ESVB: Entente Sportive du Val Baugeois; club de foot de Bauné, Cornillé, Lué et Chaumont
logo esvb

E.S. Val Baugeois

[INFO CLUB] 22/11

Il reste une commande de saucissons/brioches au nom de Brigitte Brault. Merci à elle de se faire connaître.

Dates connues des manifestations 21/22 :

21/11 Dimanche pluvieux, dimanche heureux

Opposé à Champigné, équipe du ventre mou, le Val Baugeois avait pour objectif de sortir de la zone rouge.

Sous un crachin incessant, le début de match était globalement équilibré entre les Champignéens jouant essentiellement long et physique et des Baunéens essayant de construire de derrière. Les premières occasions du match furent baunéennes, avec un premier tir de Benjamin Réveillère sous forme de passe au gardien (4'). On retrouve le même Réveillère à la conclusion d'un mouvement de Sullivan Paumier, son tir peu puissant est pourtant difficilement dévié par le gardien en corner (7'). Un coup-franc lointain d'Adrien Goislard ne trouve personne sinon le poteau (10'), même si l'arbitre avait signalé un hors-jeu au préalable. Paumier repique de la droite vers l'axe, et, pas attaqué, décoche une frappe rasante des 20 mètres dans l'axe, parfaitement placée au ras du poteau (1-0, 16'). La réaction champignéenne ne se fait pas attendre, et l'Avant-Garde obtient un bon coup-franc aux 20 mètres côté droit, c'est claqué par Sylvain Vidgrin (19'). S'ensuit une série de corners. Sur l'un d'eux, tiré côté gauche, Théo Roux dévie le ballon en cloche sur sa propre barre transversale, Erwan Jadeau dégage de la tête au-dessus du but (21'). L'intensité physique va croissant et le jeu perd en attrait, alors que la pluie ne cesse pas. Le Val Baugeois continue de jouer et Paumier trouve les gants du gardien sur une frappe lointaine (37'). On retrouve le même côté droit, il repique dans la surface dans l'axe et est pris en sandwich entre deux défenseurs visiteurs, l'arbitre désigne sans hésiter le point de penalty. Thomas Berranger, hésitant, le transforme sur la droite du gardien qui avait effleuré le ballon (2-0, 44').

Techniquement dominateur, l'ESVB change de stratégie en seconde période et laisse le ballon aux visiteurs pour exploiter les espaces. Alexandre Mouyal, entré en jeu à la pause, décoche une volée des 25 mètres qui force le gardien à une belle horizontale (51'). Alors que la pluie redouble d'intensité, les Baunéens reculent malgré tout et Vidgrin doit s'employer pour claquer un centre-tir venant de l'angle droit de la surface (68'), avant de s'offrir une belle détente sur un coup-franc tiré à 22 mètres dans l'axe (72'). Le Val Baugeois évolue en contre mais ne parvient pas à tuer le match, un centre de Berranger de la droite est repris par Mouyal, seul aux 6 mètres... sur le gardien (80'). Sur un corner de la gauche, Jimmy Loret place une tête, le ballon est cafouillé et revient sur Réveillère qui tire à côté (86'). Les Champignéens jettent leurs dernières forces dans la bataille et, après moult écroulements dans la surface, finissent par obtenir leur penalty. Le gardien traverse le terrain, prend Vidgrin à contre-pied sur sa droite (2-1, 90'+3) avant qu'une inévitable échauffourée s'ensuive avec les deux gardiens se précipitant sur le ballon pour le récupérer en premier, puis les joueurs des deux équipes. Voyant que le match commençait à dégénérer, l'arbitre préférera arrêter le match sur l'engagement.

Grâce à cette victoire méritée, la mission de l'ESVB est remplie et Bauné sort de la zone rouge. Prochain match à l'extérieur chez une lanterne rouge d'Angers FC en roue libre sur les deux dernières rencontres (défaites 8-0 et 9-1 !). Reste encore à savoir où le match aura lieu, le stade Marcel-Denis étant à ce jour toujours suspendu...

Pas de résumé de la B, pour cause d'absence sur le lieu du match. Le Val Baugeois crée la sensation en s'imposant 0-3 sur la pelouse de l'équipe C de Morannes. Un coup du chapeau de Vincent Bénard, qui passe de vendangeur à héros en une semaine, qui permet à l'ESVB d'enchaîner une deuxième victoire de rang pour s'établir en milieu de tableau. Prochain match à domicile face à l'équipe C de Champigné qui n'a gagné qu'une seule de ses 6 premières rencontres face aux Rairies et qui vient d'encaisser 12 buts face au leader sylvanais.

Départemental 3 - 8ème journée - dimanche 21/11/21 à 15h

Stade municipal de Bauné

ES Val Baugeois 2-1 Champigné/Querré (2-0)

Buts pour l'ESVB : S. Paumier (16'), T. Berranger (44' sp)

Avertissements : T. Berranger (40'), M. Masson (45') et N. Reignier (75') pour l'ESVB / F. Cognet (53') et B. Chéré (84') pour Champigné

Compo ESVB : S. Vidgrin (cap), T. Roux, E. Jadeau, J. Loret, A. Goislard, M. Masson, T. Coudray, R. Rousseau, B. Réveillère, S. Paumier, T. Berranger. Entrés en jeu : A. Mouyal, N. Reignier, R. Naulet.

Départemental 5 - 6ème journée - dimanche 21/11/21 à 12h30

Stade municipal de Morannes

Morannes C 0-3 ES Val Baugeois

Buts pour l'ESVB : V. Bénard (x3)

Compo ESVB : F. Hervé, T. Mainguy, R. Mortreau, K. Bourreau, R. Boussiron, F. Hallier, A. Barth, J. Dupont, V. Bénard, D. Beaumont (cap), N. Bellamy. Entrés en jeu : F. Gerbaud, N. Logerais, D. Jourdan.

14/11 Quand la B est seule à gagner !

En déplacement sur le terrain de l'équipe réserve de Pellouailles/Corzé, le Val Baugeois, bien qu'embêté par les blessures, espérait bien surfer sur ses deux victoires consécutives en championnat.

