ESVB: Entente Sportive du Val Baugeois; club de foot de Bauné, Cornillé, Lué et Chaumont
logo esvb
photo hazard

E.S. Val Baugeois

[INFO CLUB] Soirée club

Le 13 décembre prochain, la soirée club de fin d'année aura lieu à la salle des fêtes de Cornillé-les-Caves. Pour cette année, cette soirée sera déguisée. Chacun des convives pourra se grimer selon le thème suivant : "tenue chic, détail choc". Pour 15 €, vous aurez un menu complet composé d'une assiette de fruits de mer, d'une joue de bœuf braisée avec ses pommes vapeur, fromage, salade, dessert. Inscrivez-vous vite sur la feuille prévue à cet effet à la buvette, ou rendez le bon de participation qui vous a été distribué.

Nota : pour les Seniors B et les U17, ce bon vous sera remis cette semaine.

17/11 L'équipe B sombre à domicile

Galvanisée par sa victoire à Écouflant, l'équipe B recevait la nouvelle lanterne rouge sylvanaise avec pour objectif de confirmer, malgré un effectif amoindri. Seul hic, Saint-Sylvain avait son équipe B encore en poules de la Coupe des Réserves et déjà qualifiée. Les visiteurs ont ainsi pu ramener un effectif beaucoup plus jeune et de qualité.

Aussi, le Val Baugeois a été acculé d'entrée sur sa cage. Un coup-franc de la gauche est tiré entre les défenseurs et le gardien, Clément Couvreur est piégé par le rebond du ballon mais parvient à réaliser une claquette réflexe pour mettre ce dernier au-dessus de la barre (2'). L'action suivante est la bonne pour les visiteurs, un dégagement baunéen récupéré haut par les visiteurs lance une action collective axiale, conclue à droite par un tir croisé (0-1, 6'). Le collectif de l'ESVB est aux "à Bauné" absents, et Maxime Dechâtre commet une faute de main évitable dans sa surface, et l'arbitre signale le point des 11m. L'attaquant s'élance et tire sur la droite du gardien, mais Couvreur repousse le ballon en corner (18'). Une action baunéenne part sur la droite, Lucas Jourdan semble déséquilibré mais l'arbitre ne bronche pas, le ballon repart dans l'autre sens, Jonathan Dupont s'écroule en se plaignant d'avoir été bousculé, et manque d'emporter Mathieu Perez dans sa chute, ça ne perturbe pas l'ailier sylvanais qui élimine le gardien baunéen d'une feinte de corps et marque malgré le tacle désespéré de David Jourdan qui ne peut que repousser le ballon sur le poteau... rentrant (0-2, 29'). Jonathan Paumier tire un coup-franc lointain dans l'axe, le gardien repousse difficilement mais Fabien Hervé ne peut reprendre de la tête (32'). Le Val Baugeois se fait à nouveau trouer dans l'axe et l'attaquant parti dans le dos de la défense peut facilement tromper Couvreur sorti à sa rencontre mais parti à contre-pied (0-3, 41'). La période se termine par la blessure à la cuisse de Jourdan senior sur un dégagement en touche (45'+1).

Après une première période d'une pauvreté abyssale, le Val Baugeois décide de mettre un peu plus d'intensité en seconde période et le rythme des occasions visiteuses diminue. Couvreur doit quand même s'interposer à plusieurs reprises sur des frappes ou des ballons aériens, et il est parfois servi par un ballon fusant sur la pelouse très glissante. Malheureusement, les locaux ne se procurent guère d'occasions et finissent par craquer physiquement dans les derniers instants : Alexandre Guillou manque son dégagement dans l'axe et l'attaquant peut crucifier Couvreur qui n'a même pas le temps de plonger (0-4, 84'), et une autre frappe rasante des 16m50 sur laquelle le portier local ne réussit pas à s'allonger avec assez de promptitude (0-5, 90').

Face à une équipe renforcée, il n'y a pas eu de match, et de toute façon le Val Baugeois était très en-dessous de son niveau habituel pour espérer quoi que ce soit. Retour à la dernière place pour l'ESVB, qui devra se rattraper dès la semaine prochaine contre le Plessis-Grammoire.

Cinquième division - 1ère journée (rattrapage) - dimanche 17/10/19 à 15h

Stade municipal de Bauné

ES Val Baugeois B 0-5 Saint-Sylvain-d'Anjou C (0-3)

Compo ESVB : C. Couvreur, M. Perez, M. Dechâtre, J. Dupont (cap), D. Jourdan, F. Hallier, L. Jourdan, J. Paumier, F. Hervé, A. Guillou, L. Garlin. Entrés en jeu : R. Martin, N. Chavigny.

10/11 Week-end à 6 points !

Les deux équipes seniors se déplaçaient, la première à Longué, la seconde à Écouflant, pour y affronter respectivement les équipes B et C des locaux. Pour l'équipe première, le match a été rapidement plié par nos couleurs qui s'imposent facilement 2-6 (1-3 par mi-temps, triplé de Benjamin Réveillère, doublé de Tristan Mahot et but de Thomas Berranger). Au classement, le Val Baugeois profite des faux-pas des poursuivants pour reprendre le large avec 5 points d'avance sur le nouveau dauphin vétusien, seule équipe à avoir tenu en échec l'ESVB jusqu'ici.

Bonsoir à tous ici Honoré Sumé pour votre résumé du match Longué B-Val Baugeois.

