ESVB: Entente Sportive du Val Baugeois; club de foot de Bauné, Cornillé, Lué et Chaumont
logo esvb

E.S. Val Baugeois

[INFO CLUB] 13/10 Vente saucissons et brioches

Les feuilles de la vente des saucissons et des brioches ont été distribuées à toutes les catégories. Elles devront être rendues le week-end des 12 et 13 novembre pour une livraison le week-end des 3 et 4 décembre. Malgré l'inflation, le bureau a décidé de ne pas augmenter les prix de vente :

Erratum : la brioche de Vendrennes fait 700 grammes et non 600 comme indiqué sur la feuille.

30/10 Le Val Baugeois fait le ménage

Le Val Baugeois accueillait Daumeray, comme lui en D3 avec 9 points après 4 matches, pour le compte du troisième tour du challenge de l'Anjou, la coupe de la dernière chance, réservée aux équipes de district. L'enjeu est donc de gagner, pas seulement pour avancer dans la compétition, mais aussi pour minimiser le nombre de trous dans le calendrier. Comme la saison dernière en championnat (1-0), ce match contre l'Ajax tombait le lendemain de leur bal du foot.

Si la première frappe hors cadre est daumeréenne (2'), l'ESVB va répliquer sur le dégagement d'Alexandre Mouyal, qui trouve la tête de Tristan Mahot vers Sullivan Paumier. Ce dernier peut décaler Thomas Berranger qui déborde côté gauche et centre en retrait pour Mahot qui peut conclure d'un plat du pied décroisé (1-0, 3'). La possession est daumeréenne mais les corners visiteurs ne présentent pas de danger. De l'autre côté, le Val Baugeois veut renouer avec l'efficacité qui était sienne face à Vivy et une action collective en une touche dans l'axe, mobilisant cinq joueurs, aurait mérité meilleur sort (16'). La réplique visiteuse ne se fait pas attendre : sur un dégagement long du gardien, Jimmy Loret est lobé et l'attaquant place un extérieur du pied en première intention face à un Mouyal qui avait mal anticipé la trajectoire (1-1, 18'). Ce but a le mérite de réveiller les locaux : Berranger, qui a des boulevards sur le côté gauche, s'enfonce jusque dans la surface où il est déséquilibré par le libéro venu prêter main forte. Paumier prend à contre-pied le gardien pour transformer la sentence (2-1, 24'). Les Baunéens continuent de pousser et obtiennent un corner : tiré par Berranger de la droite, le ballon est dégagé en direction de Rémi Rousseau qui tente une volée de 30 mètres ; après un coup de billard, le ballon revient dans les pieds de Jimmy Loret qui ajuste, avec l'aide involontaire d'un adversaire, les joueurs placés sur la ligne (3-1, 26'). Daumeray répond par du jeu long, obtient des corners mais ne met pas en danger outre mesure l'arrière-garde baunéenne. Le Val Baugeois continue même de se procurer des occasions : un corner tiré de la gauche est prolongé par une tête visiteuse pour Dorian Chemineau au second poteau, qui ouvre son compteur but en seniors d'une frappe croisée (4-1, 44'). La pause est atteinte sur cette marque flatteuse pour les locaux, tournant à 12 avec Florian Naulet préservé, face à douze Daumeréens aussi à la suite d'une blessure d'un des leurs (32').

Les visiteurs reprennent avec l'envie de refaire leur retard mais le suspense est clos d'entrée par Vincent Bénard, reprenant victorieusement du pied droit un centre venu de la gauche (5-1, 48'). Le Val Baugeois baisse le pied et les Daumeréens se procurent des occasions, à l'image de cette frappe à la limite de la surface, côté gauche, qui vient frapper l'équerre opposée (61'). Avant le but du jour : Paumier, seul aux 35 mètres dans l'axe, voit le gardien adverse avancé ; il se lève le ballon et expédie une volée lumineuse dans la lucarne (6-1, 65') ! Démotivés, les visiteurs n'entrent plus que sporadiquement dans la surface baunéenne. L'ailier gauche déborde et trouve l'attaquant qui résiste à la charge de Mathéo Masson pour transmettre en retrait à un joueur en soutien qui allume la cage ouverte (6-2, 71'). La fin de match ne ressemblera plus à rien, même si Bénard trouve deux fois la barre (79', 88') et que Benjamin Réveillère, à la réception d'un corner, a tenté de disputer le titre de plus beau but du jour d'une reprise acrobatique, juste au-dessus (89'). Côté visiteur, le lendemain de bal a eu l'effet d'une cellule de dégrisement, la faute à trois nouvelles blessures, une à l'épaule (70'), et deux simultanées des attaquants daumeréens (83'), l'une par un tacle maladroit de Christian Edaba, l'autre d'un claquage à la cuisse dans la continuité de l'action. Malgré le retour du blessé de première mi-temps boîtant bas, les visiteurs réduits à neuf et demi ne pouvaient plus espérer quoi que ce soit.

Le Val Baugeois fait donc le ménage (multi-usages) face à l'Ajax et rallie le quatrième tour du challenge de l'Anjou, dont le tirage n'aura pas lieu cette semaine. En attendant, deux chocs au sommet attendent le Val Baugeois en championnat, d'abord à domicile face à Est Anjou, puis en déplacement au Puy-Notre-Dame. Deux matches qui n'admettront pas un niveau plus faible comme on l'a pu voir à plusieurs reprises cette saison.

De son côté, l'équipe B, dépannée par de nombreux U19, se déplaçait chez son homologue durtaloise avec un mince espoir d'accrocher l'un des sésames de meilleur troisième. Malgré une victoire 1-3 acquise grâce à des buts inscrits en début de match par Edouard Boussiron (doublé) et Enzo Gautier, cet effort n'aura servi à rien, le Plessis-Grammoire et les Rairies terminant aux tirs au but. Le Val Baugeois échoue donc à la dernière place du groupe.