La première période est confuse avec deux équipes incapables d'évoluer en bloc et tout aussi inaptes à profiter des errements défensifs dus à l'absence desdits blocs. Ce sont les locaux qui se mettent en évidence en premier, avec une passe en profondeur de l'ailier gauche qui trouve l'attaquant axial dans le dos de la défense, mais ce dernier bute sur Sylvain Vidgrin (11'). Les visiteurs répondent timidement, avec une tentative de lob lointain de Jimmy Loret captée tranquillement par le gardien (13'). La deuxième incursion pellouaillaise est la bonne, un centre de la droite trouve une tête locale au second poteau, Vidgrin relâche le ballon et l'attaquant peut marquer dans un second temps (1-0, 16'). Il faut attendre cela pour voir les Baunéens parvenir à enchaîner les passes (23'), sans inquiéter le portier local, car le ballon est perdu à chaque fois à 20-25 mètres des buts adverses. Après une frappe non cadrée des locaux (35'), le Val Baugeois parvient à se procurer une bonne occasion par Sullivan Paumier qui trouve Thomas Coudray sur le côté gauche mais la frappe du jeune baunéen est facilement captée (40'). Devant tant de déchet, l'arbitre mettra un carton jaune à un joueur pellouaillais qui disparaîtra mystérieusement de la saisie finale de la feuille de match (41'). Paumier tente à nouveau une séquence de dribbles dans l'axe aux abords de la surface avant de transmettre à Benjamin Réveillère qui dévisse (45').

Dès le retour des vestiaires, le Val Baugeois hausse le ton et Thomas Berranger déborde sur le côté droit, le ballon cafouillé revient sur Paumier qui ne cadre pas (46'). Adrien Goislard a une occasion en or avec un coup-franc à 20 mètres côté gauche qu'il expédie au-dessus du cadre (48'). L'ESVB laisse des espaces et commet des fautes pour les colmater. Sur un coup-franc, un attaquant pellouaillais tente la bicyclette, mais l'arbitre siffle faute (52'). Une autre action dangereuse du FCPC verra l'attaquant local déborder la défense centrale par la gauche, Goislard tacle en catastrophe en corner (68'). Goislard est ensuite à la baguette d'un coup-franc lointain (35 mètres) dans l'axe : le ballon, tiré en feuille morte, vient s'écraser contre toute attente sur le poteau droit du gardien (72') ! De l'autre côté, un autre coup-franc verra un joueur local ne pas cadrer sa tête (74'). Théo Roux tente sa chance de volée de 25 mètres, à côté (76'). Berranger déborde sur la droite et centre en retrait pour Paumier qui, des 20 mètres, ne trouve que le gardien (82'). L'ESVB a laissé passer sa chance. Les espaces dans la défense baunéenne sont de plus en plus nombreux, Loret est débordé sur son côté droit, Vidgrin est battu mais Goislard sauve devant la ligne (86'). Vidgrin doit encore être à la parade à la conclusion d'un contre à l'entrée de ses 16m (88'), mais ne peut plus rien faire sur une troisième contre-attaque menée sur le côté droit et conclue tranquillement dans le soupirail gauche (2-0, 90'+2). Paumier mettra en difficulté le gardien sur un ultime coup-franc, mais le cafouillage qui s'ensuit profitera à la défense (90'+3).

Raté pour le Val Baugeois qui manque la passe de trois et reste avant-dernier, mais à 1 point seulement de la 8ème place. Ce dimanche, le Val Baugeois recevra Champigné, actuel cinquième, qui laisse un goût amer de crampon vissé dans la bouche de Mathéo Masson.

Départemental 3 - 7ème journée - dimanche 14/11/21 à 15h

Stade René-Boublin - Pellouailles-les-Vignes

Pellouailles/Corzé B 2-0 ES Val Baugeois (1-0)

Avertissements (tels que reportés sur la feuille de match) : T. Langsweirt (90') pour Pellouailles / T. Roux (51') pour l'ESVB

Compo ESVB : S. Vidgrin (cap), T. Roux, E. Jadeau, J. Loret, A. Goislard, M. Masson, A. Mouyal, S. Paumier, B. Réveillère, T. Berranger, T. Coudray. Entrés en jeu : N. Reignier, R. Rousseau, R. Naulet.

Juste avant, l'équipe B recevait l'équipe C de Villevêque/Soucelles, arrivée avec 9 joueurs seulement. Ne souhaitant pas rééditer sa performance ridicule de la semaine passée (défaite 6-2 face à un adversaire à 10), le Val Baugeois attaque pied au plancher et ouvre rapidement la marque par Vincent Bénard à la suite d'un sprint monumental de Romain Mortreau sur sa droite qui déborde son adversaire et centre parfaitement au second poteau, le meilleur buteur de l'équipe B reprend du plat du pied (1-0, 14'). Mortreau répète ses gammes physiques côté droit et son centre trouve cette fois Nicolas Bellamy qui fait parler sa soyeuse patte gauche (2-0, 17'). Par la suite, le match tombera dans un faux-rythme où les occasions manquées baunéennes vont s'enchaîner, jusqu'à l'arrivée d'un dixième joueur visiteur qui changera un peu la physionomie du match, donnant un peu (mais pas beaucoup) de travail à Fabien Hervé. La marque restera inchangée jusqu'aux citrons.

Par la suite, le n°10 villevêquois parviendra à se procurer une occasion à la suite d'un exploit individuel, Hervé sera à la parade une fois, mais pas deux (2-1, 50'). Largement dominateur et toujours en supériorité numérique, le revenant Arnaud Barth, après un face-à-face inexplicablement loupé (53'), parviendra à tromper le gardien à la suite d'une belle action dans l'axe (3-1, 56'), puis en effleurant du pied au premier poteau un coup-franc rasant tiré par Bellamy côté gauche (4-1, 60'). Bénard nous gratifiera ensuite d'un nombre incalculable d'actions manquées, tandis que Romain Petiteau, pour sa première apparition en seniors, fait une démonstration de ce qu'il ne faut pas faire en matière de hors-jeu. Jusqu'à ce qu'il se trouve en position licite et parvienne à réaliser un beau une-deux dans l'axe avec David Beaumont conclu par le vétéran baunéen (5-1, 66'). Bénard, qui en avait marre de tirer sur le gardien, finira par le dribbler pour s'offrir enfin un doublé (6-1, 82'), puis Petiteau clôt la marque sur un démarrage côté droit conclu en force à l'entrée de la surface (7-1, 88'). L'arbitre arrêtera le calvaire villevêquois peu de temps après. 