Dans des conditions idéales et sur un terrain de bonne facture, le coup d'envoi est donné. Le Val Baugeois commence tambour battant et dès la première minutes Berranger est lancé en profondeur, sa frappe est capté par le gardien(1').Berranger n'a pas dit son dernier mot et sur une action où l'arrière gauche locaux sauve le ballon d'une touche, mais le donne à Loret, ce dernier centre, Mahot et le défenseur passe au travers et c'est Berranger, seul, au second poteau qui hérite du ballon et ajuste le gardien au premier poteau(3' 0-1). Comme contre Durtal, le Val Baugeois marque très rapidement et comme contre Durtal, le Val Baugeois va doubler la mise très rapidement. Touche côté gauche aux abords de la surface, Mahot trouve Masson M dans la surface qui dribble deux adversaires et centre pour Reveillere qui dévie dans le trou du petit filet opposé(7' 0-2). Ce deuxième but donne un coup de boots au baunéens qui continue de pousser et de créer du jeu, le troisième but est tous proche quand Reveillere s'en va défier le gardien, mais but sur ce dernier en essayant de le dribbler(15'), et quand Mahot est servie côté gauche, ça frappe croisé frôle la lucarne(23'). Les locaux marquent sur leur première action dangereuse avec leur n°12 qui s'évade côté droit, passe en revue la défense et centre dans la surface, le ballon arrive sur Rousseau qui relance comme il peut sur le n°9 seul aux 16 m qui enchaîne une frappe, Rabouan masqué au départ du ballon ne peut que repousser dans ces filets (35' 1-2). Cela pique aux vifs les visiteurs et leur réaction ne se fait pas attendre et après une belle action collective au milieu de terrain Berranger est lancé en profondeur qui envoie direct Reveillere, vraisemblablement hors-jeu, mais non signalé, défier le gardien, l'attaquant décide de frapper direct et loge le ballon sous la barre(42' 1-3). Légère réaction des longuéens, l'attaquant est trouvé côté gauche repique vers l'axe pour enrouler côté opposé le ballon est dévié une première fois par Boussiron R puis une deuxième par Rabouan qui détourne en corner(44'). La mi-temps est sifflée, les visiteurs sont dominateurs et gèrent leur avance face à une équipe longuéenne qui abuse de longs ballons.

La deuxième mi-temps commence sur les chapeaux de roues pour les locaux qui marque sur corner avec le n°4 trouvé au second poteau et libre de tout marquage(50' 2-3). Mais malgré ce but les locaux continue de subir les assauts des rouges et blancs et sur un contre rondement mené le ballon par de la gauche trouve Reveillere dans l'axe qui trouve Naulet sur la droite, l'ailier centre en une touche et dépose le ballon sur la tête de Reveillere qui marque au premier poteau(60' 2-4). Triplé de l'attaquant baunéen qui réalise là son deuxième de la saison. Les locaux prennent un coup sur la tête et les actions continue de pleuvoir  pour les visiteurs, le cinquième but est l'œuvre de Mahot qui, après une récupération haute côté droit, est trouvé dans ça course à 18m par Mouyal et qui sur le contrôle efface son adversaire pour finir du plat du pied au premier poteau(70' 2-5). Une belle frappe du capitaine enlevé de la lucarne par Rabouan viens donner un peu d'espoir aux locaux, mais le gardien baunéen est resté concentré sur ce coup(76') Viens maintenant la vendange du match, une deux Naulet-Mouyal coté droit, ce dernier efface un premier défenseur, entre dans la surface, puis un deuxième, centre en retrait pour Mahot seul à 8 m qui catapulte la balle dans le châtaignier derrière le but(82'). Mais Mahot n'a pas dit son dernier mot et rattrape ça bévue. Il intercepte le ballon dans son camp et va défier le dernier défenseur, il décide de le passé de vitesse et malgré accroché, il passe en puissance ce retrouve dans la surface et ajuste le gardien au premier poteau(89' 2-6). La messe est dite et le coup de sifflet final retenti. Très belle performance du Val Baugeois sur le plan technique et physique.

Quatrième division - 6ème journée - dimanche 10/11/19

Stade de la guiberderie

Longué B 2-6 ES Val Baugeois (1-3)

But pour l'ESVB : Berranger (3') Reveillere (7', 42', 60') Mahot (70', 89')

Compo ESVB : L. Rabouan, E. Jadeau (Cap) , E. Boussiron, R. Boussiron, R. Rousseau, T. Mahot, M. Masson, J. Loret, D. Beaumont, T. Berranger, B. Reveillere. Entré en jeu : Y. Masson, A. Mouyal, F. Naulet.

Pour l'équipe B sur le terrain d'Écouflant, ça s'annonçait plus compliqué vu les dernières prestations défensives, et face à une équipe au début de saison encourageant (4 points en 3 matches). Pour remédier à une défense passoire (19 buts encaissés en 3 matches), l'entraîneur Franck Revereault a adopté une stratégie beaucoup plus défensive afin de retrouver la sérénité derrière.

Cela eut pour conséquence de fermer le début de la rencontre. Il a fallu attendre 18 minutes pour voir la première occasion du match, un centre venu de la droite que l'attaquant local reprend dans les nuages. Côté baunéen, l'attente sera encore plus longue. Le latéral gauche écouflantais marche sur le ballon et tombe, Jonathan Paumier part dans son dos et sert Fabien Hervé à 25m sur le côté droit. Il crochète et repique dans l'axe, mais sa frappe est contrée par le retour in extremis d'un défenseur (39'). Sur le corner qui suit, le même Hervé place une bonne tête décroisée, à côté (40'). La domination territoriale est locale, surtout au vu du système défensif mis en place par l'ESVB, mais les bleus ne sont absolument pas dangereux.

Ce fut différent au retour des vestiaires, avec une équipe écouflantaise bien déterminée à l'emporter, et décide de mettre un impact physique beaucoup plus important, à la limite du dangereux. Sur un coup-franc légèrement excentré à droite, Kévin Bloin est pris à contre-pied mais il parvient à laisser traîner un bras pour repousser le ballon (58'). Le Val Baugeois a de plus en plus de mal à sortir de son camp et la menace écouflantaise se rapproche, mais pour autant l'arrière-garde baunéenne reste en place et peut se dégager. Fabien Hervé hérite du ballon à la suite d'un corner de la droite mal renvoyé par la défense, et a le temps d'ajuster une frappe enroulée au second poteau, mais ne le fait pas suffisamment et le ballon sort (70'). Mais la domination écouflantaise est étouffante, l'ailier droit s'échappe dans le dos d'un Mathieu Perez perclus de crampes et centre en retrait, le ballon navigue dans les pieds locaux et revient dans les pieds d'un milieu de terrain dans l'axe à l'intérieur de la surface, mais il marche sur le ballon au moment d'armer son tir, la défense des rouges peine à se dégager (82'). Alors que le Val Baugeois était acculé sur son but, le milieu de terrain intercepte une passe hasardeuse dans son propre camp et envoie un grand ballon en profondeur vers la droite à destination de Lucas Jourdan qui prend de vitesse son vis-à-vis et centre parfaitement pour Ludovic Garlin, seul au second poteau, qui ajuste une reprise de volée de près entre les jambes du gardien (0-1, 89'). Le hold-up parfait.