Challenge de l'Anjou - 3ème tour - dimanche 30/10/22 à 15h

Stade municipal de Bauné

ES Val Baugeois 6-2 Daumeray (D3) (4-1)

Buts pour l'ESVB : T. Mahot (3'), S. Paumier (24' sp, 65'), J. Loret (26'), D. Chemineau (44'), V. Bénard (48')

Avertissements : C. Edaba (83') pour l'ESVB / M. Lebrun (69') pour Daumeray

Compo ESVB : A. Mouyal, E. Jadeau, C. Edaba, J. Loret, M. Masson (cap), T. Mahot, V. Bénard, D. Chemineau, B. Réveillère, S. Paumier, T. Berranger. Entré en jeu : R. Rousseau. Non entré : F. Naulet.

Challenge du District - 3ème journée des poules - dimanche 30/10/22 à 15h

Stade de la Montagne - Durtal

Durtal B (D5) 1-3 ES Val Baugeois B (0-3)

Buts pour l'ESVB : E. Boussiron (x2), E. Gautier

Compo ESVB : J. Dupont, M. Perez, A. Joussaume, D. Beaumont (cap), L. Pelé, E. Boussiron, A. Lassay, A. Barth, E. Gautier, R. Naulet, N. Berranger. Entré en jeu : L. Pantais. Non entré : S. Houdoyer.

23/10 Le Val Baugeois allume (faiblement) ses lanternes

Les deux équipes seniors avaient pour point commun d'être en déplacement chez la lanterne rouge de leur division : l'équipe première sur le terrain de la B du SCA, l'équipe B à Jarzé.

Du côté de l'équipe B, le renfort des U19 a permis à la joyeuse bande de Stéphane Houdoyer de s'imposer sur le score de 0-2 grâce à des buts du jeune Enzo Gautier et du moins jeune Anthony Lassay. Le Val Baugeois occupe la troisième place derrière l'équipe C de Baugé qui a gagné tous ses matches et l'entente Noyant/Auverse, 7 points également, mais qui ne peut pas monter. Pour la prochaine cuvée en championnat, c'est la réception de l'autre équipe première du groupe, savoir l'Intrépide de Neuillé juste derrière l'ESVB au classement avec 4 points en 3 rencontres.

Quant à l'équipe première, un déplacement sur le petit synthétique de la Baraterie par fort vent latéral qui perturbait énormément le jeu long des deux équipes. Le Val Baugeois, assez peu inspiré par rapport à sa prestation tout feu tout flamme de la semaine passée, se montrera toutefois le plus dangereux : Florian Naulet déborde sur sa gauche et adresse un centre en retrait pour Kévin Raveneau qui tire au-dessus (12'). Le même Raveneau sera à la passe pour Benjamin Réveillère, parti dans le dos de la défense centrale, qui perd son duel avec le gardien (18'). Sur un corner tiré par Naulet côté gauche, la tête de Jimmy Loret au second poteau est parfaite mais le gardien angevin réalise un arrêt réflexe exceptionnel (19'). Dans l'ensemble, le jeu est équilibré et il faudra un coup du sort pour faire basculer le match : Raveneau intercepte le ballon dans les pieds du latéral droit local, entre dans la surface et fixe le gardien pour transmettre en retrait à Réveillère qui ne manque pas le but ouvert (0-1, 26'). Les visiteurs ne parviennent cette fois pas à faire le break et, sur une perte de balle baunéenne à la limite de la surface locale, le ballon part très vite dans l'autre sens et dans le dos d'Erwan Jadeau côté droit, l'ailier ainsi lancé entre dans la surface et gagne son duel face à Sullivan Paumier (1-1, 32'). Le vent rend les conditions de jeu très compliquées et Raveneau essaie de les mettre à profit sur un coup-franc légèrement excentré côté droit, mais le gardien du SCA sort le ballon de sa lucarne (38'). La fin de période sera à l'avantage des locaux, qui parviendront à deux reprises à mettre la défense hors de position, sans trouver le cadre (40', 42').

Au retour des vestiaires, le Val Baugeois va se mettre d'emblée en position, mais Réveillère, sur un centre de la droite de Naulet, bute à nouveau sur un gardien en état de grâce (47'). Pour autant, le faux-rythme imposé par le SCA endort l'ESVB qui se met en danger : un coup-franc angevin légèrement excentré côté droit lèche la transversale de Paumier (58'), qui aura quelques sueurs froides sur des tentatives de lob (67', 72'). L'ESVB se souviendra d'être efficace lorsque Christian Edaba lance Vincent Bénard sur la gauche, qui peut remettre dans l'axe pour Raveneau qui décale Naulet sur sa droite ; ce dernier entre dans la surface, crochète le dernier défenseur pour marquer du pied gauche, le gardien ne pouvant que freiner le ballon (1-2, 74'). Mais le véritable tournant du match surviendra quelques minutes plus tard lorsque le jeune portier du SCA (19 ans) s'effondre après avoir remporté un duel inutile face à Loret (l'assistant ayant levé le drapeau avant), victime d'une défaillance cardiaque (80'). Il est resté conscient et a pu être rapidement évacué par les pompiers. L'auteur de ces lignes, au nom du club, lui souhaite un bon rétablissement. Le jeu, devenu anecdotique, reprendra après 16 minutes d'interruption. Raveneau, auteur d'une incursion côté gauche dans la surface angevine, butera sur le gardien de fortune (90'+12) avant que le SCA ne réclame une main sur un ballon cafouillé dans la surface baunéenne (90'+24). La toute fin de match sera un peu plus tendue avec des fautes qui auraient pu valoir davantage de sanctions. Mais était-ce bien la peine de pousser le match aussi loin dans le temps ?

Il paraît que c'est le lot des équipes de haut de classement de savoir gagner en jouant moins bien, et le Val Baugeois en profite pour rester dans le bon wagon, troisième à un point des deux leaders Est Anjou et Le Puy/Vaudelnay... nos deux prochains adversaires en championnat. Avant, place à la coupe, où nous pourrons encore profiter des renforts U19.