Le Val Baugeois remporte enfin son premier match en championnat avant un déplacement difficile à Morannes qui a corrigé des équipes de fond de tableau et perdu de peu face aux équipes de tête.

Départemental 5 - 5ème journée - dimanche 14/11/21 à 12h30

Stade municipal de Bauné

ES Val Baugeois B 7-1 Villevêque/Soucelles C (2-0)

Buts pour l'ESVB : V. Bénard (14', 79'), N. Bellamy (17'), A. Barth (56', 60'), D. Beaumont (66'), R. Petiteau (88').

Compo ESVB : F. Hervé, R. Mortreau, T. Mainguy, K. Bourreau, F. Revereault, F. Hallier, T. Hmida, D. Jourdan, V. Bénard, D. Beaumont (cap), N. Bellamy. Entrés en jeu : A. Barth, R. Petiteau, C. Couvreur.

07/11 Le Val Baugeois bat l'Ajax

Une atmosphère éthylique flottait au-dessus de la pelouse de Bauné, entre une Ajax Daumeray qui avait organisé son bal du foot la veille et le Val Baugeois dont certains membres avaient ardemment fêté les 18 ans d'un des leurs. Bien loin, fort heureusement, de l'atmosphère électrique d'il y a 5 ans.

Résultat, certains chocs étaient un peu plus douloureux que d'habitude et le match a été émaillé de nombreuses interruptions dues à des blessures. Toutefois, corrélation n'étant pas causalité, l'auteur de ces lignes s'abstiendra de faire un lien entre les différents événements. La première incursion baunéenne fut la bonne : Kévin Raveneau se troue complètement sur son corner tiré de la droite, mais Florian Naulet surgit au premier poteau et reprend d'une frappe croisée imparable (1-0, 7'). Plus nombreux à avoir du mal à gérer leur soirée de la veille, les Daumeréens peinent à se montrer dangereux et il faut attendre plus d'une demi-heure pour voir la première frappe cadrée visiteuse, sans danger pour Sylvain Vidgrin (39'). Dans l'intervalle, dans un match équilibré où l'Ajax mettra énormément d'impact physique avec des tacles plutôt dangereux, les Baunéens manqueront l'occasion de faire le break : un coup-franc qui semblait non cadré est sorti en corner par le gardien visiteur (28') ; sur un corner de la droite, Thomas Coudray à 6m dans l'axe ne maîtrise pas le ballon de la tête et l'envoie au-dessus (31'). D'autres frappes baunéennes loin du cadre mettront à contribution les petits ramasseurs de balle du terrain en falun. L'exclusion temporaire de Thomas Berranger (39') redonnera de la vigueur aux Daumeréens, qui se procureront la dernière occasion de la première période, un débordement sur la droite et une frappe délivrée de la limite des 16m sur laquelle Vidgrin est à la parade (45'+1). Le Val Baugeois était devant à la pause avec deux blessés, le buteur (adducteur) et le passeur décisif (cheville), tandis que Daumeray, venu à 13, s'en sortait avec un blessé.

Au retour des vestiaires, le match est beaucoup plus décousu et le public a peu d'occasions à se mettre sous la dent. Malheureusement, Tristan Mahot, à peine revenu de blessure et ayant débuté sur le banc, se blesse à nouveau, laissant l'équipe sans remplaçant valide (61'). La fraîcheur a désormais changé de camp, et ce sont désormais les visiteurs qui dominent. Suite à un centre de la gauche, Erwan Jadeau referme parfaitement l'axe pour suppléer devant sa ligne notre gardien trop court sur le centre (68'). Les Baunéens reculent de plus en plus, jouent avec le feu, à l'image d'un Vidgrin qui se fait contrer sur une passe, sans conséquence (79') et concèdent des fautes : sur l'une d'elles, le portier local claque le ballon en corner (85'). Tiré de la gauche, il trouve une tête daumeréenne qui passe juste à côté (86'). L'ESVB aura toutefois l'occasion de se mettre à l'abri, mais Benjamin Réveillère, lancé seul face au gardien, manque complètement sa frappe que le gardien peut capter facilement (88'). Des deux côtés, des joueurs d'expérience (Jadeau et Réveillère côté Bauné) tenteront de berner l'arbitre en s'écroulant dans la surface, sans succès. Grâce à l'aisance technique de nos milieux, le temps additionnel se passe plus sereinement près de la ligne de but adverse, sans l'expérience nécessaire pour garder le ballon dans les coins. Mais le syndrome Kostadinov ne frappera pas le Val Baugeois.

L'ESVB enchaîne donc sa deuxième victoire et quitte la lanterne rouge, mais au prix de trois nouveaux blessés qui vont encore donner du fil à retordre à l'entraîneur.

Une fois n'est pas coutume, pas de résumé de la B, en déplacement sur le terrain de l'équipe D de Montreuil-Juigné, dont l'auteur de ces lignes n'a vu que les 35 dernières minutes de la première mi-temps. Le Val Baugeois, dominateur mais mené 2-0 à la pause puis 3-0, parviendra bien à revenir à 3-2 grâce à Vincent Bénard et un but contre son camp provoqué par David Beaumont, mais s'écroulera physiquement en encaissant trois buts en fin de match face à... 10 Montreuillais sans entraîneur et sans vrai gardien. Malgré cela, le Val Baugeois ne perd pas de place, les équipes derrière elles ayant été humiliées elles aussi. Prochain match à domicile face à Villevêque juste devant nous au classement. Match abordable ?

