ESVB: Entente Sportive du Val Baugeois; club de foot de Bauné, Cornillé, Lué et Chaumont
logo esvb
photo hazard

E.S. Val Baugeois

[INFO CLUB] Animations de fin de saison

La fin de saison approche, et avec elle son lot d'animations pour clôturer la saison.

Tout d'abord, la soirée théâtre, initialement prévue en avril et décalée au 25 mai. L'ancien joueur du Val Baugeois Olivier Soreau et sa troupe Sepafo reviennent avec un remake décalé de l'œuvre de Jules Verne, Le tour du monde en 80 jours. La représentation au profit de l'ESVB aura lieu à la salle des fêtes de Cornillé-les-Caves, tout juste rénovée, le samedi 25 mai à 20h30. Les tarifs : gratuit pour les moins de 6 ans, 5 € pour les scolaires, étudiants et demandeurs d'emploi, 8 € pour les autres. Zazar et sa troupe vous attendent nombreux pour une soirée sous le signe du rire ! Réservez vite en vous inscrivant à la buvette, ou en contactant Olivier Soreau directement au 06 72 80 95 17 ou par courriel : troupe.sepafo@gmail.com.

Ensuite, la Coupe William (ou Tournoi des familles) revient le samedi 8 juin, le week-end de la Pentecôte. Comme de coutume, c'est un tournoi de sixte gratuit disputé sans crampons par équipes de 6 (+ 1 ou 2 remplaçants) avec un maximum de 3 licenciés joueurs de football, avec buvette et restauration (saucisses/frites) sur place. Nous vous attendons aussi nombreux que l'an dernier ! Nous vous accueillons dès midi pour l'apéritif (offert), inscriptions 13h30 pour un début de tournoi à 14h.

Enfin, la saison se clôturera, comme chaque année, par l'assemblée générale précédée du trail parrains/filleuls, le dimanche 23 juin. Les Seniors et leurs filleuls U11/U13 seront confrontés à des épreuves sportives en équipe. Quant à l'AG, elle sera, je l'espère, l'occasion de révéler des vocations : le bureau va perdre 4 de ses membres et nous sommes à la recherche de bonnes volontés pour les remplacer et, pourquoi pas, apporter de nouvelles idées pour le club. 

07/04 L'ESVB remporte le set et assure son maintien

Le Val Baugeois recevait l'équipe C de Sainte-Gemmes-sur-Loire, lanterne rouge, et pouvait assurer son maintien en s'imposant. Le match s'annonçait tendu après le 1-1 de l'aller arraché au bout du temps additionnel.

Et pourtant, le suspense a tourné court : dès la première action, un centre de Sullivan Paumier est repris au premier poteau par un défenseur gemmois dans son propre but (1-0, 1'). On jouait alors depuis seulement 15 secondes ! On retrouve le même Paumier quelques instants plus tard, il est déséquilibré dans la surface mais l'arbitre ne bronche pas. Dans la continuité de l'action, il hérite du ballon dans l'axe, mais bute sur le gardien (3'). Le festival Paumier continue avec une nouvelle frappe, sauvée cette fois sur la ligne par un défenseur (8'). Le Val Baugeois ne relâche pas son étreinte, Julien Plessis s'essaie à la frappe, au-dessus (12'). À la suite d'une action initiée côté droit, Ludovic Garlin hérite du ballon dans la surface et bat le gardien d'une frappe croisée précise (2-0, 15'). Sans opposition dans le jeu, les locaux se font peur tout seuls : une passe en retrait trop molle de David Beaumont vers Ludovic Rabouan est dégagée avec difficulté par ce dernier ; le ballon revient sur l'ailier gemmois qui négocie mal un 2 contre 2 en centrant droit sur le portier baunéen (22'). Les rouges reprennent leur domination sans partage : sur une passe de Jimmy Loret, l'arbitre déjuge son assistant et Garlin se présente seul face au portier gemmois, mais il tire en touche (23'). Sur un corner venu de la droite, Tristan Mahot reprend de la tête, le gardien se dégage (30'). Face à une défense gemmoise spectatrice, Plessis se procure une autre occasion (35'). Un autre coup de pied de coin du même endroit est tiré au second poteau, un défenseur visiteur manque de l'envoyer à nouveau dans sa cage (38'). La domination baunéenne va finir par se concrétiser à nouveau au tableau d'affichage : Garlin hérite au second poteau d'une balle cafouillée côté droit et peut pousser le ballon dans le but ouvert (3-0, 41'), avant que le même Garlin soit servi par Steven Lucas en profondeur pour une copie conforme de son premier but (4-0, 44'). Devançant au duel un défenseur dans la surface, il manque même d'ajouter un quatrième but personnel mais tire à côté (45'+1).

En seconde période, Garlin est le premier à se mettre en évidence mais tire au-dessus (49'). Rémi Martin est à l'initiative d'un 3 contre 1 dans la défense gemmoise et centre pour le triple buteur du jour, mais ce dernier contrôle mal, s'excentre et ne peut redresser le ballon (54'). Martin tente à son tour sa chance, hors cadre (64'). Le match entre alors dans un faux rythme qui permet aux visiteurs de souffler, bien que l'ESVB continue de monopoliser le ballon et de tenter sa chance. Le Val Baugeois parviendra tout de même à ajouter deux nouveaux buts en fin de match : Mahot réalise un festival côté gauche avant d'adresser un centre-tir que le gardien prolonge dans sa cage (5-0, 86'), puis Plessis centre côté droit pour Martin, seul au second poteau, qui manque son contrôle ; le ballon revient sur Florian Naulet qui allume la cage et inscrit finalement son premier but en seniors (6-0, 87') ! La fin du match sera plus tendue avec un banc visiteur très agité.

Avec cette victoire, tout péril est désormais écarté pour le Val Baugeois qui conforte sa sixième place avec 10 points d'avance sur le neuvième à 4 journées de la fin. La fin de saison, désormais dénuée d'enjeu, permettra à l'entraîneur de tester de nouvelles choses en vue de la saison prochaine. Prochain match dans trois semaines à Champtocé, toujours en lutte pour son maintien.