Départemental 3 - 4ème journée - dimanche 23/10/22 à 14h57

Angers - Stade de la Baraterie

Angers SCA B 1-2 ES Val Baugeois (1-1)

Buts pour l'ESVB : B. Réveillère (26'), F. Naulet (74')

Avertissement : H. Roux (90'+25) pour le SCA

Compo ESVB : S. Paumier, E. Jadeau, C. Edaba, J. Loret, A. Goislard (cap), M. Masson, F. Naulet, F. Fouchet, B. Réveillère, K. Raveneau, T. Berranger. Entrés en jeu : V. Bénard, D. Chemineau. Non entré : T. Mahot.

Départemental 5 - 3ème journée - dimanche 23/10/22 à 15h

Stade municipal de Jarzé

Jarzé 0-2 ES Val Baugeois B

Buts pour l'ESVB : E. Gautier, A. Lassay

Compo ESVB : J. Dupont, D. Jourdan, A. Guillou, L. Pelé, K. Bourreau, E. Boussiron (cap), A. Lassay, R. Rousseau, B. Beugnet, R. Naulet, E. Gautier. Entrés en jeu : A. Barth, T. Mainguy, D. Beaumont.

22/10 Tirage challenge

Reversé dans la coupe de la dernière chance (le challenge de l'Anjou), le Val Baugeois a été gâté par le sort avec la réception de Daumeray, équipe de D3 qui était dans notre groupe la saison dernière (terminé juste derrière le Val Baugeois, 5ème... à 11 points de l'ESVB). Cette saison, les Daumeréens ont un bilan équivalent à celui du Val Baugeois, en quatrième position avec 6 points en 3 matches.

Le match aura lieu le dimanche 30 octobre à 15h au stade de Bauné.

16/10 Le Val Baugeois colle un set à Vivy

Dans un début de saison marqué par l'inconstance des rouge et blanc, la réception de Vivy, relégué de D2, 1 point seulement après deux matches de championnat et un parcours en coupe similaire au nôtre, était un test pour passer du bon côté du classement.

Si les Vétusiens se montrent les premiers par deux frappes de loin facilement captées par Alexandre Mouyal, gardien du jour (4', 5'), le Val Baugeois va être le premier dangereux : un une-deux entre Christian Edaba et Florian Naulet permet au second de centrer pour Benjamin Réveillère au premier poteau, qui cafouille mais peut transmettre en retrait pour Kévin Raveneau qui place le ballon hors de portée du gardien (1-0, 7'). 45 secondes avaient passé lorsque Thomas Berranger, mis sur orbite côté droit, centre pour Réveillère au premier poteau. Là encore, la conclusion est brouillonne mais le ballon file jusqu'à Naulet au second poteau qui talonne vers le but, c'était le seul geste à faire, et il fait mouche (2-0, 8') ! Les débats s'équilibrent jusqu'à ce qu'un embrouillamini entre Erwan Jadeau et Jimmy Loret provoque une main du premier nommé et un penalty évitable. Mais Mouyal se détend parfaitement sur sa gauche pour repousser la tentative des visiteurs (36') ! La possession de l'ASVN est stérile et les contre-attaques font mal : servi en profondeur dans l'axe, Réveillère profite d'un mauvais alignement de la défense adverse pour dribbler le gardien et conclure de l'extérieur du pied (3-0, 43'). Les Vétusiens ne sont pas au bout de leurs peines et encaissent même un nouveau but 80 secondes plus tard sur une incursion locale conclue par un Réveillère en forme (4-0, 45'). La tentative de l'arbitre bénévole visiteur de laisser plus de 5 minutes d'arrêts de jeu n'a pas eu l'effet escompté, seulement de créer une nouvelle occasion locale par l'intermédiaire de Tristan Mahot sur une frappe à l'entrée de la surface, sur laquelle le gardien se détend bien (45'+3).

Efficace à l'extrême, l'ESVB s'est mise à l'abri et il n'en fallait pas moins pour que la tension, apparue au fil de la seconde période, ne fasse pas dégénérer le match. Naulet, interceptant le ballon dans les pieds du latéral droit visiteur, s'en va battre le gardien dans son soupirail droit (5-0, 48') et clore définitivement tout suspense. Piqués (à ce stade, ce n'est plus une piqûre, c'est un empalement) dans leur orgueil, les Vétusiens mettent davantage d'intensité physique, à laquelle répondent les Baunéens. Mouyal, impérial dans un premier temps sur une frappe croisée de la gauche (61'), provoque un penalty en sortant en retard à la limite de sa surface sur l'attaquant. Il s'interpose à nouveau devant le même tireur visiteur, mais cette fois le ballon revient vers le terrain et c'est un jaune et vert qui est le premier à la reprise (5-1, 66'). Il doit à nouveau s'incliner sur un corner tiré au second poteau et sur lequel ses mains n'ont pas été fermes sur sa reprise de la tête (5-2, 75'). Le Val Baugeois n'a pas le temps de douter puisque quelques instants plus tard, Réveillère s'offre un triplé sur un service de Vincent Bénard qui avait débordé sur la droite (6-2, 77'). Les esprits s'échauffent devant l'iniquité des décisions d'un arbitre bénévole manquant parfois de courtoisie, et Edaba aurait sans doute dû être exclu pour un tacle violent sur un joueur adverse sérieusement blessé sur l'action (84'). Cet acte de mansuétude sera toutefois compensé par un carton blanc incompréhensible pour Adrien Goislard dans la foulée (85'). À 10, les locaux résisteront sans trop de difficulté à l'énergie du désespoir adverse.

Gros point noir de cette belle journée, la suspension d'Adrien Goislard pour le prochain tour de coupe. Prochain match de championnat contre la lanterne rouge scaïste.

Départemental 3 - 3ème journée - dimanche 16/10/22 à 15h

Stade municipal de Bauné

ES Val Baugeois 6-2 Vivy/Neuillé (4-0)

Buts pour l'ESVB : K. Raveneau (7'), F. Naulet (8', 48'), B. Réveillère (43', 45', 77')

Avertissements : A. Goislard (32'), C. Edaba (84') pour l'ESVB

Exclusion temporaire : A. Goislard (85')

Compo ESVB : A. Mouyal, E. Jadeau, C. Edaba, J. Loret, A. Goislard (cap), M. Masson, F. Naulet, T. Mahot, B. Réveillère, K. Raveneau, T. Berranger. Entrés en jeu : F. Fouchet, V. Bénard.