Le Val Baugeois se rassure défensivement avec ce match sans encaisser de but, et a su faire parler la poudre au buzzer pour remporter son premier succès en championnat. Au classement, peu de changement, le Val Baugeois quitte la dernière place mais reste dans le peloton de queue. Prochain match la semaine prochaine face à la nouvelle lanterne rouge, l'équipe C de Saint-Sylvain.

Week-end à 6 points pour les seniors du Val Baugeois, une première depuis avril 2018 (et encore, le club des Rairies ne s'était pas déplacé - avec deux matches effectivement joués, il faut remonter à septembre 2017, victoires à domicile 4-3 contre Morannes et 3-1 contre Noyant B).

Cinquième division - 6ème journée - dimanche 10/11/19 à 15h

Stade municipal d'Écouflant

Écouflant C 0-1 ES Val Baugeois B (0-0)

But pour l'ESVB : L. Garlin (89')

Compo ESVB : K. Bloin, F. Hallier, M. Perez, J. Dupont (cap), D. Jourdan, A. Goislard, M. Dechâtre, A. Guillou, F. Hervé, J. Paumier, L. Garlin. Entrés en jeu : L. Jourdan, R. Martin. Non entré : C. Couvreur.

03/11 Le Val Baugeois manque de réussite

Le Val Baugeois recevait l'équipe B de Vivy/Neuillé pour le compte de cette 5ème journée. Face à l'autre meilleure attaque de la division, le match promettait d'être spectaculaire.

Ce sont les Vétusiens qui se mettent en action les premiers, avec une frappe peu puissante qui n'inquiète pas le portier de l'ESVB (1'), rapidement imités par Jimmy Loret sans plus de réussite (4'). Les visiteurs ont la possession en ce début de match et investissent le camp baunéen, les locaux procèdent en contre. Alexandre Mouyal se défait de trois joueurs sur le côté gauche avant d'adresser une transversale pour Thomas Berranger qui dévie du haut de l'épaule pour Benjamin Réveillère qui déborde et se présente face au gardien, qui repousse sa tentative (12'). On retrouve les deux mêmes, Berranger déborde à droite et centre pour Réveillère qui, seul dans les 6m, cafouille et ne peut pousser le ballon au fond (17'). Ludovic Rabouan est inquiété sur une belle action collective des jaune et vert, l'ailier gauche tire et le vétéran baunéen sort le ballon du pied (26'). Réveillère récupère un ballon haut, réussit un grand pont sur le libéro avant de temporiser à l'entrée de la surface, Loret décale Berranger sur sa droite mais ce dernier bute sur le portier ; dans la continuité, Loret tire des 16m50 mais le dernier rempart vétusien reste vigilant (31'). Les longs dégagements de Rabouan sont une menace permanente pour la défense de Vivy ; l'un d'eux permet à Réveillère de se présenter seul face au gardien, il prépare minutieusement sa frappe... qui finit dans l'école (37') ! Ce n'est que partie remise pour l'attaquant baunéen qui se procure à nouveau une superbe occasion seul face au gardien, mais la frappe frôle cette fois le poteau... de corner (39').

En seconde période, Bauné met davantage le pied sur le ballon et investit le camp visiteur mais paradoxalement, ce sont les Vétusiens qui se procureront la première occasion de cette deuxième mi-temps, avec un bon corner de la gauche bien repris de la tête par un joueur visiteur seul au second poteau, mais il envoie le ballon derrière lui (52'). Les deux équipes ne lâchent rien et les occasions se font plus rares. Florian Naulet, en position axiale, hérite d'un bon service de Réveillère et s'apprête à se présenter seul face au gardien, mais deux défenseurs parviennent à tacler le ballon in extremis (70'). Réveillère est lancé sur la droite et peut tenter sa chance, mais sa frappe croisée frappe le poteau opposé (75') ! Le Val Baugeois pousse pour arracher la décision et le match se tend un peu, un attaquant vétusien réclame une faute de Mathéo Masson à l'extérieur de la surface, l'arbitre ne bronche pas (83'). Romain Boussiron tente sa chance des 18m, mais sa frappe en cloche trouve le haut de la barre transversale (90'+1).

Le match entre les deux meilleures attaques de la poule accouche donc d'un score vierge. Cruel manque de réussite pour l'ESVB qui laisse échapper ses premiers points de la saison, mais reste invaincu, à la différence de Baugé qui s'incline à la surprise générale face à Longué. Les premiers poursuivants, Fougeré/Vaulandry et Jumelles, pointent à 3 points. Il faudra reprendre notre marche en avant dès dimanche prochain à Longué.

Le match de l'équipe B a été reporté pour préserver le terrain.

Quatrième division - 5ème journée - dimanche 03/11/19 à 15h

Stade municipal de Bauné

ES Val Baugeois 0-0 Vivy/Neuillé B

Avertissements : E. Boussiron (88') pour l'ESVB ; 1 pour Vivy (90'+2)

Compo ESVB : L. Rabouan, R. Rousseau, Y. Masson, E. Boussiron, R. Boussiron, M. Masson, E. Jadeau (cap), J. Loret, B. Réveillère, A. Mouyal, T. Berranger. Entrés en jeu : T. Mahot, F. Naulet, A. Goislard

27/10 Fin des coupes pour les seniors

Opposé à Angers Mayotte, autre formation de D4, sur le synthétique de Marcel-Nauleau dans le cadre du Challenge de l'Anjou, le Val Baugeois se déplaçait très diminué par les absences. De ce fait, si les visiteurs, menés 2-0 à la pause, ont réussi à combler leur retard en seconde période grâce à des réalisations de Yannis Masson et Thomas Berranger, la prolongation a été encore une fois fatale à nos couleurs, qui s'inclinent assez lourdement 5-2.