Quatrième division - 18ème journée - dimanche 07/04/19 à 15h

Stade municipal de Bauné

ES Val Baugeois 6-0 Sainte-Gemmes-sur-Loire C (4-0)

Buts pour l'ESVB : CSC (1'), L. Garlin (15', 41', 44'), T. Mahot (86'), F. Naulet (87')

Exclusion temporaire : 1 pour Sainte-Gemmes (89')

Exclusion du dirigeant de Sainte-Gemmes (89')

Compo ESVB : L. Rabouan, R. Rousseau, F. Naulet, E. Jadeau (cap), D. Beaumont, M. Masson, J. Loret, T. Mahot, S. Paumier, J. Plessis, L. Garlin. Entrés en jeu : F. Hervé, S. Lucas, R. Martin.

Juste avant, l'équipe B recevait son homologue de Fougeré/Vaulandry qui l'avait fessée à l'aller (5-0). Pour Nicolas Logerais, qui avait donné plusieurs buts à son ancien club à l'aller, et pour ses actuels coéquipiers, il y avait un fort esprit de revanche.

Le début de match est baunéen : Romain Pirès centre trop en profondeur de la gauche, Tarek Hmida parvient à toucher le ballon juste avant le gardien mais bute sur celui-ci (6'). La réponse visiteuse est timide : sur une sortie lointaine, Kévin Bloin dégage trop mollement, mais la tentative de lob du milieu fougeréen est encore plus molle (8'). Edouard Boussiron tire un corner de la gauche, François Gerbaud dévie au premier poteau mais le gardien boxe en corner. Sur ce deuxième corner, Gerbaud est toujours trouvé au second poteau mais sa tête passe à côté (18'). Nicolas Logerais centre de la droite, le libéro visiteur manque son intervention de la tête. Le ballon parvient à Gerbaud, seul aux 15m dans l'axe, il tire droit sur le gardien (20') ! Le rythme est peu élevé et les occasions se font rares en première mi-temps. Un attaquant fougeréen est trouvé dans le dos de la défense baunéenne mais il loupe son contrôle et Romain Boussiron peut relancer (40'). Un corner d'Alexandre Hardouin côté droit est repris acrobatiquement par Edouard Boussiron au premier poteau, mais c'est peu puissant et le portier peut capter sans difficulté (43').

Comme lors de sa dernière sortie à Bauné, le Val Baugeois attaque pied au plancher la deuxième mi-temps. Tout d'abord, Hardouin tente sa chance des 25m et de son mauvais pied : au-dessus (46'). David Jourdan envoie un grand ballon au loin pour son fils Lucas qui, dans la surface côté droit, n'appuie pas assez sa tentative (49'). Gerbaud déborde côté droit et centre, le ballon est dévié par un défenseur et il faut le retour désespéré du gardien pour sortir le ballon sur sa ligne (54'). On retrouve le même Gerbaud à l'angle gauche de la surface, bien servi par Pirès, mais le fringant quinquagénaire n'a pas perdu de sa puissance et envoie le ballon dans l'école (61'). Suite à un corner, Edouard Boussiron contourne la défense par la droite et frappe, il trouve le petit filet extérieur (66'). David Jourdan s'essaie à son tour de l'angle gauche de la surface, c'est capté sans problème (76'). Sur un corner tiré de la gauche par Edouard Boussiron, Gerbaud reprend de la tête au second poteau et oblige le gardien visiteur à la parade (85'). Le Val Baugeois continue de pousser pour arracher la victoire, Romain Boussiron, côté droit, sert son frère Edouard dans l'axe qui décale Hmida côté gauche, mais il ne veut toujours pas marquer (90'+1) ! L'arbitre brandit un carton blanc au capitaine fougeréen, ce qui ne change pas le cours du match. Sur un dernier corner de la gauche, Romain Boussiron reprend de la tête au second poteau, à côté (90'+2).

Le Val Baugeois, dominateur durant toute la rencontre mais stérile, perd deux points largement à sa portée. Avec la défaite de ses trois concurrents de fond de tableau, les Baunéens reprennent une place et se classent désormais à la dixième place, juste derrière Les Rairies à la différence particulière. Dans trois semaines, l'ESVB ira justement défier Les Rairies, vainqueur sur le fil (0-1) à l'aller. Là aussi, il y aura une belle revanche à s'offrir.

Cinquième division - 18ème journée - dimanche 07/04/19 à 13h

Stade municipal de Bauné

ES Val Baugeois B 0-0 Fougeré/Vaulandry B

Exclusion temporaire : 1 pour Fougeré (90'+1)

Compo ESVB : K. Bloin, D. Jourdan, N. Logerais, M. Dechâtre, R. Boussiron (cap), E. Boussiron, O. Chapeau, M. Perez, T. Hmida, F. Gerbaud, R. Pirès. Entrés en jeu : C. Lessiau, L. Jourdan, A. Hardouin.

24/03 Le Val Baugeois tout près du maintien

En déplacement à Saint-Melaine-sur-Aubance pour y affronter son équipe réserve, notre équipe fanion pouvait quasiment définitivement valider son maintien en s'imposant. Face à une équipe ultra-réaliste victorieuse 0-2 à l'aller, le Val Baugeois a partagé les points 1-1 (but de Benjamin Réveillère).

L'entame de match est équilibré entre les deux équipes et la première occasion est à l'actif des blancs de Saint-Melaine-sur-Aubance, une frappe repoussé par Hervé, suppléant de Rabouan à la dernière minute. L'ESVB répond sur un corner de Naulet, la volée de Loret est déviée par le gardien puis par le défenseur au poteau sur la ligne. Alors que l'équipe est dans le match, elle va en sortir petit à petit. Après 2 feintes de frappes où la défense des rouges va se jeter, une frappe des 16 mètres oblige Hervé à l'horizontale pour repousser la frappe, le ballon revient sur l'attaquant Melainois qui se fait tacler par Paumier alors qu'il allait pousser le ballon dans le but, pénalty pour les locaux. Le pénalty est stoppé par Hervé mais les rouges ne suivent pas et permettent à un joueur local de finalement pousser le ballon au fond des filets (1-0, 19'). La réaction baunéenne est timide et souvent contrariée par des erreurs techniques dans la dernière passe, tandis que les Melainois ne sont pas loin de doubler la mise en contre, le nouvel entrant légèrement excentré côté droit frappe dans l'angle fermé et ne trompe pas la vigilance d'Hervé. L'ESVB rentre donc à la mi-temps avec un handicap d'un but qui aurait pu être plus grand sans un Hervé inspiré.

