ESVB: Entente Sportive du Val Baugeois; club de foot de Bauné, Cornillé, Lué et Chaumont
logo esvb
photo hazard

E.S. Val Baugeois

[INFO CLUB] 12/10 : Montée en poche pour les U15 A !

En s'imposant 6-2 face au leader ponts-de-céais, la première équipe U15 du groupement, essentiellement composée de jeunes de Bauné, est officiellement promue en D1 pour la deuxième phase, et ce alors qu'il reste une journée ! Pour les U17, défaits et doublés par leur dauphin Vivy (0-2), il faudra encore attendre la dernière journée au retour des vacances.

Toutes les infos concernant les licences 2019-2020 se trouvent en page "infos licences".

13/10 Timing imparfait

Cela commence à devenir une mauvaise habitude les jours de coupe : le Val Baugeois est battu sur la longueur alors qu'il avait le match en main. C'est ce qui s'est passé encore aujourd'hui alors que l'équipe première recevait Champigné/Querré, lanterne rouge de son groupe de D3.

Le début de match est d'un ennui sidéral. Les deux équipes sont très regroupées et surtout très brouillonnes. La première action construite arrive sur le côté gauche, l'ailier déborde Erwan Jadeau et s'infiltre dans la surface avant d'être déséquilibré par ce dernier : penalty ! L'attaquant trompe Ludovic Rabouan sur sa gauche après une course d'élan très courte et très lente qui aura réussi à brouiller les pistes (0-1, 15'). Le Val Baugeois réagit et Mathéo Masson obtient un coup-franc excentré à 27m côté droit. Sullivan Paumier enroule son ballon qui rebondit devant le gardien, mais fuse entre ses jambes (1-1, 17') ! Un but gag qui donnera un coup de fouet aux locaux, et un coup de pression au gardien visiteur qui insulte son propre assistant, mais l'arbitre lui donnera un carton jaune plutôt qu'un blanc (21'). Le portier champignéen restera vigilant sur une frappe lointaine de Benjamin Réveillère (22') ou encore sur une demi-volée lointaine, rasante et excentrée de Yannis Masson (33'). Seule ombre à ce fade tableau, l'aîné des Masson sort sur blessure (36') après avoir reçu la chaussure de son adversaire dans la lèvre supérieure. Pas de carton.

La seconde mi-temps repart sur le même faux rythme que la première, mais en un peu mieux : Tristan Mahot tente une volée lobée des 20m qui se niche sur le filet (49'). Yannis Masson perd le ballon dans sa propre surface dans l'axe, l'attaquant visiteur récupère et sert son coéquipier aux 20m qui force Rabouan à une belle détente (51'). Le Val Baugeois obtient un corner : après un cafouillage, une frappe est déclenchée que le gardien repousse difficilement dans les pieds de son défenseur qui remet le ballon dans sa direction. Le portier reprend le ballon à la main et est immédiatement sanctionné par un coup-franc indirect (55'). Vexé, il dégage le ballon au loin et récoltera un blanc plutôt qu'un jaune. Il est remplacé aux cages par un milieu de terrain et ancien gardien. Le coup-franc indirect tiré par Edouard Boussiron est sauvé sur la ligne par un défenseur (56'). À 10, Champigné casse le rythme, crée de nombreux arrêts de jeu et le match sombre dans la morosité alors que la pluie fait son apparition. Le Val Baugeois, lui, n'est pas capable de faire évoluer le sien, et sera bientôt puni : Champigné allonge et David Beaumont concède un coup-franc côté gauche à 18m de la cage. Il est tiré côté ouvert à mi-hauteur et file dans le petit filet opposé (1-2, 75'). Sur l'engagement, les locaux perdent le ballon à 30m du but adverse, et il suffit d'une passe pour que l'attaquant visiteur, lancé dans le dos de la défense, batte d'un plat du pied Rabouan sorti à sa rencontre (1-3, 76'). Le Val Baugeois ne baisse pas les bras et Réveillère tente sa chance de loin, capté en deux temps (77'). Fabien Hervé est seul dans l'axe à la réception d'un coup-franc venu de la droite, mais sa tête est trop parfaite et va droit sur le gardien - et l'assistant avait levé le drapeau de toute façon (79'). Le coup est rude pour l'ESVB, encore plus quand la défense champignéenne envoie un dégagement au hasard près du poteau de corner baunéen, l'avant-centre est seul à la réception et centre pour son compère d'attaque qui fusille Rabouan d'une volée à bout portant (1-4, 85'). Les locaux manquent de boire le calice jusqu'à la lie, Beaumont et Masson n°2 s'entendent mal sur une passe courte et l'attaquant visiteur peut partir dans leur dos et tenter un ballon piqué devant la sortie de Rabouan, mais manque de puissance (90'+2). La note sera moins salée lorsque Mahot récupère un ballon sur la gauche, il sert Alexandre Mouyal qui retrouve Jadeau dans le dos de la défense, celui-ci tacle pour devancer la sortie du gardien (2-4, 90'+7).

Un petit tour et puis s'en va en Coupe de l'Anjou, comme c'était le cas pour sa grande sœur régionale. Il ne reste plus que le Challenge de l'Anjou pour changer du championnat. Dernière chance de briller !

Coupe de l'Anjou - 2ème tour - dimanche 13/10/19 à 14h55

Stade municipal de Bauné

ES Val Baugeois 2-4 Champigné/Querré (D3) (1-1)

Buts pour l'ESVB : S. Paumier (17'), E. Jadeau (90'+7)

Avertissements : A. Goislard (45'+1) pour l'ESVB ; 2 pour Champigné (21' / 43')

Exclusion temporaire : 1 pour Champigné (55')

Compo ESVB : L. Rabouan, R. Rousseau, E. Boussiron, E. Jadeau (cap), D. Beaumont, M. Masson, S. Paumier, J. Loret, B. Réveillère, A. Mouyal, T. Mahot. Entrés en jeu : Y. Masson, A. Goislard, F. Hervé.

Juste avant, l'équipe B devait recevoir son homologue d'Allonnes/Brain pour un match décisif pour la qualification en 32èmes de finale. Mais, comme dirait Louise Attaque, les visiteurs "[ont] dû [se] gourer dans l'heure, planter dans la saison". Ils étaient en effet restés sur l'horaire de base de 15h, et personne chez eux n'a cru bon de vérifier.