Juste avant, l'équipe B avait l'occasion de confirmer sa victoire initiale face à son homologue de Fougeré/Vaulandry, venue à 11 et sans arbitre de touche. Le match peine à partir et une mésentente sur le côté droit de la défense force Jonathan Dupont à se jeter dans les pieds de l'attaquant (4'). Le Val Baugeois met le pied sur le ballon et Edouard Boussiron décoche une frappe de 22 mètres qui frappe le poteau avant d'entrer dans la cage (1-0, 13'). La joie est de courte durée : sur l'engagement, un joueur visiteur s'avance et frappe de 30 mètres, profitant d'une défense spectatrice et d'un gardien avancé (1-1, 13'). L'ESVB domine techniquement mais sait aussi jouer vite : sur un dégagement de Dupont, Anthony Lassay remet en demi-volée pour le cadet des Boussiron, dans le dos de la défense centrale, qui prend le temps de jauger le rebond et la sortie du gardien, pour placer son lob... à côté (20') ! Le gardien visiteur, visiblement lui non plus son poste de formation, repoussera du pied des frappes venues de la gauche, par Lassay d'abord (33'), puis par Arnaud Barth (37'). Le sentiment général est au gâchis à la pause car il y a la place.

Les locaux reprennent leur siège du but visiteur à la reprise, Barth décoche une frappe croisée de la droite qui va s'écraser sur le poteau. Au rebond, Alexandre Guillou et Edouard Boussiron se gênent face au but grand ouvert (49') ! Kévin Bourreau place une tête sur un corner, au-dessus (55'), puis un centre raté d'Edouard Boussiron lèche la barre (56'). Les Baunéens seront récompensés de leurs efforts grâce à la malice de Brice Beugnet, qui récupère un ballon perdu côté droit le long de la ligne de but, feinte le centre pour piéger le gardien d'un enroulé au premier poteau (2-1, 58'). Hélas, la concentration fera encore défaut à l'ESVB dans les minutes qui suivirent : Romain Boussiron et son gardien jouent trop lentement une passe en retrait, et le second nommé met sous pression Laurent Pantais, qui perd le ballon ; l'attaquant adverse s'offre un doublé en lob (2-2, 61'). Une nouvelle mésentente entre Dupont, sorti avec témérité, et Pantais est proche de profiter à nouveau à l'attaque fougeréenne mais le joueur visiteur rate le but vide à 25 mètres (69') ! Un nouveau lob visiteur frôle le montant à la suite d'une perte de balle de Tom Mainguy (74'), qui se rattrape dans une belle action sur la droite avec Rémi Rousseau, conclue par une frappe puissante de David Beaumont sur le gardien qui boxe. Le ballon revient à Rousseau qui tire mollement et Beugnet ne peut redresser le ballon en angle fermé sur son mauvais pied (75'). L'aîné des Boussiron frôle la lucarne sur une frappe enroulée de la gauche (82') puis un coup-franc lointain de Beaumont trouve la tête de Barth, trop molle (84').

Le Val Baugeois laisse échapper deux points abordables, les joueurs du SCFV célébrant ce nul comme une victoire. Prochain match à Jarzé qui a complètement manqué son début de saison.

Départemental 5 - 2ème journée - dimanche 16/10/22 à 12h30

Stade municipal de Bauné

ES Val Baugeois B 2-2 Fougeré/Vaulandry B (1-1)

Buts pour l'ESVB : E. Boussiron (13'), B. Beugnet (58')

Compo ESVB : J. Dupont, T. Mainguy, D. Jourdan, N. Logerais, K. Bourreau, R. Boussiron, A. Lassay, R. Rousseau, E. Boussiron, D. Beaumont (cap), A. Barth. Entrés en jeu : A. Guillou, B. Beugnet, L. Pantais.

09/10 Le Val Baugeois frôle l'exploit

En déplacement à Andard/Brain, décevant en R3 cette saison, le Val Baugeois avait un tirage compliqué. Souvent dominé, parfois acculé, l'ESVB a déployé des trésors de solidarité pour tenir le score jusque dans le dernier quart d'heure, lorsqu'un coup-franc très discutable accordé aux locaux sur la droite est repris de la tête par Thomas Berranger dans son propre but (82'). Malgré quelques situations et plus de sept minutes de temps additionnel, le but était décisif et le Val Baugeois doit s'incliner sur la plus petite des marges. Ne reste plus que le challenge de l'Anjou pour se changer du championnat.

De son côté, l'équipe B a entériné une probable élimination en s'inclinant 0-2 à domicile face à son homologue du Plessis-Grammoire, pourtant venue à 11. Dernier déplacement à Durtal B le 30 octobre, pour tenter d'accrocher (très hypothétiquement) l'une des 4 places de meilleur troisième...

Première double réception de la saison ce week-end en championnat avec Vivy pour la première et Fougeré pour la B.

Coupe de l'Anjou - 3ème tour - dimanche 09/10/22 à 15h10

Stade Jean Cherré - Brain-sur-l'Authion

Andard/Brain (R3) 1-0 ES Val Baugeois (0-0)

But : T. Berranger (82' csc)

Avertissements : B. Drou (59') pour Andard/Brain / A. Goislard (53'), T. Berranger (59') pour l'ESVB

Compo ESVB : S. Paumier, E. Jadeau, T. Mahot, J. Loret, A. Goislard (cap), M. Masson, F. Naulet, K. Raveneau, V. Bénard, F. Fouchet, I. Thiam. Entrés en jeu : B. Réveillère, C. Edaba, T. Berranger.

Challenge du District - 2ème journée des poules - dimanche 09/10/22 à 15h

Stade municipal de Bauné

ES Val Baugeois B 0-2 Le Plessis-Grammoire B

Compo ESVB : J. Dupont, T. Mainguy, L. Pantais, K. Bourreau, R. Boussiron, E. Boussiron, A. Lassay, R. Rousseau, A. Guillou, D. Beaumont (cap), B. Beugnet. Entré en jeu : N. Logerais. Non entré : S. Houdoyer.