Départemental 3 - 6ème journée - dimanche 07/11/21 à 15h

Stade municipal de Bauné

ES Val Baugeois 1-0 Daumeray (1-0)

But : F. Naulet (7')

Avertissement : S. Pineau (35') pour Daumeray

Exclusion temporaire : T. Berranger (39') pour l'ESVB

Compo ESVB : S. Vidgrin (cap), T. Roux, E. Jadeau, J. Loret, A. Goislard, M. Masson, F. Naulet, K. Raveneau, B. Réveillère, T. Berranger, T. Coudray. Entrés en jeu : A. Mouyal, R. Rousseau, T. Mahot.

Départemental 5 - 4ème journée - dimanche 07/11/21 à 12h30

Stade Pierre-Conotte (annexe n°2) - Montreuil-Juigné

Montreuil-Juigné D 6-2 ES Val Baugeois B (2-0)

Compo ESVB : F. Hervé, T. Mainguy, R. Mortreau, K. Bourreau, N. Logerais, R. Boussiron (cap), J. Dupont, D. Jourdan, V. Bénard, D. Beaumont, N. Bellamy. Entrés en jeu : T. Hmida, F. Macé, F. Hallier.

31/10 Libéré, délivré ?

Recevant l'équipe B de l'Intrépide, calée dans un ventre mou encore plus gros que celui de l'auteur de ces lignes, encore présent au stade malgré une future parturiente à gérer, le Val Baugeois, après un zéro pointé en quatre matches, sans son entraîneur retenu par ailleurs et avec une kyrielle d'absents, devait absolument obtenir un résultat.

Les deux équipes attaquent le match prudemment, avec deux frappes sans conviction de chaque côté, les nôtres étant signées Alexandre Mouyal (2') et Florian Naulet (7'). Le match tombe dans un faux rythme qui profite au Val Baugeois : Théo Roux lance Benjamin Réveillère à la limite du hors-jeu, la défense entière de l'Intrépide s'arrête, ce qui laisse tout loisir à notre buteur de dribbler le gardien et pousser le ballon dans le but vide (1-0, 15'). Kévin Raveneau s'échappe sur la droite et a l'occasion de doubler la mise, mais, trop altruiste, tente une talonnade et marche sur le ballon (24'). Là où les visiteurs, sur un terrain rendu compliqué par les averses matinales, ne cessaient d'allonger et n'arrivaient pas à profiter de leur aisance technique, les locaux, souvent devant au score et souvent rejoints cette saison, manquaient d'assurance, plusieurs pertes de balles dans l'axe en position dangereuse faillirent profiter aux visiteurs, dont une d'Adrien Goislard forçant Sylvain Vidgrin au tacle devant l'attaquant (27'). Plus patients et dominateurs, les Angevins finiront par se créer des occasions, le massif attaquant de pointe dézonant sur le côté droit et déborde Jimmy Loret, longe la ligne de but et revient vers l'angle des 6m pour tirer, mais le défenseur baunéen revient héroïquement tacler le ballon en corner (39'). L'ESVB a du mal à poser le ballon mais se procurera la dernière occasion avant les citrons, Rémi Rousseau tentant sa chance de loin, le gardien claque sur sa barre (45').

De retour des vestiaires, l'Intrépide se montre beaucoup plus dangereux, sur la lancée de la fin de la première période, en débordant énormément sur les ailes et en étant à la limite du hors-jeu, mais la défense centrale baunéenne est intraitable et Vidgrin n'est que peu inquiété, même si, lobé par l'ailier gauche, il doit être suppléé par Erwan Jadeau devant sa ligne (61'). Le Val Baugeois opère en contre et Réveillère, qui pensait s'être claqué en première période, revient en seconde pour perturber la défense : il parvient à rattraper le défenseur central à la course et servir Naulet, qui, des 20 mètres, légèrement côté droit, place une frappe décroisée du gauche qui frappe le poteau opposé avant de rentrer (2-0, 68'). Libéré, Naulet se lâche en tentant une frappe à un endroit similaire, cette fois du pied droit, juste au-dessus (69'). Délivré, le Val Baugeois continue d'attaquer et Thomas Coudray, pour sa première apparition avec l'équipe première, reprend de la tête un centre de la droite, le gardien repousse (81'). Malgré tout, les visiteurs finissent par reprendre leur domination et jettent leurs dernières forces dans la bataille : à la suite d'un corner côté gauche, le ballon est cafouillé devant les 6m et un Angevin parvient à reprendre, juste à côté (86'). Loret manque sa passe en retrait qui atterrit tout droit dans les pieds de l'attaquant qui va seul défier Vidgrin, mais panique et tire plus près du poteau de corner que du but (88'). L'ESVB sera inquiétée une toute dernière fois sur un coup-franc tiré en cloche que Vidgrin claque au-dessus de sa barre (90'+2).

Après 5 longues (et logiques) minutes d'arrêts de jeu, l'arbitre libère enfin des Baunéens méritants et courageux qui remportent enfin leur premier match de la saison en championnat. Le Val Baugeois reste dernier mais a montré de belles ressources mentales qui promettent des lendemains meilleurs. Prochain match à domicile la semaine prochaine face à Daumeray, équipe de milieu de tableau, et se rapprocher du ventre mou. Pour les plus anciens, il y a un vieux compte à régler avec un final cruel en 2016 et un but encaissé sur le dernier corner du match (2-2).

Départemental 3 - 5ème journée - dimanche 31/10/21 à 15h

Stade municipal de Bauné

ES Val Baugeois 2-0 Angers Intrépide B (1-0)

Buts : B. Réveillère (15'), F. Naulet (68')

Avertissement : O. Sidibé (76') pour l'Intrépide

Compo ESVB : S. Vidgrin (cap), T. Roux, E. Jadeau, A. Goislard, J. Loret, R. Rousseau, A. Mouyal, T. Berranger, B. Réveillère, K. Raveneau, F. Naulet. Entrés en jeu : T. Coudray, F. Hervé.

24/10 Les deux équipes seniors craquent en fin de rencontre

En déplacement sur le terrain du leader Villevêque/Soucelles, les Baunéens ont eu la surprise, pour la troisième fois cette saison en huit matches officiels où un arbitre était désigné, de ne pas trouver ce dernier. Contrairement aux deux premières fois, l'auteur de ces lignes était en partance de son propre match et c'est le président local, un homme digne de confiance, qui s'est acquitté de la tâche avec réussite.