Sauf mauvaise surprise émanant du District, le Val Baugeois est qualifié sans jouer, et sort premier de sa poule en n'ayant joué qu'un match et sans avoir marqué !

06/10 Cinq minutes, douche comprise

C'est approximativement le temps qu'il a fallu à l'équipe première, qui recevait l'équipe B de Durtal, pour se mettre à l'abri dans ce match qui a rapidement cessé de l'être.

La défense durtaloise a en effet trop vite cédé sans même que le match ait eu le temps de démarrer : un corner de la droite de Sullivan Paumier est repris victorieusement au second poteau par Tristan Mahot (1-0, 3'). Le même Mahot hérite d'un ballon à 40m du but côté droit, avance, repique dans l'axe, fait le tour du défenseur central pour se mettre sur son pied gauche et décoche une frappe placée qui finit dans le soupirail droit du gardien, un peu spectateur sur ce coup-là (2-0, 5'). Le Val Baugeois est déjà à l'abri et tue définitivement le suspense sur un nouveau corner, cette fois de la gauche, toujours tiré par Paumier ; le ballon atterrit sur Jimmy Loret au second poteau, il ne se fait pas prier (3-0, 13'). Un début de match cauchemardesque pour les visiteurs qui perdent leurs nerfs et se retrouvent à 10 pour contestation (17'). Il fallait cela pour les remettre dans le match : le meneur de jeu des jaunes s'échappe côté gauche, déborde Rémi Rousseau et entre dans la surface, son tir frôle la lucarne d'un Ludovic Rabouan endormi jusqu'ici (20'). Ce match, à peine débuté et déjà terminé, sombre dans la plus profonde léthargie, seul Loret idéalement lancé sur la droite est piégé par un faux rebond au moment d'armer sa frappe à l'angle des 5m50 (34'). Le même déborde encore une fois avant de centrer en retrait pour Thomas Berranger qui, face au but ouvert, ne peut reprendre (35'). Vient ensuite une action ubuesque : un joueur durtalois passe en retrait pour son gardien qui se saisit du ballon, l'arbitre siffle un coup-franc indirect en faveur de Bauné dans la surface adverse ; les deux équipes s'accordent pour rendre le ballon aux visiteurs, mais Mahot cadre le ballon rendu et il faut un réflexe du gardien pour empêcher un but gag (45'+1). Ce n'est cependant que partie remise pour Mahot qui s'offrira un triplé à la réception d'un centre en retrait de Berranger, malgré le retour d'un défenseur (4-0, 45'+2).

La seconde mi-temps démarre sur les mêmes bases que s'est déroulée la majeure partie de la première : pas grand-chose à signaler. Les débats s'équilibrent, la domination reste baunéenne mais le collectif est moins bien huilé. Berranger est seul aux 6m à la réception d'un centre tendu de la gauche de Loret, mais il envoie le ballon au-dessus (58'). Autre centre de la gauche, Benjamin Réveillère envoie sa reprise de la tête à côté (68'). Un coup-franc est astucieusement joué par David Beaumont pour Adrien Goislard, loin au-delà du paquet de joueurs au second poteau, mais il est à peine trop court (71'). Mahot frappe de l'extérieur de la surface, légèrement côté gauche, le portier des Aiglons sort le ballon de son soupirail (80'). Malgré tout, la maîtrise baunéenne est de plus en plus défaillante et le repli défensif clairement déficitaire, ce qui profite à l'ailier durtalois qui s'échappe dans le dos de la défense à la réception d'un ballon long, il devance la sortie de Rabouan pour sauver l'honneur (4-1, 83'). Ce but enhardit les Durtalois qui tentent de réduire la note et sont près de le faire sur une frappe lointaine que Rabouan sort avec les pieds d'une manière peu académique (88'). Le dernier mot reviendra toutefois à Paumier qui trouvera la lucarne sur un magnifique coup-franc direct à 20m dans l'axe (5-1, 90'+1).

Cette rencontre avait tout du mauvais amant ou du mauvais film, le match était trop vite plié pour que tous les acteurs puissent prendre du plaisir. Néanmoins, on se consolera en disant que le Val Baugeois a rempli sa mission en étant désormais seul leader avec 3 victoires en autant de rencontres. Place à la Coupe de l'Anjou dimanche prochain.

Quatrième division - 3ème journée - dimanche 06/10/19 à 15h05

Stade municipal de Bauné

ES Val Baugeois 5-1 Durtal B (4-0)

Buts pour l'ESVB : T. Mahot (3', 5', 45'+2), J. Loret (13'), S. Paumier (90'+1)

Exclusion temporaire : 1 pour Durtal (17')

Compo ESVB : L. Rabouan, R. Rousseau, E. Boussiron, E. Jadeau (cap), D. Beaumont, M. Masson, S. Paumier, J. Loret, B. Réveillère, A. Mouyal, T. Mahot. Entrés en jeu : T. Berranger, A. Goislard, J. Dupont.

Juste avant, l'équipe B recevait l'épouvantail du groupe, l'équipe de Mon Atout Football Club Angevin (MAFCA). Cette équipe intrigante, fondée l'an dernier par des déçus de l'arrêt des équipes seniors de Belle-Beille, est essentiellement composée de joueurs africains très techniques et avec un excellent état d'esprit, malgré l'interdiction d'accession qui les a frappés la saison passée (manquant de joueurs, ils avaient dû constituer une entente). Côté baunéen, il fallait confirmer les bonnes dispositions entrevues la semaine dernière face à Jarzé.