La seconde mi-temps débute et les Baunéens changent de visage, ils reprennent le contrôle du ballon et mettent en difficulté les blancs grâce à un mouvement plus important, le manque de précision se fait toujours sentir aux abords de la surface mais la pression est mise et les locaux semblent baisser le pied. Quand Mahot s'échappe côté gauche, son centre en retrait est dévié par le bout du pied d'un défenseur alors que 2 rouges pouvaient se présenter seul au point de pénalty. Ou encore une frappe de Loret qui passe juste au-dessus après une combinaison avec Plessis. Les centres de Réveillere sur le couloir droit sont un peu long et finissent finalement sur le gardien mais l'ESVB domine sans finalement se montrer très dangereux jusque dans les 20 dernières minutes. Sur un corner rentrant de Paumier, Mahot, bien pris au marquage, reprend de la tête mais c'est trop croisé. De nouveau sur un corner, cette fois-ci de Plessis, c'est Paumier qui se trouve au second poteau pour placer sa tête, poteau ! Les locaux font de plus en plus de faute et sur un coup franc anondin à 60 mètres des buts adverses, Beaumont lance Réveillere en profondeur, la couverture n'étant pas assurée, il prend de vitesse son vis-à-vis et gagne son duel avec le gardien d'une frappe croisée puissante (1-1, 83'). Dans les 2 minutes qui suivent, l'ESVB est à deux doigts de prendre la tête, une nouvelle fois la couverture n'est pas assurée et c'est Paumier qui s'en va défier le gardien, il lui glisse le ballon sur sa droite mais le ballon vient mourir au ras du poteau. Une nouvelle fois, Paumier tente une percée de la droite vers l'axe, après avoir éliminé 2 défenseurs, au 16 mètres, il est au duel avec un dernier défenseur le ballon est contré et entre dans la surface vers la gauche, Plessis devance la sortie du gardien, celui-ci après sa sortie commence à se replacer dans son but, Plessis tente le lob qui sera finalement claqué par le gardien. La dernière occasion du match sera pour Saint-Melaine-sur-Aubance, après un centre côté droit, un blanc loupe son contrôle et le ballon arrive dans les pieds de Naulet, surpris, qui rate lui aussi son contrôle, le ballon arrive dans les pieds de l'attaquant adverse au point de pénalty, sa frappe est déviée par Naulet puis par Hervé avant que le ballon ne soit dégagé en catastrophe par Jadeau. La fin du match sera sifflée peu de temps après.

L'ESVB, moyen en première mi-temps puis dominateur en seconde obtient finalement un match nul et conserve sa sixième place et ses 7 points d'avance sur son adversaire du jour, toujours neuvième. Le maintien est désormais quasiment acquis et sera définitif en cas de victoire dans deux semaines face à la lanterne rouge gemmoise et ses 4 buts encaissés par match en moyenne, où le Val Baugeois avait bêtement perdu deux points à l'aller (1-1).

Quatrième division - 17ème journée - dimanche 24/03/19 à 15h00

Stade Julien Lambert - Saint-Melaine-sur-Aubance

Saint-Melaine-Sur-Aubance B 1-1 ES Val Baugeois (1-0)

Buts pour l'ESVB : B.Réveillère (83')

Compo ESVB : F.Hervé, R.Rousseau, F. Naulet, E. Jadeau (cap), D. Beaumont, M. Masson, S. Paumier, T. Mahot, B. Réveillère, J. Loret, L. Garlin. Entrés en jeu : R.Martin, J.Plessis, D.Robin.

Juste avant, l'équipe B se rendait chez son homologue de Noyant. Défaite de peu (1-2) à l'aller, l'ESVB avait à cœur de se racheter dans le but de conserver sa neuvième place.

La première frappe du match est noyantaise, une frappe rasante de l'angle gauche de la surface est péniblement repoussée par Kévin Bloin (11'). Le Val Baugeois entre dans le match et se procure plusieurs corners d'affilée. Sur le troisième, François Gerbaud trouve la déviation du dos de Clément Couvreur au premier poteau, le ballon arrive sur la tête de Tarek Hmida dans l'axe à 50 centimètres du but... au-dessus (18') ! Romain Boussiron et son portier peinent à communiquer, et Bloin dégage directement sur un noyantais, qui ne cadre pas son lob dans le but vide (31'). Noyant pose davantage le pied sur le ballon, mais les Baunéens se procurent une nouvelle grosse occasion : Gerbaud trouve la barre d'un coup-franc aux 30 mètres (34'). La fin de première mi-temps est plus compliquée physiquement, les anciens peinent face à la jeunesse locale, sans que celle-ci se montre véritablement dangereuse.

En deuxième mi-temps, le schéma se répète, à Noyant la possession et à Bauné les occasions : Romain Pirès, d'une frappe de l'angle droit de la surface, trouve à son tour la transversale (58'), puis Couvreur met son pointu au-dessus (73'). Hmida idéalement lancé par Gerbaud en profondeur ne parvient pas à cadrer aux 8m, le ballon lui était adressé du mauvais côté du but par rapport à son pied et il n'a pu décroiser son tir (82'). Enfin, Gerbaud oublie Jonathan Dupont dans l'axe et préfère décocher une passe au gardien (85'). Les Noyantais ont énormément frappé en seconde période mais n'ont trouvé le cadre que sur des frappes lointaines avec rebond, sans grand danger pour Bloin. Lorsqu'ils ont trouvé la profondeur, ils se sont le plus souvent heurtés à une défense solidaire qui a fait plaisir à voir.

Au final, un 0-0 très vivant et intéressant pour la fin de championnat. Hélas, les victoires conjuguées des Rairies (3-2 contre Saint-Mathurin) et de Vernoil/Parçay (9-2 contre Brion !) font chuter l'ESVB de deux places et à la différence de buts, le Val Baugeois se retrouve à nouveau avant-dernier. Il faudra se servir des progrès réalisés depuis quelques matches pour passer la tête devant, et pourquoi pas dans deux semaines contre Fougeré/Vaulandry qui avait infligé un 5-0 sévère aux Baunéens à l'aller.

Cinquième division - 17ème journée - dimanche 24/03/19 à 13h

Stade municipal de Noyant

Noyant B 0-0 ES Val Baugeois B

Compo ESVB : K. Bloin, J. Malet, F. Hallier, M. Dechâtre, R. Boussiron (cap), O. Chapeau, R. Pirès, T. Hmida, M. Perez, F. Gerbaud, C. Couvreur. Entrés en jeu : N. Logerais, J. Dupont.