Bonjour à tous, Honoré Sumé pour votre résumé. Le coup d'envoi est donné sous une pluie fine et un froid de canard, et ce sont les locaux qui allume la mèche en premier, il trouve le poteau sur une frappe du n°10 qui avait fait parler sa vivacité côté gauche (2'). Les visiteurs réagissent et sur un contre bien mené la frappe de Reveillere est repoussée par le gardien dans le pieds de Naulet qui dribble son opposant avant de frapper et d'être une nouvelle fois arrêté par le goal adverse (8'). Le match ralenti et ce sont les jaunes qui dominent, en cause les mauvaises relance des visiteurs qui n'arrivent pas à sortir de leur camp. Suite à un corner bien repoussé des visiteurs le costaud n°15 se retrouve avec le ballon à 35m il ne se pose pas de question en décoche une frappe puissante qui file dans la lucarne, Bloin s'envole et sort une parade spectaculaire (20'). Cet arrêt de Bloin fais réagir les visiteurs qui recommence et ce créer des occasions, Berranger rate le cadre (22'), Reveillere croise trop (24'), mais ce ne fût que de courte durée et ils vont finir par encaisser sur un contre mené par leur feu follet n°10 qui part de son camp et se retrouve dans la surface adverse en quelques secondes, il déborde centre en retrait sur l'attaquant qui trouve le chemin des filets en croisant sa frappe (1-0, 28'). Coup dur pour les visiteurs qui bien que dominé ne méritait pas forcément d'encaisser. La réaction se fait rapidement et sur un corner, la tête de Berranger est sur le gardien (30'). Après un super mouvement collectif Reveillere est lancé en profondeur, prend le dessus sur son défenseur et viens à la rencontre du gardien, sa frappe passe en dessous du gardien qui l'a ralenti suffisamment pour permettre au défenseur de la récupérer sur la ligne (35'). Les bauneens vont finir par encaisser à nouveau avec un long dégagement du défenseur, le ballon arrive aux abords de la surface, Bloin décide de sortir les deux attaquants arrivent juste avant et l'un deux pousse le ballon, qui s'en va dans les filets, avant de percuter violemment le gardien visiteurs (2-0, 38'). Ce but fait mal aux visiteurs (et à Bloin qui a du mal à reprendre ces esprit apres ce choque) qui malgré une bonne réaction après le 1er but viennent en encaisser un second. La mi-temps est sifflé et les joueurs vont se réfugier au chaud dans leur vestiaire.

Les joueurs rouge et blanc reviennent sur le synthétique avec un nouveau dispositif le coach a décidé de densifier le milieu de terrain. Mais ce sont les locaux qui rentre le mieux dans cette seconde période et un poteau est de nouveau trouvé par l'attaquant(47'). Sur un nouveau long ballon dans le dos de la défense visiteuse l'ailier gauche déborde et rattrapé par Rousseau qui contre la frappe, le ballon revient dans les pieds du mahorais qui lob Bloin qui c'était avancer pour le défier précédemment, le ballon file lentement vers le but et Masson Y arrive à sortir le ballon in extremis (50'). Les visiteurs décident de sortir du vestiaire seulement maintenant et sur une touche mahorais dans leur camp les rouges et blancs récupèrent le ballon enchaînent 2 passes avant qu'un centre ne se fasse dans la surface et trouve Berranger seul au 7m qui ne se fait pas prier pour tromper le gardien (2-1, 62'). Les locaux fatiguent et le coup de coaching porte ses fruits, car ce sont les visiteurs qui dominent maintenant et les actions se font de plus en plus dangereuses, sur un débordement Masson M centre, le ballon fuse au second poteau où Naulet est seul, son contrôle est trop long et le gardien arrive à repousser le cuir (67'). Quelques minutes après Naulet, encore lui, ne frappe pas assez fort après un joli travail solitaire (72'). La domination fini par récompenser les baunéens qui égalisent sur un coup-franc tiré côté gardien par Masson Y (2-2, 80'). La fin de match est plutôt tranquille les rouges et blancs se satisfont de cette égalisation et les locaux bien trop fatigués peinent à réagir.

5 matchs de coupe, 3 prolongations on peut dire que le Val Baugeois est coutumier du fait. Mais malheureusement les prolongations n'ont jamais été bénéfique pour nos rouges et blancs et ce match en est encore la preuve. Malgré une engueulade qui s'en est presque fini aux mains des locaux ce sont bien eux qui marque le 1er but de cette prolongation, même si au début de l'action, une main évidente du mahorais aurait pu être sifflée car lui-même s'étant arrêté de jouer, se finit par un coup-franc repoussé par les rouges dans les pieds d'un jaune qui centre, a la retombée 3 jaunes qui bute une première fois sur Bloin mais qui relâche dans leurs jambe où ils n'ont plus que poussé le ballon dans le but (3-2, 94'). Le score aurait pu être aggravé dans cette première période mais Bloin réalise encore l'arrêt spectaculaire sur une nouvel frappe du n°15 (97'). La pause est sifflée sans que nos rouges n'ai la moindre occasions a ce mettre sous la dent.

La seconde période n'est pas mieux, malgré son très bon match Bloin se troue sur une frappe du nouvel entrant (4-2, 115'). Et la sentence est clause après un énième contre de leur feu follet qui se débarrasse de Goislard d'un grand pont et qui frappe entre les jambes de Bloin (5-2, 120'). Malgré une très bonne réaction en seconde période le Val baugeois s'incline en prolongation et est éliminé des coupes pour cette saison. Place au championnat où l'objectif est tout autre.

