ESVB: Entente Sportive du Val Baugeois; club de foot de Bauné, Cornillé, Lué et Chaumont
logo esvb
photo hazard

E.S. Val Baugeois

[INFO CLUB] Bal du foot / Coupe William

Le bal du foot est notre prochaine animation de la saison. Il aura lieu le 16 mars à la salle Sequoia de Corné. Comme l'an passé, le prix de la carte est de 22 €. Au menu : œuf norvégien (artichaut, œuf poché, saumon fumé), choucroute, salade/fromages et île flottante. Cette soirée n'est pas réservée qu'aux licenciés : n'hésitez pas à inviter famille, amis, collègues... pour passer ensemble une excellente soirée !

Encore un changement de date pour nos animations : la Coupe William, initialement programmée au 1er juin, soit en plein pont de l'Ascension, est décalée au samedi 8 juin.

10/02 L'ESVB s'embourbe et dit au revoir à la coupe

Pour ce seizième de finale de Challenge du District, le Val Baugeois recevait l'équipe C de Bécon/Villemoisan, 4ème de sa poule de D4. Toutes les interrogations se portaient sur le terrain, et l'arbitre donnera rapidement son accord pour que le match se tienne. Seulement, une averse de grêle tombée sur Bauné 15 minutes avant le coup d'envoi rendait la chose moins évidente. Malgré un axe du terrain clairement impraticable avec de nombreuses flaques, l'homme en orange, après consultation des deux capitaines, décidera de faire jouer.

Les rouges sont les premiers à se mettre en action. Erwan Jadeau décale Jimmy Loret qui, de l'angle de la surface côté droit, tente un lob... qui s'écrase sur la barre ! Sullivan Paumier, qui avait suivi, ne peut reprendre (3'). Les Béconnais jouent long et mènent la vie dure à la défense baunéenne. Un coup-franc vicieux tiré des 25m dans l'axe oblige Ludovic Rabouan à une claquette (16'). Il y a beaucoup d'engagement des deux côtés, et Anthony Lassay, pour son retour en équipe première, y laisse son genou en faisant un tacle (20'). Les hommes en noir sont plus percutants et rapides et sont récompensés : Édouard Boussiron crochette l'attaquant de l'OBVA dans la surface, et le penalty est transformé sur la gauche de Rabouan, pris à contre-pied (0-1, 26'). Habitué à jouer court, le Val Baugeois semble désavantagé par le terrain difficile, mais Paumier tente tout de même sa chance, c'est facilement capté (31'). Les visiteurs obtiennent un coup-franc côté droit, Boussiron glisse en voulant dégager le ballon de la tête, et un Béconnais oublié au second poteau profite de l'aubaine en n'ayant plus qu'à pousser le ballon dans le but ouvert (0-2, 34'). L'ESVB ne désespère pas et Benjamin Réveillère se présente, excentré côté droit, seul face au gardien, qui repousse difficilement en corner sa frappe en force (37'). Rémi Martin a cru ouvrir son compteur en équipe première mais, bien servi par Tom Pauzet sur la gauche, son petit pointu pour devancer la sortie du gardien fuit le cadre (42').

Pas verni en première mi-temps, le Val Baugeois attaque fort la seconde en obtenant un coup-franc lointain et excentré côté droit. Aidé par le vent, Boussiron envoie le ballon dans le paquet, la défense se dégage mais renvoie la gonfle sur le tireur, qui centre en première intention au second poteau, la tête de Paumier transperce les bras du gardien (1-2, 47') ! Malheureusement, ce but est une embellie de courte durée : suite à une perte de balle en milieu de terrain, les visiteurs ont à négocier un 2 contre 1, et le tacle désespéré de Florian Naulet sur la frappe béconnaise ne fait qu'envoyer le ballon hors de portée de Rabouan (1-3, 57'). Une forte averse s'abat à nouveau sur Bauné, mais le jeu continue et le Val Baugeois pousse pour revenir. Sur un corner, le ballon cafouillé revient sur Jadeau qui trouve le poteau (62'). Un but de Réveillère est refusé pour hors-jeu (66') avant qu'un festival solitaire de Mathéo Masson ne soit annihilé par une excellente sortie du gardien dans ses pieds (71'). L'ESVB finira par être récompensée de ses efforts : Martin est déséquilibré par le retour du dernier défenseur dans la surface de réparation, et Paumier s'élance pour le penalty. Celui-ci, tiré à gauche du gardien, est touché par ce dernier mais le ballon entre quand même dans la cage (2-3, 77'). La fin de match sera plus confuse entre une équipe baunéenne qui pousse sans être dangereuse sur les tirs, à l'image d'une frappe de Paumier en bout de course et hors cadre (85'), et une équipe béconnaise très regroupée derrière et qui joue les contres, et il faut toute la lecture du jeu de Rabouan pour empêcher le but du KO.

Le Val Baugeois, trop intermittent et inefficace, quitte donc le Challenge du District par la petite porte et la grande flaque de boue. Le rédacteur de cette brève, à qui l'entraîneur avait promis une place en première pour la finale, devra donc attendre (et on ne peut pas dire que ça le dérange).

Challenge du District - 16ème de finale - dimanche 10/02/19 à 14h30

Stade municipal de Bauné

ES Val Baugeois 2-3 Bécon/Villemoisan C (0-2)

Buts pour l'ESVB : S. Paumier (47', 77' sp)

Avertissements : L. Rabouan (90'+2), E. Jadeau (90'+4) pour l'ESVB ; 1 pour Bécon/Villemoisan (90'+3)

Compo ESVB : L. Rabouan, F. Naulet, J. Loret, E. Jadeau (cap), E. Boussiron, M. Masson, T. Pauzet, T. Mahot, B. Réveillère, A. Lassay, S. Paumier. Entrés en jeu : R. Martin, R. Rousseau, J. Plessis. Non entré : D. Beaumont.

03/02 Le Val Baugeois cède sur le fil

Le Val Baugeois se déplaçait à la Jumellière pour affronter l'AS Mauges qui nous avait défait 4-1 en début de saison et avec un David Beaumont forfait de dernière minute.