17/03 Le Val Baugeois revient de loin

Opposé à l'équipe C d'Avrillé classé juste derrière à trois points, l'occasion était belle pour le Val Baugeois de mettre son adversaire du jour à distance et de quasiment valider son maintien. Avant le match, une minute de silence est respectée à la mémoire du papa d'Emilie et Rémi Rousseau, décédé en début de semaine, alors que les Baunéens arboraient tous un brassard noir.

En première période, l'ESVB, facile vainqueur 0-3 à l'aller, se montre la plus entreprenante, mais manque de précision sur des centres de Sullivan Paumier qui ne trouve pas la mire, ou sur des frappes non cadrées de Tristan Mahot et Julien Plessis notamment, ou bute sur une arrière-garde avrillaise bien en place. Le Val Baugeois se montre également fort peu inspiré sur coups de pied arrêtés. En face, à part quelques corners sur des incursions sur les ailes, peu à se mettre sous la dent. Ludovic Rabouan est peu sollicité à part au pied et passe une première mi-temps calme. Les plus grosses occasions de cette première mi-temps sont l'oeuvre de Reveillere puis Naulet. Pour le premier, il bénéficie d'une hésitation du gardien pour devancer sa sortie mais sa frappe n'est pas assez appuyée et permet à un défenseur de venir sauver le ballon sur sa ligne. Pour Naulet, après une belle action côté droite, Davy hérite du ballon à 25 mètres il décale Plessis qui décide de dribbler vers la gauche le défenseur central venu à sa rencontre, alors que le dribble semble trop long celui-ci se transforme en passe pour Naulet qui, seul face au gardien dans la surface adverse légèrement sur la gauche, envoie le ballon dans la nouvelle classe de CM1 de la nouvelle école, il est vrai peu aidé par un terrain approximatif. Les deux équipes mettent énormément d'intensité et devant quelques actions viriles, l'arbitre effectue plusieurs rappels à l'ordre. La pause arrive sur un score vierge et on redoute, comme trop souvent cette saison, que le manque d'efficacité baunéen soit préjudiciable.

Hélas, cette crainte fut confirmée assez vite dès la reprise, un centre côté droit est parfaitement repris dans l'axe au point de penalty par le grand attaquant avrillais d'une belle tête croisée que Rabouan ne peut qu'effleurer (0-1, 54'). La tension monte et les contestations incessantes du capitaine avrillais le conduisent sur le banc pour 10 minutes (57'). Paradoxalement, cette supériorité numérique paralyse les blancs d'un jour qui se font à nouveau surprendre sur un coup-franc côté droit repris victorieusement de près par un pied avrillais au second poteau (0-2, 61'). Le Val Baugeois se remet les idées en place et pousse pour revenir : Mahot profite d'une bonne construction côté gauche, s'infiltre dans la surface et tire, le ballon est repoussé par le gardien sur Paumier qui a suivi et, de son pied droit, propulse la gonfle au fond (1-2, 69'). Face à une équipe avrillaise qui refuse le jeu et balance de grands ballons, l'ESVB prône les passes courtes et les attaques construites et se procurent de nombreux coups de pied arrêtés, mais leur exécution est rendue aléatoire par une averse de pluie et le vent tourbillonnant. Les Baunéens continuent de pousser, Plessis entre dans la surface et est fauché par un Avrillais : l'arbitre signale le point de penalty sous les vociférations des visiteurs. Trop au goût de l'homme en jaune qui adresse un carton blanc au latéral gauche visiteur (84'). Après un moment de grande tension et de flottement, Paumier transforme la sentence d'une frappe plein axe alors que le gardien avait plongé sur sa gauche (2-2, 86'). Les visiteurs dégoupillent et l'attaquant de pointe écope lui aussi d'un carton blanc, laissant ses partenaires à neuf (87'), mais le Val Baugeois ne parviendra pas à profiter de cette double supériorité numérique face à une équipe recroquevillée sur son but.

Le Val Baugeois peut souffler après avoir remonté deux buts à un adversaire extrêmement nerveux. Les Avrillais restent derrière l'ESVB qui reste sixième et prend un point important dans l'optique de la validation de son maintien. Il pourrait être définitivement acté la semaine prochaine en cas de victoire à Saint-Melaine-sur-Aubance, neuvième à 7 points et vainqueur surprise à l'aller dans des conditions rocambolesques (0-2).

Quatrième division - 16ème journée - dimanche 17/03/19 à 15h15

Stade municipal de Bauné

ES Val Baugeois 2-2 Avrillé C (0-0)

Buts pour l'ESVB : S. Paumier (69', 86' sp)

Avertissements : B. Réveillère (60') ; 2 pour Avrillé (57' / 89')

Exclusions temporaires : 3 pour Avrillé (57', 84', 87')

Compo ESVB : L. Rabouan, J. Loret, F. Naulet, E. Jadeau (cap), D. Beaumont, M. Masson, S. Paumier, T. Mahot, B. Réveillère, J. Plessis, L. Garlin. Entrés en jeu : L. Davy, T. Pauzet.

Juste avant, les brassards noirs et la minute de silence étaient eux aussi de rigueur pour l'équipe B qui recevait l'entente Vernoil C/Parçay B, attelage de joueurs très expérimentés qui avait laissé beaucoup de regrets au Val Baugeois à l'aller (défaite 2-1, 0-1 à la pause), et classé juste devant les Baunéens (1 point).

