ESVB: Entente Sportive du Val Baugeois; club de foot de Bauné, Cornillé, Lué et Chaumont
logo esvb
photo hazard

E.S. Val Baugeois

[INFO CLUB] Programme des matches reportés // Onze de légende // Bal du foot

Les bonnes conditions météorologiques du mois de janvier ont permis aux calendriers de se mettre à jour. Les matches en retard restants sont :

Pour fêter ses 25 ans (un peu en retard, le club ayant été fondé en 1994), chacun peut élire le 11 de légende du Val Baugeois parmi tous les joueurs ayant porté le maillot rouge et blanc au cours de ce quart de siècle. À la buvette ainsi que sur la page Facebook du club (le lien s'ouvre dans un nouvel onglet), des noms vous sont proposés : vous pouvez choisir parmi ceux-là mais vous pouvez nommer d'autres gloires de l'ESVB. Les résultats seront connus le jour du bal du foot, le 14 mars prochain (voir plus bas), et les 11 heureux élus recevront une récompense. Votez !

Le samedi 14 mars prochain aura lieu le bal du foot à la salle Séquoia de Corné. Pour la somme inchangée de 22 €, vous aurez droit à un menu complet composé d'une assiette de gésiers, d'une cuisse de canard sauce champignons, d'un gratin dauphinois, salade, fromage et gâteau poire/chocolat, et à la soirée dansante (animée par Oxo Live) qui suivra. Pour toute information ou réservation, contactez Nathalie Rochard par téléphone (06 83 53 63 17) ou par mail (nathalie.rochard49@orange.fr).

09/02 Plus efficace, le Val Baugeois empoche le derby

Le Val Baugeois recevait l'équipe C de Seiches/Marcé dans un derby des extrêmes, l'ESVB toujours solide leader malgré sa défaite d'il y a deux semaines, face au voisin seichois qui joue son maintien en D4. À l'aller, le match n'a pas eu lieu faute de combattants du côté de l'ASSM. Cette fois, la feuille de match est complète.

Sous des bourrasques incessantes, le Val Baugeois décide de débuter contre le vent. Sur notre terrain très bosselé, il est très difficile pour les techniciens des deux équipes de se mettre en évidence. Dans ces conditions exécrables, le niveau du match n'atteint pas des sommets. Les locaux sont les premiers à se mettre en évidence, Thomas Berranger décale Tristan Mahot sur sa gauche, mais sa frappe excentrée est trop croisée (8'). Face aux tentatives baunéennes de jeu court, les Seichois répondent par du jeu long : sur un coup-franc de la ligne médiane côté droit, Erwan Jadeau manque son intervention et l'ailier opposé se retrouve seul face à Ludovic Rabouan, mais tergiverse, et le vétéran local peut ainsi tacler le ballon (13'). Une balle en profondeur côté gauche est mal jugée par Rabouan, qui sort à contre-temps, l'attaquant a tout loisir de reculer pour le lober sans opposition (0-1, 14'). La surface de jeu est difficile pour les deux équipes, le gardien seichois se déchire sur une passe en retrait mais peut dégager le ballon en deux temps. Mahot parvient à se faufiler dans la défense centrale seichoise pour aller au duel mais tire sur ledit portier (16'). Benjamin Réveillère, idéalement lancé par David Beaumont sur la droite, dribble le gardien mais ne peut redresser la balle (18'). Tony Tavarez, dernière recrue du mercato de l'ESVB, tente sa chance des 25m, c'est facilement capté (23'). Sur un centre fuyant de Jadeau côté droit, un défenseur seichois coupe la trajectoire et manque de tromper son propre gardien, c'est juste au-dessus (27'). Les Baunéens finissent par être récompensés de leur domination technique : Sullivan Paumier est à la réception d'un corner au troisième poteau, s'extirpe des défenseurs visiteurs pour centrer, le ballon est dégagé par la défense après plusieurs frappes contrées. Beaumont centre à nouveau de la droite, le gardien seichois manque son intervention aérienne et Edouard Boussiron est à l'affût au second poteau pour égaliser (1-1, 29'). Beaumont est à la manœuvre sur une belle action collective dans l'axe et sert Réveillère en profondeur, le buteur de l'ESVB bat le gardien en deux temps (2-1, 31'). Les visiteurs restent dangereux, un coup-franc des 25m dans l'axe frôle la lucarne même si Rabouan était sur la trajectoire (35'). Mathéo Masson est débordé par son ailier côté gauche de l'attaque seichoise et le retient jusque dans la surface, l'arbitre préfère retenir le début de la faute (38'). Le niveau de jeu décline et plus rien ne se passe, jusqu'à ce que Paumier, qui se replaçait très lentement et était plusieurs mètres hors-jeu, reçoive le ballon d'un joueur de Seiches. Mais, sans doute la tête ailleurs, il galvaude complètement l'offrande en tirant n'importe comment (45').

En seconde période, le Val Baugeois a l'appui du vent et ne tarde pas à mettre une grosse pression sur les visiteurs. Jadeau récupère un corner dégagé par la défense à l'angle droit de la surface, sa frappe partait en lucarne mais le gardien dégage en corner (48'). Sur le corner de la droite, Beaumont trouve Boussiron au premier poteau, sa demi-volée est parfaitement croisée pour s'offrir un doublé (3-1, 49'). Le même Boussiron manque la cible de la tête sur corner (50'), puis Paumier déborde sur sa gauche mais ne croise pas assez sa tentative (51'). S'estimant à l'abri, l'ESVB déjoue un peu et permet à Seiches de se sortir de la pression : l'ailier droit profite d'une intervention défensive manquée de l'aîné des Masson pour entrer dans la surface mais trouve Rabouan sur sa route (53'). Un coup-franc tiré de la gauche est renvoyée par la défense baunéenne droit sur l'attaquant qui tire à côté (56'). Une passe en profondeur côté droit envoie Seiches en 2 contre 1, le premier joueur fixe le défenseur pour passer au second qui tire juste à côté (64'). Berranger récupère un ballon aux 25m et contourne la défense par la droite, sa frappe frôle l'équerre (65'). Rabouan aime être dos au vent pour envoyer de grands dégagements, pour essayer, pourquoi pas, de marquer lui-même. L'un de ces longs dégagements trouve Paumier qui devance la sortie du gardien, un défenseur parvient à sauver sur sa ligne (69'). Sur un coup-franc côté gauche, Paumier lobe la défense avec l'appui du vent, Florian Naulet ne parvient pas à contrôler (73'). Berranger trouve Paumier en pivot sur sa gauche, l'ailier baunéen tente un lob en première intention, sur la barre (79') ! Boussiron double buteur se mue en passeur, sa passe en retrait est complètement manquée et profite à l'attaquant seichois qui part dans le dos de la défense mais tire sur Rabouan (80'). Boussiron essuie ensuite un grand pont de l'ailier seichois qui conclut son raid sur la droite par un tir à côté (82'). Beaumont tente des 25m, le gardien s'en sort difficilement (85'). Réveillère est lancé par une touche rapide de Jadeau sur la droite pour un 2 contre 1, et préfère oublier Yannis Masson pour tenter sa chance personnellement, sa frappe croisée trouve le poteau... rentrant (4-1, 87'). Rabouan sort du pied une nouvelle tentative seichoise (88'), puis Berranger tente sa chance de la droite, c'est trop croisé ; Réveillère avait senti le coup au second poteau mais, seul à deux mètres du but vide, tire au-dessus (89') ! Seiches est le dernier à se mettre en évidence sur un 2 contre 1 dans l'axe, le capitaine visiteur sert son ailier gauche qui bute à nouveau sur Rabouan (90'+1).