Mais bien vite, la supériorité angevine fait voler en éclats les belles intentions locales. Après un but refusé pour hors-jeu (4'), Kévin Bloin doit déjà gagner un premier face-à-face pour garder sa cage inviolée (6'), puis un deuxième (18'). L'ailier droit visiteur s'échappe dans le dos de la défense, fixe Bloin et sert son attaquant qui ne manque pas l'offrande (0-1, 21'). Ce but réveille les Baunéens qui sont près d'égaliser : un corner tiré de la gauche par Yannis Masson est cafouillé dans la surface, Fabien Hervé fait une tête mais un défenseur sauve sur la ligne (26'). La domination visiteuse reprend et l'attaquant de pointe tombe à deux reprises dans la surface sans que l'arbitre ne bronche, à son grand désespoir (33'). Même désespoir de l'autre côté quand un bon ballon de Romain Boussiron sur la droite est contrôlé et frappé par Hervé, le ballon contré atterrit sur Ludovic Garlin qui élimine tant bien que mal le gardien, mais un défenseur enlève le ballon (et le pied de Garlin) d'un tacle désespéré (38'). On retrouve l'attaquant visiteur à la réception d'un centre tendu de la gauche, il tire au-dessus alors qu'il était à 3m du but ouvert (44'). À force de créer des situations litigieuses dans la surface, l'arbitre finit par en siffler une contre le Val Baugeois, à la suite d'un contact entre l'ailier gauche visiteur et Fabien Hallier. Le tireur angevin prend Bloin à contre-pied (0-2, 45'+2).

Ce but pèse sur l'ESVB qui retourne au vestiaire, puis revient sur le terrain le moral dans les chaussettes. Nanti de deux buts d'avance, MAFCA déroule son jeu élaboré qui alterne passes courtes et passes longues dans le dos d'une défense aux abois. Bloin doit faire des miracles pour éviter une note trop salée, mais se sentant abandonné par sa défense, il râle et ne peut pas faire l'impossible face à une attaque qui prend confiance et qui attaque avec de plus en plus de joueurs. Bien vite, l'addition s'alourdit à cause de déferlantes en profondeur irrésistibles (0-3, 64') (0-4, 68'). Seul éclair dans la grisaille, Jérôme Bourdel sert Florian Naulet dans l'axe, il élimine le dernier défenseur avant d'ajuster le gardien d'un plat du pied bien inspiré (1-4, 74'). On aurait aimé que ce but sonnât le réveil du Val Baugeois, mais il était écrit que l'équipe B dût gâcher ce week-end historique pour le club (voir plus haut). Les Baunéens, hors sujet, encaisseront deux nouveaux buts (1-5, 79') (1-6, 89') sans qu'il y ait quoi que ce soit à redire, ni sur l'issue du match, ni même sur l'ampleur du score. Un bien triste après-midi.

Après un match, voilà déjà le Val Baugeois avant-dernier. Pas de panique, vu le pedigree de l'adversaire et vu ce que l'ESVB a déjà montré de bien. Mais il faut apprendre à ne pas se voir trop beau après un match réussi, et ne jamais cesser de perdre de vue que cette équipe n'a aucune marge et n'obtiendra des résultats qu'en se donnant à fond et en se concentrant sur elle-même.

Cinquième division - 3ème journée - dimanche 06/10/19 à 13h

Stade municipal de Bauné

ES Val Baugeois B 1-6 Angers MAFCA (0-2)

But pour l'ESVB :  F. Naulet (74')

Compo ESVB : K. Bloin, M. Perez, Y. Masson, M. Dechâtre, D. Jourdan, O. Chapeau (cap), F. Hallier, F. Naulet, F. Hervé, L. Jourdan, L. Garlin. Entrés en jeu : R. Boussiron, J. Bourdel, J. Malet.

04/10 Tirage Coupe de l'Anjou

Le tirage du 2ème tour de la Coupe de l'Anjou a été effectué hier soir au siège du District. Le Val Baugeois recevra l'Avant-garde de Champigné/Querré, promue en D3 et actuelle lanterne rouge du groupe A avec deux défaites initiales. L'occasion pour le Val Baugeois de réapprendre à faire la différence avant la prolongation...

Le match aura lieu sur notre bon vieux gazon de Bauné le dimanche 13 octobre à 15h. Et n'oublions pas, en lever de rideau (12h30), l'équipe B qui tentera de passer les poules du Challenge du District face à son homologue d'Allonnes/Brain, un match couperet avant l'heure !

29/09 Le Val Baugeois craque à nouveau en prolongation

Ce dimanche 29 septembre fut éprouvant pour l'équipe fanion qui se déplaçait sur le terrain de La Daguenniere/La Bohalle, avec un vent fort sur un terrain exposé la tâche s'annonçait difficile. Les nouveaux maillots sur le dos, maillots offerts par l'entreprise Garlin et fils merci à eux.

La rencontre débute plutôt tranquillement les deux équipes prennent leurs marques. C'est à la 15ème minutes que les locaux se montrent dangereux pour la 1ère fois du match avec un débordement côté droit de l'ailier qui tire une frappe flottante qui termine sur la barre baunéene, première frayeur pour l'Esvb qui a du mal à démarrer la machine. Sur un coup-franc dans leur moitié de terrain le n°5 vert et jaune lance son attaquant sur le côté droit suivi par un défenseur rouge, l'attaquant élimine le défenseur mais le ballon est récupéré par Beaumont qui a dans ses pattes Paumier, Beaumont dégage dans les pattes de Paumier et le ballon retourne dans les pieds de l'attaquant qui d'une frappe forte au 1er poteau viens inscrire le 1er but local (1-0, 29'). Ce but donne un coup de boost aux Baunéens qui égalisent rapidement, sur une passe plein axe de Masson, Reveillere part à la limite du hors-jeu et s'en va affronter Tristan Tréguier (ancien gardien de notre équipe fanion), Reveillere frappe mais Treguier repousse dans les pieds de l'attaquant baunéen qui ajuste cette fois le gardien d'un lob astucieux (1-1, 34'). Ce but met en confiance l'équipe, Mouyal a de l'espace côté gauche, il décale dans l'axe Paumier qui lance Mahot dans le dos du défenseur, ce dernier arrive à toucher la balle vers son gardien mais elle est courte ; Mahot passe devant le défenseur et frappe, Treguier la touche mais le ballon finit quand même dans le fond des filets (1-2, 39'). La 1ère mi-temps se termine donc sur ce score de 2-1 pour nos rouges et blanc.