L'ESVB rentre mal dans son match et se fait punir : sur la deuxième incursion vernantaise dans le camp baunéen, David Jourdan manque son contrôle et l'attaquant, parti dans son dos, trompe Bloin d'une balle piquée croisée (0-1, 4'). La réaction ne se fait pas attendre : Edouard Boussiron, après une première frappe non cadrée (9'), adresse un centre tendu pour Rémi Martin qui, dans l'axe aux 9m, met le pointu pour trouver le poteau (12') ! Romain Boussiron s'échappe à son tour sur la droite, son centre très aérien et en retrait est contrôlé par Olivier Chapeau, qui s'emmène le ballon de la tête puis du pied droit avant l'intervention du défenseur... qui prend son gardien à contre-pied (1-1, 22') ! Les visiteurs tentent de réagir, un joueur s'échappe côté droit mais une taupe sauve le Val Baugeois au moment du tir (25'). Sur le corner qui suit (la taupe étant baunéenne), un Vernantais placé seul au second poteau ne cadre pas sa tête (26'). Tarek Hmida sert Lucas Jourdan en profondeur côté droit, mais il ne croise pas assez son tir (27'). Dans ce premier acte, le ballon va d'un but à l'autre, l'attaquant vernantais devance Romain Boussiron et part défier Bloin, le ballon passe sous le ventre du portier baunéen (1-2, 29'). Vernoil/Parçay a même l'action du break : Bloin se troue complètement sur son dégagement, mais le joueur visiteur ne parvient pas à trouver la mire face au but vide (31'). Une chance que ne laisse pas passer le Val Baugeois : Hmida met le pied au devant du latéral gauche vernantais qui reste au sol, centre en retrait pour Boussiron à 8m dont le plat du pied/sécurité fait mouche, au grand dam de l'arbitre assistant qui réclamait la faute (2-2, 34'). L'ailier vernantais s'échappe côté gauche, son centre semble contré du bras par Fabien Hallier, le ballon revient sur le joueur visiteur qui adresse un nouveau centre, que le vent ramène sur la barre transversale (39') ! La fin du premier acte est plus tendue et Alexandre Hardouin, tout juste entré en jeu, est invité à rejoindre le banc pour 10 minutes après avoir passé ses nerfs sur un adversaire (41').

En seconde mi-temps, le Val Baugeois décide de laisser son complexe d'infériorité au vestiaire et met une pression intense sur la défense vernantaise. Chapeau presse le libéro visiteur qui lobe son gardien, le ballon passe à quelques décimètres d'un nouveau but contre son camp (49'). Sur le corner qui suit, Romain Boussiron est seul au second poteau mais subit l'impact du ballon et ne met pas de puissance dans son coup de tête (50'). Hardouin, revenu du banc, s'emploie côté gauche, le gardien vernantais capte difficilement (53'). Le même Hardouin s'échappe côté gauche et centre pour Hmida, seul au second poteau aux 6m, mais un faux rebond fait dévisser sa reprise (57'). Sur une sortie hasardeuse du gardien visiteur, Fabien Hervé tente une série de jongles en pivot pour s'en défaire et parvient à décocher une frappe juste au-dessus (63'). Le rythme retombe mais la domination reste baunéenne. Edouard Boussiron effectue une touche longue côté droit : portée par le vent, elle lobe le premier duel aérien, et après deux rebonds, le fringant quinquagénaire François Gerbaud, en renard des surfaces au second poteau, pousse du pointu le ballon au fond (3-2, 78') ! Le dernier quart d'heure verra les visiteurs se révolter et tenter leur possible pour revenir, mais ne seront pas dangereux, pas plus que les contres baunéens trop timorés pour être efficaces.

Le Val Baugeois bat donc un adversaire direct de bas de tableau et gagne deux places, dont celle de son adversaire du jour, pour se retrouver neuvième. Le huitième se trouvant 10 points devant à six journées de la fin, cette neuvième place devient donc un objectif de fin de saison. À cette fin, grappiller des points à Noyant, cinquième et difficile vainqueur à l'aller (1-2), serait une bonne idée d'autant qu'il y aura une confrontation directe derrière l'ESVB.

Cinquième division - 16ème journée - dimanche 17/03/19 à 13h10

Stade municipal de Bauné

ES Val Baugeois B 3-2 E/Vernoil-Parçay C (2-2)

Buts pour l'ESVB : CSC (22'), E. Boussiron (34'), F. Gerbaud (78')

Exclusion temporaire : A. Hardouin (41')

Compo ESVB : K. Bloin, N. Logerais, F. Hallier, D. Jourdan, R. Boussiron (cap), E. Boussiron, O. Chapeau, T. Hmida, R. Martin, F. Gerbaud, L. Jourdan. Entrés en jeu : M. Perez, A. Hardouin, F. Hervé.

03/03 Le Val Baugeois se rassure

L'équipe première se déplaçait à Saint-Lambert-la-Potherie dans le cadre de la 15ème journée pour affronter Saint Jean Saint Lambert B, 9ème au classement avant ce match.

L'ESVB entame bien son match et après une timide action de Naulet dès les premières secondes de jeu, c'est Mahot, lancé par Plessis depuis le milieu de terrain, qui s'en va défier le gardien de but local mais une taupe l'empêche d'ajuster correctement sa frappe qui finit déviée par le portier. Une frappe avec rebond de Plessis depuis les 20 mètres met à contribution le gardien sans toutefois l'inquiéter plus que ça.C'est ensuite Masson qui pénètre dans la surface, après un coup du sombrero il semble subir une faute qui ne sera pas sanctionnée d'un pénalty. Les rouges dominent dans ce début de match mais manque quelque peu de précision dans le dernier geste alors que les locaux ne sont pas dangereux. Les rouges vont finalement ouvrir le score, Jadeau veut trouver Reveillere en appui qui laisse subtilement passer le ballon pour Plessis qui joue en une touche pour Paumier en profondeur, sa passe semble trop longue mais une tergiversation entre le gardien et le défenseur permet à Paumier de dribler le gardien et d'ouvrir le score (0-1, 25'). Le Val Baugeois continue de pousser et sur une touche la demi-volée de Reveillere passe juste au dessus des cages. Une belle action collective est à deux doigts d'envoyer Jadeau au duel face au gardien mais la passe de Reveillere est légèrement trop longue et il ne peut emmener le ballon vers le but adverse. La fin de mi-temps est plus décousue et Saint Jean Saint Lambert parvient à se créer deux petites occasions sur contre attaque mais les deux fois les frappes sont contrées par un pied baunéen. La mi-temps est donc sifflée sur le score de 1 à 0 en faveur du Val Baugeois.