Challenge de l'Anjou - 2ème tour - dimanche 27/10/19 à 14h30

Stade Marcel Nauleau - Angers

Angers Mayotte (D4) 5-2 ES Val Baugeois (après prolongation) (mi-temps : 2-0) (fin du temps réglementaire : 2-2)

Buts pour l'ESVB : Y. Masson, T. Berranger

Avertissements : 1 pour Angers Mayotte (85') ; S. Vidgrin (65') pour l'ESVB

Exclusion temporaire : F. Naulet (115') pour l'ESVB

Compo ESVB : K. Bloin, R. Rousseau, Y. Masson, E. Jadeau (cap), S. Vidgrin, A. Goislard, F. Naulet, J. Loret, B. Réveillère, M. Masson, T. Berranger. Entré en jeu : S. Houdoyer.

Dans le même temps, l'équipe B recevait l'équipe C de la Bayard de Saumur, en difficulté en D4, pour le compte des 32èmes de finale du Challenge du District. L'ESVB se présente diminuée avec 13 joueurs dont l'entraîneur Franck Revereault et Antony Malet qui n'a pas joué depuis près de 3 ans. Les visiteurs sont venus en infériorité numérique, puisque seuls 10 joueurs ont pris part au match. Sur ces 10 joueurs, 8 avaient 21 ans ou moins.

Et cela s'est vu, même si c'est le Val Baugeois qui se procure la première occasion par Fabien Hervé qui prend le ballon des pieds du défenseur central avant de tirer au-dessus (1'). Ce sont les visiteurs qui, en dépit d'un match équilibré en occasions, vont faire valoir une supériorité technique qui leur permet de se procurer les meilleures. Sur un centre de la droite, l'attaquant reprend à hauteur du point de penalty en demi-volée, Ludovic Rabouan boxe (11'). Autre centre, mêmes provenance et cible, David Jourdan dévisse son dégagement et l'ailier, au second poteau, tente une frappe enroulée qui passe tout près de la lucarne opposée (19'). Sur une action collective saumuroise, des espaces se font jour dans la défense centrale baunéenne et le milieu visiteur a tout loisir de le prendre et de glisser le ballon entre les jambes de Rabouan (0-1, 21'). Les Baunéens n'hésitent pas à frapper de loin, notamment par l'intermédiaire de Jonathan Dupont (26'), mais ça manque de précision. L'ESVB manque de rigueur dans le replacement et le paie cash, sur une nouvelle action dans l'axe, l'attaquant de la Bayard tente le lob sur Rabouan qui dévie le ballon du bout des doigts, mais insuffisamment pour empêcher le joueur visiteur de pousser le ballon de la tête, malgré un retour désespéré du portier local qui se fera mal contre le cadre de but (0-2, 38'). Les rouges refusent la fatalité et sur une touche rapidement jouée sur la droite, Ludovic Garlin centre pour Hervé à 9m du but dans l'axe, mais il réalise un drop plutôt qu'une frappe cadrée (45'+1). Garlin récupère le ballon à 25m et se lance dans un rush solitaire où il s'excentre sur le côté gauche et, après 4 dribbles, se retrouve incapable de redresser le ballon avec son mauvais pied (45'+4).

Hélas, comme contre MAFCA, le Val Baugeois va tuer tout suspense dès le début de la seconde période en encaissant un troisième but sur une énième balle en profondeur dans l'axe (0-3, 53'). Les locaux baissent la tête et, sur un coup-franc à 25m des visiteurs, Rabouan renvoie le ballon en l'air, l'attaquant a suivi et déclenche une aile de pigeon réflexe qui laisse la défense médusée (0-4, 56'). En dépit de nouvelles parades de Rabouan (59', 70'), l'ESVB continue sa marche funèbre en commençant à s'invectiver entre coéquipiers pour un hors-jeu défensif mal réglé, et en encaissant deux nouveaux buts (0-5, 63') dont l'habituel penalty concédé par Rabouan, intervenu sans maîtrise sur l'attaquant, même s'il est proche de sortir la tentative des 11m (0-6, 76'). Rabouan est d'ailleurs près de concéder un autre penalty en se jetant pieds en avant, mais heureusement pour tout le monde, le joueur visiteur a pu esquiver (78'). La Bayard, dominatrice bien qu'à 10, part quelque peu à l'abordage et laisse des espaces derrière. Sur une passe de Dupont, Hervé mène une attaque à 4 contre 2 ; il profite d'un appel de Rémi Martin sur sa droite qui embarque un défenseur pour éliminer l'autre et glisser le ballon à gauche du jeune gardien visiteur (1-6, 80'). Le temps de laisser le n°10 visiteur récolter tous les lauriers en inscrivant son quatrième but personnel (1-7, 82'), et le Val Baugeois pouvait reprendre ses esprits : Jérôme Bourdel sert Garlin en profondeur, il crochète le dernier défenseur et place le ballon dans un trou de souris entre le gardien sorti à sa rencontre et le premier poteau (2-7, 90'). L'arbitre clôturera les débats sur l'engagement.

Diminué, le Val Baugeois était inférieur à la technique de la jeunesse saumuroise, et a définitivement lâché le match après le 3ème but visiteur. Les deux buts baunéens en fin de match sont anecdotiques (sauf pour leurs auteurs). L'ESVB quitte donc le Challenge du District par la petite porte et doit se concentrer sur le championnat. Avec 19 buts encaissés sur les 3 derniers matches, un peu de rigueur sera désormais bienvenue pour espérer bien figurer !

Challenge du District - 32ème de finale - dimanche 27/10/19 à 14h30

Stade municipal de Bauné

ES Val Baugeois B 2-7 Saumur Bayard C (D4) (0-2)

Buts pour l'ESVB : F. Hervé (80'), L. Garlin (90')

Compo ESVB : L. Rabouan (cap), J. Malet, M. Perez, M. Dechâtre, D. Jourdan, J. Dupont, L. Jourdan, R. Martin, F. Hervé, J. Bourdel, L. Garlin. Entrés en jeu : F. Revereault, A. Malet.