La seconde mi-temps démarre fort pour les Daguenais le n°10 est trouvé dans les 20m frappe mais est contré par Boussiron le ballon s'en va lobé Rabouan mais meurt une nouvelle fois sur la barre transversale (50'). Sur un corner envoyé au 8m Rabouan sort au contact des joueurs mais ne maîtrise pas le ballon en retombant il accroche le maillot du n°6, le penalty est sifflé et le n°10 se charge de la sentence en prenant à contre-pied Rabouan (2-2, 60'). Les attaques s'enchaînent des 2 côtés avec beaucoup de maladresses, les ailiers verts envoie quelques ballons dans les nuages depuis la surface, Loret tombe sur Treguier après un beau numéro de soliste, Reveillere voit ses frappes terminer dans le champ. On arrive en fin de match et la fatigue est présente des 2 côtés, des espaces se créent et Paumier est lancé côté droit, il élimine son adversaire puis un deuxième le long de ligne et centre fort devant le but Tréguier repousse le ballon dans les pieds de Mouyal, seul au 6m, qui prend le temps de revenir sur son pied gauche et frappe ras du poteau (2-3, 90'). La travail est quasi fait et la victoire semble se dessiner, mais c'est sans compter sur les Daguenais qui avaient encore de la ressource car les minutes qui suivent sont pour les vert et jaune, et la muraille rouge cède une nouvelle fois sur une passe du n°8 depuis les 35 m qui trouve le n°11 malgré un tacle de Paumier, l'attaquant se met sur son bon pied et ajuste Rabouan (3-3, 90'+3).

Tout reste à faire pour Bauné qui peut avoir quelques regrets sur ce coup là. La 1ère mi-temps de la prolongation fut compliquée pour les 2 équipes, des énièmes ballons envoyés au-dessus de la cage pour la Dague, des maladresses dans les dernières passes pour le Val Baugeois et on reste sur ce score de 3-3 à la mi-temps.

Les joueurs utilisent leurs dernières forces et c'est La Dagueniere qui dégaine les premiers dans cette seconde mi-temps avec une frappe croisée de l'ailier qui trompe Rabouan (4-3, 107'), les rouge et blanc poussent pour revenir et Boussiron n'étant pas attaqué aux 30m décoche une frappe lourde qui se loge sous la barre, Treguier étant légèrement avancé ne peut rien faire, et cela permet aux visiteurs d'égaliser (4-4, 112'), ce but donne un nouveau souffle aux Bauneens qui gardent le contrôle du ballon dans le camp adverse mais ils s'exposent à des contres et ce qui devait arriver arriva et le Val Baugeois encaisse un nouveau par l'intermédiaire du n°11 qui est servi côté gauche, crochète Naulet et, se remettant sur son pied droit et croise sa frappe qui termine au ras du poteau de Rabouan (5-4, 116'). Sur l'engagement les joueurs locaux ne sont pas totalement remis en place et Reveillere trouve un une-deux avec Mouyal frappe du pointu à l'entrée de la surface, le gardien ne bouge mais le ballon tape le poteau et longe la ligne de but ; ce coup de malchance met un coup au moral des visiteurs et vont encaisser le dernier sur un contre éclair avec une belle frappe du n°13 qui finit petit filet opposé de la cage de Rabouan (6-4, 120').

124ème minute l'arbitre met fin au spectacle et aux espoirs des rouges et blancs qui avaient à coeur de faire quelque chose pour leur public venu en nombre et pour leur coach qui se mariait aujourd'hui. Félicitations Stéphane Houdoyer dit Dedey's ! C'en est donc terminé pour la coupe des Pays de Loire mais le Val Baugeois pourra encore jouer la coupe de l'Anjou et espérer aller plus loin dans la compétition.

Coupe des Pays de Loire - 3ème tour - dimanche 29/09/19 à 15h00

Stade de la Daguenière

ES Daguenière Bohalle (D4) 6-4 ESVB (après prolongation) (mi-temps : 1-2 ; fin du temps réglementaire : 3-3)

Buts pour l'ESVB : B.Réveillere (34'), T.Mahot (39'), A.Mouyal (90'), E.Boussiron (112')

Avertissements : M.Masson (72') pour l'ESVB ; 1 pour la Daguenière (95')

Compo ESVB : L. Rabouan, R. Rousseau, J. Dupont, E. Boussiron, D. Beaumont (cap), M. Masson, Y. Masson, F.Naulet, B. Réveillère, S.Paumier, T.Mahot. Entrés en jeu : A.Goislard, A.Mouyal, J.Loret.

Juste avant, l'équipe B reprenait enfin la compétition en affrontant Jarzé, promue en D4, qui avait battu les Baunéens à deux reprises la saison passée (4-0, 3-1) et qui a démarré sa saison de D4 par deux lourdes défaites. Côté baunéen, après avoir enfilé les exemptions, il était temps de se frotter au réel et par un gros morceau. Avant le match, une minute de silence a été respectée en la mémoire de Jacques Chirac, décédé jeudi.

Et en effet, dès le début du match, c'est Jarzé, porté par un vent soufflant en rafales, qui investit le camp baunéen et qui tient le ballon l'essentiel du temps. Mais cette domination débouche sur peu d'occasions, seules des frappes hors cadre (dont une dans l'école) ou faciles à capter pour Kévin Bloin viendront interrompre le relatif ennui de cette première mi-temps. Seuls des ballons cafouillés par les rouges dans leur propre surface sur les multiples corners des visiteurs auront réellement été dangereux. Les Jarzéens jouent avec le vent et abusent de longs ballons à l'efficacité de plus en plus aléatoire à mesure que la période avance. Côté baunéen, on agit en contre, en faisant l'effort de poser le ballon car le vent le ramenait inlassablement dans le camp local dès lors qu'il était joué en l'air. De ces contres, l'ESVB a pu, à plusieurs reprises et de plus en plus au fil du temps, s'installer dans le camp jarzéen et obtenir des touches. La défense des verts pouvait cependant facilement se dégager avec l'appui du vent. Seul Thomas Berranger, après une récupération haute côté gauche, déborde et longe la ligne de but avant de tenter une frappe qui file devant la cage avant de finir en touche de l'autre côté (43').