La seconde période débute et elle débute plutôt bien pour le Val Baugeois qui va pouvoir doubler la mise, Jadeau lance Plessis en profondeur qui va fixer le gardien avant d'offrir le but sur un plateau à Réveillere qui n'a plus qu'à pousser le ballon dans les filets (0-2, 48'). Sur un débordement côté droit de Paumier, la balle revient en retrait sur Reveillere qui expédie sa frappe au dessus du but local. Les visiteurs continuent à être maître du match et Garlin va lancer Paumier en profondeur qui va gagner son duel face au gardien en lui glissant le ballon sur sa gauche (0-3, 60').  Les locaux auront finalement une timide réaction et un centre porté par le vent finira quasiment dans la lucarne opposée de Rabouan qui claque le ballon. Paumier va finalement rendre la pareille à Garlin peu de temps après, lancé dans la surface côté gauche qui battra le gardien au premier poteau (0-4, 70'). Naulet a deux actions pour enfin inscrire son premier but en seniors mais son duel face au gardien est stoppé par le gardien puis 5 minutes plus tard sa frappe des 25 mètres qui prenait la direction du petit filet est sortie par le gardien. Sur un corner de Paumier frappé au second poteau c'est Mahot qui se trouvera là pour pousser le ballon dans les filets d'une tête "rageuse" (0-5, 77'). L'ESVB aura deux nouvelles occasions de but, d'abord sur un ballon récupéré par Rousseau et Plessis la contre attaque est lancée pour Jourdan qui la remet à Plessis côté droit, son centre en retrait trouvera Garlin qui arrivait en trainard mais son enchainement ne sera pas parfait et permettra au défenseur de revenir contrer sa frappe avant que Jourdan ne rate sa frappe. Puis, de nouveau Jourdan qui, servi à l'entrée de la surface côté gauche, pourra tenter sa chance, sans succès.

Une belle victoire pour se donner de l'air au classement et laisser nos adversaires du jour à 9 points.

Quatrième division - 15ème journée - dimanche 03/03/19 à 15h

Stade Municipal de Saint-Lambert-La-Potherie

Saint Jean Saint Lambert B 0-5 ES Val Baugeois (0-1)

Buteur : S.Paumier (25', 60'), B.Reveillere (48'), Garlin (70') et T.Mahot (77').

Compo ESVB : L. Rabouan, R.Rousseau, F.Naulet, E. Jadeau (cap), D.Beaumont, M. Masson, S.Paumier, T. Mahot, B.Reveillere, J. Plessis, L.Garlin. Entrés en jeu : O.Chapeau, L.Jourdan, F.Hervé.

Un peu avant, l'équipe B se déplaçait au stade de la Luisette pour y affronter son homologue de Gennes/Les Rosiers. Le terrain a beau se trouver le long de la route Gennes-Beaufort, cela n'a pas empêché plus de la moitié de l'équipe de se perdre dans le bourg des Rosiers. En retard et à 13 dont l'entraîneur, le Val Baugeois ne se met pas dans les meilleurs conditions pour accrocher le quatrième du championnat, bien qu'il l'ait fait à l'aller (1-1).

L'ESVB est la première à se mettre en action, un ballon en retrait est mal contrôlé par le gardien gennois, mais Corentin Lessiau est trop lent pour profiter de l'offrande et le portier local peut mettre sa main en opposition pour sortir le ballon en corner (4'). La réponse locale fera mouche ; à la suite d'un corner, la défense baunéenne met, selon les propres mots de son entraîneur, "quinze jours" à se dégager, les Gennois peuvent tirer trois fois dans ce cafouillage monstre et finissent par marquer (1-0, 10'). Le match est malgré tout équilibré, les visiteurs frappent hors cadre à la différence des locaux : Laurent Pantais se claque et rejoint le banc alors que personne n'est à l'échauffement, l'équipe locale profite du trou laissé dans la défense pour se présenter face à Kévin Bloin et marquer de près d'une frappe croisée du gauche (2-0, 21'). Le Val Baugeois tente de réagir, Rémi Martin sert Lessiau qui marque mais il est signalé hors-jeu (36'). Une frappe rasante des 25m côté gennois oblige Bloin à un arrêt peu académique des deux pieds (41'). Le Val Baugeois rejoint donc les vestiaires avec deux buts de retard et de la frustration.

L'ESVB repart donc à l'assaut du but gennois dès la reprise, mais malgré un pressing intense, le jeune gardien local ne fera pas d'erreur de pied et fera même preuve d'une belle maîtrise dans ses sorties. Clément Couvreur obtient un bon coup-franc côté droit près de l'angle de la surface, mais un faux rebond balle arrêtée surprend David Jourdan qui envoie le ballon dans le camping des Rosiers (52'). Les rouges posent le pied sur le ballon et obtiennent des coups de pied arrêtés, et les coups de boutoir baunéens finissent par porter leurs fruits : un corner côté gauche tiré par Lessiau est repris au premier poteau par Romain Boussiron dont la tête décroisée est victorieuse (2-1, 66'). Le Val Baugeois se découvre et s'épuise, le coach Sébastien Vidgrin choisissant d'aller effectuer un footing derrière le but pour ne pas rentrer en jeu, tandis que les frappes visiteuses filent droit dans les gants du gardien, quand c'est cadré. Un centre côté droit est repris au second poteau par une tête gennoise, poteau rentrant (3-1, 71'). Les locaux ajouteront même un dernier but dans les 5 dernières minutes alors que l'ESVB semble s'être arrêtée de défendre (4-1, 86'). Le match se terminera dans la confusion, Bloin choisissant de faire une parade aux poings à 35 mètres de ses buts suite à une action où Nicolas Logerais se pensait victime d'une faute (90'), l'arbitre préférera ne pas attribuer de sanction administrative.

Le score est sévère, mais l'absence de rotation, l'impréparation et le manque d'efficacité (et les lasagnes de vendredi ?) ont eu raison du Val Baugeois dans ce match. Place au match contre Vernoil/Parçay dans deux semaines, et cette fois, il n'y aura pas d'excuse : victoire obligatoire contre un concurrent direct au maintien (ah non, c'est vrai, on ne peut pas descendre).

Cinquième division - 15ème journée - dimanche 03/03/19 à 13h

Stade de la Luisette - Les Rosiers-sur-Loire

Gennes/Les Rosiers B 4-1 ES Val Baugeois B (2-0)

But pour l'ESVB : R. Boussiron (66')

Compo ESVB : K. Bloin, L. Pantais, J. Malet, F. Hallier, D. Jourdan, R. Boussiron, R. Martin, N. Logerais, M. Perez, F. Gerbaud, C. Lessiau. Entré en jeu : C. Couvreur. Non entré : S. Vidgrin

24/02 Zéro pointé

L'équipe première se rendait à Saint-Georges-sur-Loire, avant-dernier au coup d'envoi avec seulement six points au compteur, pour prendre des points importants pour vite assurer le maintien. Malheureusement, dans un match frustrant pour le Val Baugeois, c'est une défaite 2-0 qui sanctionne ce match à oublier. Les rouges devront encore cravacher pour se maintenir. Il semblerait que mon rédacteur suppléant soit tellement frustré des arbitrages bénévoles (hé oui, c'est ça la D4) qu'il préfère ne pas se souvenir du match et priver le monde entier du résumé que tous les clubs du District nous envient.