Le début de match est équilibré et ce sont les Baunéens qui se procurent la première occasion, Naulet, lancé en profondeur par Plessis, va défier le gardien en 1 contre 1 mais met sa frappe sur la barre transversale et Garlin et Pauzet qui suivaient se gênent pour reprendre le ballon. La vitesse des attaquants locaux prend de court la défense baunéenne et le centre aux 6 mètres est repris par un attaquant libre de tout marquage mais sa frappe finit sur Rabouan. Sur un corner, ce même attaquant se retrouve encore seul aux 6 mètres mais frappe une nouvelle fois sur Rabouan. Après l'action baunéenne du début de match les Liciniens reprennent la main sur le match et il faut les arrêts de Rabouan et la maladresse locale pour préserver un score de parité. Les joueurs de Saint Lézin vont finalement ouvrir le score sur une erreur défensive, Loret tergiverse en pensant que le ballon allait sortir des limites du terrain, cependant l'attaquant de Saint Lézin précédemment cité lui subtilise habilement le ballon et bat Rabouan au premier poteau (1-0, 18'). Les jaunes continuent de pousser et marque un second but dans la foulée sur un long ballon en profondeur, le numéro 9 adverse passe l'épaule devant Loret et va battre Rabouan en duel (2-0, 20'). Le Val Baugeois se réajuste tactiquement et les locaux sont moins dangereux mais reste tout de même menaçant notamment sur coup de pied arrêté. Mahot par deux fois déborde côté gauche, sa première frappe est trop croisée, cependant sa seconde est cadrée et sauvée par le gardien, le ballon revient sur Martin qui ne peut pousser le ballon au fond. Sur un corner de Pauzet, un second ballon est repris de volée par Plessis, alors que sa frappe semblait prendre la direction des filets c'est Mahot qui contre la frappe de la poitrine et voit le ballon mourir au ras du poteau. L'ESVB est finalement récompensé de sa meilleure fin de première mi-temps avec un pénalty obtenu par Jadeau après une bonne série de dribble sur la droite. Plessis se charge du pénalty, le gardien part du bon côté mais la frappe au sol lui passe sous le torse (2-1, 41'). L'ESVB a tout de même réussi à réduire la marque juste avant la mi-temps et rentre donc aux vestiaires avec une seule unité de retard.

Ce retard va être rapidement comblé, au retour des vestiaires Jadeau obtient un coup franc aux 20 mètres, excentré sur la droite. Alors que tout le monde imagine un centre, Plessis décide de frapper en contournant le mur par une frappe enroulée qui finit sa course dans le but au premier poteau (2-2, 49'), mais il sortira sur blessure juste après son but. Le jeu est d'abord équilibré durant une quinzaine de minutes avant que les locaux reprennent le match à leur compte. Sur un second ballon de coup de pied arrêté, une frappe en cloche va terminer sa course sur la barre transversale d'un Rabouan qui avait, semble-t-il, bien lu la trajectoire du ballon. Les jaunes vont de nouveau toucher la transversale sur une frappe des 20 mètres claquée par Rabouan. Saint Lézin va finalement marquer, sur une incompréhension de la défense baunéenne le second buteur du jour va défier Rabouan mais préfère faire un cadeau à son collègue qui avait suivi l'action mais qui se trouvait devant le ballon au moment de la passe, un numéro 9 trop altruiste et qui permet à l'ESVB d'être encore en vie. Un dégagement contré de Loret aux abords de la surface permet au nouvel entrant local de tenter sa chance mais celle-ci est arrêtée par Rabouan. Sur un centre au second poteau, Rabouan est un peu court et relâche le ballon, le numéro 4 local excentré sur la droite par rapport au but tente de remettre le ballon dans le but vide mais sa frappe longe la ligne. Alors que la domination des locaux est forte, le Val Baugeois va réussir à sortir la tête de l'eau à 10 minutes du terme, tout d'abord sur un coup franc lointain de Loret, la reprise de Martin du bout du pied finit sa course sur la barre transversale. Puis, un numéro de soliste depuis la ligne de touche gauche de Pauzet qui élimine 4 joueurs les uns après les autres avant de s'engouffrer dans la surface pour défier le portier, mais il se précipite au moment de conclure et sa frappe termine sur le gardien. L'ESVB va finalement craquer en fin de match, sur une touche le premier buteur local dos au but tente une frappe, celle-ci contrée lui revient dans les pieds et il crucifie Rabouan sur sa gauche depuis le point de pénalty (3-2, 90+2'). L'ESVB tente tout de même de revenir et après avoir réussit 2 dribbles, Masson entre dans la surface côté droit et s'écroule, pas de pénalty puisque pas d'adversaires proche de lui pour le faire tomber. L'arbitre sifflera finalement la fin du match sur cette action. Défaite frustrante pour le Val Baugeois qui pensait tenir le point du match nul dans la difficulté, un bon match de préparation avant le match de Coupe de la semaine prochaine.

Quatrième division - 13ème journée - dimanche 03/02/19 à 15h

Stade de l'Éjonc - La Jumellière

Saint-Lézin/La Jumellière 3-2 ES Val Baugeois (2-1)

Buteur : J.Plessis (41' sp, 49').

Compo ESVB : L. Rabouan, F. Naulet, R.Rousseau, E. Jadeau (cap), J.Loret, M. Masson, O.Chapeau, T. Mahot, L. Garlin, J. Plessis, T. Pauzet, . Entrés en jeu : R.Martin, F.Hervé

Pendant ce temps, l'équipe B se rendait à Baugé pour y affronter l'équipe C locale. Sur un terrain digne d'un champ de courses, le Val Baugeois part à 12, privé d'Edouard Boussiron qui avait prévenu de son absence, et de Romain Pirès tombé en panne de voiture sur la route du stade.

Les rouges se retrouvent rapidement à 11, François Gerbaud décidant d'imiter le début de saison de Romain Boussiron en se blessant au bout de 10 minutes aux adducteurs. Par la suite, c'est au tour de Tarek Hmida de se blesser à la cuisse (25'). Il sortira quelques minutes avant de tenter de faire son retour et de tenir le match sur une jambe. Dans ces conditions, face à une équipe qui avait pulvérisé le Val Baugeois 8-0 à l'aller, obtenir un résultat relevait de la gageure. Pourtant, les visiteurs font front et défendent en bloc sur un terrain large, les attaquants dépassent leur fonction et passent le plus clair de leur temps à défendre. Solide et solidaire, l'ESVB ne cède que sur des erreurs individuelles : Fabien Hallier tente un dribble dans l'axe aux vingt mètres, mais se fait subtiliser le ballon et la punition est immédiate (1-0, 19'). Sur une perte de balle baunéenne en milieu de terrain, une frappe anodine des 25m trompe un Kévin Bloin mal placé (2-0, 38'). Entre temps, le Val Baugeois s'était procuré des occasions, une tête de l'aîné des Boussiron passe à côté, puis Hmida, avant sa sortie, était à deux doigts de reprendre victorieusement un centre de Logerais.