Le Val Baugeois n'a joué que par épisodes, mais cela a suffi pour renouer avec la victoire. Comme un bonheur n'arrive jamais seul, son dauphin Vivy perd à Mazé qui n'avait pas encore gagné cette saison. L'ESVB possède désormais 5 points d'avance sur son premier poursuivant, qui est Fougeré. Prochain match à Durtal dans 3 semaines.

Quatrième division - 12ème journée - dimanche 09/02/20 à 15h

Stade municipal de Bauné

ES Val Baugeois 4-1 Seiches/Marcé C (2-1)

Buts pour l'ESVB : E. Boussiron (29', 49'), B. Réveillère (31', 87')

Compo ESVB : L. Rabouan, E. Jadeau, R. Rousseau, E. Boussiron, M. Masson, T. Tavarez, T. Mahot, J. Loret, B. Réveillère, D. Beaumont (cap), T. Berranger. Entrés en jeu : F. Naulet, S. Paumier, Y. Masson.

26/01 Le Val Baugeois perd son invincibilité sur le fil

Opposé à Fougeré/Vaulandry, troisième au classement à 8 points, le Val Baugeois avait l'occasion d'écarter irrémédiablement un concurrent pour la montée, dans un duel qui s'annonçait tendu.

Dès le coup d'envoi, un Fougeréen tente de lober Ludovic Rabouan, mais c'est trop court. Dans un match tendu et sur un terrain très compliqué, le ballon est monopolisé par les Baunéens face à des visiteurs qui jouent long et physique, mais c'est peu dangereux. Tristan Mahot s'emmène le ballon d'un subtil coup du sombrero en pivot, se retourne et frappe, mais c'est trop croisé (27'). Thomas Berranger centre de la gauche, dans le dos de Benjamin Réveillère, le ballon file jusqu'au second poteau où se trouve Mahot, qui envoie sa frappe dans les nuages (31'). L'impact physique fougeréen est fatal à Romain Boussiron, qui finira aux urgences à la suite d'un mauvais tacle sur sa cheville (35'), l'arbitre ne sortira qu'un carton jaune. Une touche de Sullivan Paumier est déviée de la tête par David Beaumont, Réveillère est trop court pour reprendre (45'+5).

Inoffensive en première mi-temps, l'équipe visiteuse s'enhardit, profitant des espaces laissés par l'arrière-garde baunéenne. Sur une attaque rapide côté gauche, l'ailier est servi dans le dos de la défense mais dévisse face au gardien (50'). Sur un coup-franc de Beaumont côté droit, la tête de Jimmy Loret passe au-dessus (54'). Florian Naulet centre de la droite, le ballon va vers Paumier au second poteau qui remet intelligemment pour Réveillère qui reprend à son tour d'une tête lobée... poteau (77') ! Le Val Baugeois prend de plus en plus de risques pour forcer la décision, mais a laissé passer sa chance. Loret perd le ballon à 40m des buts adverses, le ballon revient en deux passes sur l'attaquant de Fougeré qui tire face à Rabouan qui repousse du bout du pied (89'). Les locaux perdent le ballon près de leur poteau de corner droit, un centre est tant bien que mal dégagé dans l'axe, sur le milieu défensif qui envoie une praline des 20m dans le petit filet (0-1, 90'+1). Cruel dénouement.

L'ESVB avait l'occasion de faire un gros coup, au lieu de ça tout le monde revient derrière, le plus proche poursuivant étant Vivy pointé à 4 longueurs. Pas d'urgence, mais une mise en garde : pour monter, il faudra cravacher !

Quatrième division - 11ème journée - dimanche 26/01/20 à 15h

Stade municipal de Bauné

ES Val Baugeois 0-1 Fougeré/Vaulandry (0-0)

Avertissement : 1 pour Fougeré/Vaulandry (37')

Compo ESVB : L. Rabouan, E. Jadeau, R. Rousseau, J. Loret, R. Boussiron, M. Masson, T. Mahot, A. Mouyal, B. Réveillère, D. Beaumont (cap), T. Berranger. Entrés en jeu : F. Naulet, Y. Masson, S. Paumier.

En lever de rideau, l'équipe B avait fort à faire face à l'équipe fanion d'Étriché, deuxième au classement et jouant la montée.

Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le Val Baugeois, en l'absence totale de cohésion, a tout fait pour hypothéquer ses chances d'entrée de jeu : après deux frappes hors cadre visiteuses (2', 4'), Nicolas Logerais décide de développer ses grands abattis pour dévier de la main un centre visiteur : penalty. Fabien Hervé plonge sur sa droite et touche le ballon, mais ça ne suffit pas (0-1, 6'). Inexistants dans l'impact face à une équipe déjà techniquement supérieure, les locaux manquent d'encaisser un deuxième but, un ballon boxé par Hervé dans l'axe atterrit dans les pieds d'un joueur étrichéen qui tente le lob, juste à côté (17'). Un joueur visiteur se permet même de tenter un retourné acrobatique, mais ne fait qu'effleurer le ballon (29'). Sur un centre venu de la gauche, le ballon ne sort pas de la surface locale et revient dans les pieds de l'attaquant d'Étriché dont la frappe rasante passe entre trois paires de jambes pour un but plein de chance (0-2, 32'). Il y aura une timide réaction locale avec une frappe de Logerais, à côté (37').