Dans le même temps, l'équipe B recevait Jarzé, leader invaincu, avec un effectif réduit à 13 joueurs dont le coach Sébastien Vidgrin, sous un soleil printanier qui n'a pas facilité la tâche des deux équipes, notamment sur les nombreux ballons aériens.

Les visiteurs assument leur statut et sont les premiers à se mettre en action, une frappe rasante rendue piégeuse par le terrain bosselé de Bauné force Kévin Bloin à la parade (6'). Mais c'est le Val Baugeois qui sera le plus tranchant : Alexandre Hardouin lance Lucas Jourdan dans la profondeur dans l'axe qui voit le gardien avancé, sa frappe lobée des 25m file en lucarne (1-0, 8') ! Une joie de courte durée puisque les Jarzéens parviendront à égaliser à la suite d'une action côté droit bien conclue de près au second poteau (1-1, 14'). En dépit d'une possession de balle pour Jarzé, les deux équipes ont du mal à produire du jeu et compensent par un engagement sans faille, tout en abusant des ballons longs qui finissent droit sur les gardiens ou en touche. Les défenses prennent le pas sur les attaques et lorsqu'un attaquant, d'un côté comme de l'autre, parvient à se trouver en position favorable, les défenseurs reviennent bien pour sauver leur camp, à l'image d'un cafouillage dans la surface baunéenne qui aboutira à une frappe molle d'un joueur de Jarzé que David Jourdan sauvera sur sa ligne (37').

En seconde mi-temps, Jarzé au complet prend le dessus physiquement et parvient plus souvent à se créer des situations. Une action côté droit termine côté gauche, et l'attaquant démarqué décoche une frappe croisée douteuse face à Bloin venu à sa rencontre. Le tir semble non cadré mais David Jourdan, en renard des surfaces, préfère assurer le coup... et tacle rageusement le ballon dans son propre but (1-2, 59'), annihilant ainsi le but de son fils. De belles discussions en perspective au dîner ! Un corner visiteur côté gauche est tiré directement vers le but et Fabien Hallier sauve sur la ligne (67'). Le Val Baugeois met le pied sur le ballon pour s'approcher du but jarzéen mais peine à se montrer dangereux, une tête d'Édouard Boussiron au second poteau sur un corner de la droite est captée sans problème par le gardien (71'). Les visiteurs jouent les contres à fond, et alors que Vidgrin a été reconduit sur la touche par l'arbitre pour faire strapper son alliance, Jarzé négocie un 2 contre 1 face au seul Romain Boussiron, la frappe de l'attaquant est repoussée par Bloin (75'). On retrouvera le portier baunéen en héros malheureux en fin de match : négociant une passe en retrait de Hallier pressé par deux joueurs, son dégagement est contré par l'attaquant qui n'a plus qu'à viser le but ouvert (1-3, 85').

L'ESVB s'incline sur deux erreurs individuelles et c'est dommage car elle avait plutôt bien résisté à la domination jarzéenne. Le Val Baugeois perd une place à la suite de la victoire de la lanterne rouge Les Rairies face à l'entente Vernoil/Parçay, et est désormais avant-dernier. Le classement reste toutefois très serré puisque les 4 derniers se tiennent en deux points.

Cinquième division - 14ème journée - dimanche 24/02/19 à 13h

Stade municipal de Bauné

ES Val Baugeois B 1-3 Jarzé (1-1)

But pour l'ESVB : L. Jourdan (8')

Compo ESVB : K. Bloin, J. Malet, F. Hallier, D. Jourdan, R. Boussiron, E. Boussiron (cap), R. Pirès, R. Martin, M. Perez, A. Hardouin, L. Jourdan. Entrés en jeu : F. Hervé, S. Vidgrin

10/02 L'ESVB s'embourbe et dit au revoir à la coupe

Pour ce seizième de finale de Challenge du District, le Val Baugeois recevait l'équipe C de Bécon/Villemoisan, 4ème de sa poule de D4. Toutes les interrogations se portaient sur le terrain, et l'arbitre donnera rapidement son accord pour que le match se tienne. Seulement, une averse de grêle tombée sur Bauné 15 minutes avant le coup d'envoi rendait la chose moins évidente. Malgré un axe du terrain clairement impraticable avec de nombreuses flaques, l'homme en orange, après consultation des deux capitaines, décidera de faire jouer.

Les rouges sont les premiers à se mettre en action. Erwan Jadeau décale Jimmy Loret qui, de l'angle de la surface côté droit, tente un lob... qui s'écrase sur la barre ! Sullivan Paumier, qui avait suivi, ne peut reprendre (3'). Les Béconnais jouent long et mènent la vie dure à la défense baunéenne. Un coup-franc vicieux tiré des 25m dans l'axe oblige Ludovic Rabouan à une claquette (16'). Il y a beaucoup d'engagement des deux côtés, et Anthony Lassay, pour son retour en équipe première, y laisse son genou en faisant un tacle (20'). Les hommes en noir sont plus percutants et rapides et sont récompensés : Édouard Boussiron crochette l'attaquant de l'OBVA dans la surface, et le penalty est transformé sur la gauche de Rabouan, pris à contre-pied (0-1, 26'). Habitué à jouer court, le Val Baugeois semble désavantagé par le terrain difficile, mais Paumier tente tout de même sa chance, c'est facilement capté (31'). Les visiteurs obtiennent un coup-franc côté droit, Boussiron glisse en voulant dégager le ballon de la tête, et un Béconnais oublié au second poteau profite de l'aubaine en n'ayant plus qu'à pousser le ballon dans le but ouvert (0-2, 34'). L'ESVB ne désespère pas et Benjamin Réveillère se présente, excentré côté droit, seul face au gardien, qui repousse difficilement en corner sa frappe en force (37'). Rémi Martin a cru ouvrir son compteur en équipe première mais, bien servi par Tom Pauzet sur la gauche, son petit pointu pour devancer la sortie du gardien fuit le cadre (42').