À 10 et demi, la seconde période est plus compliquée pour le Val Baugeois, qui subit de plus en plus et tente bien souvent l'impossible en voyant le gardien avancé. Seul Alexandre Hardouin, en interceptant une passe du gardien pour son défenseur, était proche de réussir son coup, mais son lob est hors cadre. Auparavant, Anthony Lassay lance Clément Couvreur en profondeur sur le côté droit, qui laisse tomber pour une fois sa charrette et résiste au retour du défenseur avant de toper sa frappe, arrêtée facilement par le gardien. Les Baugeois s'impatientent de ne pas gagner plus largement, et les duels sont engagés et le match manque de tourner vinaigre. Mais face à une équipe supérieure techniquement et au complet, le Val Baugeois finira par craquer dans la dernière demi-heure et encaissera quatre buts, dont un penalty concédé par Logerais.

Certes, le Val Baugeois s'incline 14-0 sur l'ensemble des deux matches, mais cette fois, les rouges ont tout donné et peuvent être satisfaits de leur match.

Cinquième division - 13ème journée - dimanche 03/02/19 à 15h

Stade de Beauregard - Baugé

Baugé C 6-0 ES Val Baugeois B (2-0)

Avertissement : 1 pour Baugé (53')

Compo ESVB : K. Bloin, J. Malet, L. Pantais, F. Hallier, R. Boussiron (cap), A. Lassay, N. Logerais, T. Hmida, M. Perez, F. Gerbaud, C. Couvreur. Entré en jeu : A. Hardouin. Non entré : R. Pirès.

27/01 Le Val Baugeois se reprend le Mûrs, première victoire sur le terrain pour la B

Largement défait 5-2 à l'aller, le Val Baugeois devait absolument prendre sa revanche pour pouvoir continuer à espérer la remontée. Hélas, face à une équipe toujours invaincue après la phase aller, le suspense a tourné court : deux buts encaissés dans les 20 premières minutes, et un autre dès la reprise en guise de punition. Le Val Baugeois aura beau pousser pour tenter de réduire l'écart, mais ni Julien Plessis auteur d'une passe au gardien, ni Erwan Jadeau qui touche la barre ou encore Benjamin Réveillère qui trouve le poteau, n'auront réussi, et les bleus d'un jour quittent le terrain boueux de Bauné tête basse en ruminant tout ce qu'ils ont sur le cœur. Sale journée qui voit la montée s'éloigner irrémédiablement, car le Val Baugeois est désormais cloué dans le ventre mou, alors que le maintien devrait être une formalité. Il ne reste plus guère que le Challenge du District pour avoir des émotions...

Quatrième division - 12ème journée - dimanche 27/01/19 à 15h

Stade municipal de Bauné

ES Val Baugeois 0-3 Mûrs-Érigné C (0-2)

Compo ESVB : L. Rabouan, F. Naulet, J. Loret, E. Jadeau (cap), D. Beaumont, M. Masson, T. Mahot, T. Pauzet, B. Réveillère, J. Plessis, L. Garlin. Entrés en jeu : R. Rousseau, O. Chapeau, S. Lucas.

Juste avant, l'équipe B recevait son homologue de Brion dans un choc au sommet d'en bas entre les deux derniers de la dernière division. Sur un terrain à la limite du praticable, c'est le Val Baugeois qui se met le premier en action en se procurant plusieurs situations intéressantes, François Gerbaud récupérant un ballon mal dégagé par le gardien mais tire sur ce dernier (7'), mais ce sont les visiteurs qui vont marquer sur leur première incursion dans le camp baunéen : malgré un duel gagné par Fabien Hervé, l'action continue et une passe en retrait de la gauche est reprise mollement mais victorieusement par l'attaquant brionnais (0-1, 9'). Le Val Baugeois va ensuite monopoliser le ballon dans le camp visiteur, multiplier les coups de pied arrêtés mais le vent violent et tourbillonnant rend leur exécution aléatoire. Le gardien adverse ne prend aucun risque et boxe tout ce qui passe par sa zone, il ne sera réellement inquiété que par une frappe topée de Corentin Lessiau qu'il dévie en corner avec difficulté (34'). Pour son retour à la compétition après un an d'absence, Anthony Lassay est très actif sur le front de l'attaque, mais ses frappes sont imprécises.

Le Val Baugeois attaque la seconde mi-temps avec autant d'enthousiasme, et cela finit par payer : sur une action confuse dans la surface avec David Jourdan inhabituel attaquant, le ballon revient côté droit sur Lassay dont le centre tendu près du but est repris victorieusement... par un défenseur brionnais qui envoie le ballon dans ses propres filets (1-1, 57'). Quelques minutes plus tard, sur une remise en touche côté gauche, François Gerbaud tente un dribble en pivot le long de la ligne de but et est déséquilibré par un défenseur qui laisse traîner la cuisse : premier penalty pour l'ESVB cette saison ! Lassay exécute la sentence à droite du gardien, pris à contre-pied (2-1, 60'). La tension monte quelque peu et quelques joueurs de part et d'autres auraient bien aimé voir quelques penalties supplémentaires, mais l'arbitre laissera jouer. Le coup de grâce intervient en fin de match, avec un centre de Gerbaud dévié par un défenseur qui s'éternise aux six mètres, Nicolas Logerais tacle pour devancer la sortie du portier brionnais et marque (3-1, 88'). Après cinq minutes de temps additionnel, le Val Baugeois peut savourer sa première victoire de la saison sur le terrain.

Pour la première fois, l'ESVB gagne sur le terrain, le tout en marquant trois buts (un CSC et un penalty, certes) et en ayant montré une belle capacité de réaction. Au classement, le Val Baugeois grimpe à la 10ème place, repassant devant Les Rairies. Ça fait du bien, et c'est ça qu'on préfère retenir de la journée !