Après une mi-temps où les joueurs se sont dit leurs quatre vérités, la seconde période repart avec de meilleures intentions, tant dans le jeu que dans l'impact. Certes, les meilleurs occasions sont toujours à mettre à l'actif des visiteurs : sur une relance courte de son gardien, Mathieu Perez dégage mais se fait contrer, le ballon frôle le montant (54') ; un centre-tir venu de la gauche contraint Hervé à sortir d'une claquette le ballon de sa lucarne (55') ; mais elles se font plus rares et le jeu s'empêtre au milieu de terrain et se fait plus viril. Un coup-franc de David Jourdan est capté sans difficulté par le gardien (74'). Alors que les équipes se rendent coup pour coup (de pied), Alexandre Guillou se fait intercepter sur un dribble téméraire, et l'attaquant peut clôturer la marque sur un plat du pied décroisé que Hervé touche encore (0-3, 90'+2).

L'équipe B a encore appris à ses dépens qu'on obtient rien sans cohésion et sans application sur toute la durée d'un match. Dommage, car la seconde période était encourageante.

Cinquième division - 11ème journée - dimanche 26/01/20 à 13h

Stade municipal de Bauné

ES Val Baugeois B 0-3 Étriché (0-2)

Compo ESVB : F. Hervé, L. Pantais, M. Perez, F. Hallier, A. Guillou, A. Goislard, Sé. Vidgrin, O. Chapeau (cap), S. Camara, N. Logerais, D. Jourdan. Entrés en jeu : L. Jourdan, R. Martin. Non entré : F. Gerbaud.

19/01 Le Val Baugeois maintient ses distances

En déplacement du côté du Vieil-Baugé pour y affronter l'En Avant Baugeois (copieurs de nom !), nos rouge et blanc ont continué leur parcours quasi-parfait en s'imposant 0-3 grâce à des réalisations de Sullivan Paumier et Tristan Mahot par deux fois. Les plus proches poursuivants (Vivy B et Fougeré/Vaulandry) se sont également imposés, seul Jumelles laisse des plumes, et pointent à 7 et 8 points de l'ESVB. Les Baunéens auront l'opportunité de créer un écart encore plus conséquent en recevant les Fougeréens dimanche prochain.

   Bonjour à tous Honoré Sumé pour votre résumé de ce dimanche.

   Le soleil est au beau fixe, le vent nous chatouille les oreilles et le coup d'envoi est donné sur la pelouse du Vieil Baugé, la première occasion est pour les visiteurs avec Naulet qui est trouvé dans l'axe ce dernier crochete le défenseur pour revenir sur son pied droit, glisse au moment de frapper, ce qui envoie le ballon trop mollement dans les mains du gardien(7'). La rencontre est sur un faux rythme et les occasions sont maigres, Mahot s'échappe trois fois sur son côté gauche mais ces centre son imprécis, tandis que Berranger côté droit bute souvent sur les défenseurs à l'entrée de la surface ou ne trouve pas le soutien nécessaire pour concrétiser les actions. Mahot déborde à gauche et l'attaquant revenu défendre tacle par derrière à la limite de la surface, l'arbitre fétiche du Val Baugeois cette année (3 matchs arbitrés) sanctionne l'attaquant Baugeois. Beaumont tire le coup franc direct mais sa frappe passe au-dessus. Les locaux seront rarement dangereux dans cette première période deux frappe successives des 35 mètres sans danger pour Rabouan (30'-34'). Un coup franc est obtenu côté droit à 25 mètres des cages, Beaumont s'en charge, frappe premier poteau où Mahot arrive lancé du deuxième, croise sa tête qui termine dans la lucarne opposé du gardien (40' 0-1). Ce but fait du bien aux rouges et blancs qui arrivent à marquer après une longue mi-temps de duel physique. Le score reste ainsi et la mi-temps est sifflée. 

   La deuxième mi-temps commence sur les chapeaux de roues pour l'équipe de Stéphane Houdoyer, car quelques minutes après le coup d'envoi une énième faute excentrée est obtenue et une nouvelle fois Beaumont s'en occupe. Son ballon passe en revu Mahot et Rousseau seuls aux 6 mètres et arrive au second poteau où Jadeau surpris de la tête subit plus le ballon qu'il ne le frappe, il remet le ballon dans l'axe dans les pieds d'un défenseur Baugeois qui dégage en catastrophe dans les pieds de Mahot seul à 9 mètres, il frappe directement et son ballon termine au fond des filets avec l'aide du poteau (50' 0-2). Ce but marque un coup d'arrêt du Val Baugeois qui en menant de deux buts se met à gérer le match de façon hasardeuse puisque dix minutes plus tard les locaux obtiennent un penalty, le ballon est mal jugé par Boussiron R. et l'attaquant part dans son dos défier Rabouan, Masson M. revient à hauteur du joueur, joue de l'épaule et parvient à récupérer le ballon tandis que l'attaquant semble se laisser glisser au sol, mais l'arbitre indique penalty. Le N°10, ancien du club (Damien Jousset), prend ses responsabilités et frappe en lucarne, Rabouan plonge du bon côté et tend la main opposée pour sortir ce tir au but. Enorme parade de Rabouan qui permet au Val Baugeois de rester sur un clean sheet (61') et qui non sans coquineries esquisse un sourire pour son ancien partenaire. Ce raté met un coup derrière la tête des locaux et les baunéens continuent de gérer, ces derniers poussent en contre et après un centre de Mouyal, Berranger contrôle bien le ballon mais ne peut enchaîner sur une frappe après le retour de trois défenseurs(67'). Puis Jadeau est lancé en profondeur dans la surface par Mouyal mais précipite sa frappe pied gauche qui passe loin du cadre(72'). Le troisième but est une nouvelle fois venu d'un coup de pied arrêté, un coup-franc tiré par Yasson, atterri sur Masson qui saute plus haut que tout le monde place sa tête dans les pieds d'un Paumier qui peut contrôler à mi-hauteur et se  retourner, pour frapper premier poteau malgré le plongeon du gardien, le ballon rentre, et le Val Baugeois s'envole (85' 0-3). La fin match est pauvre en occasion, Mouyal n'arrive pas à frapper après un beau jeu collectif côté droit (90'). Cette dernière occasion n'étant pas glorieuse l'arbitre de la rencontre siffle la fin de match et le Val Baugeois reste invaincu.

