un coup de pied de but adverse, Mahot gagne le duel de la tête et donne le ballon à Plessis qui se retourne et lance Paumier en profondeur qui trouve la faille avec une frappe croisée (0-1, 40').

Le début de la seconde mi-temps est également dominée par le Val Baugeois mais la précision technique n'est pas forcément présente ou quand elle l'est il y a un dernier pied Angrien pour empêcher un but. Sur un débordement de Paumier côté droit, son centre en retrait est repris par Réveillere mais est arrêté par un gardien, heureux que le ballon lui arrive dessus. Angrie arrivera finalement à égaliser sur leur seule incursion, après avoir obtenu un corner, celui-ci est repris au second poteau et termine sous la barre transversale (1-1, 80'). Sur la fin de match, les jaunes angriens défendent leur but corps et âme et empêchent l'ESVB de marquer un nouveau but. Le coup de sifflet final assurait la qualification du Val Baugeois, mais il fallait recourir aux tirs au but pour attribuer le troisième point en jeu sur ce match.

Sur la séance de Tirs aux Buts, les rouges commencent par trois réussites avec Plessis, Réveillere puis Beaumont qui tirent tous les trois en bas à droite du gardien, Rabouan arrête le troisième tir des locaux. Barth s'élance pour le 4ème tir mais celui-ci est arrêté. Finalement après le 5ème tir réussi de Paumier, Angrie égalise à 4 partout et nous partons donc en mort subite. Le 6ème tir de Masson est marqué de peu, le gardien étant parti du bon côté. Le 7ème tir est inscrit par Naulet, tiré au centre. Finalement, c'est Robin qui subit la pression et envoie son tir au but au dessus du but. Le tir au but de la victoire est inscrit par Angrie grâce à une barre rentrante. La qualification est acquise, c'était l'important mais il faudra faire preuve de plus de réalisme et d'efficacité dans les prochaines semaines.

Challenge du District - 3ème journée - dimanche 14/10/18 à 15h

Stade municipal d'Angrie

Angrie B (D5) 1-1 (7-6 tab) ES Val Baugeois (0-1)

But pour l'ESVB : S.Paumier (40')

Compo ESVB : L.Rabouan, J.Loret, M.Masson, E.Jadeau, D.Beaumont, F.Naulet, S.Paumier, T.Mahot, C.Mareau, A.Barth, B.Réveillere. Entrés en jeu : J.Plessis, D.Robin.

Pour l'équipe B, la réception de La Daguenière/La Bohalle, qui avait gagné 9-0 l'amical qui avait opposé les deux équipes en pré-saison, n'augurait rien de bon. Dans ce match sans enjeu entre une équipe locale assurée de finir à la dernière place et une équipe visiteuse assurée de finir en tête, l'occasion était belle pour travailler et tenter des choses. En première mi-temps, ce sont les visiteurs qui se mirent les premiers en action, le Val Baugeois peine à sortir de son camp et concède logiquement l'ouverture du score sur un centre venant de l'aile droite, parfaitement repris par l'attaquant au second poteau (0-1, 22'). Une nouvelle frappe daguenaise de la droite rase le poteau (25'). Puis vint le premier tournant du match : le latéral droit daguenais arrive en retard et se télescope avec Kévin Bloin, qui se plaint d'une béquille (28') ; il essaiera de continuer, mais la douleur est trop forte et le nouveau gardien du Val Baugeois devra céder sa place à Fabien Hervé (43'), qui retrouve ses premières amours de gardien de but. Entre temps, Rémi Rousseau part seul dans le dos de la d&eac




Si vous avez une question, une suggestion, ou autre vous pouvez envoyé un mail en cliquant ici
ou à l'adresse suivante: val.baugeois@gmail.com