Cinquième division - 12ème journée - dimanche 27/01/19 à 13h

Stade municipal de Bauné

ES Val Baugeois B 3-1 Brion B (0-1)

Buts pour l'ESVB : S. Raquidel (57' csc), A. Lassay (60' sp), N. Logerais (88')

Compo ESVB : F. Hervé, J. Malet, L. Pantais, F. Hallier, R. Boussiron, F. Revereault (cap), N. Logerais, R. Pirès, C. Lessiau, F. Gerbaud, L. Jourdan. Entrés en jeu : J. Dupont, D. Jourdan, A. Lassay.

20/01 L'ESVB retrouve le chemin de la victoire

L'équipe première était opposée à l'ES Loire Louet (fusion Denée/Rochefort), classée juste devant elle mais 7 points devant avant le coup d'envoi.

Le match commence par une bonne pression baunéenne qui parvient à rester dans le camp adverse sur un terrain compliqué et qui laissera peu de places aux envolées artistiques. Un coup franc excentré côté droit permet à l'ESVB d'ouvrir le score, à la baguette Plessis qui trouve la zone entre les 6 mètres et le point de pénalty, si au premier poteau Reveillere manque le ballon, ce n'est pas le cas de Garlin qui, au second poteau, reprend le ballon de la tête sous la barre du portier Denéen (1-0, 14'). Sur une perte de balle dans le rond central les visiteurs ne sont pas loin d'égaliser mais la frappe de l'attaquant rouge et blanc est déviée en corner par Rabouan. L'ESVB continue de pousser et est à deux doigts de doubler la mise quand Plessis trouve sur coup-franc, cette fois-ci côté gauche, Mahot libre de tout marquage au second poteau mais sa tête trouve le montant droit d'un gardien battu, le ballon revient sur Garlin qui ne peut pas la reprendre en une touche et le ballon cafouillé sera dégagé par la défense. Les bleus du jour trouvent finalement une nouvelle fois le chemin des filets par l'intermédiaire de Pauzet mais celui-ci est annulé pour un hors-jeu qui paraissait largement logique. Le Val Baugeois arrive à se créer quelques situations mais les centres de Jadeau ou Garlin sont rendus approximatifs par un terrain lui aussi approximatif. Cette première mi-temps se solde donc par un score de 1 à 0 en faveur de l'ESVB.

La seconde mi-temps débute et les visiteurs démarrent d'une toute autre manière celle-ci en étant plus proche des Baunéens, cela se solde par une grosse occasion puisqu'après un débordement sur la droite dans la surface le centre tendu devant le but est mal capté par Rabouan, s'ensuit un cafouillage où un tir Denéen qui prenait la direction des buts est contrée. Dans la continuité de l'action, l'ESVB réussit à contrer et Reveillere s'échappe côté droit, très excentré il choisit de frapper en force, pourtant sur la trajectoire du ballon le gardien se troue et la ballon finit dans le petit filet (2-0, 51'). Un second but qui n'assome pas les visiteurs qui ont semble-t-il repris du poil de la bête à la mi-temps et les situations se succèdent au bord de la surface de réparation Baunéenne, mais leurs dernières passes sont mal ajustées puisque Rabouan captent 3 centres qui auraient pu être dangereux. Les locaux ont du mal à ressortir le ballon et sur un ballon haut, difficile à juger pour Loret dans les 16 mètres, Denée parvient à réduire la marque (2-1, 70'). Sur le but, une petite rixe s'en suit puisque Rabouan veut garder le ballon tandis que l'attaquant Denéen souhaiterait le rapporter le plus rapidement dans le rond central. L'ESVB est en souffrance et les deux entrants baunéens sont dans l'obligation de ressortir pour des blessures. Denée continue à se faire pressant et obtient plusieurs corners, dont un magnifiquement claqué au second poteau par Rabouan alors qu'un adversaire rôdait dans son dos. L'ESVB ressort de son camp avec difficulté et réussit à obtenir un coup-franc à 20 mètres des cages adverses, Plessis s'en charge, sa frappe déviée par le mur revient sur Pauzet qui marque mais est une nouvelle fois signalé hors-jeu. Les bleus sont solidaires et réussissent à endiguer les attaques adverses avec solidarité pour aller chercher ces 3 points.

L'ESVB a donc eu le bon goût de s'imposer 2-1 avec des buts de Ludovic Garlin et Benjamin Réveillère. Les deux ayant été spécialement associés jeudi à l'entraînement, cela a donc été une belle réussite ! Au classement, statu quo pour le Val Baugeois puisqu'à part l'Églantine qui a subi contre Mûrs-Érigné sa première défaite de la saison, l'écart avec le second est toujours de 11 points.

Quatrième division - 11ème journée - dimanche 20/01/19 à 15h

Stade municipal de Bauné

ES Val Baugeois 2-1 ES Loire Louet (1-0)

But : L.Garlin (14'), B.Reveillere (51').

Compo ESVB : L.Rabouan, F. Naulet, J.Loret, E. Jadeau (cap), D. Beaumont, M. Masson, T.Pauzet, T.Mahot, B. Réveillère, J.Plessis, L.Garlin. Entrés en jeu : J-F.Racineux, L.Jourdan. Non entré en jeu : R.Rousseau

L'équipe B recevait, elle, nos voisins Mazéiais avec un effectif resserré. Pourtant c'est bien le Val Baugeois qui ouvre le score sur une très bonne inspiration de Lessiau qui, depuis le côté gauche, rentre vers l'axe et enroule sa frappe dès 25 mètres et lob le gardien de Mazé avancé (1-0, 7'). Suite à cela, Mazé remet le pied sur le ballon et va se créer plusieurs situations sans réussir à réduire le score. En contre, Martin qui était parti à la limite du hors-jeu côté droit décide de mener son action seul et écrase sa frappe alors que Lessiau avait suivi l'action et était seul au centre. Sur un long ballon alors que Reverault semble communiquer avec lui, Hallier décide de toucher le ballon de la tête et d'envoyer l'attaquant Vert défier Hardouin, gardien de fortune du jour, mais celui-ci gagne son duel. Sur un nouveau contre Martin n'est pas loin de doubler la mise mais sa frappe passe finalement juste au-desuss. La pression est forte sur le but Baunéen et Mazé trouve la barre sur une frappe des 20 mètres. Sur un second ballon de coup de pied arrêté, le retourné est détourné par une très belle parade d'Hardouin. Un cafouillage devant le but Baunéen permet au nouvel entrant Mazéiais d'être seul au 6 mètres mais sa frappe est juste à côté des buts. Les attaquants commencent à trouver de plus en plus d'espace et s'infiltrent dans la surface mais Revereault veille au grain afin de préserver l'avantage minime avant la mi-temps. Cependant après l'égalisation de Mazé dès le retour des vestiaires l'ESVB va finalement sombrer et s'incliner lourdement et justement 1-5 dans le derby face à son homologue de Mazé. 