   Un Week-end avec trois points supplémentaires, le Val-Baugeois poursuit dans sa lancée, mais il faudra certainement être plus ambitieux et productif la semaine prochaine contre les troisièmes du classement ( Fougeré ).

Quatrième Division - 10ème journée - Dimanche 19/01/2020 à 15h00

Stade des Maucardières - Le Vieil-Baugé 

Baugé C 0-3 ES Val Baugeois (0-1)

Buts : T.Mahot (40', 50'), S.Paumier (85')

Avertissements : 2 pour Baugé (69' / 75') ; R.Rousseau (35') pour l'ESVB.

Compo ESVB : L.Rabouan, E.Jadeau, R. Rousseau, J.Loret, R. Boussiron (cap), M. Masson, T.Mahot, Y.Masson, F.Naulet, D. Beaumont, T.Berranger. Entrés en jeu : A.Mouyal , S.Paumier, J.Dupont.

Juste avant, autre atmosphère pour l'équipe B en plein cœur de Monplaisir sur le synthétique éventé du stade Marcel-Denis, face à son homologue d'Angers FC. Une impression lunaire : pas de buvette, pas de bancs de touche (ou si, des bancs à moitié cassés), et ni dirigeant (le coach local arbitrait) ni supporters. Au moins, les douches étaient très bien, puisse notre chère commune nouvelle s'en inspirer pour l'avenir.

Cet accueil minimaliste n'aura pas perturbé notre équipe, soucieuse de conserver son équilibre défensif quitte à être inoffensive. Les locaux investissent donc le camp baunéen mais sont peu dangereux, enchaînant les frappes hors cadre (11', 18', 23'). Jusqu'au moment où, sur un corner, Fabien Hallier souhaite animer la rencontre en dégageant le ballon de la main devant un attaquant local. Le penalty est indiscutable mais discuté quand même, on a deux Vidgrin dans l'équipe. Pendant que l'aîné s'emportait et sortait se calmer avant que l'arbitre ne le fasse, le cadet, Sylvain, sort la tentative bottée sur sa gauche (30'). Seule véritable occasion côté visiteur, un coup-franc de François Gerbaud que l'entraîneur Franck Revereault manque de peu de reprendre (38'). La mi-temps est sifflée sur un score vierge.

Est-ce le chauffage du vestiaire ou le vent froid de dehors, ou ce n°12 local passé inaperçu en première mi-temps et rentré à la pause, mais le Val Baugeois semble être resté aux vestiaires. Un centre venu de la gauche est repris par l'attaquant, Sylvain Vidgrin s'interpose (48'). Hélas, l'action suivante fera mouche : une perte de balle au milieu de terrain permet aux locaux de se retrouver en supériorité numérique, l'attaquant démarqué peut battre le portier baunéen de près (1-0, 51'). Ce dernier, après avoir copieusement réprimandé son grand frère en première mi-temps, s'en prend à l'arbitre pour une histoire de touche : carton blanc (57'), et l'aîné des Vidgrin le remplace pour 10 minutes. Ce fait de jeu a au moins le mérite de remettre les Baunéens dans leur match et dans le jeu, et la différence se voit : plus offensive, l'ESVB se montre techniquement supérieure à son adversaire, même en infériorité numérique. Sur un centre de la droite, Ludovic Garlin devance du pied la sortie du gardien, le ballon se dirige vers le but, et Rémi Martin la pousse de la tête pour assurer le coup avant le retour du défenseur (1-1, 65'). Hélas, sur l'action suivante, sur un nouveau centre venu de la gauche, l'attaquant au second poteau se jette pour reprendre, Sébastien Vidgrin freine le ballon mais est trop court pour empêcher le but (2-1, 67'). Les visiteurs poussent pour revenir, les locaux procèdent en contre, un milieu de terrain angevin dribble Sylvain Vidgrin mais est trop court pour redresser le ballon (74'). La fin de match est baunéenne, sur un centre de Nicolas Logerais, Clément Couvreur manque sa tentative de retourné acrobatique, le ballon revient sur Garlin qui frappe trop mollement (82'). Une dernière frappe de Fabien Hallier est captée par le gardien (88').

Le Val Baugeois s'incline de justesse à cause d'un passage à vide (technique et mental) en début de deuxième mi-temps. Malgré cela, le collectif progresse de semaine en semaine et cela finira par payer, même si ce sera sans doute plus compliqué face à Étriché la semaine prochaine.

Cinquième division - 10ème journée - dimanche 19/01/20 à 13h

Angers - Stade Marcel-Denis

Angers FC B 2-1 ES Val Baugeois B (0-0)

But pour l'ESVB : R. Martin (65')

Exclusion temporaire : Sy. Vidgrin (57') pour l'ESVB

Compo ESVB : Sy. Vidgrin, L. Pantais, M. Perez, F. Hallier, A. Guillou, Sé. Vidgrin, N. Logerais, O. Chapeau (cap), R. Martin, F. Gerbaud, L. Garlin. Entrés en jeu : F. Revereault, C. Couvreur, M. Dechâtre

12/01 L'équipe B s'incline sans démériter

Allant à Morannes pour la deuxième fois après un déplacement pour rien le 1er décembre dernier, le Val Baugeois y affrontait l'équipe C sur un terrain d'entraînement très difficile malgré un arrêté qui l'interdisait depuis le mois de juin dernier (!) : l'axe entre les deux buts sur sa moitié nord était dépourvu de gazon, et il trônait à la place une grande et belle étendue de boue. Qu'à cela ne tienne, ce n'est pas cela qui empêche un match de D5 de se jouer !