En seconde période, changement de côté et de physionomie. Jarzé s'astreint à jouer court pour subir le moins possible le vent, qui souffle de plus en plus fort et devient compliqué à maîtriser. Le soleil fait quant à lui de timides apparitions. En tenant le ballon, les Jarzéens sont beaucoup plus dangereux, un attaquant part dans l'axe et Bloin plonge dans ses pieds (55'). Côté baunéen, les ballons longs sont moins maîtrisés et seuls les ballons ressortis proprement sont exploitables. Fabien Hervé déborde sur la droite et lève la tête, mais il joue la carte personnelle et bute sur le gardien en angle fermé (58'). Bien qu'une séance de tirs au but suffisait à Jarzé pour se qualifier, l'envie de gagner est très présente chez les visiteurs qui attaquent de plus en plus nombreux, et les corners et frappes se multiplient aux abords de la surface, et le cadre s'approche de plus en plus, malgré l'ardeur défensive des Baunéens. Les contacts se font plus rugueux des deux côtés mais le bon esprit reste présent. Un centre-tir venu de la droite s'écrase sur la barre de Bloin (88'). Berranger, encore lui, devance le gardien sorti à la limite de sa surface mais ne parvient pas à redresser le ballon (90'+1). L'avant-centre jarzéen dépasse la défense et se retrouve seul face à Bloin, mais tire juste à côté (90'+3).

Le temps réglementaire s'achève sur un score vierge, et les deux équipes doivent se départager aux tirs au but. L'arbitre décide qu'ils seront exécutés face au vent, côté falun. Le premier tireur visiteur, 16 ans, s'élance et voit son tir mou bloqué par Bloin sur sa droite. Ludovic Garlin a la possibilité de donner un premier avantage au Val Baugeois : 1,5 mètre au-dessus ! Le deuxième tireur visiteur bute à son tour sur Bloin, bien parti sur sa gauche ! Déjà deux arrêts pour Bloin dans une séance de tirs au but aussi peu spectaculaire que le match. Fabien Hervé est le premier à réussir sa tentative au ras du poteau droit du gardien (1-0). La réponse du troisième tireur jarzéen ne se fait pas attendre : pleine lucarne à gauche de Bloin, parti du bon côté (1-1). Rémi Martin tope son ballon et le gardien repousse sur sa droite. Mais Bloin sort à nouveau le grand jeu en repoussant le quatrième tir visiteur sur sa droite, encore tiré mollement. Troisième arrêt pour lui ! David Jourdan peut redonner l'avantage au Val Baugeois en trouvant le petit filet à droite du gardien (2-1). Le libéro jarzéen offre un espoir à son équipe en réalisant le même tir (2-2), mais l'entraîneur intérimaire Sébastien Vidgrin, entré en jeu au cours du temps additionnel pour cette séance, la clôt d'un tir croisé à gauche du portier, pris à contre-pied (3-2).

Les Baunéens ont produit cet après-midi un vrai match de qualité, du moins défensivement, face à un adversaire en théorie supérieur, et il faudra faire preuve de la même combativité pour se défaire d'Angers MAFCA en championnat, qui apparaît comme l'épouvantail du groupe. L'ESVB marque donc deux points et Jarzé un. Jarzé, exempt dans deux semaines, est qualifié pour la suite de la compétition avec 4 points. Pour le Val Baugeois, il faudra, face à l'équipe B d'Allonnes/Brain, au moins atteindre la séance de tirs au but pour être certain de se qualifier.

Challenge du District - Poules - 2ème journée - dimanche 29/09/19 à 13h

Stade municipal de Bauné

ES Val Baugeois B 0-0 Jarzé (D4) (Bauné remporte 3-2 la séance de tirs au but)

Compo ESVB : K. Bloin, M. Perez, F. Hallier, M. Dechâtre, D. Jourdan, O. Chapeau (cap), T. Berranger, R. Martin, F. Hervé, J. Bourdel, L. Garlin. Entrés en jeu : L. Jourdan, S. Vidgrin, J. Malet.

22/09 "Le 22 septembre, aujourd'hui je m'en fous"

On aurait aimé faire un résumé de match, mais l'équipe première n'a pas affronté l'équipe C de Seiches/Marcé en manque de joueurs, et l'équipe B s'est retrouvée exempte de dernière minute et personne au club n'avait envie de faire un amical. Comme dans la chanson de Brassens citée en titre, le foot a rompu avec l'ESVB ce 22 septembre, mais, comme le narrateur, on s'en remettra.

Donc repos pour tout le monde, idéal pour soigner les petits bobos de la préparation. Le Val Baugeois sera plein d'énergie pour aborder deux rendez-vous importants dimanche prochain : un troisième tour de Coupe des Pays de la Loire compliqué du côté de la Daguenière, face à une équipe déjà affrontée lors de la préparation (le 18 août, 2-2), pour l'équipe première, d'une part, et l'entrée en lice en Challenge du District face à l'équipe première de Jarzé pour la B, d'autre part, avec le risque d'un manque de rythme pour une entrée en compétition bien après tout le monde...

15/09 Pas de troisième tour

Le Val Baugeois recevait Villevêque/Soucelles, club de D3, pour le compte du deuxième tour de la Coupe de France. Un match en retard, comme chacun sait, et je n'épiloguerai pas sur les raisons maintes fois évoquées ici. L'arbitre a donc cru bon de presser tout ce petit monde pour commencer 5 minutes avant l'horaire prévu. Le tirage était connu, puisque le vainqueur affrontera Tiercé/Cheffes, club de R3, dimanche prochain. L'occasion était belle de s'offrir une grosse affiche à la maison pour les deux équipes.

Ce sont les visiteurs qui se mettent les premiers en action en obtenant rapidement un corner côté droit : la tête villevêquoise passe au-dessus (1'). Le Val Baugeois réagit, Thomas Berranger adresse un centre côté droit renvoyé par la défense, Rémi Rousseau reprend de volée aux 22m dans l'axe, c'est sur le poteau (12') ! Sullivan Paumier tire des 25m légèrement côté gauche, le gardien enlève le ballon de la lucarne (18'). L'ESVB sera récompensée de sa domination : un nouveau centre de la droite est cafouillé par la défense, Alexandre Mouyal est en position idéale au second poteau mais tope sa reprise, le ballon revient sur Berranger qui catapulte le ballon au fond (1-0, 27'). Les visiteurs répliquent, l'ailier droit déborde et entre dans la surface, sa frappe en force est boxée par Ludovic Rabouan (33'), qui ne peut rien faire sur un nouveau centre de la droite repris d'une tête plongeante par l'avant-centre visiteur, mais c'est au-dessus (35'). Benjamin Réveillère est idéalement lancé en profondeur par un bel extérieur du pied de Tristan Mahot, mais le premier nommé bute sur le gardien (38'). Les Villevêquois finissent par égaliser sur un long dégagement du gardien, les défenseurs regardent passer le ballon au-dessus de leur tête, mais bien trop loin pour que Rabouan puisse intervenir : l'attaquant adverse n'en demandait pas tant et intercepte pour aller gagner son face-à-face (1-1, 43'). Une embellie de courte durée pour les Villevêquois : Paumier gagne un duel musclé face au latéral droit visiteur, s'en va déborder sur son côté et frappe victorieusement au premier poteau malgré les protestations adverses (2-1, 44').