Le District ayant rendu justice cette semaine au Val Baugeois en lui donnant match gagné à Saint-Mathurin par forfait (au lieu du forfait pour les deux équipes décidé initialement), le Val Baugeois a engrangé sa première victoire de la saison, n'est plus dernier (non encore mis à jour sur Foot49) et n'a plus la mauvaise attaque du district. Seul bémol : "Forfait adverse" est désormais le meilleur buteur de la B avec 3 buts.

Cinquième division - 11ème journée - dimanche 20/01/19 à 13h

Stade municipal de Bauné

ES Val Baugeois B 1-5 Mazé B (1-0)

But pour l'ESVB : C. Lessiau (7')

Compo ESVB : A.Hardouin, J.Malet, N.Logerais, F.Hallier, F.Reverault, O.Chapeau, C.Lessiau, T.Hmida, R.Martin, F.Gerbaud, S.Vidgrin. Entré en jeu : L.Pantais.

19/01 Tirage du Challenge du District

Le tirage des seizièmes de finale du Challenge du District a été effectué jeudi soir et a été mis en ligne ce samedi. L'équipe fanion défiera l'équipe C de Bécon/Villemoisan, 2ème du groupe A de D4 avec 19 points en 10 rencontres. Un match beaucoup plus compliqué que les précédents !

Le match aura lieu le dimanche 10 février à 14h30 au stade de Bauné. Venez nombreux !

13/01 Deux points de perdus pour commencer l'année

Pour son retour à la compétition, l'équipe première jouait un match décalé du côté de Sainte-Gemmes, 10ème au classement sur un terrain peu enclin à la pratique d’un beau football puisqu'étant plus un terrain en terre qu'un terrain en herbe 

Les visiteurs entament bien le match puisqu’une combinaison entre Pauzet et Plessis permet à Pauzet de déborder sur la droite, son centre retrouve Plessis mais sa reprise est trop molle pour inquiéter le gardien qui se saisit tranquillement du ballon. Sur le dégagement qui suit cette action, le ballon porté par le vent trompe Beaumont qui apprécie mal la trajectoire de la balle et qui loupe son intervention, permettant ainsi à l’attaquant Gemmois d’aller tromper Hervé (1-0, 10’). Les Baunéens reprennent le ballon et Mahot obtient un coup-franc aux 20 mètres, celui-ci est frappé par Plessis qui verra sa frappe détourné par le gardien de but. Sur corner Mahot est un peu trop court pour redresser la trajectoire du ballon au second poteau et ne permet pas l’égalisation. Les locaux sont dangereux en contre où les rouges sont trop facilement déséquilibrés et il faut deux bonnes sorties dans les pieds d’Hervé pour empêcher Sainte-Gemme de doubler la mise. Un centre de Lucas trouve la tête de Mahot au second poteau, sa remise parvient jusqu’à Plessis qui reprend la balle de volée mais trouve encore une fois le gardien sur sa trajectoire. Peu avant la mi-temps, dans des positions similaires, légèrement excentré côté droit dans la surface, Réveillere et Lucas ne trouve pas la cible, la première étant trop croisée et la seconde sortie d’un bon réflexe du gardien.

Le début de seconde mi-temps continue de montrer la domination baunéenne, sur une touche de Jadeau sur la droite, Plessis réussit à se débarrasser de son défenseur mais sa frappe puissante à bout pourtant est captée par un gardien qui se trouve sur tous les ballons. Avec le vent de dos, l’ESVB enferme les Gemmois dans leur camp mais la difficulté du terrain empêche un jeu fluide. Un bon centre du côté gauche arrive sur Mareau mais la reprise passe au-dessus. Un renversement sur Mareau seul dans la surface permet une nouvelle fois de faire briller un gardien de fortune adverse plutôt à l’aise dans les cages. A la suite d’un duel de la tête, le ballon revient aux 16 mètres avec rebond, Plessis tente une demi-volée qui sera contrée par un défenseur blanc alors qu’elle semblait prendre la direction du but, dans le même temps un défenseur gemmois qui voulait contrer la frappe termine avec ses crampons dans Plessis, il sera sanctionné d’un jaune mais pas de pénalty pour les rouges. Un centre de Jadeau au second poteau trouve Lucas, seul, mais sa frappe heurte le poteau cette fois-ci. Garlin est lancé sur la droite par une longue diagonale il entre dans la surface côté droit et son centre-tir passe juste devant les buts locaux et juste au-dessus de Mareau qui rôdait au second poteau. Un corner de Lucas trouve Beaumont au second poteau mais sa tête passe à côté. Sur un des dernier coup-franc du temps réglementaire, Lucas le frappe devant les buts, le ballon passe au milieu d’une forêt de joueurs et atterit finalement sur Plessis au second poteau qui réussit à contrôler aux 6 mètres et à frapper au ras du poteau, mais du mauvais côté du poteau ! Sur un ballon dégagé loin par la défense, Hervé récupère le cuir à 25 mètres de ses but mais il tergiverse et se fait subtiliser le ballon par un attaquant local, cependant Hervé glisse, touche le ballon de la main en dehors de sa surface de réparation et empêche les Gemmois de prendre le large, ce geste sera sanctionné d’un carton jaune tandis qu’après contestations, un attaquant de Sainte-Gemme sera exclu 10 minutes. Au bout du temps additionnel, le ballon sort en touche en faveur de l’ESVB côté gauche, Plessis joue rapidement la touche vers Mahot qui prend le ballon sur la gauche, il rentre sur son pied droit et dans la surface de réparation avant de passer entre les deux défenseurs centraux venus à sa rencontre qui le déstabilisent d’un croc-en-jambe. L’arbitre désigne le point de pénalty et c’est Plessis qui se charge de le transformer en prenant le gardien à contre-pied (1-1, 96’). L’arbitre sifflera la fin de la rencontre sur l’engagement.