Le match se joua donc. Face à l'équipe qui la précédait au classement, l'ESVB a décidé, comme à Écouflant, de jouer très défensif. Et cela a pour effet de casser les velléités offensives morannaises. Il faut attendre la 13ème minute pour voir la première grosse occasion locale, avec une frappe repoussée en corner (13') par Sylvain Vidgrin, qui fait son grand retour au Val Baugeois après 2 ans et demi d'exil à Seiches puis d'arrêt. Sur le corner, la tête morannaise au premier poteau est repoussée par un réflexe improbable du cadet des Vidgrin (14'). Le Val Baugeois tient le choc puis subit un passage à vide à la moitié de la première mi-temps : l'ailier droit part dans le dos de la défense et centre, le portier baunéen est trop court mais Fabien Hallier, pourtant seul, a tenu à propulser le ballon dans le but vide (1-0, 26') afin de marquer contre son camp ; une vieille tradition qui commençait à manquer, car il n'avait plus marqué dans le mauvais sens depuis son doublé à Durtal en janvier 2017. Sonnés, les visiteurs laissent partir l'attaquant dans leur dos, mais celui-ci s'écroule tout seul avant la frappe (27'), puis l'ailier droit récupère le ballon, repique dans l'axe et décoche une frappe pleine lucarne que Vidgrin ne parvient qu'à effleurer (2-0, 28'). Les hommes de Franck Revereault ont du mal à s'en remettre et le coach montre l'exemple en ceinturant et en marchant sur le talon de son attaquant, mais l'arbitre reste de marbre (34'). Le Val Baugeois va quand même se procurer une grosse occasion, Adrien Goislard hérite d'un ballon perdu par la défense et va défier le gardien, mais son lob manque de hauteur (38').

Au retour des vestiaires, le Val Baugeois se montre plus volontaire et ne tarde pas à se procurer des occasions : Fabien Hervé parvient à devancer la sortie du gardien, mais pas à redresser le ballon avec son mauvais pied (51'). À la suite d'une belle action collective dans l'axe, Olivier Chapeau trouve Nicolas Logerais, repositionné au milieu, sur sa droite. Face au portier local qui n'avait pas bouché son angle, il n'a plus qu'à la glisser dans le soupirail (2-1, 52'). Le match se rééquilibre, les renforts morannais jouent énormément avec la ligne de hors-jeu et les nerfs de la défense qui tente de jouer haut. Vidgrin doit réaliser un certain nombre de miracles dans sa cage face à des attaquants seuls face à lui (55', 62', 65', 71'), et lorsqu'il est dépassé, Hallier sauve sur sa ligne (74'). Le gardien morannais tente quelques sorties bien téméraires, mais personne n'en profite. Au moment où Bauné est le plus haut sur le terrain et semble le mieux armé pour arracher l'égalisation, un nouveau départ de l'attaquant dans le dos de la défense (hors-jeu ?) lui permet de lober notre gardien d'un piqué parfait (3-1, 82'). La dernière occasion est à mettre à l'actif du Val Baugeois, un corner tiré de la droite par Alexandre Mouyal au second poteau est réceptionné par Hervé au second poteau mais ni lui, ni Alexandre Guillou sur le cafouillage ne parviennent à reprendre victorieusement (90').

Face à une équipe morannaise renforcée, le Val Baugeois un peu moins renforcé n'a pas démérité et aurait pu arracher un résultat sans ce passage à vide de la première mi-temps. Le travail finira par payer.

Cinquième division - match en retard de la 7ème journée - dimanche 12/01/20 à 13h

Stade municipal de Morannes

Morannes C 3-1 ES Val Baugeois B (2-0)

But pour l'ESVB : N. Logerais (52')

Compo ESVB : Sy. Vidgrin, D. Jourdan, M. Perez, F. Hallier, N. Logerais, A. Goislard, O. Chapeau (cap), F. Revereault, F. Hervé, A. Mouyal, A. Guillou. Entrés en jeu : L. Jourdan, C. Couvreur.

05/01 Le Val Baugeois ne ralentit pas

Pour ce premier match de la nouvelle année, le Val Baugeois effectuait le court déplacement au stade des Valinières pour affronter l'équipe B de Mazé dans un derby toujours sympa. L'ESVB continue son quasi-sans-faute en s'imposant 0-3 sur la pelouse mazéiaise grâce au 12ème but de Benjamin Réveillère et un doublé de Thomas Berranger. Un score néanmoins flatteur qui permet aux Baunéens de s'envoler en tête, le plus proche poursuivant pointant à 7 points.

Le Val Baugeois se déplaçait donc aux Valinières sur le terrain (sûrement un des meilleurs du département un 5 Janvier) de l'US Mazé actuel 11ème du classement avec aucune victoire à leur actif mais bénéficiant de quelques retours de joueurs habituellement rodés aux joutes de D2.

Le début de match est à l'avantage de Mazé mais leurs opportunités ne sont pas très franches et leurs frappes manquent de conviction, la plus notable étant celle de leur numéro 6 et entraîneur seniors, qui bénéficie d'un second ballon aux 16 mètres suite à un corner mais qui envoie le ballon bien au-dessus des cages de Rabouan. Le Val Baugeois rentre petit à petit dans le match et deux frappes lointaines viennent mettre à contribution le gardien débutant, il capte la première sans dommage, sur la seconde il décide de faire un arrêt peu académique en contrôlant le ballon du pied. Réveillere pense pouvoir aller défier le portier mais l'arbitre décide de siffler une main alors que le car régie de la VAR n'avait plus accès aux images ! Alors que le match s'est rééquilibré, Mazé obtient 2 très belles occasions en contre, d'abord suite à un débordement côté droit le centre semble arriver facilement sur E.Boussiron mais celui-ci rate son contrôle et cela permet au 10 de Mazé de pouvoir frapper, juste à côté du poteau droit. Puis en lançant le 9 en profondeur, Mazé bénéficie d'un 4 contre Jadeau mais le 9 local décide de frapper alors qu'il se trouve excentré à droite à l'entrée de la surface, il y avait sans doute mieux à faire et le Val Baugeois se sort indemne de ces 5 minutes de frayeur. L'ESVB reprend la main sur les 10 dernières minutes et suite à quelques dribbles de Loret, le ballon revient sur Reveillere, en position douteuse, qui ne se fait pas prier pour éxécuter le portier adverse avec sa spécialité, la frappe croisée petit filet (0-1, 37'). Les acteurs filent donc au vestiaire après une mi-temps plutôt rythmée et plutôt plaisante.