02/10 Le Val Baugeois sort la cavalerie pour renouer avec la victoire

Un beau billard, avec un panneau électronique d'affichage, en rase campagne avec les odeurs de crottin des écuries voisines, un cadre peu commun pour ce match à la Bayard pour y affronter l'équipe B. Le Val Baugeois, dominateur face à une équipe décevante depuis le début de la saison, se procure les premières occasions, avec un mouvement entre Florian Fouchet et Christian Edaba, qui aboutit au centre du second pour la tête d'Iba Thiam qui ne cadre pas (5'). Tristan Mahot, replacé au milieu du terrain, est servi en profondeur par Florian Naulet mais n'ajuste pas le gardien (17'). La Bayard réagit, une action collective sur la gauche donne une transversale pour l'attaquant côté droit, qui pique devant Sullivan Paumier, mais Adrien Goislard sauve sur sa ligne (28'). Une main d'Erwan Jadeau tout près de la surface est mystérieusement oubliée par l'arbitre (41'), le contre provoque un coup-franc aux 20 mètres côté gauche que Goislard envoie dans les nuages (42'). Le score de 0-0 à la pause laisse encore des regrets aux Baunéens qui ont encore manqué d'efficacité.

Au retour des vestiaires, le Val Baugeois accentue sa pression, un jeu en triangle entre Florian Fouchet, Kévin Raveneau et Benjamin Réveillère est conclu par ce dernier par une frappe trop croisée (57'). Sur un corner tiré par Naulet côté gauche, Jimmy Loret est à la conclusion du cafouillage aux 6 mètres dans l'axe pour marquer du pointu (0-1, 62'). Sur l'engagement, l'ESVB manque de concentration et n'est pas loin d'être sanctionnée par la percée du latéral droit qui entre dans la surface mais croise trop. Paumier est à la parade après un départ de l'attaquant dans le dos de la défense (67') puis Raveneau a parlé au mauvais moment et laisse son équipe à 10 pendant 10 minutes (69'). Paradoxalement, c'est pendant cette période que les visiteurs feront le break, Thiam garde trop le ballon sur le côté droit mais se sort de la tenaille saumuroise, avant de servir Réveillère en profondeur, qui résiste à la charge dans le dos du dernier défenseur local pour pousser le ballon sous le ventre du gardien (0-2, 73'). Toutefois, il est écrit que rien ne serait facile pour le Val Baugeois : Paumier déséquilibre l'ailier droit lancé à pleine vitesse dans la surface et l'arbitre désigne le point de penalty ; le portier baunéen se rattrape brillamment en détournant le penalty du capitaine sur sa droite (76'). Les locaux tenteront le tout pour le tout mais ne parviendront pas à inquiéter sérieusement l'arrière-garde de l'ESVB, qui négociera mal les contre-attaques.

L'ESVB ouvre son compteur en championnat et pointe en milieu de tableau.

Un peu plus tard, l'équipe B devait laver l'affront de l'équipe première à Parçay-les-Pins en ouverture de son championnat de D5 et l'a fait de brillante manière en s'imposant 1-4 avec des buts d'Alexandre Guillou, Rémi Rousseau, Romain Boussiron et Arnaud Barth. Un match marqué par la blessure de Nicolas Bellamy à l'épaule, évacué sur une porte en guise de civière, et les problèmes de transit d'Edouard Boussiron qui l'ont forcé à quitter le terrain à plusieurs reprises.

Départemental 3 - 2ème journée - dimanche 02/10/22 à 12h30

Stade Pierre de Bodman - Saint-Hilaire-Saint-Florent

Saumur Bayard B 0-2 ES Val Baugeois (0-0)

Buts : J. Loret (62'), B. Réveillère (73')

Exclusion temporaire : K. Raveneau (69') pour l'ESVB

Compo ESVB : S. Paumier, E. Jadeau, C. Edaba, J. Loret, A. Goislard (cap), M. Masson, I. Thiam, T. Mahot, F. Naulet, F. Fouchet, V. Bénard. Entrés en jeu : K. Raveneau, B. Réveillère, A. Mouyal.

Départemental 5 - 1ère journée - dimanche 02/10/22 à 15h

Stade de Haute Belle - Parçay-les-Pins

E/Parçay-Vernantes 1-4 ES Val Baugeois B

Buts pour l'ESVB : A. Barth, A. Guillou, R. Boussiron, R. Rousseau

Compo ESVB : J. Dupont, T. Mainguy, L. Pantais, A. Guillou, K. Bourreau, R. Boussiron, A. Lassay, E. Boussiron, N. Bellamy, D. Beaumont (cap), R. Rousseau. Entrés en jeu : D. Jourdan, A. Barth, N. Logerais.

30/09 Derby difficile en coupe

Le tirage du troisième tour de la coupe de l'Anjou a été effectué : la route vers le trophée Jean Cherré passera... par le stade Jean-Cherré de Brain-sur-l'Authion, le sort ayant réservé à l'ESVB un match du côté d'Andard/Brain (R3). L'ESAB a terminé 6ème de sa poule de R3 l'an passé avec 34 points en 24 matches mais a démarré son championnat par une défaite 3-2 à Moncé-en-Belin et déçu dans les coupes cette année.

Match le dimanche 9 août à 15h à Brain.

25/09 La feuille de match se mange en salade

Les principales actions du match de l'équipe première qui a joué les pères Noël à la Doutre, en ne profitant pas d'un tirage abordable :

24' : Jaillissement de Jimmy Loret au-delà de la ligne médiane, il trouve des relais devant lui. L'action est conclue en angle fermé par Christian Edaba mais le gardien repousse.

45'+1 : Le dessus de la barre est trouvé sur un coup-franc lointain dans l'axe des Angevins. Tristan Mahot était sur la trajectoire.

Une première mi-temps terne où les deux équipes ont été peu dangereuses et ont balbutié leur football.