Hélas, le Val Baugeois perd à nouveau deux points en concédant le nul 1-1, avec un maigre but de Julien Plessis sur penalty, alors que les trois équipes de tête se sont imposées. Le calendrier de la poule est à jour, et la deuxième place potentiellement éligible pour la montée est désormais à 11 points... 

Quatrième division - match en retard de la 8ème journée - dimanche 13/01/19 à 13h

Stade municipal de Sainte-Gemme-sur-Loire

Sainte-Gemme-sur-Loire C 1-1 ES Val Baugeois (1-0)

But : J.Plessis (96')

Carton jaune : F.Hervé (93'), 1 pour Sainte-Gemme. Exlusion temporaire : 1 pour Sainte-Gemme (93').

Compo ESVB : F.Hervé, F. Naulet, R. Rousseau, E. Jadeau (cap), D. Beaumont, M. Masson, T.Pauzet, T.Mahot, B. Réveillère, J.Plessis, L.Garlin. Entrés en jeu : S.Lucas, C.Mareau. Non entré en jeu : O.Chapeau

Dans le même temps, l'équipe B recevait en match en retard son homologue de Noyant. Dans un match rythmé, la pire attaque du district fait jeu égal avec les visiteurs. Sur une relance noyantaise manquée, Edouard Boussiron lance Jean-François Racineux en profondeur sur la gauche, son tir est repoussé par le gardien (11'). La réponse visiteuse ne se fait pas attendre, un dégagement d'Edouard Boussiron est contré, le ballon revient sur l'avant-centre de Noyant mais sa frappe est bien détournée par Kévin Bloin (14'). François Gerbaud gâche une situation de 4 contre 3 sur une contre-attaque en choisissant l'option personnelle, sa frappe lointaine passe à côté (18'). Les frappes hors cadre se succèdent, et la fin de première période est riche en opportunités : Noyant se procure une énorme occasion : un centre est contré côté droit, le ballon arrive sur un Noyantais seul à trois mètres du but, mais sa reprise passe au-dessus (40') ! Le Val Baugeois va à son tour se procurer une énorme occasion, Nicolas Logerais remporte son duel aérien et Racineux peut défier le gardien ; le ballon revient sur Gerbaud qui, au point de penalty face au but ouvert, envoie le ballon dans la future école de Bauné (44')... La dernière situation est à mettre à l'actif des visiteurs, mais une reprise aux 6m suite à un centre de la gauche passe au-dessus (45').

En seconde période, le jeu est un peu plus restrictif, le terrain gras et bosselé se dégrade rapidement et n'aide pas aux grandes envolées techniques. Toutefois, les Noyantais sont les plus tranchants en attaque, une passe déviée arrive sur un joueur hors-jeu, l'arbitre refuse le but après une longue hésitation (66'), ce qui déclenchera l'ire des visiteurs et un début de bagarre avec le maigre public présent. Les visiteurs se procurent une action analogue mais cette fois, le drapeau ne se lève pas et le défenseur, qui est monté et a terminé son action, dribble Bloin et marque (0-1, 71'). Le Val Baugeois pousse pour revenir et laisse des espaces, l'ailier noyantais s'échappe côté droit et centre pour l'attaquant qui glisse et marque de la main, le but est logiquement refusé (86'). Mais l'ESVB se déconcentre, le coup-franc joué court est intercepté, et Noyant profite de sa supériorité numérique et le buteur malheureux de l'action précédente peut dribbler Bloin et, sur la ligne, envoyer une grande mine dans les filets locaux (0-2, 87'). Il s'en faut de peu que le Val Baugeois ne cède à la démotivation, mais reprend ses esprits et se remet à l'attaque : Edouard Boussiron décale son frère Romain en position d'ailier droit, son centre dévissé termine... dans le petit filet opposé (1-2, 89'). Hélas pour le Val Baugeois, ce quatrième but de la saison en championnat ne sera pas suivi d'un autre, le temps additionnel étant marqué par un nouveau but refusé à Noyant pour un hors-jeu (90'+1) et une succession de cartons blancs, l'un pour l'attaquant noyantais pour contestations répétées (90'+2), l'autre pour David Jourdan sur un geste de mauvaise humeur (90'+4).

L'ESVB reste dernière et malgré son but sans le faire exprès, reste la pire attaque du District, à égalité avec l'équipe C de Saint-Léger/Bégrolles et l'équipe C de Noyant.

Cinquième division - match en retard de la 7ème journée - dimanche 13/01/19 à 13h

Stade municipal de Bauné

ES Val Baugeois B 1-2 Noyant B (0-0)

But pour l'ESVB : R. Boussiron (89')

Exclusions temporaires : D. Jourdan (90'+4) pour l'ESVB ; 1 pour Noyant (90'+2)

Compo ESVB : K. Bloin, F. Hallier, N. Logerais, M. Dechâtre, R. Boussiron, E. Boussiron (cap), J.-F. Racineux, T. Hmida, M. Perez, F. Gerbaud, S. Vidgrin. Entrés en jeu : J. Malet, D. Jourdan, A. Hardouin.

23/12 Le Val Baugeois s'offre un bol d'air avant Noël

En match en retard de la 9ème journée, le Val Baugeois recevait la réserve de Champtocé, équipe de fond de classement, dans l'optique de se remettre la tête à l'endroit après deux défaites frustrantes.

Le début de match est à l'avantage des locaux qui n'arrivent cependant pas à se créer de franches occasions sur ce terrain très compliqué à jouer. Réveillere parvient fianelement à pénétrer dans la surface côté droit et à centrer pour Mahot qui se fait devancer de justesse par le retour d'un défenseur. Plessis tente sa chance sur un coup-franc axial aux 30 mètres mais sa frappe trop molle ne fait que chauffer le gardien. Le Val Baugeois ouvre le score sur un corner tiré côté gauche, repris de la tête au second poteau par Tristan Mahot (1-0, 26'). La réaction des visiteurs est immédiate et un mauvais contrôle de l'attaquant Champtocéens aux 16 mètres se transforme en passe en profondeur pour l'ailier droit qui oblige Rabouan à une sortie réactive pour éviter l'égalisation. Les locaux sont dominateurs face à une défense souvent en sous-nombre et se procurent de nombreux coups de pied arrêtés. L'ESVB obtient un coup-franc à 25m dans l'axe, Julien Plessis tire côté ouvert et trouve le petit filet, laissant le gardien de marbre (2-0, 39'). Si Ludovic Rabouan est sollicité à deux reprises en fin de première période, ce sont les rouges qui vont ajouter un nouveau but, Benjamin Réveillère étant à la réception d'un centre de la gauche de Sullivan Paumier (3-0, 45').