Les rouges débutent cette seconde mi-temps avec un but d'avance et dès le coup d'envoi, Mahot réussit à déborder côté gauche, son centre est dévié par Loret, ça passe au-dessus mais les intentions sont présentes. Ce même filou de Mahot qui ,de ce même côté gauche, va finalement décider de frapper premier poteau après avoir vu le gardien anticiper son centre, ça frappe le montant ! Mazé est moins dangereux qu'en première mi-temps, un centre vers le second poteau oblige Jadeau à effectuer une tête plongeante pour éviter que le nouvel entrant Mazéiais ne pousse la ballon au fond, le ballon file juste à côté du but de Rabouan. Sur un contre c'est un tacle salvateur de R.Boussiron qui permet à Rabouan de ne pas avoir à effectuer d'arrêt. Dans l'autre sens, c'est Jadeau qui va lancer Reveillere dans l'intervalle mais le bon retour du défenseur l'empêche de placer idéalement sa frappe hors de portée du gardien. Les entrées en jeu redynamise quelque peu le jeu des rouges, Yasson côté gauche centre pour Berranger, ça termine à côté. Suite à un centre le ballon revient sur Naulet, dos au but, qui remet à Loret, sa frappe est contrée mais revient sur Naulet, il place un enchaînement dribble puis frappe pied gauche digne des plus grandes pépites mais sa frappe trouve un pigeon et non le cadre. Sur un ballon en profondeur pour Naulet, la mésentente entre le gardien et un défenseur permet aux visiteurs d'obtenir un corner. On reprend un duo précédement cité, le corner de Yasson trouve la tête de l'éclair blond qui a jaillit au premier poteau et qui place le ballon sous la barre (0-2, 73'). Les joueurs de Mazé tentent de revenir mais leurs nombreux coups de pied arrêtés sont bien captés par un Rabouan calme et maître dans sa surface. En contre-attaque les Baunéens sont dangereux, sur un centre au second c'est R.Boussiron qui a bien accompagné l'action qui remet en retrait pour Mahot qui catapulte le ballon dans le but ... mobile situé 30 mètres derrière le but. En une passe les locaux transpercent l'équipe baunéenne et l'attaquant Mazéiais va vers le but, mais sa conduite n'est pas parfaite et permet aux rouges de maintenir le score. Le public présent en nombre aura droit à une nouvelle éclaircie avec un nouveau but de l'éclair blond qui s'en ira pousser le ballon dans les filets après une passe du gardien adverse puis une glissade de celui-ci suite à une feinte de frappe du tonnerre (0-3, 90'). Sur un dernier débordement Berranger hésite entre le retrait pour E.Boussiron et plein axe aux 6 mètres pour Loret, c'est finalement contré. Le président n'a plus qu'à payer son coup !

Et trois points de plus dans la besace déjà bien chargée du Val Baugeois suite à ce derby remporté face à Mazé qui au vu de l'équipe alignée n'a rien à faire en 11ème place du groupe.

Quatrième division - 9ème journée - dimanche 05/01/20 à 15h

Stade des Valinières - Mazé. Spectateurs : Environ 120.

US Mazé 0-3 Val Baugeois (0-1)

Buts pour l'ESVB : B. Reveillere (37'), T.Berranger (73', 90')

Compo de l'ESVB: L. Rabouan, E.Jadeau, R. Rousseau, E. Boussiron, R. Boussiron (cap), M. Masson, T. Mahot, S.Paumier, B. Réveillère, D. Beaumont, T.Berranger. Entrés en jeu : F.Naulet, Y.Masson, J.Loret.

De son côté, l'équipe B a confirmé ses grandes dispositions défensives en s'inclinant 2-5 face à son homologue de Briollay. Rémi Martin et Alexandre Guillou sont les buteurs baunéens. Contrairement à ce que peut laisser penser le score, il y a eu match pendant 70 minutes, malgré le terrain très souple. On fera grâce du classement, vu le nombre de matches en retard des uns et des autres.

Sur le terrain de Bauné, digne d'un hippodrome après 3 jours de courses, le Val Baugeois est le premier à se mettre en évidence : Ludovic Garlin fausse compagnie à la défense centrale mais est trahi par le plancher des vaches seul face au gardien (3'). Après une réaction briollaytaine hors cadre là aussi par la faute du terrain (5'), ce sont les visiteurs qui vont débloquer le tableau d'affichage : la défense joue mal le hors-jeu, ce qui laisse 4 Tangos seuls face au pauvre Fabien Hervé qui n'a plus qu'à se faire fixer (0-1, 6'). Les Baunéens subissent un coup du sort par la suite, Jonathan Paumier voit son pied sévèrement écrasé par le massif n°10 visiteur (16') et n'a plus de possibilité de changement. L'ESVB peine à réagir et ne tarde pas à en subir les conséquences, avec un départ de l'attaquant sur son côté dans le dos de la défense. De l'angle droit de la surface, il réalise un magnifique ballon piqué sur Hervé sorti à sa rencontre (0-2, 20'). Néanmoins, Briollay est friable derrière et, sur une mauvaise passe entre la défense et son milieu, Rémi Martin prend le ballon et s'échappe pour glisser la gonfle dans le soupirail gauche du gardien (1-2, 24'). Les visiteurs sont légèrement supérieurs et il s'en faut de peu pour reprendre deux buts d'avance sur une action similaire au piremier but, mais la dernière passe qui éliminait Hervé était reçue par un joueur dont la position de hors-jeu était très évitable (36'). Hélas, sur un coup de pied arrêté, le ballon est difficilement renvoyé par la défense, un centre revient de la droite dans le paquet et le défenseur resté aux avant-postes peut reprendre de la tête de près (1-3, 42'). Les locaux réagissent en se procurant une situation de 3 contre 1, Martin tente du pied gauche à l'entrée de la surface, mais c'est complètement dévissé. Cela se transforme toutefois en passe pour Garlin qui, le long de la ligne de but côté gauche, crochète et centre pour Alexandre Guillou qui n'a plus qu'à marquer dans le but ouvert (2-3, 45'+1).