20/10 L'ESVB creuse l'écart

L'équipe première se rendait à Saint-Mathurin pour un derby estampillé Loire-Authion. Face à cette équipe B jusqu'ici invaincue, il s'agissait d'un match piège par excellence. Le Val Baugeois l'a bien négocié en s'imposant 1-2 et s'envole en tête du classement avec 4 victoires en autant de matches, et 4 points d'avance sur son premier poursuivant.

Bonjour à tous, je suis Honoré Sumé pour votre résumé du match de ce week-end !

Et c'est sous la pluie que l'arbitre de la rencontre siffle le coup d'envoi. Ce sont les Mathurinois qui allument la 1ère mèche avec un tir du n°10 bien capté par Rabouan (4'), puis un 2ème du n°7 qui avait repiqué dans l'axe mais sa frappe est bien trop écrasée (7') .Les consignes sont claires pour les locaux : frapper régulièrement, avec ce temps et le terrain trempé on ne sait jamais ce qui peut arriver. Les rouge et blanc commencent à prendre l'ascendant au milieu de terrain et c'est sur une récupération haute, après un pressing collectif, que Sullivan Paumier envoie en profondeur Berranger qui part seul défier le gardien et qui marque d'une frappe croisée (0-1, 15'). Ce but transcende les visiteurs qui décident de prendre le jeu à leur compte et d'assurer le rythme de ce match ; sur une récupération de Jadeau côté gauche, il passe pour Mahot qui élimine son adversaire direct, avance dans l'espace libre plein axe, retrouve Jadeau sur sa gauche qui avait continué sa course, celui-ci centre en force mais le ballon trop fuyant ne peut-être repris par les attaquants (23'). Énième récupération haute des Baunéens, Mahot hérite du ballon, se retourne rapidement et lance directement Reveillere dans le dos de la défense, le jeune Benjamin avance légèrement et décide de frapper directement mais dévisse totalement. Sur une touche rouge Reveillere est trouvé seul dans l'axe à 30m du but, il décoche une frappe mais celle-ci passe à côté du but. Les locaux n'arrivent à se créer des occasions que par coups de pied arrêtés mais la défense rouge et le gardien sont bien attentifs et bien concentrés.

Après cette 1ère mi-temps on peut dire que les visiteurs méritent leur avance et qu'il faudra récidiver en seconde période.

L'entame de cette 2nde période est très bonne pour les visiteurs et le second but vient rapidement après une perte de balle des adversaires, Loret hérite du ballon, lance Reveillere dans la course, l'attaquant rouge est plus rapide que son adversaire il entre dans la surface, frappe fort au 1er poteau, le ballon touche le poteau et revient miraculeusement dans les pieds de Mahot, au 2nd poteau, qui avait suivi l'action, il n'a plus qu'à pousser le ballon dans le but vide (0-2, 50'). Ce golazo met un coup derrière la tête des locaux et les actions s'enchaînent pour les rouge et blanc, Reveillere est lancé en profondeur et s'en va défier le gardien, il est légèrement déséquilibré mais reste debout, il finit par tomber sur le gardien venu à sa rencontre, se relève plus vite que ce dernier, récupére le ballon, frappe mais le ballon est détourné en corner in extremis par le gardien (65'). Avec 2 buts d'avance les visiteurs commence à reculer sous les longs ballons des locaux et se retrouvent à n'attaquer qu'en contre. Les locaux arrivent à se procurer quelques occasions mais leur maladresse est telle qu'ils n'arrivent pas à réduire l'écart. L'écart aurait pu être plus grand encore avec un contre mené d'une main de maître par Jadeau, Reveillere, Loret, ce dernier passe à Mahot dans l'axe qui frappe en 1ère intention mais rate le cadre (80'). Sur un centre de la gauche du latéral de Saint-Mathurin l'attaquant seul au second poteau rate sa tête qui file au-dessus du but de Rabouan (87'). La fin de match est hachée, les fautes s'accumulent et la tension monte. Sur une balle en retrait de Masson l'attaquant bleu sent l'opportunité et se précipite vers le cuir, mais il est stoppé illégalement par Boussiron, les Bleus réclament le rouge et l'arbitre décide de le sortir après une longue discussion avec Boussiron. Les rouges réduit à 10 font bloc mais encaissent un but sur un corner détourné par Masson dans le petit filet de Rabouan (1-2, 91'). Les rouges terminent le match sereinement dû aux erreurs des Mathurinois.

C'est une victoire importante avant le match de coupe contre Angers Mayotte ce dimanche.
Bonne semaine à tous et à dimanche prochain.

Quatrième division - 4ème journée - dimanche 20/10/19 à 15h00

Stade Maurice Trouillard - Saint Mathurin sur Loire

SaintMatMenitré B 1-2 Val Baugeois (0-1)

Buts pour l'ESVB : T.Berranger (15'), T.Mahot (50').

Carton Jaune : E.Boussiron (67') pour l'ESVB. 1 pour SaintMatMenitre (48').

Exclusion : E.Boussiron (88', second avertissement).

Compo ESVB : L. Rabouan, E. Boussiron, R. Rousseau, E. Jadeau (cap), R.Boussiron, M. Masson, T.Mahot, A.Goislard, B. Réveillère, S.Paumier, T.Berranger. Entrés en jeu : Y.Masson, J.Loret, J.Dupont.

 

Juste avant, l'équipe B se rendait chez son homologue des Rairies. Un déplacement bien connu et générateur de frustration pour notre équipe, deux fois défaite 1-0 l'an passé.