Avec un but de retard, les Villevêquois sous tension décident de changer de stratégie et d'adopter un jeu de passes longues à destination de leurs véloces attaquants. Rabouan est contraint de faucher l'un d'eux qui tentait de le dribbler : penalty ! Mais Rabouan se fait pardonner son erreur en repoussant la tentative bottée sur sa droite (52'). Accablées par la chaleur, les deux équipes ont un jeu minimaliste et la tension observée en première période diminue sous l'effet de la fatigue, d'autant que l'homme en bleu refusera aux équipes la traditionnelle pause fraîcheur. Les passes sont brouillonnes et en dépit d'une domination territoriale des visiteurs, peu d'occasions sont à mettre à leur crédit. On se dit alors que le Val Baugeois a la route tracée vers le troisième tour, mais sur un nouveau long dégagement, Yannis Masson ne parvient pas à reprendre de la tête, Rousseau se loupe aussi, l'ailier gauche de Villevêque/Soucelles parvient à s'engouffrer à l'entrée de la surface où il transmet, en déséquilibre, à son attaquant qui trompe Rabouan (2-2, 78'). Tout est à refaire pour les blancs qui ont bien du mal à supporter la chaleur et le soleil omniprésents. Les deux équipes veulent éviter la prolongation et pensent toutes deux avoir le mot de la fin : l'attaquant visiteur, lancé à la limite du hors-jeu par une passe longue du défenseur, s'en va buter sur Rabouan qui repousse la balle sur lui ; heureusement, le contre est favorable au portier baunéen et le ballon sort derrière la ligne (90'+2). Réveillère est lancé sur la droite par une action collective rapide de ses milieux, mais seul face au gardien, ne parvient pas à cadrer (90'+6). L'arbitre siffle la fin du temps réglementaire sur cette action et envoie les deux équipes en prolongation.

Les deux équipes repartent sur les mêmes bases que la seconde période, des visiteurs qui dominent et des locaux qui résistent mais souffrent. L'ailier gauche villevêquois déborde Erwan Jadeau et Rémi Rousseau qui se blessent tous les deux sur l'action, mais il ne réussit pas à battre Rabouan en bout de course (93'). Paumier déborde sur le côté gauche et se met en position idéale pour frapper... mais se prend les pieds dans la pelouse et tombe avant de pouvoir tenter sa chance (98') ! Les deux équipes changent de côté, et le Val Baugeois est à bout de forces. Les visiteurs ont bien compris que le jeu long étaient leur planche de salut aujourd'hui, et après deux tentatives infructueuses (108', 110'), finissent par trouver l'ouverture : un corner tiré côté gauche, mal renvoyé par la défense, est repris aux 15m par le milieu de terrain villevêquois : dévié, le ballon file au ras du poteau gauche de Rabouan, mais du mauvais côté pour l'ESVB (2-3, 114'). Les blancs tentent de pousser pour arracher une séance de tirs au but, obtiennent d'ultimes tentatives sur coup-franc ou corner, mais leurs efforts sont trop désordonnés et la fatigue trop importante.

Une pointe de déception au final, peut-être des regrets, mais le Val Baugeois aura tout donné et n'aura pas démérité pour être au rendez-vous du troisième tour, qu'il ne verra pas cette saison. Bonne continuation à Villevêque/Soucelles. Pour l'ESVB, il faudra récupérer de l'énergie pour les échéances futures : dimanche prochain à Seiches/Marcé C en championnat, et dans deux semaines en Coupe des Pays de Loire.

En lever de rideau, l'équipe B s'incline 0-4 face à Morannes C. Un match "amical" électrique face à de grands gabarits qui n'ont pas hésité à faire usage de leur carrure... Le score est anecdotique pour une équipe diminuée avec notamment la participation des deux coaches. Vivement la reprise dimanche prochain du côté de Monplaisir face à l'équipe B d'Angers FC.

Coupe de France - 2ème tour - dimanche 15/09/19 à 14h55

Stade municipal de Bauné

ES Val Baugeois 2-3 Villevêque/Soucelles (D3) (après prolongation) (mi-temps : 2-1 ; fin du temps réglementaire : 2-2)

Buts pour l'ESVB : T. Berranger (27'), S. Paumier (44')

Avertissements : L. Rabouan (50') pour l'ESVB ; 1 pour Villevêque/Soucelles (61')

Compo ESVB : L. Rabouan, R. Rousseau, J. Dupont, E. Jadeau (cap), D. Beaumont, M. Masson, S. Paumier, T. Mahot, B. Réveillère, A. Mouyal, T. Berranger. Entrés en jeu : F. Naulet, Y. Masson, L. Garlin.

13/09 Groupe D5

Le District a publié ce jour les groupes de D5. Le jumelage est respecté avec la B en lever de rideau de la première pour les matches à domicile (sauf pour le dernier match de la saison). La poule de 11 met le cap sur Angers, seules deux équipes de la saison dernière nous suivent :

Premier match du côté de Monplaisir dimanche 22.

11/09 Groupe Challenge du District

Le District a procédé hier soir au tirage des poules du Challenge du District Hubert Sourice, et a constitué les poules de D5 : ces dernières arriveront plus tard.

Pour le Challenge qui débute dès dimanche, la tâche sera une nouvelle fois ardue. Le tirage réserve à la réserve du Val Baugeois un déplacement ce dimanche pour y affronter l'entente Parçay B/Vernantes C (D5), que l'équipe B a l'habitude d'affronter en championnat (saison dernière : défaite 2-1 et victoire 3-2). Par la suite, ce seront deux réceptions, tout d'abord Jarzé (promu en D4, deux défaites 4-0 et 3-1 l'an dernier pour la B) puis l'équipe B d'Allonnes/Brain elle aussi en D4 (5ème de son groupe la saison dernière). L'opportunité de faire mieux que la saison dernière reste toutefois réelle, mais ça se joue dès dimanche !