Les visiteurs décident de changer leur gardien à la mi-temps, mais cela n'empêche pas le Val Baugeois d'attaquer pied au plancher la seconde période. Dès le premier corner, la tête de Rémi Rousseau au second poteau est captée difficilement par le nouveau portier (46'). Sur l'action suivante, Steven Lucas reprend un ballon de volée des 25m et trouve le poteau (47'). S'échappant sur la gauche, Lucas frappe mais le gardien dévie le ballon sur la transversale (53'). La domination baunéenne sera récompensée, Paumier s'arrache sur l'aile droite pour prendre le ballon dans les pieds du défenseur, son centre est parfait pour Réveillère qui n'a plus qu'à pousser le ballon dans le but vide pour s'offrir un doublé (4-0, 56'). Le match s'équilibre un peu mais les occasions restent locales, et Rémi Martin loupe l'immanquable à la réception d'un centre de Paumier (70'). Les visiteurs auront tout de même une double occasion, sur une reprise en demi-volée d'un centre venu de la gauche, bien claquée par Rabouan en corner (79') ; sur le corner, le ballon est cafouillé et Rabouan est battu mais David Jourdan sauve sur sa ligne (80'). Les Baunéens tenteront d'ajouter un cinquième but en fin de match, Paumier tombe sur le gardien qui dévie encore sur son poteau (84') mais globalement, l'ESVB manquera de précision dans l'avant-dernière passe.

Grâce à cette victoire, l'ESVB se stabilise en milieu de classement et enfonce son adversaire du jour. Rendez-vous en 2019 du côté de Sainte-Gemmes, sèchement battu 6-1 sur sa pelouse, pour basculer du bon côté du classement avant la phase retour.

Quatrième division - match en retard de la 9ème journée - dimanche 23/12/18 à 15h

Stade municipal de Bauné

ES Val Baugeois 4-0 Champtocé/Saint-Léger B (3-0)

Buts : T. Mahot (26'), J. Plessis (39'), B. Réveillère (45', 56')

Compo ESVB : L. Rabouan, F. Naulet, R. Rousseau, E. Jadeau (cap), D. Beaumont, M. Masson, S. Paumier, J. Plessis, B. Réveillère, T. Mahot, R. Martin. Entrés en jeu : J.-F. Racineux, S. Lucas, D. Jourdan

Juste avant, l'équipe B, amputée d'un point par le District cette semaine (comme si elle en avait beaucoup !) recevait son homologue des Rairies, fraîchement auréolée de sa première victoire dimanche dernier contre Brion. Le début de match est à l'avantage des Rairies, et Clément Couvreur, gardien d'un jour en l'absence conjuguée de Kévin Bloin et Fabien Hervé, doit sortir à la limite de sa surface pour gagner un face-à-face (4'). Les rouges ne sont pas dans le rythme en ce début de match, Fabien Hallier adresse une passe hasardeuse en retrait à son gardien qui manque son contrôle, l'attaquant peut subtiliser le ballon mais la charnière centrale revient (11'). Le Val Baugeois pose peu à peu le ballon sur un terrain très gras, et se procure des occasions, un rush de Corentin Lessiau dans l'axe aboutit à une bonne frappe mais celle-ci est déviée par le gardien (16'). Sur un corner tiré de la gauche, Romain Boussiron saute plus haut que tout le monde au premier poteau mais le ballon heurte le montant (25'). Un centre de la droite trouve Mathieu Perez en position idéale mais il ne met pas la bonne surface de pied et le ballon file en six mètres (29'). Le match est équilibré mais l'équipe baunéenne semble coupée en deux, ce qui profite aux attaquants rairieux, l'ailier se présente seul face à Couvreur mais ce dernier sort sa jambe et dévie le ballon hors du cadre (32'). La première mi-temps s'achève sur une alternance de frappes baunéennes sans danger et de passes en profondeur imprécises des visiteurs. Sur cette pelouse délicate, on n'atteint clairement pas un sommet de technique entre les deux derniers du classement de la dernière division.

Le Val Baugeois se déséquilibre trop vers l'avant et les joueurs des Rairies obtiennent une nouvelle occasion, mais Couvreur sort au-delà de la surface pour sortir le ballon du pied (47'). Le Val Baugeois a le vent favorable en seconde période mais n'en profite pas, par précipitation et manque d'application. Un centre de la gauche longe la ligne sans être repris par les joueurs du Val Baugeois, qui honorent encore une fois leur statut de pire attaque de Maine-et-Loire* (56'). Les Rairieux attaquent en nombre et profitent de la maladresse des défenseurs locaux pour se retrouver à deux contre le seul Couvreur, qui parvient à détourner du pied la frappe du porteur de balle, le ballon revient sur le deuxième joueur vert, qui se retourne mais bute sur le retour in extremis de Julien Malet (71'). En fin de match, le Val Baugeois pousse pour tenter d'arracher la décision, les défenseurs tentent à tour de rôle de monter pour épauler les attaquants, ce qui laisse des espaces ; sur une énième passe en profondeur trop longue des visiteurs sur laquelle la défense n'intervient pas, Couvreur sort à 25 m pour dégager le ballon mais un faux rebond le dérobe à son pied ; l'ailier des Rairies, lancé à pleine vitesse, profite de l'offrande et pousse le ballon dans le but vide (0-1, 88')...

Encore une fois incapable de trouver le chemin des filets, le Val Baugeois s'est mis à la merci d'une erreur individuelle qui aura fini par arriver et plomber tous les efforts du collectif baunéen. L'ESVB reste donc scotchée à la dernière place, avec désormais un seul point. Rendez-vous en 2019 à Bauné contre Noyant, actuel 6ème. Sans marquer, l'ESVB aura bien du mal à redresser la barre...

* Avec 3 buts en championnat. Seule l'équipe première de Châtelais, en D2, a fait aussi peu (en 7 matches).

MAJ 05/01 : on s'en sort bien, la B n'est pas la pire des Pays de Loire : l'équipe B de Nantes Don Bosco (D4 44) crève le plafond avec zéro but en 8 matches. Font également pire que nous l'équipe B de Saint-Jean-de-Beugné (D5 85, 1 but), l'équipe D de Nort-sur-Erdre (D4 44) et l'équipe B de Thorigné-sur-Dué (D3 72) (2 buts chacune).