Un but qui relance complètement le match, qui commence en seconde période à s'envenimer avec quelques coups en retard distribués de part et d'autre, ce qui débloque le tableau disciplinaire (59'). Dans ce jeu haché, le Val Baugeois peine à tirer son épingle du jeu et commence à fatiguer sans possibilité de rotation. Les visiteurs réclament à cor et à cri un penalty à plusieurs reprises, peut-être à juste titre en fin de match sur un ceinturage manifeste de Sébastien Vidgrin qui laisse l'arbitre de marbre (84'). Mais la différence était déjà faite avant : Hervé remporte un face-à-face avec l'attaquant briollaytain, mais son coéquipier peut reprendre dans une forêt de jambes, dont celles de Fabien Hallier qui touche le ballon entre les chevilles, mais insuffisamment pour le sortir du cadre (2-4, 67'), alors que Hervé relâchera une frappe anodine qui permettra au bavard n°7 visiteur de s'offrir un triplé. Non Messieurs, vous ne repartirez pas avec le ballon du match : ça coûte cher (2-5, 73'). Sur une copie du second but, un retour de David Jourdan évite une addition plus salée encore (78').

Avec un effectif au complet et une défense plus coordonnée, le Val Baugeois aurait pu rivaliser toute la rencontre avec son adversaire, qui était prenable. Prochain match à Morannes où il va falloir être solide (si le match se joue !).

Cinquième division - 9ème journée - dimanche 05/01/20 à 15h10

Stade municipal de Bauné

ES Val Baugeois B 2-5 Briollay B (2-3)

Buts pour l'ESVB : R. Martin (24'), A. Guillou (45'+1)

Avertissements : D. Jourdan (59') pour l'ESVB ; 1 pour Briollay (59')

Compo ESVB : F. Hervé, M. Dechâtre, M. Perez, F. Hallier, D. Jourdan, N. Logerais, S. Vidgrin (cap), A. Guillou, J. Paumier, R. Martin, L. Garlin. Entré en jeu : L. Jourdan

08/12 Le Val Baugeois remporte le derby à l'usure

Après un report le dimanche dernier le match Jarzé-Val Baugeois a enfin eu lieu, et les rouges et blancs l'ont emporté non sans mal malgré le score de 5 à 1.

Bonsoir à tous je suis Honoré Sumé pour votre résumé de ce dimanche.

Sur un terrain mi-figue mi-raisin (catastrophique), l'arbitre officiel de la rencontre donne le coup d'envoi. Et c'est avec un début de match très lent que les visiteurs allume la première mèche avec Reveillere qui rate son face à face (7'). Le rythme s'accélère petit à petit et une première barre transversale est touchée avec une frappe contrée de Naulet (15'). Les Verts se réveillent et leur première tentative est captée par Rabouan (19'). Les Bauneens réagissent et vont finir par marquer avec David Beaumont qui trouve Tristan Mahot côté droit qui talonne pour Beaumont ayant continué sa course ce dernier centre premier poteau où se trouve Reveillere qui la dévie suffisamment pour mettre le ballon croisé petit filet (0-1 26'). Les Jarzéens se révoltent et vont égaliser quelques minutes après, une mauvaise passe dans l'axe permet au milieu de terrain de trouver son n°11 qui déborde Jadeau et centre en retrait pour le n°6, seul, qui frappe la balle entre les jambes de Rabouan (1-1 35'). Les rouge et blanc ne tardent pas non plus à réagir et loupent le deuxième but avec Berranger côté gauche qui trouve Naulet à 8m, il crochète son défenseur, frappe fort mais le gardien l'arrête du visage (38'). Sur un contre vert, Jarzé trouve le poteau après un beau travail des deux attaquants (41'). La barre est une nouvelle fois touchée par Beaumont qui d'un entre-deux avec Mahot se retrouve dans la surface son centre lob le gardien mais retombe sur la barre (43'). Une multitude d'occasions ratées pour les Baunéens, un poteau tapé pour les Jarzéens et la mi-temps est sifflée sur un score de parité.

La seconde période est commencée et les visiteurs se mettent tout de suite en action, un enchaînement de frappes font briller le gardien adverse, avec un première fois Berranger (47'), puis Naulet qui rate quasiment la même occasion que la première mi-temps (51'), une tête plongeante de Mahot sortie par la gardien, touché sur cette action, (52') et puis Paumier qui allume côté gauche mais le gardien malgré masqué détourne le ballon en corner (53'). Le Val Baugeois pousse et vont retaper la barre avec une tête de Mahot sur un corner de Yannis Masson (60'). La domination est très nette et l'ESVB est enfin récompensée : après une touche de Boussiron qui trouve Paumier celui se débarrasse de son adversaire mais est crocheté par un second, c'est un penalty. Edouard Boussiron s'empare du ballon et le loge dans le petit filet, imparable (1-2 73'). Ce but enterre les espoirs des Jarzéens qui s'effondrent totalement dans ce dernier quart d'heure. Le troisième but est l'œuvre de Loret qui se joue de 5 verts avant de balancer son ballon dans la lucarne du gardien, impuissant là-dessus (1-3 77'). Reveillere est lancé côté droit et centre pour Paumier qui reprend parfaitement de volée (1-4 83'). Et Naulet sert Mahot dans la surface, il se retourne sur le contrôle et frappe fort premier poteau (1-5 87').

La fin de match fut tonitruante pour les visiteurs qui assurent leurs stats avec 5 buts marqués dans ce match en retard pour continuer ce parcours quasi-parfait en D4. Cette victoire met leur premier concurrent direct à 6 points et donne confiance pour un nouveau derby, à domicile face à la lanterne rouge Mazé B dimanche prochain pour clore en beauté l'année 2019.

Quatrième division - 8ème journée - dimanche 08/12/19 à 15h

Stade municipal de Jarzé

Jarzé 1-5 ES Val Baugeois (1-1)

Buts pour l'ESVB : B. Reveillere (26'), E. Boussiron (73' sp), J. Loret (77'), S. Paumier (83'), T. Mahot (87')

Avertissements : L. Rabouan (58'), B. Reveillere (82') pour l'ESVB

Compo de l'ESVB: L. Rabouan, Y. Masson, R. Rousseau, E. Boussiron, R. Boussiron (cap), M. Masson, T. Mahot, J. Loret, B. Réveillère, D. Beaumont, F. Naulet. Entrés en jeu : T. Berranger, S. Paumier, E. Jadeau.