ÉDITION (16h50) : entre la publication de cette brève (12h30) et cette mise à jour, nous serions désormais exempts de cette première journée, faisant de ce groupe un groupe à 3. Décidément, le Val Baugeois et la coupe, ça semble compliqué à organiser cette année...

ÉDITION (12/09 14h) : ce sera donc un groupe de 3 où nous recevrons deux fois, puisque Parçay a retiré cette entente. L'équipe B ne jouera donc pas ce week-end. Démarrer le championnat avec un seul match amical, disputé il y a plus de deux semaines, et catastrophique de surcroît, ce n'est pas la meilleure manière de commencer. Mais au moins, tout le monde pourra aller soutenir la première en Coupe de France.

08/09 La victoire sans la manière

L'équipe première reprenait ce dimanche son championnat du côté de Beaufort-en-Vallée pour y affronter son équipe D. L'équipe B avait eu, il y a 18 mois, droit au terrain d'honneur, mais pas aujourd'hui. Il fallait se rendre tout au fond du complexe, sur le dernier des derniers des terrains annexes, après avoir traversé une route, pour trouver trace du match du Val Baugeois. Un petit terrain en pente, sans main courante et sans banc de touche : c'est un joueur beaufortais qui a porté trois chaises tout le trajet pour faire office de banc visiteur. Banc visiteur seulement, puisque les locaux, en insuffisance de joueurs ayant fait leur licence à temps, ont débuté le match à 10.

C'est donc logiquement que le Val Baugeois est le premier à s'installer dans le camp local. Sullivan Paumier allume la première mèche, une frappe croisée de la gauche facilement captée (4'). Malgré tout, les Baunéens sont fébriles et manquent de concentration, ce qui permet aux Beaufortais de se procurer des situations. Un corner direct de la droite est claqué par Fabien Hervé sur son poteau (8') ! Jimmy Loret tente sa chance de l'entrée de la surface, la lucarne s'offre à lui mais le gardien parvient à dévier le ballon sur sa barre (18'). L'attaque beaufortaise est clinique : une passe en profondeur à destination de l'attaquant de pointe, dans le dos de la défense côté gauche, il décroise son pied pour battre Hervé sorti à sa rencontre (1-0, 23'). La réponse des visiteurs tarde à arriver, Alexandre Mouyal parvient à s'infiltrer dans la surface côté droit et adresse un centre tendu devant le but, pour personne (34'). Face à un bloc très bas, l'ESVB tente de nombreux tirs de loin, mais à part une frappe lobée de Benjamin Réveillère sur la barre (38'), ces essais sont globalement hors cadre ou faciles pour le gardien. Le Val Baugeois est même tout proche de se faire punir à nouveau, dans une copie presque conforme du premier but : cette fois, l'attaquant dribble Hervé et tire, mais Florian Naulet était revenu pour sauver le ballon devant la ligne ; le ballon revient sur le porteur de chaises beaufortais qui, à 10 mètres dans l'axe et sans gardien, envoie le ballon dans les nuages (40') ! Les rouges sont près de profiter d'une erreur de la défense locale, Réveillère devance la sortie lointaine du gardien et se retrouve près du poteau de corner droit ; son centre trouve la tête de Tristan Mahot, à côté du but déserté (41'). Les Beaufortais résistent bien et atteignent le repos nantis d'un but d'avance, mais leur milieu défensif se blesse à la cheville et doit laisser ses coéquipiers à 9 (45').

On attend bien mieux du Val Baugeois, de surcroît en double supériorité numérique. Un corner de la droite est repris de la tête au second poteau par Mathéo Masson, le ballon est repoussé sur la ligne par un défenseur (48'). Beaufort recule tant et plus, et les rouges commencent à comprendre, après de nombreuses frappes de loin inefficaces, que leur salut passera par leur jeu de passes. Paumier parvient à tirer des 15 mètres, sa frappe rasante s'écrase sur le poteau (60'). Le même Paumier, servi par Loret, déborde côté gauche et s'infiltre dans la surface, son centre tendu est repris par Réveillère qui débloque enfin le compteur de près (1-1, 64'). Les locaux ont de plus en plus de mal à sortir de leur camp et, lorsqu'ils le font, ne sont jamais à plus de trois. Sur un contre, le meneur de jeu beaufortais déborde sur la gauche et tente une frappe excentrée que Hervé repousse en corner (70'). Mahot trouve un relais dans la surface et, du point de penalty, trouve l'ouverture au ras du poteau droit du gardien (1-2, 75'). Dépités et sur les rotules, les Beaufortais donnent le coup d'envoi en reculant jusqu'au gardien, avant d'abandonner le ballon aux Baunéens. Réveillère, hors-jeu mais non sanctionnable car servi par un défenseur, profite d'un cafouillage et trompe une nouvelle fois le gardien d'une frappe croisée (1-3, 76'). Le n°10 local, épuisé et avec un genou douloureux, jette l'éponge à son tour (82'). À 11 contre 8, la fin de match est une attaque-défense, au terme de laquelle Yannis Masson, servi à droite de la surface, trouve le petit filet opposé d'une frappe enroulée du gauche (1-4, 89'). Immérité pour les Beaufortais qui ont tenu une heure mais n'en pouvaient plus et attendaient la fin avec impatience.

C'est donc une impression mitigée laissée par le Val Baugeois pour cette reprise. La mission est accomplie, certes, avec cette victoire par trois buts d'écart, mais c'était bien le minimum face à un adversaire à effectif réduit pendant toute la rencontre. Il faudra montrer autre chose en Coupe de France pour se défaire de Villevêque la semaine prochaine.

Quatrième division - 1ère journée - dimanche 08/09/19 à 13h

Stade Roger Serreau - terrain annexe C - Beaufort-en-Vallée

Beaufort-en-Vallée D 1-4 ES Val Baugeois (1-0)

Buts pour l'ESVB : B. Réveillère (64', 76'), T. Mahot (75'), Y. Masson (89')

Compo ESVB : F. Hervé, R. Rousseau, E. Boussiron, Y. Masson, D. Beaumont (cap), M. Masson, S. Paumier, J. Loret, B. Réveillère, A. Mouyal, T. Mahot. Entrés en jeu : E. Jadeau, F. Naulet, T. Berranger.