47' : Le gardien angevin rate complètement sa relance qui atterrit dans les pieds d'Iba Thiam, qui peut contrôler et se retourner... pour buter à 9m sur le gardien qui rattrape sa bêtise.

49' : Bonne transversale d'Edaba pour Benjamin Réveillère qui décale astucieusement Florian Naulet sur la droite de la surface... qui touche le ballon avec son pied d'appui avant la frappe alors qu'il se présentait seul face au gardien.

57' : Sullivan Paumier s'échappe sur l'aile droite, le gardien adverse sort au-delà de sa surface et reste au sol, le ballon revient sur Réveillère qui tente de loin, mais c'est trop mou et repoussé par un défenseur devant ses 6m. Sur la gauche de la surface, Thiam récupère le renvoi et tente à nouveau, c'est contré.

70' : Sur un ballon aérien, Mathéo Masson, gêné par le soleil, effectue une tête sur son bras qui faisait visière et l'arbitre désigne le point de penalty. Le tireur prend Mahot à contre-pied (1-0).

73' : À la suite d'un duel viril entre Paumier et un joueur angevin, le ballon part vers l'avant et Réveillère pique son ballon à 20m devant la sortie du gardien, c'est sauvé sur la ligne !

75' : Thiam repique de son aile gauche vers l'axe et décoche une frappe rasante, le gardien se détend bien pour prolonger le ballon en corner.

81' : Sur un coup-franc dans le rond central, Loret effectue une tête en cloche, le ballon est remis vers l'axe d'un retourné acrobatique pour un joueur local laissé seul aux 8m qui se fait un plaisir de fusiller Mahot à bout portant (2-0).

88' : Le ballon est dégagé sur la droite, Loret décale Florian Naulet qui déborde et centre rasant pour Vincent Bénard au second poteau, seul à 3m du but grand ouvert... mais le jeune Baunéen s'emmêle les pinceaux et le ballon part à côté.

90'+2 : Le Val Baugeois ne profite pas d'une sortie aérienne ratée du gardien local, le ballon est sorti en corner. Sur celui-ci, la tête de Kévin Raveneau file droit sur le gardien.

De son côté et dans le même temps, l'équipe B s'incline 0-7 à domicile contre l'équipe première des Rairies après un match compliqué sur le plan physique mais intéressant dans le jeu.

Coupe des Pays de la Loire - 3ème tour - dimanche 25/09/22 à 15h

Stade André-Bertin (annexe n°2) - Angers

Angers Doutre (D3) 2-0 ES Val Baugeois (0-0)

Avertissements : F. Fouchet (60'), M. Masson (70') pour l'ESVB

Compo ESVB : T. Mahot, F. Naulet, C. Edaba, J. Loret, A. Goislard (cap), M. Masson, I. Thiam, F. Fouchet, V. Bénard, K. Raveneau, T. Berranger. Entrés en jeu : B. Réveillère, E. Jadeau, S. Paumier.

Challenge du District - 1ère journée des poules - dimanche 25/09/22 à 15h

Stade municipal de Bauné

ES Val Baugeois B 0-7 Les Rairies (D4)

Compo ESVB : J. Dupont, L. Pantais, D. Jourdan, K. Bourreau, R. Boussiron, R. Rousseau, E. Boussiron, A. Mouyal, N. Bellamy, D. Beaumont (cap), A. Guillou. Entré en jeu : A. Barth.

L'équipe première est reversée en coupe de l'Anjou, alors que tout reste possible pour l'équipe B en challenge du District vu qu'il lui reste les deux équipes les plus abordables... à condition que les licences viennent !

Prochaine échéance en championnat pour l'équipe A sur le terrain de la réserve de la Bayard, et pour la B du côté du terrain en pente de Parçay-les-Pins.

18/09 Le Val Baugeois trop généreux : un vrai panier Parçay

Plein de confiance après des matches de coupe globalement réussis, le Val Baugeois entamait son championnat de D3 du côté du raidard de Parçay-les-Pins. Dans un coin de la tête, le début de championnat manqué la saison dernière (4 défaites inaugurales) à ne surtout pas reproduire pour jouer les premiers rôles. Le forfait des U19 permet de récupérer quelques jeunes pour augmenter le niveau technique et la fraîcheur.

Le Val Baugeois semblait avoir toutefois oublié ce qui caractérise ces équipes de villages ruraux : un jeu très physique. Les Baunéens, qui ont choisi de débuter en bas de la pente, sont dominés physiquement et concèdent la première occasion avec un débordement côté gauche et une frappe à l'entrée de la surface, à côté (4'). L'ESVB fait parler sa technique et Vincent Bénard, servi dans l'axe, peut décaler en une touche Thomas Berranger sur la droite, ce dernier déborde, entre dans la surface et tire droit sur le gardien qui dévie en corner. Sur celui-ci, le ballon revient sur Erwan Jadeau qui cadre une reprise, le ballon est cafouillé avant de sortir en faveur de la défense (10'). Benjamin Réveillère presse haut et récupère le ballon à 30 mètres du but adverse, joue le une-deux avec Kévin Raveneau pour se présenter seul face au gardien, mais il croise trop sa tentative (11'). Parçay reprend sa domination physique, un coup-franc des 25 mètres côté droit est repris de la tête, à côté (17'). Raveneau perd un duel aérien dans le rond central, l'attaquant est trouvé en une passe dans le dos de Jadeau et peut battre Tristan Mahot d'un plat du pied décroisé impeccable (1-0, 19'). Florian Fouchet, nouvelle recrue baunéenne, décale Bénard côté droit, qui peut centrer à ras de terre pour Réveillère seul à 8 mètres, qui peut tenter l'extérieur du pied pour prendre à contre-pied le gardien... le ballon va vers la bonne direction, mais est sauvé sur la ligne (24'). Jimmy Loret manque de tromper son propre gardien sur un coup-franc lointain, le ballon frôle le montant droit (28'). Deux attaquants parcéens se gênent sur un centre venant de la droite (29'). Le Val Baugeois joue haut (en altitude aussi) et Raveneau intercepte le ballon dans les pieds du gardien suite à une passe en retrait, mais n'est pas assez vif pour se recentrer efficacement (34'). Mathéo Masson décale Berranger sur sa gauche, il entre dans la surface pour se mettre sur son pied droit pour remettre au premier nommé, qui tire par deux fois, contré. Sur le corner, le ballon revient vers Bénard qui enroule une frappe qui passe à un mètre de la lucarne gauche (38'). L'efficacité fait toujours cruellement défaut au Val Baugeois, qui va se retrouver puni : sur un coup-franc parcéen à... 75 mètres du but, la défense se regarde et laisse l'attaquant partir seul défier Mahot et attendre que ce dernier se couche pour choisir l'autre côté (2-0, 44'). La dernière opportunité avant la pause est à mettre à l'actif de Réveillère qui tope une frappe à l'angle de la surface côté droit (45'+1). À la pause, les esprits sont chauds et il faut toute la tempérance de l'entraîneur pour remettre les têtes à l'endroit.