Mais le Val Baugeois, réduit à 12, tarde à se mettre en action et les locaux se montrent les plus dangereux avec une première frappe des 16m non cadrée (3'). Les Rairieux obtiennent des coups de pied arrêtés, et après une tête non cadrée sur corner (6') et une frappe sur le poteau (11'), trouvent enfin la solution sur un autre corner : le ballon est cafouillé, une première frappe est contrée par Fabien Hallier mais la seconde, croisée de près, mystifie notre portier (1-0, 15'). L'ESVB se met alors à jouer au football, et plutôt bien, et trouve l'ouverture sur sa première action construite : Mathieu Perez sert Alexandre Mouyal qui déborde son latéral et adresse un centre tendu que Fabien Hervé reprend victorieusement au premier poteau (1-1, 25'). Les visiteurs sont supérieurs balle au pied, l'apport de Mouyal redescendu de l'équipe première est important : nouveau débordement côté gauche, son centre en retrait est dévié par un défenseur au premier poteau... dans son propre but (1-2, 31'). Hélas pour le Val Baugeois, sur l'engagement, une erreur de concentration de l'auteur de ce résumé (entre autres) permet au meneur de jeu local de servir son attaquant en profondeur dans l'axe, qui bat Kévin Bloin (2-2, 32'). Le match est physique et les Baunéens ont parfois du mal à tenir le choc physiquement. Techniquement, le Val Baugeois est supérieur, et se procure plusieurs situations, la plus franche pour Rémi Martin qui s'échappe dans le dos de la défense mais tire sur le gardien (40'). Juste avant la mi-temps, Bloin semblait devoir capter facilement un centre anodin de la gauche, mais il est devancé par l'attaquant local qui lui grille la politesse pour marquer dans le but vide (3-2, 44').

Ce but met un coup au moral du Val Baugeois qui attaque la seconde période le moral dans les chaussettes. Si c'est sans dommage sur une percée plein axe qui finit à côté du but (46'), ce n'est plus le cas sur le dégagement qui suit : une tête de Perez va dans le mauvais sens, ce qui permet à l'attaquant rairieux d'arriver lancé pour battre Bloin (4-2, 47'). Les rouges se remettent alors à jouer au foot et vont finir par être récompensés : Martin déborde, réalise un coup du sombrero sur le latéral avant d'envoyer une chandelle dans l'axe : Hervé ne peut reprendre et Mouyal est contré, le ballon revient sur Garlin côté gauche de la surface qui marque dans l'angle ouvert (4-3, 60'). Les visiteurs poussent pour égaliser, Hervé récupère un ballon aux 30m côté gauche, repique dans l'axe et, sans opposition, décoche une frappe puissante et fuyante petit filet opposé (4-4, 65'). Mais le Val Baugeois est fragile défensivement et, sur un ballon en profondeur sans danger, Bloin et Hallier se regardent, le ballon fuse et l'attaquant rairieux au pressing n'a qu'à profiter de l'offrande (5-4, 67'). L'ESVB tente le tout pour le tout pour revenir : à la suite d'une belle action collective côté droit, le ballon va jusqu'à Jérôme Bourdel côté gauche qui déclenche une lourde frappe repoussée par la bonne sortie du gardien (70'). Le même Bourdel est ensuite le premier à la réception d'un corner, à côté (74'). Les locaux procèdent en contre, Bloin doit se jeter dans les pieds de deux attaquants pour éviter le but du KO (79'). Celui-ci finira quand même par arriver, à la suite d'une énième erreur défensive des Baunéens : sous pression, Bloin dégage sur Julien Malet qui rate complètement son contrôle du tibia, le ballon revient sur l'attaquant qui faisait le pressing, qui n'a plus qu'à gagner son face-à-face, ce qu'il fait avec aisance (6-4, 84'). L'ESVB perd complètement le fil du match et il se faut de peu, et surtout de la maladresse locale, pour que la défense visiteuse craque à nouveau. La dernière occasion du match est toutefois à mettre à l'actif des rouges, Clément Couvreur, démarqué au premier poteau, est à la réception d'un corner vite joué par Mouyal, mais sa déviation de la tête passe juste au-dessus de la barre (90'+2).

Pour une fois que l'équipe B réalise une grosse prestation offensive, c'est la défense qui a pris l'eau avec des buts tous plus grotesques les uns que les autres. Le Val Baugeois chute à la dernière place, avec un match en moins. On gardera toutefois notre prestation offensive et technique en motif d'espoir pour la suite. Place à la coupe !

Cinquième division - 3ème journée - dimanche 20/10/19 à 13h

Les Rairies B 6-4 ES Val Baugeois B (3-2)

Buts : F. Hervé (25', 65'), M. Touchet (31' csc), L. Garlin (60')

Compo ESVB : K. Bloin, M. Perez, F. Hallier, J. Malet, J. Bourdel, S. Vidgrin, O. Chapeau (cap), R. Martin, F. Hervé, A. Mouyal, L. Garlin. Entré en jeu : C. Couvreur.

18/10 Tirage des challenges seniors

Le District a publié ce jour les matches des différentes coupes seniors qui se tiendront le dimanche 27 octobre (attention au changement d'heure). L'équipe première se rendra à Angers pour y affronter l'équipe du CS Mayotte, en D4 comme le Val Baugeois. Elle affiche un bilan neutre d'une victoire, un nul et une défaite après trois rencontres de championnat. Le match aura lieu à 14h30 sur le synthétique du stade Marcel-Nauleau. Un match pas facile où il faudra reprendre sa marche en avant pour se donner des matches de coupe supplémentaires.

De son côté, l'équipe B première de son groupe en n'ayant disputé qu'un seul match et pas marqué dans le jeu, recevra à Bauné l'équipe C de la Bayard de Saumur. Sauvée d'extrême justesse en D4, cette équipe rame aussi cette saison avec 1 point pris en trois rencontres. Un trente-deuxième de finale à bien négocier pour donner une note encore plus positive à la saison !

13/10 Timing imparfait

Cela commence à devenir une mauvaise habitude les jours de coupe : le Val Baugeois est battu sur la longueur alors qu'il avait le match en main. C'est ce qui s'est passé encore aujourd'hui alors que l'équipe première recevait Champigné/Querré, lanterne rouge de son groupe de D3.