Le Val Baugeois est décisif dès sa première occasion : sur un ballon aérien en profondeur, un défenseur remet le ballon de la tête à son gardien mais celui-ci ne peut pas capter ; Tristan Mahot, en bon capitaine, est à l'affût pour pousser le ballon dans le but vide (0-1, 21'). Malheureusement, le n°8 baunéen se blessera quelques instants plus tard à la cuisse et laissera le milieu bien orphelin. Malgré tout, le match est très équilibré même s'il faut un improbable triple sauvetage sur la ligne pour empêcher l'égalisation locale avant la pause (40'). En seconde période, Thomas Berranger est à deux reprises en position favorable mais manque le cadre. Les locaux, dans un inhabituel maillot bleu froissé (on ne demande pas du repassage, mais au moins de ne pas ranger en boule), met de plus en plus le pied sur le ballon et il faut plusieurs interventions salvatrices de la défense et du gardien pour conserver l'avantage. Voyant l'équipe en difficulté et incapable de concrétiser ses contres, notre entraîneur-joueur Jean Laiton tente d'entrer en jeu (74') pour gagner du temps, mais ressortira deux minutes plus tard, le temps de s'être laissé déborder sur sa droite (l'aile gauche adverse) puis de manquer son tacle. Cela ne casse pas la dynamique adverse, avec l'égalisation du n°10 sur une frappe rasante décroisée de la gauche des 16m50 petit filet opposé sur laquelle Sylvain Vidgrin est masqué (1-1, 80'), puis sur une action collective venant de la droite où la défense s'est retrouvée trouée jusque dans sa surface (2-1, 88').

La différence entre une équipe en confiance et une équipe en difficulté réside dans la gestion des temps forts et des temps faibles. Le Val Baugeois a parfois manqué de patience pour construire ses actions et être véritablement dangereux. Le Val Baugeois s'englue à la dernière place du groupe mais a le niveau pour s'en sortir. Il faudra battre la réserve de l'Intrépide dimanche prochain et ses 7 points en 4 rencontres pour ne pas s'enfoncer, car ce groupe ne le mérite pas.

Départemental 3 - 4ème journée - dimanche 24/10/21 à 15h

Stade du Rouillon - Villevêque

Villevêque/Soucelles 2-1 ES Val Baugeois (0-1)

But pour l'ESVB : T. Mahot (21')

Compo ESVB : S. Vidgrin, T. Roux, J. Loret, A. Goislard, E. Boussiron, M. Masson, A. Mouyal, T. Mahot (cap), B. Réveillère, T. Berranger, N. Reignier. Entrés en jeu : F. Naulet, E. Jadeau, J. Laiton.

De son côté, l'équipe B a bien failli repartir avec au moins un point de son déplacement à Bertin pour y affronter l'équipe E de la NDC. Si l'équipe locale ouvre le score sur sa première occasion, un débordement dans l'axe gauche de l'attaque suivi d'une frappe décroisée (1-0, 10'), c'est le Val Baugeois, renforcé par Sullivan Paumier, qui va s'en procurer de nombreuses, avec de nombreuses frappes arrosant le filet de protection, signées de notre renfort ponctuel, ou encore de Thomas Coudray ou Vincent Bénard. Malgré quelques contres locaux, le score à la pause paraissait immérité pour des Baunéens valeureux. Des Baunéens qui attaquent la seconde période pied au plancher et qui finissent par égaliser par une merveille de louche de David Jourdan pour Paumier qui devance son défenseur pour placer le ballon au pied du poteau du gardien (1-1, 54'). Bénard est lancé par Paumier en profondeur et croise sa frappe mais trouve le poteau (57'). Ce n'est que partie remise pour un Val Baugeois dominateur : sur corner, le ballon est cafouillé au niveau du point de penalty. Rémi Rousseau est le plus combatif et hérite du ballon et tire comme il peut du pied gauche, Coudray le prolonge et trouve l'intérieur du poteau pour donner un avantage mérité au Val Baugeois (1-2, 67'). Partie à 13 avec des remplaçants pas de la première fraîcheur, et un Romain Boussiron blessé à la cuisse, l'ESVB finit par craquer en toute fin de match, tout d'abord sur un penalty provoqué par Nicolas Logerais, moins flagrant que contre Ambillou mais sifflé quand même ; Hervé est pris à contre-pied (2-2, 78'), puis sur une erreur de marquage du côté gauche de la défense qui permet à l'ailier de s'avancer et décocher une frappe croisée (3-2, 82'). Le carton blanc reçu par un Angevin en toute fin de match n'aura aucune incidence.

Les progrès entrevus par rapport au tout début de saison n'ont pas été récompensés sur ce match, mais le Val Baugeois n'est pas loin de la vérité. Grâce aux lourdes défaites de ses adversaires, l'ESVB gagne même deux places malgré son zéro pointé en trois rencontres ! Le prochain match, dans deux semaines, à Montreuil-Juigné qui a fait le plein (3 victoires et +17) ne sera pas une partie de plaisir.

Départemental 5 - 3ème journée - dimanche 24/10/21 à 12h30

Stade André-Bertin (annexe 2) - Angers

Angers NDC E 3-2 ES Val Baugeois B (1-0)

Buts pour l'ESVB : S. Paumier (54'), T. Coudray (67')

Exclusion temporaire : T. Adjam Sodangbe (85') pour la NDC

Compo ESVB : F. Hervé, F. Hallier, D. Jourdan, K. Bourreau, N. Logerais, R. Boussiron (cap), T. Coudray, R. Rousseau, V. Bénard, T. Hmida, S. Paumier. Entrés en jeu : C. Couvreur, N. Bellamy.

17/10 Vous reprendrez bien une coupe ou deux ?