Malgré cela, le Val Baugeois n'est pas le mieux reparti à la pause. Mahot capte sans difficulté une frappe de 30 mètres (47') puis claque une frappe en pivot de 25 mètres consécutive à une interception doublement manquée de la défense (50'). Puis la révolte : alors qu'un joueur parcéen était au sol, Adrien Goislard récupère un ballon dans son camp, s'avance côté gauche avant de décocher une lourde frappe des 35 mètres qui s'écrase sur l'équerre du portier local. Entré en jeu à la pause, Iba Thiam a suivi et, en deux temps, finit par pousser le ballon au fond (2-1, 51'). Florian Naulet récupère le ballon dans son camp suite à une touche adverse et trouve Berranger dans le dos des défenseurs centraux, mais il tire juste au-dessus (54'). Également entré à la pause, Robin Naulet tente sa chance de loin, sans succès (65', 69'). Les Parcéens restent dangereux : ils obtiennent un coup-franc à 25 mètres côté gauche, celui-ci est coupé au premier poteau, à côté (71'). Raveneau voit le gardien avancé et tente sa chance du rond central, hors cadre également (76'). Suite à une sortie aérienne manquée du gardien parcéen, le ballon est cafouillé pendant de longues secondes mais aucun Baunéen ne parvient à se mettre en position de tir (81'). Le temps manque, le Val Baugeois se découvre et subit les contres : sur l'un d'eux, l'ailier gauche local déborde, entre dans la surface et pique son ballon face à Mahot sorti à sa rencontre, le ballon est sauvé sur la ligne (85'). Le match s'emballe : un coup-franc à 35 mètres est tiré par Goislard, juste au-dessus (86'). Une action collective entre Loret, Jadeau et Bénard aboutit à un centre de ce dernier de la gauche pour Fouchet, qui percute le gardien (87'). Un coup-franc vite joué est tiré au-dessus de la défense, Raveneau remet pour Fouchet qui égalise à bout portant... pas du goût de l'arbitre assistant local, qui a une conception très personnelle du hors-jeu sur ce coup-là (88'). R. Naulet se sort d'un pressing inextricable et sert Jadeau qui lance Thiam sur la droite, son centre est trop long et Bénard percute à son tour le gardien (90'+2). Parçay peut tuer le match et obtient un coup-franc aux 30 mètres. Tiré dans le mur, le ballon revient vers le tireur qui peut décaler un coéquipier sur la gauche, dont le centre en retrait trouve preneur au premier poteau, mais l'attaquant manque son contrôle et Mahot peut repousser (90'+4). Une autre frappe parcéenne en cloche de l'extérieur de la surface est facilement arrêtée. Dans la continuité, le cadet des Naulet manque de peu le cadre des 25 mètres (90'+6).

Le Val Baugeois termine la rencontre avec beaucoup de regrets, et le football aussi a beaucoup de regrets quand des bénévoles choisissent la voie de la malhonnêteté et de l'invective. Il faudra prendre soin de ne pas tomber dans ce jeu à l'avenir. Prochain match en déplacement du côté de la Bayard de Saumur, où l'impératif de résultat sera déjà présent.

Départemental 3 - 1ère journée - dimanche 18/09/22 à 15h10

Stade de Haute Belle - Parçay-les-Pins

Parçay-les-Pins 2-1 ES Val Baugeois (2-0)

But pour l'ESVB : I. Thiam (51')

Avertissements : R. Toquet (42') pour Parçay / K. Raveneau (71'), E. Jadeau (89') pour Bauné

Compo ESVB : T. Mahot, E. Jadeau, F. Naulet, J. Loret, A. Goislard (cap), M. Masson, V. Bénard, F. Fouchet, B. Réveillère, K. Raveneau, T. Berranger. Entrés en jeu : I. Thiam, R. Naulet.

15/09 Tirage

Le tirage du troisième tour de la coupe des Pays de Loire a été effectué hier soir, dans l'ombre du tirage de la grande coupe et ses maillots. Le sort a réservé au Val Baugeois un déplacement court et relativement abordable à la Doutre, club de D3. Les Angevins ont atteint le 3ème tour de la coupe de France, seulement sorti par un club de R3 après avoir sorti une D4 et une D3. La saison dernière, ils ont terminé 9ème sur 12 de leur groupe de D3 avec 24 points en 22 matches.

Le match se déroulera le 25 septembre à 15h au stade André-Bertin.

11/09 Contre Martigné, c'était brillant !

Le Val Baugeois était opposé à Martigné-Briand en ce bel après-midi de septembre. Un air chaud, sec et sans vent rendait l'atmosphère difficilement respirable pour certains joueurs des deux équipes.