Pas verni en première mi-temps, le Val Baugeois attaque fort la seconde en obtenant un coup-franc lointain et excentré côté droit. Aidé par le vent, Boussiron envoie le ballon dans le paquet, la défense se dégage mais renvoie la gonfle sur le tireur, qui centre en première intention au second poteau, la tête de Paumier transperce les bras du gardien (1-2, 47') ! Malheureusement, ce but est une embellie de courte durée : suite à une perte de balle en milieu de terrain, les visiteurs ont à négocier un 2 contre 1, et le tacle désespéré de Florian Naulet sur la frappe béconnaise ne fait qu'envoyer le ballon hors de portée de Rabouan (1-3, 57'). Une forte averse s'abat à nouveau sur Bauné, mais le jeu continue et le Val Baugeois pousse pour revenir. Sur un corner, le ballon cafouillé revient sur Jadeau qui trouve le poteau (62'). Un but de Réveillère est refusé pour hors-jeu (66') avant qu'un festival solitaire de Mathéo Masson ne soit annihilé par une excellente sortie du gardien dans ses pieds (71'). L'ESVB finira par être récompensée de ses efforts : Martin est déséquilibré par le retour du dernier défenseur dans la surface de réparation, et Paumier s'élance pour le penalty. Celui-ci, tiré à gauche du gardien, est touché par ce dernier mais le ballon entre quand même dans la cage (2-3, 77'). La fin de match sera plus confuse entre une équipe baunéenne qui pousse sans être dangereuse sur les tirs, à l'image d'une frappe de Paumier en bout de course et hors cadre (85'), et une équipe béconnaise très regroupée derrière et qui joue les contres, et il faut toute la lecture du jeu de Rabouan pour empêcher le but du KO.

Le Val Baugeois, trop intermittent et inefficace, quitte donc le Challenge du District par la petite porte et la grande flaque de boue. Le rédacteur de cette brève, à qui l'entraîneur avait promis une place en première pour la finale, devra donc attendre (et on ne peut pas dire que ça le dérange).

Challenge du District - 16ème de finale - dimanche 10/02/19 à 14h30

Stade municipal de Bauné

ES Val Baugeois 2-3 Bécon/Villemoisan C (0-2)

Buts pour l'ESVB : S. Paumier (47', 77' sp)

Avertissements : L. Rabouan (90'+2), E. Jadeau (90'+4) pour l'ESVB ; 1 pour Bécon/Villemoisan (90'+3)

Compo ESVB : L. Rabouan, F. Naulet, J. Loret, E. Jadeau (cap), E. Boussiron, M. Masson, T. Pauzet, T. Mahot, B. Réveillère, A. Lassay, S. Paumier. Entrés en jeu : R. Martin, R. Rousseau, J. Plessis. Non entré : D. Beaumont.

03/02 Le Val Baugeois cède sur le fil

Le Val Baugeois se déplaçait à la Jumellière pour affronter l'AS Mauges qui nous avait défait 4-1 en début de saison et avec un David Beaumont forfait de dernière minute.

Le début de match est équilibré et ce sont les Baunéens qui se procurent la première occasion, Naulet, lancé en profondeur par Plessis, va défier le gardien en 1 contre 1 mais met sa frappe sur la barre transversale et Garlin et Pauzet qui suivaient se gênent pour reprendre le ballon. La vitesse des attaquants locaux prend de court la défense baunéenne et le centre aux 6 mètres est repris par un attaquant libre de tout marquage mais sa frappe finit sur Rabouan. Sur un corner, ce même attaquant se retrouve encore seul aux 6 mètres mais frappe une nouvelle fois sur Rabouan. Après l'action baunéenne du début de match les Liciniens reprennent la main sur le match et il faut les arrêts de Rabouan et la maladresse locale pour préserver un score de parité. Les joueurs de Saint Lézin vont finalement ouvrir le score sur une erreur défensive, Loret tergiverse en pensant que le ballon allait sortir des limites du terrain, cependant l'attaquant de Saint Lézin précédemment cité lui subtilise habilement le ballon et bat Rabouan au premier poteau (1-0, 18'). Les jaunes continuent de pousser et marque un second but dans la foulée sur un long ballon en profondeur, le numéro 9 adverse passe l'épaule devant Loret et va battre Rabouan en duel (2-0, 20'). Le Val Baugeois se réajuste tactiquement et les locaux sont moins dangereux mais reste tout de même menaçant notamment sur coup de pied arrêté. Mahot par deux fois déborde côté gauche, sa première frappe est trop croisée, cependant sa seconde est cadrée et sauvée par le gardien, le ballon revient sur Martin qui ne peut pousser le ballon au fond. Sur un corner de Pauzet, un second ballon est repris de volée par Plessis, alors que sa frappe semblait prendre la direction des filets c'est Mahot qui contre la frappe de la poitrine et voit le ballon mourir au ras du poteau. L'ESVB est finalement récompensé de sa meilleure fin de première mi-temps avec un pénalty obtenu par Jadeau après une bonne série de dribble sur la droite. Plessis se charge du pénalty, le gardien part du bon côté mais la frappe au sol lui passe sous le torse (2-1, 41'). L'ESVB a tout de même réussi à réduire la marque juste avant la mi-temps et rentre donc aux vestiaires avec une seule unité de retard.

Ce retard va être rapidement comblé, au retour des vestiaires Jadeau obtient un coup franc aux 20 mètres, excentré sur la droite. Alors que tout le monde imagine un centre, Plessis décide de frapper en contournant le mur par une frappe enroulée qui finit sa course dans le but au premier poteau (2-2, 49'), mais il sortira sur blessure juste après son but. Le jeu est d'abord équilibré durant une quinzaine de minutes avant que les locaux reprennent le match à leur compte. Sur un second ballon de coup de pied arrêté, une frappe en cloche va terminer sa course sur la barre transversale d'un Rabouan qui avait, semble-t-il, bien lu la trajectoire du ballon. Les jaunes vont de nouveau toucher la transversale sur une frappe des 20 mètres claquée par Rabouan. Saint Lézin va finalement marquer, sur une incompréhension de la défense baunéenne le second buteur du jour va défier Rabouan mais préfère faire un cadeau à son collègue qui avait suivi l'action mais qui se trouvait devant le ballon au moment de la passe, un numéro 9 trop altruiste et qui permet à l'ESVB d'être encore en vie. Un dégagement contré de Loret aux abords de la surface permet au nouvel entrant local de tenter sa chance mais celle-ci est arrêtée par Rabouan. Sur un centre au second poteau, Rabouan est un peu court et relâche le ballon, le numéro


Si vous avez une question, une suggestion, ou autre vous pouvez envoyé un mail en cliquant ici
ou à l'adresse suivante: val.baugeois@gmail.com