05/09 Date du 2ème tour de la Coupe de France, et tirage 3ème tour

La commission d'appel réglementaire de la LFPL a enfin mis un terme à l'imbroglio généré par le match du 1er tour de notre futur adversaire. Pour rappel, le match entre Angers MAFCA (D5) et Villevêque/Soucelles (D3) ne s'était pas déroulé à la date initiale du 25 août pour cause de tablette défaillante. La commission régionale d'organisation des compétitions avait rejeté la faute sur l'arbitre et a donné match à rejouer le 1er septembre. Le club de Villevêque, qui pensait avoir match gagné, a fait appel mais a été débouté.

Par conséquent, la rencontre du 1er tour de notre futur adversaire aura lieu ce dimanche. Nous aurons donc le plaisir de recevoir à Bauné le vainqueur dimanche 15 septembre à 15h.

L'enjeu est aussi important que le match est abordable sur le papier, car le tirage du troisième tour offrira au vainqueur la réception de Tiercé/Cheffes (R3) le dimanche suivant (le cas échéant, le match Seiches/Marcé C - ESVB de la deuxième journée de championnat serait reporté).

28/08 Tirage du deuxième tour (MAJ 02/09)

EDIT 02/09 : le match MAFCA-Villevêque ne s'étant pas disputé dimanche et n'ayant toujours pas de date pour se jouer, le deuxième tour se jouera à une date inconnue, et c'est bien le match de championnat initialement prévu qui aura lieu dimanche.

La LFPL a effectué hier, dans la journée, le tirage au sort du 2ème tour de la Coupe de France. Le Val Baugeois recevra Angers MAFCA (D5) ou Villevêque/Soucelles (D3) le dimanche 8 septembre. Le match qui déterminera notre adversaire doit en effet se jouer ce dimanche, après n'avoir pu se disputer dimanche dernier à la suite d'un problème administratif. Notre second tour est décalé d'une semaine et, en conséquence, le match de la 1ère journée de D4 (Beaufort D - ESVB) est reporté à une date ultérieure.

25/08 Vaas ist das ? Das ist zweite Runde !*

* Qu'est-ce que c'est ? C'est le deuxième tour !

Pour ses retrouvailles avec la Coupe de France, le Val Baugeois, non engagé l'année dernière, recevait le club sarthois de Vaas, évoluant en D2. L'organisation matérielle de ce match sous une chaleur accablante a été quelque peu acrobatique, avec deux tablettes récalcitrantes qui ont forcé l'arbitre à remplir la feuille de match à l'ancienne, sur papier, et le match démarra en retard de 10 minutes.

Les deux équipes étaient impatientes d'en découdre, mais elles firent preuve de la plus grande fébrilité en début de rencontre. Un coup-franc axial vadéquais est facilement capté par Ludovic Rabouan (2'). L'ESVB ne tarde toutefois pas à s'installer dans le camp sarthois grâce à une meilleure tenue du ballon. C'est sur un coup-franc anodin, tiré par David Beaumont sur la droite au niveau de la ligne médiane, mal repoussé par la défense, que Benjamin Réveillère, étrangement seul aux 6m, peut pousser le ballon au fond (1-0, 13'). Sur un terrain bosselé, la technique n'est pas au rendez-vous et le match est verrouillé. Le Val Baugeois reste néanmoins le plus dangereux et monte en puissance. Tristan Mahot envoie en profondeur, d'une belle aile de pigeon, Thomas Berranger qui lui remet, mais il perd son duel face au gardien (34'). Servi par Alexandre Mouyal, Mahot s'infiltre dans la surface côté gauche et est déséquilibré dans la surface, l'arbitre ne bronche pas (35'). Dans la foulée, le ballon est récupéré et Adrien Goislard déborde avant d'adresser un centre au second poteau pour Berranger junior qui n'enroule pas suffisamment son tir (36'). Sur une belle action collective dans l'axe, le ballon revient sur Berranger sur le côté gauche de la surface. Dos au but, il se défait du latéral sarthois d'un dribble en pivot inspiré avant de longer la ligne de but et battre le portier dans un angle fermé (2-0, 39'). Un attaquant vadéquais est servi en profondeur mais il est devancé par la prompte sortie de Rabouan pour une timide réaction (42').

Les jeunes Baunéens, surmotivés par une première période encourageante, recommencent la seconde pied au plancher. Mahot, qui fait presque figure d'ancien désormais, envoie sa frappe en pivot au-dessus (49'). Les visiteurs prennent plus de risques et Rabouan doit s'allonger pour sortir une tentative rasante (52'). Yannis Masson tente à son tour sa chance des 25m, c'est difficilement repoussé par le gardien (54'). Mouyal fait un joli numéro technique en se débarrassant de trois joueurs sur le côté gauche de la surface, mais tire à côté (62'). Goislard s'essaie lui aussi des 25m, sur le gardien (64'). Les Vadéquais tentent de pousser pour revenir, et l'attaquant de pointe se retrouve en position favorable seul face à Rabouan, mais dévisse complètement (72'). Les attaques baunéennes sont de plus en plus rapides face à un adversaire démoralisé : Réveillère, servi en profondeur à la suite d'une action collective bien huilé, ajuste le gardien d'une balle en cloche (3-0, 83'). La fin de match tourne à la démonstration : Mahot s'essaie au ciseau retourné, sans succès (86') avant que Rabouan adresse un grand dégagement à destination de Réveillère, qui marque la copie conforme de son but précédent (4-0, 90'+2).

Face à un adversaire inoffensif à qui nous souhaitons évidemment une bonne saison, le Val Baugeois a su faire preuve de patience et d'efficacité devant pour s'offrir un succès mérité et prometteur. L'ESVB sera donc au rendez-vous du deuxième tour dès dimanche prochain, pour la première fois depuis 3 ans. Le tirage sera mis très vite ici !

<span style="font-family


Si vous avez une question, une suggestion, ou autre vous pouvez envoyé un mail en cliquant ici
ou à l'adresse suivante: val.baugeois@gmail.com