Le Val Baugeois entame le mieux cette partie avec un collectif mieux huilé, mais encaissera un but sur un coup du sort : suite à une passe en retrait d'Erwan Jadeau, Tristan Mahot contrôle avant de manquer complètement sa passe, qui atterrit droit dans les pieds de l'attaquant martinéen qui ne se fait pas prier pour glisser le ballon sur la gauche d'un portier surpris par sa propre erreur (0-1, 4'). Ce but galvanise les visiteurs qui connaîtront un temps fort, un centre de la gauche atterrit entre deux attaquants, seuls à l'entrée de la surface baunéenne, mais ils se gênent et la tête de l'un d'eux n'inquiète pas Mahot (12'). L'ESVB réagit et obtient un corner, frappé de la droite par Sullivan Paumier. Benjamin Réveillère manque sa reprise au premier poteau, le ballon file vers Florian Naulet au deuxième ; ce dernier décale Christian Edaba qui, de l'angle gauche de la surface, manque le cadre (14'). Mathéo Masson décale Iba Thiam sur la droite, son centre est manqué par Réveillère ; le ballon revient sur Naulet qui trouve Paumier au point de penalty, qui ne parvient pas à se retourner avec trois défenseurs sur le dos (19'). Berranger tire un corner de la droite, Jimmy Loret reprend le ballon de la tête au point de penalty, ça file à côté (24'). Sur le dégagement, le même Loret tente sa chance des 30 mètres dans l'axe, c'est claqué par le gardien (25'). La pause fraîcheur n'inverse pas la dynamique du Val Baugeois : Loret trouve Paumier à 25 mètres dans l'axe, cette fois l'attaquant baunéen peut se retourner et battre le gardien dans son soupirail gauche (1-1, 27') ! Naulet, en milieu de terrain côté gauche, adresse une passe en profondeur que Paumier laisse intelligemment passer pour le départ de Berranger sur la droite, qui peut entrer dans la surface et prendre l'avantage d'une frappe croisée rageuse (2-1, 31'). Les visiteurs se réveillent et Mahot dégage difficilement des poings un coup-franc lointain et vicieux tiré entre la défense et lui (32'). Sur le contre, Berranger s'échappe sur la gauche, le ballon revient sur Naulet qui, de l'angle de la surface, tire à côté (33'). Sur une erreur de relance d'Adrien Goislard, l'attaquant adverse délivre une frappe molle sur Mahot (37'), alors que Paumier (35') et Naulet (39') ne trouvent pas le cadre sur des frappes lointaines, pas plus que l'arrière droit visiteur (43'). À la mi-temps, nous avons laissé l'impression du traquenard aux Martinéens et nous, l'impression d'avoir retrouvé le jeu d'il y a deux semaines.

À l'image des matches précédents, le Val Baugeois a du mal à se remettre dans le bain au retour des vestiaires : sur une touche rapidement jouée côté gauche, le ballon est centré au second poteau mais la tête martinéenne ne trouve pas le cadre (50'). Sur un ballon cafouillé dans notre surface, Jadeau craint le pire après s'être fait contrer dans les 5,50 mètres, heureusement de la main (52'). La défense centrale baunéenne est piégée par une passe en profondeur en hauteur, l'attaquant tire mollement sur Mahot qui se couche (58'). L'ESVB réagit : après une action collective sur le côté gauche, Réveillère peut se mettre en position à l'extérieur de la surface, c'est juste au-dessus (59'). Vincent Bénard adresse un amour d'extérieur du pied en profondeur pour Réveillère dans l'axe. Après deux crochets, il tente une frappe rasante sur la droite du gardien qui réalise un bel arrêt (61'). Berranger, de la gauche, centre pour Thiam au second poteau. L'ancien Gennois contrôle du bout du pied gauche, avant de tirer du même pointu, c'est sorti par le gardien (67'). Masson déborde sur la droite et centre, le ballon revient sur Bénard qui frappe en deux temps, sur la défense puis sur le gardien (77'). Berranger tire un corner de la droite, Thiam reprend de la tête au second poteau, à côté (83'). Alors que le Val Baugeois semble avoir posé sa patte sur la rencontre sans prendre le large, il va se faire rejoindre au moment où il s'y attend le moins : l'ailier visiteur déborde sur la droite, centre au premier poteau pour une tête décroisée aux 6 mètres qui fait mouche (2-2, 85'). Nullement abattus, les Baunéens n'ont même pas le temps de douter : Réveillère lance Paumier en profondeur sur la droite, il devance la sortie du gardien et se remet sur son pied gauche pour tirer en angle très fermé, le défenseur revenu sur sa ligne ne peut que prolonger le ballon dans les filets (3-2, 88') ! L'ES Layon craque nerveusement et deux joueurs se retrouvent avertis pour contestation (90', 90'+1). Toutefois, les Martinéens poussent pour revenir, l'ailier déborde sur la droite et centre pour un défenseur resté en pointe, seul au second poteau, qui prend le temps de contrôler pour fusiller Mahot à bout portant... mais le portier baunéen est sur la trajectoire ! La défense est brouillonne mais finit par se dégager (90'+3). Le Val Baugeois obtient des corners mais ne mange pas la montre pour autant : Berranger tire de la droite, le ballon revient sur Paumier à l'entrée de la surface côté gauche, pénètre et frappe, le gardien concède un nouveau corner (90'+5). Sur celui-ci, tiré côté gauche toujours par Berranger, Loret reprend aux 9 mètres dans l'axe d'une tête parfaitement décroisée pour clore tout suspense (4-2, 90'+6). L'arbitre siffle la fin du match sur l'engagement.

Il fallait bien un 11 septembre pour que le Val Baugeois passe deux tours. C'est fait après une excellente prestation collective. Le troisième tour aura lieu dans deux semaines. D'ici là, la première journée de championnat de D3 à Parçay-les-Pins proposera un challenge à part sur un terrain en pente déroutant.

Coupe des Pays de la Loire - 2ème tour - dimanche 11/09/22 à 15h05

Stade municipal de Bauné

ES Val Baugeois 4-2 Martigné-Briand (D2) (2-1)

Buts pour l'ESVB : S. Paumier (27', 88'), T. Berranger (31'), J. Loret (90'+6)

<span style="font-family: 'trebuchet ms', genev




Si vous avez une question, une suggestion, ou autre vous pouvez envoyé un mail en cliquant ici
ou à l'adresse suivante: val.baugeois@gmail.com