Le début de match est d'un ennui sidéral. Les deux équipes sont très regroupées et surtout très brouillonnes. La première action construite arrive sur le côté gauche, l'ailier déborde Erwan Jadeau et s'infiltre dans la surface avant d'être déséquilibré par ce dernier : penalty ! L'attaquant trompe Ludovic Rabouan sur sa gauche après une course d'élan très courte et très lente qui aura réussi à brouiller les pistes (0-1, 15'). Le Val Baugeois réagit et Mathéo Masson obtient un coup-franc excentré à 27m côté droit. Sullivan Paumier enroule son ballon qui rebondit devant le gardien, mais fuse entre ses jambes (1-1, 17') ! Un but gag qui donnera un coup de fouet aux locaux, et un coup de pression au gardien visiteur qui insulte son propre assistant, mais l'arbitre lui donnera un carton jaune plutôt qu'un blanc (21'). Le portier champignéen restera vigilant sur une frappe lointaine de Benjamin Réveillère (22') ou encore sur une demi-volée lointaine, rasante et excentrée de Yannis Masson (33'). Seule ombre à ce fade tableau, l'aîné des Masson sort sur blessure (36') après avoir reçu la chaussure de son adversaire dans la lèvre supérieure. Pas de carton.

La seconde mi-temps repart sur le même faux rythme que la première, mais en un peu mieux : Tristan Mahot tente une volée lobée des 20m qui se niche sur le filet (49'). Yannis Masson perd le ballon dans sa propre surface dans l'axe, l'attaquant visiteur récupère et sert son coéquipier aux 20m qui force Rabouan à une belle détente (51'). Le Val Baugeois obtient un corner : après un cafouillage, une frappe est déclenchée que le gardien repousse difficilement dans les pieds de son défenseur qui remet le ballon dans sa direction. Le portier reprend le ballon à la main et est immédiatement sanctionné par un coup-franc indirect (55'). Vexé, il dégage le ballon au loin et récoltera un blanc plutôt qu'un jaune. Il est remplacé aux cages par un milieu de terrain et ancien gardien. Le coup-franc indirect tiré par Edouard Boussiron est sauvé sur la ligne par un défenseur (56'). À 10, Champigné casse le rythme, crée de nombreux arrêts de jeu et le match sombre dans la morosité alors que la pluie fait son apparition. Le Val Baugeois, lui, n'est pas capable de faire évoluer le sien, et sera bientôt puni : Champigné allonge et David Beaumont concède un coup-franc côté gauche à 18m de la cage. Il est tiré côté ouvert à mi-hauteur et file dans le petit filet opposé (1-2, 75'). Sur l'engagement, les locaux perdent le ballon à 30m du but adverse, et il suffit d'une passe pour que l'attaquant visiteur, lancé dans le dos de la défense, batte d'un plat du pied Rabouan sorti à sa rencontre (1-3, 76'). Le Val Baugeois ne baisse pas les bras et Réveillère tente sa chance de loin, capté en deux temps (77'). Fabien Hervé est seul dans l'axe à la réception d'un coup-franc venu de la droite, mais sa tête est trop parfaite et va droit sur le gardien - et l'assistant avait levé le drapeau de toute façon (79'). Le coup est rude pour l'ESVB, encore plus quand la défense champignéenne envoie un dégagement au hasard près du poteau de corner baunéen, l'avant-centre est seul à la réception et centre pour son compère d'attaque qui fusille Rabouan d'une volée à bout portant (1-4, 85'). Les locaux manquent de boire le calice jusqu'à la lie, Beaumont et Masson n°2 s'entendent mal sur une passe courte et l'attaquant visiteur peut partir dans leur dos et tenter un ballon piqué devant la sortie de Rabouan, mais manque de puissance (90'+2). La note sera moins salée lorsque Mahot récupère un ballon sur la gauche, il sert Alexandre Mouyal qui retrouve Jadeau dans le dos de la défense, celui-ci tacle pour devancer la sortie du gardien (2-4, 90'+7).

Un petit tour et puis s'en va en Coupe de l'Anjou, comme c'était le cas pour sa grande sœur régionale. Il ne reste plus que le Challenge de l'Anjou pour changer du championnat. Dernière chance de briller !

Coupe de l'Anjou - 2ème tour - dimanche 13/10/19 à 14h55

Stade municipal de Bauné

ES Val Baugeois 2-4 Champigné/Querré (D3) (1-1)

Buts pour l'ESVB : S. Paumier (17'), E. Jadeau (90'+7)

Avertissements : A. Goislard (45'+1) pour l'ESVB ; 2 pour Champigné (21' / 43')

Exclusion temporaire : 1 pour Champigné (55')

Compo ESVB : L. Rabouan, R. Rousseau, E. Boussiron, E. Jadeau (cap), D. Beaumont, M. Masson, S. Paumier, J. Loret, B. Réveillère, A. Mouyal, T. Mahot. Entrés en jeu : Y. Masson, A. Goislard, F. Hervé.

Juste avant, l'équipe B devait recevoir son homologue d'Allonnes/Brain pour un match décisif pour la qualification en 32èmes de finale. Mais, comme dirait Louise Attaque, les visiteurs "[ont] dû [se] gourer dans l'heure, planter dans la saison". Ils étaient en effet restés sur l'horaire de base de 15h, et personne chez eux n'a cru bon de vérifier.

Sauf mauvaise surprise émanant du District, le Val Baugeois est qualifié sans jouer, et sort premier de sa poule en n'ayant joué qu'un match et sans avoir marqué !

06/10 Cinq minutes, douche comprise

C'est approximativement le temps qu'il a fallu à l'équipe première, qui recevait l'équipe B de Durtal, pour se mettre à l'abri dans ce match qui a rapidement cessé de l'être.

La défense durtaloise a en effet trop vite cédé sans même que le match ait eu le temps de démarrer : un corner de la droite de Sullivan Paumier est repris victorieusement au second poteau par Tristan Mahot (1-0, 3'). Le même Mahot hérite d'un ballon à 40m du but côté droit, avance, repique dans l'axe, fait le tour du défenseur central pour se mettre sur son pied gauche et décoche une frappe placée qui finit dans le soupirail droit du gardien, un peu spectateur sur ce coup-là (2-0, 5')

Si vous avez une question, une suggestion, ou autre vous pouvez envoyé un mail en cliquant ici
ou à l'adresse suivante: val.baugeois@gmail.com