Les seniors n'étaient pas le principal événement de la semaine à Bauné, en dépit de matches importants en coupe. Les matches les plus importants étaient en U15 où l'équipe phare du groupement pouvait assurer sa montée en D1 en se défaisant de l'équipe B féminine de la Croix Blanche, puis de l'équipe fanion de Seiches. Vainqueur 6-1 et 7-2 de ses deux premiers matches, le groupement Mazé/Bauné surpassera ces deux scores déjà larges en ne faisant qu'une bouchée de ses deux adversaires de la semaine, en s'imposant 3-11 au stade de l'Arceau et 10-2 à domicile face à Seiches. Attention, la seconde phase est courte et il faudra quand même corriger certaines lacunes pour bien figurer en D1. L'équipe U15 B, en entente avec Saint-Mathurin, clôt sa première phase avec un bilan correct (4ème sur 5 en D3) et l'équipe U17 2ème sur 6 mais loin de la montée.

Du côté de l'équipe fanion senior, la réception de Varennes/Villebernier, désormais en D4 loin de son lustre d'antan, sentait la poudre avec la crainte d'être éliminé de toutes les coupes dès le mois d'octobre. Fort heureusement, le Val Baugeois débloquera un match équilibré sur un coup de chance : un centre tendu d'Erwan Jadeau de la droite est ralenti par le gardien qui tentait d'intercepter, dans les pieds d'un Tristan Mahot tout heureux de marquer dans le but vide (1-0, 21'). L'ESVB se met alors à dominer, Mahot trouvant le poteau et Jimmy Loret tirant de loin juste au-dessus de la barre transversale. Sur un coup-franc tiré de la gauche par Robin Naulet, Mahot manque sa tête au premier poteau mais le ballon file jusqu'au second poteau vers Benjamin Réveillère qui, après un intérim fructueux en B, retrouve le chemin des filets en équipe première avec un but de renard (2-0, 36'). Bien entendu, le mental du Val Baugeois, qui a peu gagné cette saison, reste fragile et sur un corner tiré de la gauche, le ballon est cafouillé au premier poteau et un joueur villebernois place une excellente tête hors de portée de Fabien Hervé (2-1, 63'). Le match se rééquilibre à nouveau et la tension est palpable des deux côtés, avec quelques tacles à retardement, et quelques tentatives de part et d'autre pour obtenir un penalty, sans que l'arbitre-président ne se laisse berner. Le cadet des Naulet rassurera tout le monde avec une frappe de l'angle droit de la surface, brossée du pied droit, dans la lucarne opposée, que David Beckham n'aurait pas reniée (3-1, 80'). Le Val Baugeois aurait dû bénéficier d'un penalty en toute fin de match lorsque le gardien visiteur, ballon en main, décide de se défouler sur Florian Naulet, mais notre arbitre fatigué n'a pas perçu que le ballon était en jeu (90').

Avec cette victoire, le parcours en coupe du Val Baugeois continue, avant ou après la trêve. Surtout, cette victoire fait du bien au moral et devrait faire prendre conscience aux joueurs de leurs capacités. À confirmer en championnat.

Challenge de l'Anjou - 1er tour - dimanche 17/10/21 à 15h

Stade municipal de Bauné

ES Val Baugeois 3-1 Varennes/Villebernier (2-0)

Buts pour l'ESVB : T. Mahot (21'), B. Réveillère (36'), R. Naulet (80').

Avertissement : M. Augiron (90') pour Villebernier

Compo ESVB : F. Hervé, E. Jadeau, J. Loret, A. Goislard, E. Boussiron, M. Masson, F. Naulet, K. Raveneau, T. Mahot (cap), R. Naulet, A. Mouyal. Entrés en jeu : T. Berranger, T. Roux, B. Réveillère.

Juste avant, l'équipe B faisait un long déplacement chez son homologue de Noyant. Une victoire était nécessaire pour se qualifier, mais pas forcément suffisante en fonction du résultat de l'autre match. Face à un adversaire à 12 et sans gardien spécialiste du poste, qui avait encaissé 24 buts en deux matches de coupe, la victoire devait être une formalité. Si l'ESVB ouvre la marque rapidement grâce à Tarek Hmida, pourtant largement hors-jeu mais remis en jeu par une passe en retrait noyantaise (0-1, 8'), le score n'enflera pas autant que la domination baunéenne, la faute à une constellation (le mot n'est pas galvaudé au vu de l'altitude de certains tirs) d'occasions manquées par précipitation alors qu'il suffit parfois de placer le ballon pour piéger le gardien. Le Val Baugeois se fait même peur avec son gardien intérimaire auteur d'un double crochet réussi mais très dangereux après une banale passe en retrait (28'), et autres frappes non cadrées des locaux. Un but de Thomas Coudray est refusé pour hors-jeu (22'). En seconde période, la fatigue des locaux se fait sentir et ces derniers accumulent les fautes, mais les seuls coups-francs réellement dangereux furent ceux tirés indirectement. Au milieu de tout ce gâchis, les visiteurs réussiront quand même à prendre le large par Vincent Bénard qui élimine le dernier défenseur avant de placer tranquillement le ballon (0-2, 56'), puis par Hmida qui profite d'un placement erratique de la défense pour s'offrir un doublé (0-3, 82'). Ses deux premiers buts sous les couleurs baunéennes ! Clément Couvreur, relativement épargné en-dehors de quelques sorties, devra tout de même repousser en corner un débordement-tir de l'aile droite (60') et relâchera également en corner un tir cadré plongeant (90'+1).

En gagnant et en gardant sa cage inviolée pour la première fois de la saison, le Val Baugeois attendait avec sérénité la rencontre entre Ambillou et Vivy. Les Vétusiens s'imposent de peu (2-3) mais assurent l'essentiel à l'ESVB qui se qualifie pour les 32èmes de finale.

Challenge du District - 3ème journée des poules - dimanche 17/10/21 à 12h30

Stade municipal de Noyant

Noyant B 0-3 ES Val Baugeois (0-1)

Buts pour l'ESVB : T. Hmida (8', 82'), V. Bénard (56')

Compo ESVB : C. Couvreur, R. Mortreau, J. Dupont, N. Logerais, F. Revereault, R. Boussiron (cap), T. Coudray, R. Rousseau, T. Hmida, A. Lassay, V. Bénard. Entrés en jeu : D. Jourdan, F. Hallier.