Cinquième division - match en retard de la 9ème journée - dimanche 23/12/18 à 13h

Stade municipal de Bauné

ES Val Baugeois B 0-1 Les Rairies B (0-0)

Compo ESVB : C. Couvreur, F. Hallier, L. Pantais, M. Dechâtre, R. Boussiron, O. Chapeau (cap), C. Lessiau, T. Hmida, M. Perez, F. Gerbaud, R. Pirès. Entrés en jeu : J. Malet, L. Jourdan, A. Hardouin

16/12 Coup de barre(s)

L'équipe première était seule en piste ce week-end pour défier la réserve de l'Églantine, invaincue en championnat cette saison, sur son synthétique neuf. Le défi était de taille, même face à une équipe amoindrie, car le Val Baugeois restait privé de Jimmy Loret et Benjamin Réveillère, suspendus.

On jouait seulement depuis 19 secondes lorsqu'une mésentente entre David Beaumont, Mathéo Masson et Florian Naulet profite à l'ailier trélazéen, qui peut s'engouffrer dans la surface mais Ludovic Rabouan s'allonge sur sa frappe croisée (1'). Le même joueur local se signale à nouveau par une frappe au-dessus (2'). Le Val Baugeois s'en sort et entre dans son match, Beaumont joue rapidement un coup-franc lointain pour Tom Pauzet qui déborde côté gauche, mais Tristan Mahot, à la réception de son centre tendu, ne peut reprendre (6'). Bien pressés, les locaux sont fébriles et Pauzet intercepte une passe entre deux défenseurs, mais il bute sur le gardien (12'). L'ESVB est dominatrice, Ludovic Garlin lance Mahot côté gauche, Cédric Mareau est à la tombée du ballon au second poteau mais ne parvient pas à cadrer dans une position peu naturelle (16'). L'Églantine répond par un coup-franc excentré bien boxé par Rabouan (18'), et se procure même une énorme occasion, un ballon capté par Rabouan est pris dans ses mains par l'attaquant local, et Erwan Jadeau dégage en catastrophe (25'). Mais ce sont bien les Baunéens qui laissent la meilleure impression collective, Julien Plessis récupère un ballon à 20m côté droit, s'engouffre dans la surface mais sa frappe croisée est stoppée (26'). Ce n'est que partie remise pour Plessis qui, dans la minute suivante, voit le gardien avancé et tente sa chance des 35m : pleine lucarne (0-1, 27') ! Un avantage de courte durée, Rabouan relâche un ballon anodin en profondeur et cette fois, les locaux profitent de l'aubaine pour pousser le ballon dans le but vide (1-1, 29'). Ce but déstabilise les Baunéens et les Trélazéens manquent d'en profiter sur une action côté gauche, mais Rabouan dévie juste suffisamment la frappe pour sortir le ballon en corner (31'). L'Églantine dispose de joueurs grands que n'a pas l'ESVB et se procure une belle occasion sur un coup-franc, la tête du joueur vert et rouge passe à côté (37'). Les locaux finissent par concrétiser sur corner, le corner côté gauche est botté directement dans la lucarne opposée (2-1, 40') ! Le Val Baugeois se ressaisit et reprend sa marche en avant : Garlin déborde côté droit, son centre trouve la tête de Mahot au premier poteau mais le gardien arrête la tentative (41'). Plessis déborde côté gauche pour Mareau, mais la tête de ce dernier file droit sur le portier local (45'+2).

Le Val Baugeois attaque la seconde période comme il a terminé la première, Mareau est à la réception d'un centre côté droit de Jadeau au second poteau mais, en reculant, ne peut mettre de puissance dans sa reprise (48'). Bien qu'en tête dans ce match, la fébrilité et l'agacement sont largement perceptibles du côté de l'Églantine. Mareau intercepte une passe en retrait mal assurée, prend le couloir gauche et centre en retrait. Hélas, ni Pauzet qui se déchire, ni Mahot, ni même Rémi Martin ne peuvent reprendre victorieusement (53'). Les Trélazéens jouent en contre et l'ailier gauche prend le meilleur dans son couloir, mais n'ouvre pas assez son pied face à Rabouan et manque le cadre (57'). Le même ailier se rattrapera très vite : oublié au marquage sur un centre venu de la droite, sa reprise de volée prend à contre-pied le portier baunéen (3-1, 58'). Le Val Baugeois ne désespère pas, Martin s'échappe dans l'axe et trompe le gardien, mais l'arbitre assistant lève son drapeau (à tort ou à raison ?) et le but est refusé (62'). Jadeau s'échappe côté droit et trouve Mareau en retrait aux 20m : sa frappe légèrement excentrée trouve la barre (63'), et la défense finit par dégager ce ballon cafouillé. L'ESVB pousse, Arnaud Barth est à l'initiative d'une bonne action collective côté gauche, sa passe est idéale pour Martin mais celui-ci est gêné par le retour d'un défenseur et ne peut cadrer (68'). Le même Martin centre de la droite pour Mahot, trop court pour reprendre de la tête au premier poteau (71'). Les locaux réagissent sporadiquement, un coup-franc près de l'angle droit de la surface baunéenne est boxé par Rabouan (74'). Pauzet tire juste au-dessus sur un centre de Jadeau (76'). L'Églantine manque le coup de grâce sur un centre-tir côté droit, mais Rabouan est vigilant (86'). Sur l'action suivante, Plessis tente sa chance plein axe à 25m et trouve à nouveau la barre ! Dans les dernières secondes, le buteur sur corner direct aurait pu marquer un second but superbe en voyant Rabouan avancé, son lob de 45m frôle la lucarne après rebond (90'+3), et un autre un peu plus ordinaire en partant dans l'axe, en se défaisant de Rémi Rousseau, mais il perdra son duel face à Rabouan (90'+4). L'arbitre signalera la fin du match sur cette action.

Malheureusement, la logique est respectée face au leader incontesté de la division. Le Val Baugeois méritait mieux mais a manqué d'efficacité face à une équipe fébrile et quelque peu sur les nerfs. Les Baunéens s'enlisent dans le ventre mou.

<


Si vous avez une question, une suggestion, ou autre vous pouvez envoyé un mail en cliquant ici
ou à l'adresse suivante: val.baugeois@gmail.com