Pour l'équipe B, c'était plus compliqué. Opposée à l'équipe C de Cantenay-Épinard qui avait fait match nul face à l'épouvantail MAFCA la semaine dernière, ce match à domicile sur un champ de boue s'annonçait difficile.

Pas aidé par un gardien baunéen malade toute la semaine et pas dans son assiette, le Val Baugeois encaisse un but gag très rapidement : sur un corner tiré de la droite, le susnommé Clément Couvreur claque difficilement au second poteau un ballon à la trajectoire incertaine à cause du vent, mais il renvoie le ballon droit sur la tête de Pierrick Leboucher qui marque contre son camp pour sa première en tant que joueur du Val Baugeois (0-1, 5'). Après un premier quart d'heure catastrophique où les locaux sont d'abord sauvés par deux tirs improbables sur les poteaux face au but vide (10') puis une erreur d'appréciation du portier local, sorti trop tard et lobé (0-2, 15'), le jeu s'équilibre un peu, une tête de Pierrick Leboucher sur un corner passe de peu au-dessus (20') et malgré une superbe frappe lobée aux 18m d'un visiteur qui fait mouche (0-3, 25'), l'ESVB entraperçoit quelques rayons de soleil : une belle action collective dans l'axe permet à Sylli Camara de servir Ludovic Garlin dans la profondeur, il choisit le bon côté en face-à-face avec le gardien (1-3, 30'). Sur un corner tiré quasiment directement, un joueur visiteur est à deux doigts de reprendre seul au second poteau, mais il dévisse à 2m du but ouvert et ça passe à côté (35'). Hélas, le Val Baugeois s'écroulera par deux fois juste avant la pause : sur une grande balle en profondeur, l'attaquant passe un petit pont sur Couvreur sorti à sa rencontre avant de marquer dans le but vide (1-4, 44') et, sur une mauvaise passe axiale de Sébastien Vidgrin aux abords de la surface baunéenne, un crochet de l'attaquant invite le gardien local à brouter le peu d'herbe qu'il reste tandis que le ballon franchit la ligne pour la 5ème fois (1-5, 45'+2).

La défaite actée, le Val Baugeois entame la seconde période sans complexe et obtient des coups de pied arrêtés. Sur un corner de la droite, Leboucher trouve la tête décroisée d'Alexandre Guillou au premier poteau qui inscrit son premier but en seniors (2-5, 52'). Cantenay reprend sa domination : sur un centre fuyant de la gauche, l'ailier opposé reprend aux 6m mais Couvreur est revenu sur sa ligne pour repousser le ballon du pied (61'). Fabien Hervé n'est pas loin de remettre le Val Baugeois à -2 mais il est contré in extremis par un défenseur (65'). Cantenay déborde et s'enfonce dans la surface côté gauche et centre en retrait pour la tête parfaite du n°12 qui ne doit pas jouer en C (2-6, 73'). Puis Couvreur fait une cagade sur un coup-franc en relâchant le ballon dans les pieds de l'attaquant qui avait suivi (2-7, 80') et le n°12 visiteur termine son show en reprenant d'une Madjer un centre venant de la droite (2-8, 85').

Quand tous les joueurs ne sont pas au diapason, il est compliqué d'aller chercher un résultat. Le match contre Briollay dimanche prochain est déjà fortement menacé, et c'est peut-être mieux ainsi.

Cinquième division - match en retard de la 5ème journée - dimanche 08/12/19 à 15h

Stade municipal de Bauné

ES Val Baugeois B 2-8 Cantenay-Épinard C (1-5)

Buts pour l'ESVB : L. Garlin (30'), A. Guillou (52')

Compo ESVB : C. Couvreur, A. Guillou, M. Perez, J. Dupont (cap), D. Jourdan, S. Camara, S. Vidgrin, P. Leboucher, F. Hervé, J. Bourdel, L. Garlin. Entrés en jeu : R. Martin, L. Jourdan, M. Dechâtre.

24/11 La victoire sans chanter

Le match de l'équipe B encore reporté, l'équipe première était seule en piste ce dimanche avec la réception de Jumelles, troisième au coup d'envoi. Bauné domine dès les premières minutes et se procure de nombreuses occasions, avec un but refusé à Benjamin Réveillère pour hors-jeu (11'), entre autres. Le Val Baugeois est vite récompensé de sa domination, un coup-franc en milieu de terrain est vite joué par David Beaumont pour Tristan Mahot sur la droite qui peut battre le gardien (1-0, 20'). Les Jumellois pinaillent sur l'endroit où la reprise du jeu s'est faite, et perdent leurs nerfs et l'arbitre est obligé de sortir le premier carton blanc de l'après-midi, le premier d'une (trop) longue série. Ils encaissent rapidement un second but, une action collective dans l'axe est conclue par Réveillère (2-0, 23'), aussitôt suivi par un deuxième carton blanc... L'ESVB continue sa marche en avant et est récompensée par un troisième but, non contesté celui-ci, sur un centre en retrait de Jimmy Loret de la droite parfaitement repris par Beaumont dans le contre-pied du gardien (3-0, 38').

En seconde période, les visiteurs se mettent à jouer au foot et se procurent des occasions intéressantes, une frappe de l'angle de la surface est captée sans problème par Ludovic Rabouan, tranquille ce dimanche (47'), ou une frappe croisée de la gauche qu'il repousse du pied (56'). Entre temps, Jonathan Paumier est allé défier le gardien après une belle action sur la droite, ce dernier réalise une belle parade du pied (52'). Le match sombre ensuite dans un profond ennui, que Mahot et un retourné manqué ne réussissent pas à masquer (71'). Jusqu'à la 87ème minute, moment choisi par les Jumellois pour se saborder en récoltant 3 cartons blancs et un carton rouge en quelques instants, en récompense de leurs contestations et propos irrespectueux incessants. Jumelles étant réduit à 7, le match s'arrêtera instantanément.

Le Val Baugeois, aucunement inquiété, n'avait de toute manière pas besoin de ça pour s'imposer et prendre le large sur ses poursuivants. Prochain match dimanche prochain à Jarzé, dans un autre état d'esprit.

Quatrième division - 7ème journée - dimanche 24/11/19 à 15h

Si vous avez une question, une suggestion, ou autre vous pouvez envoyé un mail en cliquant ici
ou à l'adresse suivante: val.baugeois@gmail.com