10/10 Une paire de lanternes rouges visible de loin

Dans son match de la peur face à l'autre équipe à zéro point après deux journées, le Val Baugeois recevait Châteauneuf-sur-Sarthe avec un esprit de revanche au vu du climat du match de l'an passé au stade des Fontaines (défaite 2-1 avec un arbitrage bénévole inqualifiable) mais avec une grosse pression sur les épaules. Le Val Baugeois fait parler sa supériorité technique par son capitaine Tristan Mahot, un exploit individuel conclu par une frappe du pied droit en pleine lucarne (1-0, 15'). Thomas Berranger parti seul à droite croise trop sa frappe et envoie sur le poteau le but du break (19') ; Benjamin Réveillère est à l'affût mais le ballon lui rebondit sur la main. Les visiteurs sont plus efficaces et diaboliques sur coups de pied arrêtés en trouvant la faille sur coup-franc, d'une frappe croisée au second poteau (1-1, 25'). Réveillère, revenu en équipe première, se voit refuser un but à la suite d'un cafouillage où l'arbitre assistant castelneuvien lève son drapeau avec énormément de retard pour signaler une main d'Alexandre Mouyal au début de l'action et à 30 mètres de lui (28')... mais Mahot profite d'un bon travail de Mouyal pour redonner sans discussion l'avantage aux Baunéens quasiment sur l'action suivante (2-1, 30'). Hélas, la peur gagne le Val Baugeois et, malgré une superbe parade de Fabien Hervé qui sort un coup-franc qui partait en lucarne (52'), finit par encaisser deux buts sur corner, les deux fois au premier poteau (2-2, 53'), la seconde par une tête imparable d'Edouard Boussiron (2-3, 83'). Le Val Baugeois aurait peut-être dû terminer la rencontre en supériorité numérique mais l'arbitre n'a pas jugé que l'intervention défensive du libéro visiteur aux abords de sa surface était un arrêt de gardien (90').

D'un match largement à sa portée, le Val Baugeois l'a transformé en cauchemar par des blessures sûrement, par un mental défaillant aussi.

Juste avant, l'équipe B, tout auréolée d'une belle lanterne rouge méritée face à Saint-Sylvain, mais rassurée par une bonne prestation collective contre Ambillou en coupe, se déplaçait à Pellouailles pour affronter l'équipe D locale. Le temps de comprendre la tactique offensive adverse, le Val Baugeois encaissait déjà trois buts en moins de 10 minutes. Par la suite, l'opposition fut beaucoup plus équilibrée et Robin Naulet concluait d'une belle frappe croisée son débordement sur le côté droit (3-1, 28'). Le match était intéressant et le Val Baugeois, sans avoir beaucoup d'occasions, n'était plus réellement inquiété. Le début de seconde mi-temps était beaucoup plus ouvert avec des occasions pour les deux équipes mais une possession de balle qui devenait baunéenne. Les frappes cadrées (bien que sans danger) se succédaient pour Bauné mais c'est le FCPC qui reprendra le large en contre (4-1, 66'). Un exploit individuel de Vincent Bénard est stoppé brutalement par le gardien dans la surface, et Naulet peut redonner l'espoir au Val Baugeois en prenant le gardien à contre-pied sur le penalty (4-2, 77'). Hélas, les blessés s'accumulaient côté baunéen, au point de finir à dix, et d'encaisser trois buts dans les dix dernières minutes face à une équipe beaucoup plus affûtée physiquement, le dernier par Clément Couvreur lui-même, malheureux sur la trajectoire d'une frappe non cadrée après un 3 contre 1 (7-2, 90'+2).

Avec un banc de touche à 49 ans de moyenne d'âge, compliqué d'espérer mieux qu'une défaite. Cependant, l'ampleur du score est imméritée pour les rouge et blanc, qui conservent grâce à ces blessures cette belle lanterne rouge.

Une paire de lanternes rouges, c'est pratique pour être vu de derrière sur la route, mais en compétition c'est pas idéal. Le week-end prochain, c'est place à la coupe, avec deux matches abordables pour nos équipes, la réception de Varennes/Villebernier (3 points en deux matches de D4) pour l'équipe première, et un déplacement chez son homologue de Noyant (lanterne rouge de sa poule de D5, et 24 buts encaissés en deux matches de coupe), mais qu'il faudra gagner sous peine d'en terminer avec les coupes dès le mois d'octobre.

Départemental 3 - dimanche 10/10/21 à 15h

Stade municipal de Bauné

ES Val Baugeois 2-3 Châteauneuf-sur-Sarthe (2-1)

Buts pour l'ESVB : T. Mahot (15', 30')

Avertissements : T. Mahot (79') pour l'ESVB / A. Algul (61'), B. Daguin (90'+4) pour Châteauneuf

Compo ESVB : F. Hervé, E. Jadeau, J. Loret, A. Goislard, E. Boussiron, T. Mahot (cap), F. Naulet, M. Masson, B. Réveillère, T. Berranger, N. Reignier. Entrés en jeu : K. Raveneau, A. Mouyal. Non entré : T. Roux.

Départemental 5 - dimanche 10/10/21 à 12h30

Stade René Boublin - Pellouailles-les-Vignes

Pellouailles/Corzé D 7-2 ES Val Baugeois B (3-1)

Buts pour l'ESVB : R. Naulet (28', 77' sp)

Compo ESVB : C. Couvreur, R. Mortreau, J. Dupont, T. Mainguy, R. Boussiron (cap), R. Rousseau, A. Lassay, D. Beaumont, N. Logerais, R. Naulet, V. Bénard. Entrés en jeu : F. Hallier, F. Revereault, D. Jourdan.

03/10 Le Val Baugeois pas verni

En déplacement à Vern-d'Anjou, le Val Baugeois a eu la surprise de découvrir, pour la deuxième fois en six matches officiels, l'arbitre officiel absent. L'auxiliaire local venant d'arbitrer le lever de rideau, l'équipe locale a laissé l'auteur de ces lignes jouer du pipeau au lieu de jouer du drapeau. Espérons que ce ne soit pas le running gag de la saison.

Dans ce duel entre deux équipes de D3 et sous un franc soleil, c'est le Val Baugeois qui se montre le premier à l'attaque et il ne faut que 40 secondes aux visiteurs pour que Jimmy Loret reprenne le ballon de volée aux 20 mètres, juste au-dessus (1'). Les Baunéens enchaîneront de belles actions construites, conclues par de nombreuses frappes hors cadre par Benjamin Réveillère ou Tristan Mahot, tandis que les locaux se montreront assez peu souvent dangereux, que ce soit par un cafouillage dans les 6m suite à un coup-franc (7') ou une action parfaitement construite sur la gauche où l'attaquant, pourtant seul face à Fabien Hervé, tire à côté (20'). On retrouvera le portier baunéen à la parade sur un coup-franc tiré de la droite aux abords de la surface de réparation (42'). Les visiteurs se procureront toutefois les deux plus grosses occasions en toute fin de première période, trouvant le poteau par Thomas Berranger sur une frappe décroisée (44') et par une tête de Réveillère sur corner (45'). Ce sont des rouge et blanc dominateurs mais pas vernis qui rejoignent les vestiaires sur un score vierge.

Toujours inspiré par l'engagement coulongeois il y a un mois, Mahot tente de marquer dès le coup d'envoi mais, contrairement aux multiples tentatives d'Anthony Lassay, ne parviendra même pas à lober le gazon bosselé vernois. Toutefois, sa tentative créera suffisamment de confusion chez l'adversaire pour mettre Réveillère en position de frappe après 32 secondes : toujours hors cadre (46'). Les locaux parviendront toutefois à se montrer plus dangereux par du jeu long, Florian Naulet (50') puis notre capitaine (53') devant suppléer à deux reprises Hervé sur sa ligne. Bien qu'ayant l'essentiel de la possession du ballon, les Vernois exercent un pressing tout terrain qui aura une conséquence : une passe en retrait de Théo Roux vers son gardien piège ce dernier à cause d'un faux rebond et le ballon entre au ralenti dans la cage baunéenne (1-0, 55'). Ce but gag met un gros coup au moral du Val Baugeois qui n'arrive plus à enchaîner les passes et laisse de gros espaces qui profitent à l'attaque locale, qui doublera la mise à la suite d'une touche, un ballon qui rebondit sur le ventre puis sur la main collée du passeur décisif, suivi d'une frappe déviée des 20m dans l'axe (2-0, 72'). Les visiteurs se remettent la tête à l'endroit et se remettent à construire, obligeant les locaux à multiplier les fautes et ouvrir leur compteur disciplinaire, sans toutefois parvenir à inquiéter le gardien. Il leur suffira hélas d'une action et d'un coup-franc rapidement joué, Erwan Jadeau mal aligné laisse l'attaquant partir dans le dos de la défense centrale pour placer le ballon entre les jambes du portier baunéen (3-0, 85'). Jusqu'au bout, les Baunéens tenteront de sauver l'honneur, Loret concluant le bal par une frappe au-dessus (90'+3), mais la réussite n'était pas au rendez-vous.

Le Val Baugeois n'a donc plus que le challenge de l'Anjou, dont le premier tour n'a pas été disputé ce week-end par manque d'équipes. Il faudra être plus fort mentalement pour rebondir car techniquement, l'équipe alignée valait beaucoup mieux qu'une défaite 3-0 ce dimanche.

Coupe de l'Anjou - 2ème tour - dimanche 03/10/21 à 15h

Stade Roger Gillier - Vern-d'Anjou

Chazé/Vern (D3) 3-0 ES Val Baugeois (0-0)

Avertissements : H. Gavaland (75'), A. Rolland (83') pour Chazé/Vern

Compo ESVB : F. Hervé, R. Mortreau, R. Boussiron, A. Goislard, M. Masson, T. Mahot (cap), F. Naulet, J. Loret, B. Réveillère, T. Berranger, A. Mouyal. Entrés en jeu : E. Jadeau, T. Roux, J. Laiton.

La veille, sous une pluie battante, l'équipe B recevait l'équipe C d'Ambillou dans le cadre de la deuxième journée du challenge du District. Sur demande castel-ambillouçoise (je ne récrirai pas le gentilé), le Val Baugeois avait en effet accepté d'avancer le match au samedi, l'équipe première de l'ASVR recevant Rezé (R1) en coupe de France le lendemain (défaite 2-3 seulement, bravo à eux).

Sur une pelouse qui fusait énormément et avec des rafales de vent, les conditions de jeu n'étaient pas des plus agréables (sauf pour l'auteur de ces lignes). Ludovic Davy, servi par Jonathan Dupont, a été le premier à dompter ces conditions météo compliquées en tentant sa chance des 20m, légèrement excentré côté droit, le gardien ne parvient pas à maîtriser le ballon qui fuse (1-0, 12'). Alors que tout allait pour le mieux côté baunéen, dominateur techniquement, Nicolas Logerais tente un tacle improbable sur l'ailier gauche visiteur, sur le flanc de la surface. Le tacle glissé sur pelouse mouillée est tout un art, non maîtrisé par l'ancien Fougeréen ici : penalty indiscutable. Clément Couvreur ne plonge pas sur la tentative adverse tirée sur sa gauche (1-1, 18'). Le portier baunéen se montrera toutefois nettement plus actif et décisif sur un centre de la droite, en étant à la parade sur une frappe du point de penalty puis au rebond, proche des 6m sur la gauche de l'attaque visiteuse (25'). Le Val Baugeois, pourtant dos au vent, peine à se remettre la tête à l'endroit et Couvreur manque de se faire piéger par Éole sur une frappe qu'il avait évaluée largement au-dessus et qui retombe juste derrière la lucarne (31'). La fin de première période fut plus équilibrée, malgré des manques de communication côté baunéen qui auraient pu coûter cher.

Désormais face au vent, le Val Baugeois a clairement décidé d'arrêter les longs ballons aériens pour se concentrer sur le jeu au sol avec ses jeunes pépites, encadrées par des anciens au diapason. La récompense ne se fait pas a


Si vous avez une question, une suggestion, ou autre vous pouvez envoyé un mail en cliquant ici
ou à l'adresse suivante: val.baugeois@gmail.com